Menu
Double Kick Heroes
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • ONE
  • Mac
  • Linux
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Double Kick Heroes /

Test du jeu Double Kick Heroes : un hybride entre shmup et jeu de rythme à la gloire du Metal

Double Kick Heroes
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 août 2020 à 16:53:02
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Test : Double Kick Heroes : un hybride entre shmup et jeu de rythme à la gloire du Metal
PC Switch ONE
Partager sur :

Il y a maintenant un peu plus de deux ans, nous vous parlions dans nos colonnes de l'arrivée en accès anticipé de Double Kick Heroes. Jeu indépendant de rythme, le titre de Headbang Club avait deux particularités : celle de mélanger rythme et shoot em up et, mieux encore (ou damnation, c'est selon), de se servir du Metal comme bande. Désormais disponible sur Switch, PC et Xbox One, Double Kick Heroes confirme ses forces tout en gommant certaines de ses faiblesses.

Trailer de Double Kick Heroes

Chargement de la vidéo Double Kick Heroes trailer

Open Casket

Double Kick Heroes : un hybride entre shmup et jeu de rythme à la gloire du Metal

Si vous n'avez jamais entendu parler de ce jeu, une piqûre de rappel s'impose. Vous êtes aux commandes d'une voiture ultra customisée et munie de deux canons arrières, chevauchée par 5 métalleux qui se serviront de la puissance du Metal pour éradiquer une invasion de zombies ayant plongé le monde dans le chaos. Au cours de la campagne du jeu, très évolutive, vous aurez l'occasion de croiser toute une galerie de personnages assez hauts en couleur et forcément très largement inspirés des figures emblématiques de la musique amplifiée. Alissa White-Gluzz, James Hetlfield, Marylin Manson... Double Kick Heroes connaît ses classiques et ne manque de disséminer tout au long de l'aventure une très généreuse quantité de références plus ou moins discrètes, que les fans du genre se plairont sans aucun doute à dénicher. Alors bien évidemment, il serait bien présomptueux de reprocher à Double Kick Heroes un scénario plutôt convenu, le cœur du jeu n'étant pas là, mais nous rappelons toutefois, comme c'était le cas auparavant, que le titre verse parfois un peu trop dans le cliché là où un peu plus de subtilité aurait été de mise. Mais après tout, dans un registre musical qui est pétri de stéréotypes, il n'est pas étonnant non plus de les retrouver dans un jeu qui y est dédié et qui de plus reste toujours bienveillant face à cette musique qu'il aime manifestement beaucoup.

Zero Tolerance

Double Kick Heroes : un hybride entre shmup et jeu de rythme à la gloire du Metal

S'il opte pour un format un peu hybride, Double Kick Heroes est avant tout un jeu de rythme, au sens propre du terme, puisqu'il vous propose de reproduire avec votre clavier ou votre manette les partitions de batterie des différents morceaux composés pour l'occasion. En fonction du niveau de difficulté que vous choisirez, vous pourrez ne vous contenter que de la grosse caisse ou, à mesure que vous augmenterez le challenge, de la caisse claire et même des cymbales, ce qui, vous l'imaginez, peut s'avérer particulièrement fastidieux, à plus forte raison si vous n'êtes pas batteur et avez des problèmes d'indépendance entre vos membres. Les niveaux intermédiaires, en revanche, à moins que vous n'ayez de gros problèmes de rythme, offrent un challenge relevé, mais pas insurmontable pour peu que vous ayez une bonne compréhension de la manière dont fonctionne la charpente d'un morceau de metal. Tout est naturellement ici question de timing et vous disposez, sur l'espace de défilement des notes, d'une courte fenêtre pour presser la bonne touche au bon moment, permettant d'obtenir différents scores en fonction de votre précision allant de « OK » à « Parfait ».

Extrait d'un morceau de DKH

Chargement de la vidéo Double Kick Heroes Gameplay

C'était déjà le cas dès sa sortie en early access, mais le fait de nous replonger dans le jeu après deux ans nous a rappelé à quel point les sensations de DKH sont excellentes. Si vous êtes batteur vous-même, vous aurez véritablement le sentiment de jouer de la batterie avec votre clavier ou votre manette. Les partitions portées à l’écran sont très lisibles, tout à fait raccord avec les véritables éléments de la batterie frappés et il ne sera pas rare de pouvoir, en cas d'une certaine maîtrise de l'instrument véritable et de quelques connaissances dans la musique Metal, de pouvoir quitter le défilement des yeux et se contenter d'y aller au feeling. L'apprentissage des partitions est plus naturel que sur n'importe quel Guitar Hero, car forcément plus cohérente ce qui fluidifie donc la progression en jeu. Pour les néophytes, les choses seront peut-être un peu plus délicates, mais pas inaccessibles non plus. Et chez un profil comme chez l'autre, la difficulté de DKH viendra aussi de l'originalité de son concept.

