Menu
MotoGP 21
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Sport / Derniers tests jeux vidéo / MotoGP 21 / Tests MotoGP 21 /

Test du jeu MotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour Milestone

MotoGP 21
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de izokay
L'avis de izokay
MP
Rédaction jeuxvideo.com
22 avril 2021 à 11:31:14
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.2/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PC 41.09€ Cdiscount PC 41.09€ Amazon Xbox Series 42.99€ Rakuten Xbox Series 49.99€ Amazon PS5 56.99€ Fnac Marketplace PS5 59.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test MotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour Milestone

MotoGP 21 fait chauffer le moteur

41 531 vues

Réjouissant la saison passée grâce à son nouveau mode carrière, MotoGP 20 a fait retrouver à beaucoup de fans le goût de la moto sur consoles et PC. La licence officielle du championnat du monde de deux-roues débarque ce jeudi sur next-gen avec MotoGP 21, et on espère une chose : que l'opus précèdent n'était qu'un tour de chauffe.

Qu'on se le dise, le sport mécanique numéro un aujourd'hui, c'est la Formule 1. Ultra-médiatisée, surfe sur la mode de sa série Netflix Drive to Survive, soit. Mais l'autre championnat du monde majeur de sport moteur ou les Français brillent de mille feux en ce moment, c'est celui de la moto. Commencé en mars dernier, Fabio Quartararo en est tranquillement le leader sur sa Yamaha alors que Johann Zarco talonne le podium en Ducati. Année parfaite donc pour se mettre à MotoGP 21 sur PC, PS5 et Xbox Series X ? Il faut pour cela que Milestone, studio derrière le titre, soit à la hauteur du début de saison de nos frenchies.

MotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour Milestone

La nouvelle génération de moto ?

Mais plus qu'à la hauteur de Quartararo, MotoGP doit être au niveau de la nouvelle génération de consoles d'un point de vue technique, et c'est le cas. Comme les autres franchises Milestone sorties cette année, le jeu est dans les standards graphiques, offre le 60 FPS constant et beaucoup moins d'aliasing que les opus précédents. Les effets sonores sont convaincants tout comme la réponse des manettes DualSens sur PS5, avec une résistance sympathique des gâchettes et un roulement ressenti au cœur de celle-ci. Si vous êtes joueurs d'MXGP 2020 ou de Ride 4, vous ne serez pas dépaysés sur ce sujet. Rassurant donc pour un premier tour de circuit. MotoGP 21 propose sans surprise l'intégralité des coureurs du championnat de MotoGP et ces derniers sont même modélisés, leur visage étant visible sur la grille de départ ou sur le podium en cas de bon résultat. Le roster s'étend à la Moto 2 et la Moto 3 pour cette saison, avec des pilotes "légendaires" supplémentaires (Rossi, Doohan, Byrne etc.) même si l'apport de ces champions est purement cosmétique via les équipements et la livrée (le design de la moto). 23 circuits sont disponibles, les étapes programmées cette année étant associées à 3 pistes mythiques (dont Brno, nouveau-venu).

MotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour Milestone
Pilotes historiques côtoient pilotes officiels en course rapide

De quoi faire est être immersif pour le mode carrière donc, si celui-ci mettait la seconde. Malheureusement, ça n'est pas le cas, et la carrière de MGP21 est un simple copier-coller de l'année précèdente. Le joueur doit choisir entre la Moto 2, 3 ou GP, embaucher un agent pour trouver une écurie et la faire progresser. Pas de changement dans la gestion des salaires et l'embauche du personnel, très facile à effectuer, et le choix des secteurs à perfectionner sur la moto aidé par une armée de techniciens. Cet aspect Recherche & Développement est aussi difficile à cerner et maîtriser qu'avant, puisqu'assigner un homme à un point à améliorer annule ce qu'il était en train de faire, sans préciser qu'il faisait quelque chose. Milestone a manqué le virage costaud de l'amélioration sur ce point.

MotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour Milestone

Et ANNA tomba

MotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour Milestone
Tout est sous CONTRÔLE

Déception donc, mais pas la seule lorsque l'on s'engouffre sur la ligne de départ. Ce qui avait fait la grande force du jeu, dépassant même les autres titres du studio hormis Ride, c'est l'intelligence artificielle. Baptisée ANNA, celle-ci avait marqué les deux dernières éditions avec les réactions des adversaires réalistes (dépassements propres, départs fidèles à la réalité, s'adapte à la consommation de carburant, bonnes attitudes en temps de pluie...). Malheureusement, cette année, si l'on retrouve l'ANNA que l'on connaît sur bien des points, un gros changement fait tache. Lors de certaines phases, l'Intelligence Artificielle part très souvent en vrille et provoque trop régulièrement des accidents, souvent dans des moments cruciaux ou improbables (voir vidéo de gameplay ci-dessous). Il nous est arrivé plusieurs fois d'être derrière des groupes de 3 coureurs et les voir sortir en même temps en dehors de la piste pour finalement se percuter entre eux. Assez irréaliste, vous en conviendrez, même si ça peut donner au joueur humain une victoire facile.

