Menu
World of Warcraft : Shadowlands
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux MMORPG / Derniers tests jeux vidéo / World of Warcraft : Shadowlands / Tests World of Warcraft : Shadowlands /

Test du jeu World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

World of Warcraft : Shadowlands
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
03 décembre 2020 à 13:43:55
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (51)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.8/20
Fnac Marketplace PC 399.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test : World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts
PC Mac

World of Warcraft : Shadowlands - Le monde de l'au-delà attend les joueurs

Chargement du lecteur vidéo...
Partager sur :

Après deux longues années de World of Warcraft : Battle for Azeroth, World of Warcraft s'offre une nouvelle extension très attendue aux airs méconnaissables. Dans Shadowlands, les joueurs quittent Azeroth pour se rendre non pas sur une autre planète comme autrefois, mais dans le royaume des morts : l'Ombreterre !

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

En ce lieu où les morts vivent une seconde vie, la mort y est définitive mais de nouveaux alliés, les Congrégations, aident les héros à parvenir à leurs fins : arrêter la folie dans laquelle s'est lancée Sylvanas. Nouveaux alliés, nouveaux ennemis mais surtout nouvelles mécaniques de jeu : WoW est toujours présent, et il ne semble pas être prêt à rejoindre l'Ombreterre des jeux-vidéo.

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

L'histoire de Shadowlands est la suite directe des événements qui ont eu lieu durant Battle for Azeroth. Sylvanas, qui avait pris la fuite après avoir anéanti Saurcroc aux portes d'Orgrimmar, a mis un terme au règne du Roi-Liche en détruisant le Heaume de Domination. Ce faisant, elle a déchaîné le Fléau mais a aussi brisé les frontières entre le monde des vivants et celui des morts. Les héros se propulsent alors dans ce nouveau monde peu commun et y découvrent avec effroi que les âmes sont toutes redirigées depuis un long moment vers l'Antre, un lieu désolé où originellement seule l'âme des plus effroyables personnages se rend pour une éternité de tourments. L'Ombreterre et Azeroth ont donc besoin de vous pour survivre, et Sylvanas doit être arrêtée.

Des alliés de choix

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Lors de leurs premiers pas en Ombreterre, les joueurs découvrent dans chacune des quatre zones qu'une Congrégation régit celle-ci. Durant la progression du niveau 50 à 60, chaque joueur doit terminer la campagne de chaque territoire et ainsi se rallier temporairement à la Congrégation des environs pour découvrir les compétences qu'elle confère. Au niveau 60, ils choisissent celle à laquelle ils souhaitent prêter allégeance définitivement (ou presque), gagnant ainsi de façon permanente les bonus conférés par celle-ci.

Car oui, les Congrégations proposent un vaste panel de récompenses exclusives aux joueurs qui jurent de leur prêter allégeance. La plus importante est sans doute l'accès à deux nouvelles compétences, l'une dédiée à tous les joueurs de la même Congrégation sans distinction de classe, l'autre à une classe en particulier pour cette Congrégation uniquement. Mais cela va bien au-delà, puisqu'un bon nombre de montures, d'armures cosmétiques et autres apparences diverses et variées attendent les héros !

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Très mal accueilli dans un premier temps, car les joueurs n'avaient pas foi en la capacité de Blizzard d'équilibrer chaque technique conférée par ces factions, ce système largement déséquilibré en version Beta, a su être recalculé par Blizzard qui a su prendre en compte les retours des joueurs. Pour l'instant. Même si certaines Congrégations demeurent trop faibles pour certaines classes ou spécialisations, l'ensemble est largement acceptable et on regrette seulement que les joueurs ne visant pas le haut du classement mondial n'aient pas laissé de côté le plaisir des chiffres au profit de celui des yeux.

Je suis un Mage, et toi, à quoi tu joues ?

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Depuis l'extension Warlords of Draenor, les développeurs ont souhaité privilégier le choix d'une spécialisation plutôt que celui d'une classe dans son ensemble. De cette façon, un Mage Feu ne disposait presque plus que de sorts de la magie du Feu et oubliait la plupart de ses sorts iconiques de Mage, là où il disposait auparavant du Cône de froid ou de l'Explosion des Arcanes par exemple.

Dans Shadowlands, le vent a tourné en la faveur de l'identité de chaque classe. Si un joueur choisit d'incarner un Mage Feu, il demeure avant tout un Mage. En plus des techniques spécifiquement dédiées à sa spécialisation, il conserve un panel de compétences des spécialisations qu'il n'a pas choisi, l'Éclair de givre et l'Explosion des Arcanes par exemple. Un excellent choix très attendu par la communauté, malheureusement cela demeure très anecdotique dans de nombreux cas puisque ces "nouveaux" sorts n'ont souvent que peu d'utilité, voire même pas du tout (l'Arme Langue de feu du Chaman n'a par exemple aucun intérêt en spécialisation Élémentaire et Restauration).