Zombie Ritual

Nous l'avons évoqué en préambule, la voiture que vous conduisez est équipée de deux canons arrière. Chaque coup de grosse caisse permet de faire tirer l'une des deux armes. La première tire sur la partie supérieure de l'écran et l'autre sur l'inférieure. Une touche est naturellement affectée à chacun des canons et il faudra par conséquent prendre le temps (rapide) d'observer sur quelle portion de l'écran vos assaillants (des zombies, la plupart du temps) arrivent. Si se contenter d'alterner en permanence les deux touches suffit dans de nombreuses configurations, ce ne sera pas toujours le cas et, lorsqu'un ennemi un peu plus puissant que la moyenne entre en jeu, il faudra concentrer ses tirs sur la partie de l'écran dans laquelle il se trouve. Enchaîner les coups de grosse caisse parfaits aura pour conséquence d'augmenter la puissance de vos coups, tandis que les coups de caisse claire frappés dans le bon timing augmenteront une jauge de grenade, qu'il faudra envoyer au moment qui vous semble le plus opportun. Mais ce n'est pas tout, certains niveaux vous laissent aussi prendre les commandes du véhicule et vous permettent de le faire naviguer de haut en bas, rajoutant une gestion supplémentaire à un jeu qui demande déjà énormément de concentration. Ce n'est peut-être là pas la meilleure idée de DKH, qui peut s'avérer parfois un peu trop chargé en choses à gérer, créant des pics de difficulté pouvant s'avérer assez frustrants. En somme, si vous êtes en quête de challenge, le titre est fait pour vous et d'ailleurs rien ne vous interdit de demander de l'aide à un ami afin de le laisser gérer les commandes du véhicule pour mieux vous concentrer sur la piste de notes.

Double Kick Heroes : un hybride entre shmup et jeu de rythme à la gloire du MetalDouble Kick Heroes : un hybride entre shmup et jeu de rythme à la gloire du Metal

Il reste toujours cependant ce petit souvent de calibrage de la difficulté qui pousse parfois à connaître par cœur l'arrivée des vagues ennemies pour savoir à quel moment il est préférable de claquer un ultime coup de caisse claire pour envoyer sa grenade ou au contraire, s'il convient de la réserver pour plus tard. Si cela nous a semblé moins présent que lors de notre première prise de contact dans le cadre de l'early access, nous avons parfois ressenti cette même sensation pas toujours particulièrement agréable. Au registre des doléances, nous pourrons également souligner de ponctuels micro freeze qui entravent parfois la fluidité de votre jeu et donc sa bonne lecture. Pas de quoi cependant être particulièrement handicapant.

The Art of Shredding

Double Kick Heroes : un hybride entre shmup et jeu de rythme à la gloire du Metal

L'autre star incontestable de DKH, c'est bien entendu sa bande-son. Composée, pour la partie campagne, par le toujours très pertinent Elmobo, elle ratisse très large et avec une certaines justesse l'univers tentaculaire du Metal, sans jamais basculer dans le trop extrême ou le trop conceptuel afin de ne pas perturber l'auditeur de Metal un peu plus léger ou dit « mainstream ». Avec un respect des codes qui fait honneur à son compositeur et qui témoigne d'ailleurs de son expertise musicale dans le domaine, la bande-son de DKH est aussi intelligemment composée, car très évolutive et toujours agréable à jouer. Ici, l'écueil de succomber à la tentation du blast beat ou de la double croche à la grosse caisse est largement évité et les titres sont tous très variés et savent corser leur propos au fil de leur écoulement. En somme, c'est ici un sans faute, au même titre d'ailleurs que la section «Hellgate », qui a la bonne idée de proposer une poignée de titres signés par des artistes de plus ou moins grande renommée. Ainsi, vous pourrez vous essayer aux parties complexes de Remembrance de Gojira, vous frotter à la virtuosité des musiciens de l'excellent Gorod, l'imparable amtosphère Lovecraftienne de The Great Old Ones ou vous amuser à jouer le Metal parodique d'Ultra Vomit. Si nous aurions sans aucun doute aimé avoir une liste plus dense, et que les relations entre Elmobo et certains groupes ne sont pas étrangères à leur présence en jeu, il y a tout de même de quoi faire. Notez enfin qu'un éditeur de niveau est disponible et que, pour peu que vous disposiez du morceau dans votre bibliothèque, la communauté a mis à disposition certaines pistes de groupes célèbres, de Deftones en passant par Sepultura.

Les notes
+Points positifs
  • Bande originale impeccable
  • Excellentes sensations quel que soit le périphérique utilisé
  • Très référencé
  • Un concept hybride qui fonctionne
  • Une liste de guest de choix
  • Nombreux modes de difficulté pour un challenge adapté
-Points négatifs
  • Parfois un peu fastidieux
  • Certains niveaux pas toujours équilibrés en termes de difficulté
  • Quelques micro freeze perturbants
  • Verse un peu trop dans le cliché
  • Ne conviendra ni aux réfractaires à la musique amplifiée, ni aux personnes ayant des soucis de rythme
Avec son approche hybride du jeu de rythme, ses excellentes sensations rendant justice à ces chers batteurs qui suent sang et sciure pour la gloire du « Mitooool » et sa bande-son tout simplement irréprochable, Double Kick Heroes est un jeu très solide et complet, proposant un challenge relevé, mais surmontable grâce à ses mécaniques efficaces et ses nombreux modes de difficulté. Si certes, Headbang Club sait parfaitement à quel public il s'adresse, il doit sans aucun doute avoir conscience que les vrais réfractaires à la musique amplifiée tout comme les personnes ayant des soucis avec le sens du rythme seront laissées sur le seuil d'entrée de Double Kick Heroes. Sans pour autant être irréprochable sur tous les points, le titre s'avère cependant être très fun et divertissant, en plus d'être original.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 août 2020 à 16:53:02
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Mis à jour le 12/08/2020 à 16:53
PC Nintendo Switch Xbox One Action Shooter Headbang Club Zombies Musique
Dernières Preview
PreviewCyberpunk 2077 : Nos impressions après les 15 premières heures de jeu en exclu 19 nov., 18:30
PreviewFootball Manager 2021 : Simple affinage à l'horizon 10 nov., 09:15
PreviewHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie 09 nov., 15:19
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Hitman 3
20 janv. 2021
3
Blood Bowl III
2021