Menu
Amnesia : Rebirth
  • Tout support
  • PC
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Survival-Horror / Derniers tests jeux vidéo / Amnesia : Rebirth /

Test du jeu Amnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemne

Test : Amnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemne
PC PS4
Amnesia : Rebirth
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jiikaa
L'avis de Jiikaa
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 octobre 2020 à 15:00:02
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Partager sur :

Dix ans après Amnesia : The Dark Descent, Frictional Games plonge à nouveau dans la folie. Rebirth est cependant un titre très différent : mieux écrit, plus ambitieux, plus varié dans ses thématiques, il profite de tout le savoir-faire acquis par le studio suédois depuis 14 ans.

Amnesia : Rebirth - Un crash d'avion spectaculaire

Chargement de la vidéo Amnesia : Rebirth Gameplay

Frictional Games est un studio à part dans l’univers du jeu vidéo indépendant : depuis 2006, cette petite structure suédoise s’attache à produire des expériences horrifiques à la première personne, tout en abordant des thèmes complexes, qui poussent à nous interroger sur la nature humaine. Frictional s’est surtout fait un nom auprès du grand public avec Amnesia : The Dark Descent en 2010, puis SOMA en 2015. 5 ans plus tard, voici Amnesia : Rebirth qui, contrairement à ce que son titre pourrait laisser croire, n’est en rien un remake du premier Amnesia, loin de là. Ce n’est pas non plus vraiment une suite ni une “préquelle”, mais bien une nouvelle histoire à part entière, qui reprend cependant certaines thématiques, dont celles de l’oubli et du sacrifice.

Amnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemne

L’ouverture du jeu est, à ce titre, particulièrement marquante et rappelle les premières minutes de Bioshock (voir la vidéo ci-dessus) : à travers les yeux de l'héroïne Tasi Trianon, volant au-dessus du désert algérien aux côtés de son mari Salim, vous allez vivre un effroyable crash dans les dunes. Lorsque vous vous réveillez et vous extirpez difficilement de la carcasse de l’avion, vous êtes seule dans le désert, sous une chaleur brûlante. Très incarnée par un excellent doublage, l’héroïne va alors partir en quête d’éventuels survivants, espérant notamment retrouver son mari sain et sauf. De fil en aiguille, Tasi va découvrir plusieurs lieux mystérieux, entre sites de fouilles et restes d’une civilisation antédiluvienne. Mais dans certains tunnels sombres, d’étranges créatures semblent à l’affût du moindre faux pas…

Quand Les Aventuriers de l’Arche Perdu rencontre The Descent

Amnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemne

Avec Amnesia Rebirth, Frictional Games nous livre son jeu le plus “pulp”, en nous proposant une ambiance “Aventure dans les années 30” que n’aurait pas reniée Steven Spielberg. Entre le désert brûlant, l’exploration d’un fort militaire désaffecté ou la découverte de lieux aux confins de l’étrange, le titre se montre clairement dépaysant. Mais si vous espériez passer un bon moment en compagnie d’une wanabee Lara Croft, vous risquez de tomber de haut. Très vite, le ton s’assombrit et l’on comprend que quelque chose cloche chez Tasi. Elle semble en effet revivre des souvenirs d'événements qui se sont déjà passés sur place : une expédition qui a mal tourné, un groupe d’explorateurs déchiré par des choix trop lourds à porter, les rappels d’une vie de famille heureuse avec Salim et leur fille Alys… Autant d’éléments de scénario qui sont racontés avec beaucoup d’économie de moyen, mais aussi avec une grande efficacité. Chaque souvenir de Tasi prend en effet la forme d’un superbe dessin au fusain, accompagné de quelques lignes de dialogues. Même les temps de chargement entre chaque zone sont l’occasion d’en apprendre plus sur le passé de l’héroïne via une très belle illustration.

Amnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemneAmnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemne

À cette histoire très intime se mêle une intrigue purement fantastique, qu’il serait bien entendu criminel de dévoiler ici. Sachez cependant que les pérégrinations de Tasi vont l’amener à découvrir l’existence de forces qui la dépassent, inimaginables pour tout cerveau humain normalement constitué. Sur ce point, les relents lovecraftiens que l’on percevait déjà largement dans Amnesia : The Dark Descent sont ici présents à une échelle bien plus grande. C’est d’ailleurs le moment de saluer l’incroyable travail artistique abattu par Frictional Games : à intervalles réguliers, Rebirth nous offre quelques visions dantesques d’un “autre monde”, avec ses soleils verts, ses architectures massives, ses symboles ésotériques et ses mécanismes conçus par des ingénieurs venus d'une autre dimension. Difficile d’en dire plus, à ce point du test, tant la découverte fait largement partie du plaisir que l’on éprouve à parcourir Amnesia Rebirth. À l’image de SOMA, cependant, Frictional parvient admirablement à aborder des thèmes au plus proche de l’humain tout en offrant un cadre purement fantastique et particulièrement réussi.