En plus du retour à cette identité très marquée des classes, d'anciennes techniques signent leur grand retour pour le plus grand plaisir des joueurs. C'est le cas par exemple du Lancer fracassant du Guerrier, ou d'Altérer le temps pour le Mage. Là encore, il s'agit de compétences très anecdotiques, néanmoins un joueur qui sait s'en servir au bon moment y trouvera toujours un avantage certain, de quoi favoriser ceux et celles qui maîtrisent leur personnage sur le bout des doigts, et on ne peut que saluer ce choix.

World of Warcraft : Shadowlands nous conte son histoire

Chargement de la vidéo World of Warcraft : Shadowlands trailer

Une inspiration débordante

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Parmi les nouveautés aussi attendues que prévisibles, cette huitième extension est l'occasion pour Blizzard d'introduire un panel de huit nouvelles instances à 5 joueurs exclusives disséminées parmi les quatre zones de base de l'Ombreterre, chacune portant sur un thème très distinct des autres. Un cinquième territoire hors du commun et peu accueillant est réservé aux joueurs de niveau 60 : l'Antre, dans lequel les joueurs sont libres de faire ce qu'ils souhaitent une fois par jour durant une durée très limitée. Les montures y sont presque totalement interdites rendant la progression très oppressante et désagréable pour la plupart des héros, néanmoins c'est le but souhaité par les développeurs. Le fait est que pour certains joueurs l'aspect oppressant du game design (pas de monture, beaucoup de monstres...) est un frein plus efficace que la peur inspirée par l'endroit, même s'ils y sont un peu contraints malgré tout...

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Cette sombre zone accueille d'ailleurs en son sein une neuvième instance aussi étonnante que le territoire où elle se situe. Il s'agit de Tourment, la tour des Damnés, une tour infernale dont l'agencement varie à chacune des visites des joueurs. Aux frontières du style RogueLike, Tourment s'inscrit comme une franche réussite en particulier lorsqu'on y met les pieds en groupe. Néanmoins, sa redondance à la longue fait de cette tour maudite un véritable calvaire à parcourir après plusieurs semaines pour certains. Fort heureusement, ce n'est qu'un petit séjour d'une heure ou deux tout au plus par semaine qui est obligatoire pour progresser !

À la fois crucial et anecdotique, ce donjon très spécial est le point central dans la création des objets légendaires qui font leur grand retour dans Shadowlands, sans pour autant nécessiter un investissement interminable. Ces puissantes reliques diffèrent largement de celles de Legion, puisque leur mode d'obtention est largement contrôlable par les joueurs, adieu donc le facteur aléatoire.

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Pour en revenir aux instances plus classiques, un total de quatre nouveaux affixes font leur entrée en Mode Mythique +, dont un saisonnier (Orgueilleux), tandis que deux prennent leur retraite a priori définitive : le Fébrile et le Grouillant ! Cette petite nouveauté a vocation à supprimer les affixes les moins appréciés par les joueurs de ce mode de jeu pour les remplacer par de nouveaux potentiellement plus intéressants. La réalité, c'est qu'ils sont encore pires, avec une mention toute particulière au Tempétueux pour nos amis qui jouent en mêlée. On en viendrait presque à regretter les deux qui ont été écartés de la rotation...

Finalement, un premier raid ouvrira ses portes dès le 09 décembre 2020 en Europe. Situé en Revendreth, il met un terme à l'intrigue de la zone et la sombre histoire de son maître, Sire Denathrius, dans son propre domaine : Château Nathria. Proposant au total dix rencontres aussi diverses que variées, ce nouveau raid rappelle artistiquement ce qui avait été fait à Karazhan, tandis qu'il apporte de nouvelles mécaniques très intéressantes. Vous aurez par exemple l'occasion de danser durant un combat (si vous échouez vos pas de danse, vous mourez, bien sûr) ou bien encore de vous battre contre une immense chauve-souris aveugle se repérant à l'aide d'ultrasons (façon Atramédès à la Descente de l'Aile Noire, en mieux).

Un mode de jeu à contre-courant

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Très sujet aux débats aussi houleux que futiles, le PvP a longtemps subi son long, très long déclin depuis la fin de l'ère Mists of Pandaria. Les joueurs de ce mode de jeu étaient depuis cette période (et même plutôt après Warlords of Draenor en réalité) contraints de s'équiper en raids et en instances, tout ce qu'ils n'aiment pas donc, afin d'être efficaces dans le mode de jeu qu'ils affectionnent. Un non sens absolu dont Blizzard semble avoir compris la gravité, puisque les vendeurs d'équipement PvP font leur grand retour dans Shadowlands. Un joueur PvP a ainsi désormais la possibilité d'équiper des pièces uniquement issues du mode de jeu qu'il aime et être parfaitement optimal dans celui-ci sans avoir (trop) besoin de parcourir les instances et raids à la recherche de sacs à loots contrôlés par l'ordinateur.

