CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Terminator : Resistance
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Terminator : Resistance
Appréciations du jeu
11
L'avis de la rédaction
11.9
L'avis des lecteurs (12)
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Micromania PS4 21.99€ Micromania PS4 21.99€ Rakuten PC 27.79€ Amazon PC 32.16€ Micromania PS5 41.99€ Micromania PS5 41.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Terminator Resistance, que vaut cette adaptation next-gen d'un jeu correct ?
,

Contributeur

Terminator : Resistance - Prenez les armes

36 338 vues
Profil de dimipro96,  Jeuxvideo.com
dimipro96 - Utilisateur jeuxvideo.com

Fin 2019, le studio Teyon proposait Terminator Resistance, un jeu attendu par tous les fans, et craint par tous les joueurs connaissant le passif du studio. Pourtant, depuis leur catastrophique Rambo de 2014, le studio avait effectué un sacré bond en avant pour proposer un titre tout à fait honnête et respectant parfaitement l'univers de la célèbre saga. Maintenant que sa mise à jour next-gen est arrivée, voyons ce qu'elle a dans le ventre.

A propos du test
Ce test se concentrera principalement sur les apports next-gen de cette version, finalement très similaire à sa grande sœur de 2019. Pour ce qui concerne le cœur du gameplay et du scénario nous vous invitons donc à relire le test initial de Terminator Resistance, proposé par la rédaction lors de la sortie du jeu.

JE SUIS JEUNE, MAIS OBSOLÈTE

Terminator Resistance n'était à la base, pas un chef d'oeuvre visuel. Toutefois, son ambiance post-apocalyptique plutôt bien fichue, ses (quelques) décors réussis et son scénario fidèle à l'esprit de la saga avaient permis de passer notre seuil de tolérance à un certain degré. Il faut dire qu'après le catastrophique Rambo, la prudence était de mise. Malheureusement, ce qui était toléré sur la précédente génération l'est nettement moins ici. Inutile de passer par quatre chemins, si l'opus initial faisait le minimum syndical d'un point de vue technique et visuel, cette version next-gen est laide. Les distances d'affichage dépassent très rarement les vingt mètres et tout le jeu se fait sous un épais brouillard, de nuit qui plus est. Les protagonistes n'ont pas bénéficié d'un traitement de faveur, leurs visages et expressions faciales étant totalement similaires à leurs versions de 2019. Cette mise à niveau arrivant après les plus grands ténors du l'industrie en terme d'animations faciales, difficile de ne pas grimacer en voyant nos interlocuteurs se contenter d'ouvrir et de fermer la bouche, les sourcils écarquillés. C'est dommage, car certains éléments ont été retravaillés : l'éclairage est mieux maîtrisé et certaines textures comme le sol et le métal sont bien plus convaincantes, les plus remarquables étant nos chers T-800 (et autres machines) qui bénéficient vraiment d'un rendu plus fin.

Terminator Resistance, que vaut cette adaptation next-gen d'un jeu correct ?
Et encore, là on voit loin.

Ce Terminator n'est donc pas une vitrine technologique, soit. Mais alors, qu'apporte-t-elle vraiment, cette version next-gen ? Tout d'abord, le joueur aura le plaisir de parcourir les rues détruites de Los Angeles dans un 60fps stable, qui n'échappe malheureusement pas à un brin de clipping et à un aliasing tantôt absent, tantôt gênant. Il est d'ailleurs curieux de noter que les bugs arrivent surtout dans la seconde moitié du titre. Si la première n'échappe pas aux défauts précédemment cités, elle demeure bien plus maîtrisée. On pourrait donc penser que les développeurs travaillent encore sur le titre et qu'un patch viendra corriger les bugs restants dans un futur proche… affaire à suivre (les trophées sont d'ailleurs buggés et le jeu n'est à ce jour pas platinable). En revanche, difficile de s'extasier devant l'exploitation de la Dual Sense, réduite à sa plus simple expression. Et oui, la manette de Sony a encore bien du mal à trouver un jeu qui lui rende honneur. Les retours haptiques sont totalement inexploités, et seules les gâchettes adaptatives sont légèrement utilisées. Tant mieux, vous allez beaucoup tirer.

Terminator Resistance, que vaut cette adaptation next-gen d'un jeu correct ?
Cette version next-gen est plus difficile que la précédente.

Puisqu'on parle de tir, évoquons la difficulté. Les développeurs semblent avoir entendu les reproches effectués sur le challenge trop faible du titre, et cette mise à niveau est bien plus coriace et ce dès le mode normal. Les ennemis sont plus résistants, infligent plus de dégâts et les armes sont moins puissantes. Il nous est même arrivé à plusieurs reprises d'être à court de munitions ou de recommencer le même passage cinq ou six fois, ce qui ne ne s'était jamais produit sur la version old-gen. L'effort est appréciable, bien que la difficulté du titre soit désormais plus inégale et l'IA ennemie toujours aussi mal calibrée. Enfin, que vous jouiez en difficile ou pas, vous ne mettrez toujours pas plus de huit heures pour terminer l'aventure, avant de vous lancer dans le nouveau mode de jeu, le mode infiltré.