MotoGP 21 est tout de même un bon compromis entre la quête du challenge et la découverte de la simulation moto. Les néophytes peuvent facilement passer le titre en tout-assisté pour aborder la conduite et la prise des virages plus facilement, même s'il faut quand même éviter d'avoir un facteur puissance trop élevé (ECU dans les paramètres) pour ne pas tomber en panne avant la fin de la course. Le facteur carburant et la gestion des pneus est encore cette année une donnée très importante, désormais signe distinctif de la série, et ça n'est pas pour nous déplaire. Pour les puristes, Milestone a revu sa copie et a ajouté quelques paramètres supplémentaires (tout en baissant le niveau de jauge de certains ajustements) histoire de relancer l'intérêt des réglages. L'une des seules nouveautés réservées aux habitués, avec l'ajout de la pénalité de tour long; sympathique mais finalement anecdotique.

Du gameplay sur Assen - MotoGP 21

Bloqué dans les stands

MotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour Milestone
Les menus sont tristes cette année

Vous l'aurez compris, le soft ne fait pas sauter au plafond, loin de là. À commencer par son contenu, bien trop léger avec un mode carrière esseulé. Convaincant en 2019, oubliable en 2020, le mode historique a cette saison totalement disparu. On aurait au moins aimé le voir sous une autre forme, mais son absence n'a pas été compensée. La compétition motoE n'est dramatiquement pas de retour, et toujours pas d'écran splitté à l'horizon. L'intégralité des modes de jeu (course unique, contre-la-montre, grand prix, carrière et online) est condensée dans de nouveaux menus d'une simplicité déprimante, à des années-lumières des menus colorés assez rafraîchissants de 2020. Pas de météo dynamique aussi, une anomalie dans le paysage des simulations de sport méca actuels, et un service en ligne certes stable mais trop fade nous est servi (simple système de lobby sans grand enjeu). En résumé, MotoGP 21 n'est pas l'opus qui relance l'intérêt des habitués, et on conseillera plus aux novices de se lancer dans la saga avec son ainé, MotoGP 20.

MotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour MilestoneMotoGP 21 : Un tour de piste oubliable pour Milestone

Points forts

  • Tous les circuits et pilotes officiels (MotoGP à Moto 3)
  • Pilotes historiques jouables en course rapide
  • Compromis entre challenge et gameplay accessible
  • La gestion du carburant et des pneus
  • Paramètrage de la moto plus pointu
  • Le petit apport de la next-gen (visuel et DualSense)
  • Un mode carrière sympa...

Points faibles

  • ...mais qui fait le strict minimum
  • Trop léger en contenu !
  • L'IA ANNA devenue kamikaze en virage
  • Exit le mode historique et MotoE
  • Pas d'écran splitté ou d'éditeur de circuits
  • Stagne dans l'absence d'animation
  • Menus bien moins estéthiques que la saison passée

Décevant ! Milestone était bien lancé avec son joli MotoGP 20, plein de promesses avec enfin un mode carrière digne de ce nom. Mais au lieu de le polir, le studio italien a mis le diamant au garage de la next-gen cette saison. MotoGP 21 stagne dans le gameplay, la faute à des décors et animations toujours inchangés et assez ternes, une IA qui retombe dans ses travers en provoquant beaucoup trop d'accidents et l'absence d'un mode en écran splitté. Pire, le titre régresse dans le contenu, met aux oubliettes le mode historique et n'apporte aucune nouveauté notable à la carrière. Même l'identité visuelle chatoyante de MGP20 a laissé place à un ersatz de menu tristounet, de quoi nous assurer une chose : le prochain opus de la série sera attendu au tournant.

Note de la rédaction

13
12.2

L'avis des lecteurs (5)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de izokay,  Jeuxvideo.com
Par izokay, Rédaction jeuxvideo.com
MP
Dernières Preview
PreviewDice Legacy : un étonnant mélange de gestion, de survie et de dés 23 juil., 09:01
PreviewBattlefield 2042 : Le mode Portal est la promesse enivrante d'un contenu communautaire gigantesque 22 juil., 20:00
PreviewFIFA 22 : premières impressions, droit au but ? 20 juil., 19:12
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
Battlefield 2042
22 oct. 2021