Menu
The Wonderful 101 : Remastered
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / The Wonderful 101 : Remastered /

Test du jeu The Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûre

Test : The Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûre
PC PS4 Switch
The Wonderful 101 : Remastered
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 juin 2020 à 18:34:18
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Amazon PS4 44.99€ Fnac PS4 44.99€ Fnac Marketplace PS4 44.99€ Fnac Switch 44.99€ Fnac Marketplace Switch 44.99€ Amazon Switch 44.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Sorti de l’esprit du talentueux Hideki Kamiya, The Wonderful 101 est l’un des titres exclusifs de la Wii U. Paru en 2013, ce jeu de super-héros à la Viewtiful Joe s’est fait remarquer pour son concept original, son humour omniprésent, son action non-stop et son univers ultra coloré. Très sympathique au demeurant, le soft de PlatinumGames est malheureusement passé un peu inaperçu, la faute à un parc installé de machines assez faible. Fort d’une campagne de financement participatif réussie, le studio propose aujourd’hui une version remastérisée sur PC, PlayStation 4 et Nintendo Switch. Alors que les attentes ne sont plus les mêmes, le costume est-il toujours aussi saillant ? Verdict dans les lignes qui suivent.

Gameplay : A l'assaut d'un robot géant !

Chargement de la vidéo The Wonderful 101 : Remastered Gameplay

Une nouvelle fois, la Terre fait face à une invasion extra-terrestre. Depuis des décennies, la fédération des Geathjerk, une organisation aux sombres desseins, attaque une population démunie. Pour contrer la menace, les hautes instances gouvernementales ont fondé un groupe de super-héros appelé Centinels et c’est justement cette escouade de l’impossible qu’il faut incarner. L’histoire commence lorsque le héros principal, Will Wedgewood, part en voyage scolaire. Sur le trajet, le bus est la cible d’une attaque ennemie et le brave étudiant se transforme alors en Wonder-rouge (en français dans le texte, sinon c'est Wonder-Red). Il est un peu plus tard rejoint par Wonder-bleu puis Wonder-vert et ainsi de suite… Toute la première partie du jeu fait office de grand tutorial et ce n’est pas inutile tant le gameplay du titre est riche.

The Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûreThe Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûreThe Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûre

UN ARC-EN-CIEL DE POSSIBILITÉS

The Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûre

Sur la base d'un beat'em up, The Wonderful 101 propose de switcher entre différents héros afin d’utiliser chacune de leurs capacités respectives. Pour activer ces aptitudes, le joueur doit sauver les habitants opprimés qui viendront se joindre à la cause du groupe. Grâce à cet attroupement, que l’on peut comparer à des Lemmings agrippés les uns aux autres, il est possible de matérialiser toutes sortes d’armes et d’objets. Un poing dévastateur pour Wonder-rouge, une épée tranchante pour Wonder-bleu, un pistolet pour Wonder-vert, chaque héros a sa spécialité ! Via le stick analogique droit, il suffit de reproduire la forme adéquate (un rond pour le poing, une ligne droite pour l’épée, un angle droit pour le pistolet…) pour ensuite s’enfoncer dans la bataille et défier les robots Geathjerk. Ce qui est amusant, c’est que la taille de votre escouade influe sur l’envergure et la puissance de l’arme (par exemple, le pistolet peut carrément devenir un bazooka). Il arrive aussi que l’on soit obligé de faire appel à la petite armée pour passer des obstacles. Un pont de fortune, une chaine pour grimper un immeuble, un deltaplane pour se rendre sur une autre rive ou même un deltaplane, il faut faire preuve de malice pour progresser !

The Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûreThe Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûre

Dans certaines situations, les armes sont indispensables. Le poing devient alors une main qui tourne une manivelle, le pistolet peut viser une cible tandis que l’épée peut servir de clé, les possibilités sont très vastes ! Mais attention, pour « uniformiser » tout ce petit monde, la jauge située dans le haut gauche de l’écran doit être alimentée grâce aux batteries récupérées sur le champ de bataille. La laisser vide peut vous mener au-delà de situations délicates… Pour mener à bien les missions, vous l’aurez compris, il faut gérer à la fois ses héros, le groupe qui les accompagne mais aussi adapter chacune de ses techniques aux faiblesses de l’ennemi. Sur le papier, ça paraît simple mais ça peut rapidement se compliquer en face d’un boss un peu plus coriace. Dans ces conditions, un passage par le Wonderful Mart sera très pratique. C’est en effet dans cet endroit que le joueur récupère soins, combos et autres capacités spéciales.

The Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûreThe Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûreThe Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûre

ACTION SURVOLTÉE

The Wonderful 101 Remastered : Peu d'ajustements pour une valeur sûre

D’une générosité folle, le jeu d’action de Platinum est un feu d’artifice visuel teinté d’une ambiance japonaise hyper immersive. Qu’il s’agisse des voix nippones, des musiques ou des bruitages, on retrouve l’ambiance des sentai et le jeu propose même un petit aspect collectionnite puisqu’il est possible de débusquer, en fouillant dans les niveaux, des personnages spéciaux aux looks improbables. En complément de l’aventure principale, il existe un mode Opérations Wonderful jouable jusqu’à 5 et qui consiste à se farcir des vagues d’ennemi en coop’. On en fait assez vite le tour mais c’est toujours sympa de se défouler à plusieurs. En ce qui concerne l’aspect technique, The Wonderful 101 : Remastered est un jeu honorable mais c’est avant tout sa direction artistique et son gameplay original qui démarquent l’aventure du reste de la production vidéoludique. Sous ces airs de beat’em up survolté, le titre de Platinum est bien plus garni qu’on pourrait le penser mais il souffre de problèmes de caméra et de combats brouillons. C’est dommage car certains affrontements réclament une véritable approche stratégique (choisir la bonne arme, esquiver au bon moment, etc.) et on ne comprend pas toujours ce qui se déroule sous nos yeux. L’absence du double-écran (Gamepad, TV) s’est faite par des concessions et cela s’en ressent. D’ailleurs, sachez que les formes sont traçables sur PlayStation 4 via le pavé tactile. Sur le plan de l’adaptation, on note quelques ajustements (des objets qui deviennent gratuits dans le Wonder Mart) et une amélioration des temps de chargements mais le remaster, dans son ensemble, reste très léger. C'est finalement plus le fait de pouvoir le découvrir sur plusieurs machines qui fait son intérêt aujourd'hui. C'était un très bon jeu à l'origine et il n'y a rien perdu de son côté décalé et fun.

Gameplaty : Une visite dans un parc qui tourne mal

Chargement de la vidéo The Wonderful 101 : Remastered Gameplay
Les notes
+Points positifs
  • L’univers sentai
  • L'ambiance géniale, des musiques aux voix
  • Les combats de boss ingénieux
  • Les mécaniques très originales
  • L’humour et les scènes amusantes
  • La courbe d'apprentissage
  • Un confort visuel appréciable
-Points négatifs
  • Une remastérisation très légère
  • Un gameplay qui ne conviendra pas à tous
  • Des problèmes de caméra fréquents
  • Quelques ralentissements sur Switch
  • C’est parfois trop brouillon

Pour son retour en 2020, The Wonderful 101 profite d’un remaster très correct. Si les ajustements (techniques comme ludiques) sont peu évidents, le jeu de Platinum reste une valeur sûre pour celles et ceux qui apprécient les jeux du studio. Se retrouver dans la peau de plusieurs super-héros, avec une ambiance sentai très réussie, ce n’est pas tous les jours que ça arrive. Une fois que l’on a assimilé son gameplay très original et ses mécaniques d’uniformisation, le titre délivre tout son potentiel et offre une douzaine d’heures exquises. Il est vrai que l’absence du Gamepad fait naître quelques problèmes de visibilité mais on garde surtout en tête l’humour, le ton coloré de l’aventure et les séquences complètement allumées contre les boss. Un bon défouloir !

Profil de Ayden_
L'avis de Ayden_
MP
Journaliste jeuxvideo.com
05 juin 2020 à 18:34:18
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (4)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.3/20
Mis à jour le 08/06/2020 à 22:04
Dernières Preview
PreviewHyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre ! 02 juil., 22:07
PreviewDeath Stranding : Le combo clavier-souris pour un pari réussi ? 01 juil., 09:00
PreviewFuser : Un second contact très convaincant pour le jeu de mix musical d’Harmonix 30 juin, 15:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020