Menu
Kaze and the Wild Masks
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Plate-Forme / Derniers tests jeux vidéo / Kaze and the Wild Masks /

Test du jeu Kaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classique

Kaze and the Wild Masks
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Indee
L'avis de Indee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 mars 2021 à 12:11:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Fnac PS4 29.99€ Fnac ONE 29.99€ Amazon ONE 29.99€ Fnac Switch 29.99€ Amazon Switch 29.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Kaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classique
,
Chargement du lecteur vidéo...

Tout droit sorti de l’ère 16 bits et des années 90, Kaze and the Wild Masks est un platformer 2D où l’on incarne Kaze, une lapine cherchant à lever la malédiction qui s’est abattue sur Crystal Islands et son ami, Hogo, prisonnier d’un artefact. Manette en main, le titre de Pixel Hive rappelle beaucoup un certain Donkey Kong Country. Mais est-ce suffisant pour marquer les esprits ?

Kaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classique
Kaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classique

Malgré les années, il y a toujours une équipe - souvent indépendante - qui revient au genre du platformer 2D, dont l'âge d’or remonte aux années 80-90, avec des jeux culte comme Donkey Kong Country. Après quelques minutes en compagnie de Kaze and the Wild Masks, on sent d’ailleurs rapidement l’influence du titre de Rare sur celui de Pixel Hive, en particulier pour ce qui est du gameplay. La lapine contrôlée par le joueur peut bien sûr sauter, mais surtout rebondir dans une jolie pirouette sur la tête des ennemis (quand ces derniers ne sont pas protégés par des pics) et même jeter les pots qui traînent parfois au sol, ce qui rappellera les tonneaux balancés par la mascotte de Nintendo. Le timing des animations est aussi très similaire, tout comme les sonorités de la chouette bande originale. Cerise sur le gâteau, lors d’un niveau, vous pourrez rassembler les quatre lettres du mot Kaze, comme à l’époque pour “Kong”. Sans oublier les transformations rendues possibles par les Wild Masks, qui font écho aux différents animaux de celui-dont-vous-connaissez-le-nom. Bref, on sent le (gros) clin d'œil, et la recette fonctionne toujours bien.

Kaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classiqueKaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classiqueKaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classique

Des bons points

Kaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classique

Le plus important reste encore : est-ce que le platformer de Pixel Hive réussit à se forger sa propre identité en marge de toutes ces inspirations ? La réponse oscille entre le bon et le moins bon, dans la mesure où Kaze and the Wild Masks dispose de son petit univers, mais ses points forts sont trop classiques pour le distinguer véritablement. Ce qui n’en fait pas un mauvais titre pour autant. Avec son pixel art et ses sensations de jeu très soignées, les sept à huit heures de l’aventure s’enchaînent agréablement, malgré quelques maladresses de level design qui pourront créer de la frustration, en particulier dans le mode de difficulté le plus avancé. Ce dernier limite en effet les checkpoints et les items de soin par niveau, ainsi que les coups que peut recevoir Kaze avant de mourir, réduits ici à deux contre trois en mode facile. Le challenge est au rendez-vous, et ceux qui souhaitent une expérience plus paisible pourront aussi s'y retrouver.

Kaze and the Wild Masks - Les 10 premières minutes de l'aventure

Chargement de la vidéo

Un autre bon point, c’est la diversité offerte par le titre. Au cours de la quarantaine de levels, Kaze and the Wild Masks se repose très rarement sur ses lauriers, introduisant tout le temps un nouvel obstacle, des monstres inédits, un level design différent, et même des boss. Pixel Hive fait parfois un peu de recyclage, et mélange sur la fin plusieurs ingrédients déjà présentés, mais jamais rien de trop flagrant. Surtout que - comme évoqué au-dessus - l’équipe met également à disposition quatre transformations : l’aigle, le requin, le tigre et un gros reptile. Chacune dispose de son propre gameplay. Le premier s’envole en tapotant la touche saut et envoie des projectiles ; le second nage et dash sous l’eau ; le troisième grimpe sur les murs à grands renforts de bonds et peut lui aussi foncer, cette fois dans les airs ; quant au dernier, il peut faire un double saut et plonger très vite au sol. Mais court en avant sans s’arrêter, comme dans un runner.

Kaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classiqueKaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classiqueKaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classique
Bonus à gogo :
Tant qu’on parle de diversité, sachez que tous les niveaux de Kaze and the Wild Masks cachent, en marge des lettres à rassembler, deux zones bonus avec des petits défis à réaliser (souvent, rassembler plusieurs joyaux ou abattre des ennemis dans un temps limité). Si vous en sortez vainqueur, vous obtiendrez un item qui permettra, à terme, d’ouvrir un level secret, dans chacune des quatre zones. Un niveau bien plus difficile que les autres.

Entre deux eaux

Kaze and the Wild Masks : Un platformer 2D à la sauce 90's solide mais classique

Les phases en gros reptile font d’ailleurs partie des quelques moments de frustration (surtout dans le mode difficile) que nous avons rencontré. Kaze fonce alors à toute berzingue vers l’avant, et il est compliqué de réagir instinctivement à chaque ennemi ou obstacle voulant votre mort. Il faudra donc recommencer encore et encore. Certains passages sembleront même parfois bancals pour ce qui est du timing et de l’emplacement des plateformes. Ce sont ainsi ces quelques mauvais moments qui emportent le goût agréable de Kaze and the Wild Masks. Un bon jeu de plateforme donc, mais pas vraiment mémorable.

Chargement de la vidéo
Les notes
+Points positifs
  • Un pixel art soigné
  • Des bonnes sensations de plateforme
  • La diversité comme maître mot
  • Plein de zones cachées
-Points négatifs
  • Trop classique
  • Quelques moments frustrants
Avec Kaze and the Wild Masks, le studio Pixel Hive joue la carte de la sécurité : le titre est un platformer solide et coloré, très inspiré des cadors du genre des années 90. On enchaîne donc plutôt agréablement les sept à huit heures que compte l'aventure, avec des phases variées (surtout grâce aux Wild Masks qui permettent de se changer en différentes créatures), de nombreux bonus et même quelques boss. Mais au-delà de ces bons points, on rencontre également certains moments frustrants, ce qui n'aidera pas le titre à sortir de la masse, du moins dans notre esprit. Un jeu qui pourra tout de même plaire à ceux et celles qui aiment la plateforme. Ne vous attendez juste pas à être renversés.
Profil de Indee
L'avis de Indee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
21 mars 2021 à 12:11:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Switch PS4 ONE Plate-Forme PixelHive Soedesco Animaux
Dernières Preview
PreviewHot Wheels Unleashed : Milestone et Mattel veulent créer la surprise Il y a 19 heures
PreviewThe Elder Scrolls Online Blackwood : Méhrunes Dagon fait son grand retour ! Il y a 22 heures
PreviewSiege Survival : Gloria Victis : Un This War of Mine médiéval en devenir 14 avr., 14:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Diablo II : Resurrected
2021
3
Resident Evil Village
07 mai 2021