En plus de cette nouveauté accueillie en grandes pompes par cette communauté, un nouveau bonus fait son entrée en jeu et favorise largement l'utilisation de deux bijoux PvP pour gagner grandement en efficacité dans ce mode de jeu. Voilà qui devrait chasser une fois pour toutes les bijoux trop puissants issus du PvE ! Oui mais voilà, malgré ces nouveautés et même si globalement la communauté PvP paraît très satisfaite des changements apportés à son mode de jeu favori, les choses s'arrêtent ici pour celui-ci. Une nouvelle arène située en Bastion, l'une des zones de l'Ombreterre, a été ajoutée en jeu, et rien de plus. Pas de champ de bataille, pas de nouveau mode de jeu, pas de récompenses majeures exclusivement dédiées au PvP... Rien.

Enseignement didactique

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

L'un des défauts majeurs de World of Warcraft a toujours été sa capacité à accompagner les joueurs débutants dans leurs premiers pas en jeu. Alors qu'ils étaient jusqu'alors propulsés sans attache dans un monde difficile à appréhender, dans Shadowlands les petits nouveaux ont droit à une zone exclusive leur permettant de découvrir sereinement les bases du jeu mais aussi de son histoire. Les Confins de l'Exil font ainsi découvrir aux néophytes les bases de la classe qu'ils jouent à l'aide de multiples mises en situation concrètes pour la plupart des techniques dont ils disposent jusqu'au niveau 10. Cette première zone culmine en un mini-donjon, la Citadelle Cognenuit introduisant les raisons d'être de tout joueur de MMORPG : les loots et le jeu en groupe ! Une franche réussite, bien que l'on regrette son manque d'intérêt pour un joueur plus habitué au jeu, mais c'est un didacticiel après tout !

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Bien sûr les joueurs les plus aguerris ne sont pas en reste pour autant puisque le système de montée en niveaux est entièrement repensé. Durant leurs dix premiers niveaux, ils ont la possibilité de gagner de l'expérience dans la zone de base de la race qu'ils incarnent (Teldrassil, la Forêt d'Elwynn, les Clairières de Tirisfal...), ou bien de parcourir eux aussi les Confins de l'Exil ! Au-delà de cette première tranche de niveaux, les vétérans peuvent progresser à leur guise dans les zones de l'une des 7 extensions antérieures à Shadowlands, et même alterner entre elles à volonté grâce au système de Lignes temporelles. Plus de liberté, plus de fluidité, c'est un nouveau point qui est marqué par cette huitième extension. L'idée est efficace et réconcilie ceux qui avait jeté l'éponge avec le leveling, et le pari était loin d'être gagné tant il y avait à faire. Mais ce n'est pas tout, puisque Blizzard a également choisi de modifier la façon d'aborder le leveling de l'extension en cours qui était jusqu'alors limité à refaire encore et encore toutes les quêtes que les joueurs avaient déjà terminé sur les personnages précédents. Adieu la sempiternelle montée en niveaux longue et ennuyeuse grâce au Fil du Destin !

Son fonctionnement est très simple : dès qu'un joueur a atteint le niveau 60, il a accès à deux possibilités pour la montée en niveaux de ses prochains personnages en Ombreterre :

  • Rejouer toutes les quêtes de chaque zone, la méthode de base habituelle
  • Faire des quêtes annexes, expéditions, donjons ou même partir en donjon et en champ de bataille

S'il choisit la seconde option, alors il a directement accès au choix "définitif" de la Congrégation, à ses sorts exclusifs de Congrégation et peut désormais gagner des niveaux en effectuant des objectifs annexes à la trame principale de chaque zone puisque celle-ci se voit automatiquement validée dans son entièreté !

Tout beau, ou presque

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Pour s'aligner davantage sur les évolutions graphiques récentes, Blizzard a choisi de proposer deux nouvelles fonctionnalités majeures aux joueurs de son MMORPG phare. Outre l'esthéthique à mille lieues de ce dont le joueur avait l'habitude jusqu'alors, c'est le Ray Tracing qui est introduit en jeu. Malheureusement, son intégration est si anecdotique dans un jeu au moteur graphique aussi ancien que World of Warcraft que ses réels effets sont peu visibles et on se demande presque si les développeurs y ont mis du leur lorsqu'on l'active pour la première fois... D'autant plus que même si l'impact de cette technologie n'est quasiment pas visible, la perte d'IPS l'est, elle !