Comme à la maison (hantée)

Amnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemne

Si vous êtes un habitué de production du studio, vous serez en revanche peu surpris par la structure même du jeu. Entièrement jouable à la première personne et faisant l’impasse sur les combats au profit de l’infiltration et de la fuite, Amnesia Rebirth recycle une formule bien connue, mais qui fonctionne toujours, d’autant plus qu’elle a été quelque peu affinée. L’exploration reste très agréable, avec toujours la possibilité de saisir tout un tas d’objets pour les regarder sous toutes les coutures. La progression alterne ainsi la découverte d’un nouveau lieu, quelques énigmes impliquant souvent des manipulations “physiques”... et bien entendu de purs passages de terreur. Ces derniers sont d’ailleurs particulièrement bien amenés et la première heure reste notamment un modèle de “teasing”, nous faisant juste apercevoir au loin une forme dérobée, quelque chose de rampant s’échappant dans un trou dans le mur… pour mieux nous mettre la pression dès que les choses s’emballent.

Amnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemneAmnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemneAmnesia : Rebirth - Une aventure horrifique dont on ne sort pas indemne

Le jeu délivre également régulièrement de très bons passages de fuite, assez scriptés mais bien mis en scène, qui permettent d'accélérer un rythme qui s’avère particulièrement maîtrisé. On peut toutefois reprocher, sur la fin, quelques énigmes redondantes qui cassent un peu la magie, d’autant plus qu’elles interviennent à des moments clés de l’intrigue, alors que l’on a surtout envie de connaître le fin mot de l’histoire. Toujours au rayon des reproches, si les décors sont particulièrement soignés avec notamment des éclairages qui participent grandement à l’atmosphère, on ne peut pas en dire autant des quelques personnages humains croisés au fil de l’aventure. Entre animations un poil raides et modélisations faciales douteuses, ils ont beaucoup de mal à convaincre, surtout à des moments importants de l’histoire où l’émotion est censée prendre le dessus. On se doute bien entendu que le manque de moyen joue en sa défaveur (nous ne sommes pas dans une production Naughty Dog), mais ces tares techniques ont tendance à desservir l’ambition narrative du titre, et c’est fort dommage.

Amnesia : Rebirth - Exploration et découverte de nouvelles dimensions

Chargement de la vidéo Amnesia : Rebirth Gameplay

Ceci étant dit, impossible de ne pas saluer, une fois de plus, le talent de Frictional Games, qui parvient ici à proposer un vrai jeu d’exploration-aventure mâtiné d’horreur, avec en plus une surcouche dramatique particulièrement touchante. Pendant 8 à 9 heures, on incarne avec plaisir et émotion Tasi Trianon, jusqu’à une scène finale dont l’issue est laissée au joueur. Un choix, certes assez binaire, mais qui s’avère difficile à faire, tant il nous interroge sur la façon dont nos actes peuvent ou non servir le bien l’humanité, au détriment de notre bien-être personnel.

Les notes
+Points positifs
  • Un excellent scénario, qui mêle intime et fantastique
  • Décors variés et très dépaysants
  • Artistiquement très réussi
  • Des passages horrifiques savamment distillés et bien mis en scène
  • Rythme maîtrisé, durée de vie au diapason (8 à 9 heures)
-Points négatifs
  • Quelques énigmes redondantes sur la fin
  • Modélisation des personnages humains très perfectible, qui gâche l'émotion à des moments importants

Les jeux de Frictional Games sont aussi rares que précieux et Amnesia : Rebirth ne déroge pas à cette règle. C’est un voyage rempli de mystère et de révélations fracassantes que nous propose le studio suédois, bien décidé à nous bousculer une fois de plus. Le titre parvient en effet à mélanger les genres (l’aventure façon Indiana Jones, l’horreur pure) tout en traitant de thématiques extrêmement humaines et intimes. Loin d’être une expérience “feel good”, Amnesia : Rebirth laisse un goût particulier en bouche, mélange de tristesse et d’admiration pour une équipe créative qui a décidé d’aller au bout de son propos. Alors oui, on peut regretter des énigmes parfois de trop ou des modélisations de personnages pas toujours convaincantes, témoins d’un budget restreint. Des petits défauts hérités des précédentes productions du studio, qui pèsent toutefois bien peu à l’heure du bilan. Bien plus subtil et ambitieux qu’Amnesia : The Dark Descent, Rebirth porte parfaitement bien son nom.

Profil de Jiikaa
L'avis de Jiikaa
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 octobre 2020 à 15:00:02
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.8/20
Mis à jour le 20/10/2020 à 11:21
PC PlayStation 4 Survival-Horror Frictional Games
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Immortals Fenyx Rising
03 déc. 2020
3
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021