RESTE LOIN DE MOI, SI TU VEUX VIVRE

Terminator Resistance, que vaut cette adaptation next-gen d'un jeu correct ?
''Je suis un humain et je viens en paix.''

Comme l'évoque le titre du mode, vous jouez un Terminator infiltré dans la résistance. Enfin, ça, c'était l'idée sur le papier. Dans les faits, vous commencez la mission aux commandes d'un androïde à la peau humaine à moitié déchirée, révélant son squelette de métal et ses yeux rouges. Difficile pour les membres de la résistance de vous accorder le bénéfice du doute, ceux-ci vous attaqueront immédiatement à vue. Si le mode infiltré laissait au départ penser à une mission d'infiltration, il n'en est rien. "Terminator" aurait été une appellation bien plus adéquate. Après une cinématique plutôt jolie car réalisée spécifiquement pour la next-gen, vous obtenez le contrôle de votre personnage et votre objectif est simple : tuer tout ce qui bouge. L'immersion est plutôt réussie, votre vision est rouge (même un peu trop, heureusement, c'est désactivable), votre ATH donne le ton et vous analysez tout ce que vous croisez. Votre cible est un membre de la résistance dont l'emplacement sur la carte demeure secret. Pour le trouver, vous devrez parcourir la map en massacrant pillards et résistants pour obtenir un certain nombre de données. Une fois que vous en avez suffisamment, l'emplacement de la cible se révèle, et ce sera à vous d'aller la chercher. Dans l'idée, ce mode est très sympathique ; dans les faits, c'est autre chose.

Terminator Resistance, que vaut cette adaptation next-gen d'un jeu correct ?
Vous allez très vite désactiver la vision Terminator.

Premièrement, après une agréable cinématique, vous revenez dans le moteur du jeu et c'est encore plus laid qu'avant. La distance d'affichage est encore plus réduite, tous les éléments et décors que vous croiserez sont d'une tristesse absolue. Vous vous contenterez d'errer dans ce désert de ruines, sans voir à plus de dix mètres en suivant les informations dévoilées sur la carte et en massacrant les malheureux sur votre chemin. Quant à votre vision terminator, celle-ci ne vous servira que très peu excepté sur la fin, la signature thermique des ennemis vous facilitant la vie. D'ailleurs, les adeptes de la difficulté seront servi(e)s avec cette mission qui doit se faire d'une traite, sans point de sauvegarde et particulièrement ardue en extrême. Le tout se bouclera en environ 40 minutes, sans aucun potentiel de rejouabilité. D'autant que les nombreux bugs, qui vont de la disparition pure et simple du son au crash du jeu, devraient vous dissuader de retenter l'expérience. C'est réellement dommage, d'autant plus qu'avec ce premier DLC conçu spécifiquement pour cette mise à niveau, les développeurs avaient toutes les cartes en main pour nous montrer leur maîtrise acquise sur le jeu, le résultat s'avère très décevant de ce côté-là… on aurait préféré quelques missions supplémentaires intégrées dans le solo ou que les efforts déployés dans cet ajout se fassent pour la campagne. Car finalement, malgré tous ces défauts, Terminator Resistance reste la meilleure adaptation disponible de l'univers réalisé par James Cameron et, si l'on peut pester contre la qualité de cette version next-gen, le jeu en lui-même reste inchangé. Les fans qui n'avaient pas eu l'occasion de s'y essayer passeront sans doute un moment pas désagréable en sa compagnie, après une petite baisse de prix.

Points forts

  • C'est un peu plus joli...
  • Difficulté réajustée...
  • L'idée du mode infiltré : incarner un Terminator...
  • Mise à jour gratuite pour les possesseurs du jeu de base

Points faibles

  • ...mais ça reste moche, surtout de loin
  • ... mais mal équilibrée
  • ... dans les faits, ce mode est totalement raté
  • La DualSense exploitée au strict minimum
  • De nombreux (nouveaux) bugs
  • Encore beaucoup trop cher (45 euros)

Après un sérieux bond en avant entre son Rambo et Terminator Resistance, Teyon rétrograde légèrement avec cette mise à jour qui n'a de next-gen que le nom. En effet, en dehors des gâchettes adaptatives ou de quelques effets visuels améliorés, difficile de s'extasier face à un jeu qui propose toujours un gameplay et une technique en retard d'une dizaine d'années, et ce n'est pas le très court mode infiltré qui changera la donne. Toutefois, Terminator Resistance garde tout ce qui faisait de lui un jeu correct en 2019. Avec une baisse de prix, les fans et les amateurs du genre devraient s'y plaire en attendant d'autres jeux à se mettre sous la dent.

Note de la rédaction

11
11.9

L'avis des lecteurs (12)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PS5 Teyon Reef Entertainment FPS Jouable en solo
Dernières Preview
PreviewAs Dusk Falls : entre série et jeu vidéo, une expérience narrative capable de renouveler le genre ? 25 juin, 11:55
PreviewA Plague Tale : Requiem, nous avons été mordus par le jeu d'aventure d’Asobo. Nos premières impressions 19 juin, 20:29
PreviewSteelrising : Un jeu d'action sur la Révolution Française digne de Dark Souls et Elden Ring ? 16 juin, 09:00
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Street Fighter 6
2023
La vidéo du moment