Mais Blizzard a su concentrer sa communication autour de la seconde fonctionnalité bien plus appréciée et visible par les joueurs : l'ajout de nombreuses options de personnalisations. Les possibilités sont si nombreuses qu'on oublierait presque l'ajout assez décevant du Ray Tracing. Grâce à ces nouvelles options, les joueurs ont accès à un vaste panel de nouveaux visages, couleurs de peau et autres cosmétiques pour leurs personnages favoris, allant même jusqu'à l'intégration de bijoux ornementaux !

Façonné pour la liberté

Finalement, si l'on devait retenir une seule et unique qualité de cette huitième extension de WoW, ce serait sans le moindre doute son retour aux sources en ce qui concerne le farming. Dans Legion et Battle for Azeroth, même les plus occasionnels des joueurs étaient contraints, si ce n'est forcés, de récolter de la puissance prodigieuse en permanence, à tous les patchs, afin de garder un semblant d'optimisation. Pire encore, cette différence ne se ressentait pas d'un jour sur l'autre, il n'y avait donc pas de sensation de montée en puissance. En revanche, si un champion d'Azeroth décidait de faire l'impasse sur ce farm, alors la différence avec ses confrères était ressentie.

World of Warcraft : Shadowlands : Une bouffée d'air frais malgré quelques défauts

Avec Shadowlands, les développeurs ont choisi d'écouter les retours aussi bien positifs que négatifs des joueurs. Ainsi, toute notion de farm est à exclure dans cette extension. On se connecte, et on est libres de faire ce que l'on souhaite. La micro-optimisation existe toujours, mais elle n'est plus forcée puisqu'elle reste très anecdotique surtout pour un joueur occasionnel. De cette façon, les joueurs ont accès non seulement à un jeu qui leur permet de jouer comme bon leur semble, mais aussi de créer des personnages secondaires à foison. Car oui, les "rerolls" bénéficient eux aussi de ce changement majeur notamment grâce à l'ajout d'un système permettant de rattraper le retard accumulé au fil des semaines en un clin d'oeil (quelques jours tout au plus). Une extension très "alt friendly" comme on dit, un véritable bonheur après deux extensions où les joueurs peinaient à maintenir à jour ne serait-ce que leur personnage principal.

Les notes
+Points positifs
  • Un système de Congrégations innovant et intéressant
  • Grande simplicité à jouer plusieurs personnages
  • Un retour au jeu d'antan : on joue pour jouer, pas pour farm sans cesse
  • Une excellente histoire
  • Le retour des vendeurs d'équipement PvP
  • De nouvelles mécaniques de raids et de donjons
  • Un retour très attendu à l'identité des classes plutôt que des spécialisations
  • Une superbe direction artistique
  • Des joueurs débutant bien mieux accompagnés
-Points négatifs
  • Trop de nouveaux systèmes, un véritable labyrinthe lors des premiers pas du joueur
  • Un sérieux manque d'intérêt des développeurs pour le PvP, même si des efforts ont été faits
  • Un manque sérieux de récompenses de très haut niveau incitant les joueurs à repousser leurs limites
  • La perte de l'intérêt du Mode Mythique + pour s'équiper en PvE
  • Retour à l'identité des classes très peu exploité (compétences souvent inutiles)

World of Warcraft : Shadowlands est sur de très nombreux points une franche réussite, et la suppression totale de la notion de farm infini n'y est pas pour rien. Bien que l'on puisse déplorer certains points noirs, ils demeurent très anecdotiques en comparaison du véritable changement qui est proposé aux joueurs dans leur façon de progresser et d'arborer le jeu, en PvE notamment mais pas uniquement. Notons que même si le PvP manque de nouveautés, les changements majeurs apportés font de Shadowlands une extension relevant largement le niveau pour un mode de jeu que l'on pensait éteint depuis la fin de Mists of Pandaria. Les développeurs se sont montrés à l'écoute des joueurs, et il ne tient désormais plus qu'à eux de continuer sur cette lancée. Cette huitième extension est une véritable bouffée d'air frais pour quiconque apprécie World of Warcraft, même pour un joueur très occasionnel.

Profil de la_redaction
L'avis de la_redaction
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
03 décembre 2020 à 13:43:55
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (51)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
11.8/20

!

Mis à jour le 04/12/2020 à 10:02
PC Mac MMORPG Heroic Fantasy Dragons
Dernières Preview
PreviewLittle Nightmares II : De petites monstruosités prêtes à frapper un grand coup ? 13 janv., 16:00
PreviewHitman 3 : L'art d'assassiner son prochain avec style 08 janv., 15:00
PreviewThe Medium : Une enquête horrifique aux influences artistiques multiples 05 janv., 15:00
Les jeux attendus
1
Monster Hunter Rise
26 mars 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
S.T.A.L.K.E.R. 2
2021