Menu
Temtem
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS5
  • Switch
  • ONE
  • Xbox Series
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Temtem / Temtem sur PC /

Test du jeu Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant sur PC

Test : Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant
PC
Temtem
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
07 février 2020 à 18:33:08
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (19)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Partager sur :

Des clones de Pokémon, nous en avons vu défiler quelques uns. Mais fort d’un kickstarter réussi et de promesses alléchantes, Temtem a su attirer l’oeil des amateurs du genre, qui voient en lui un Pokémon-like susceptible de répondre à leurs attentes. L’accès anticipé s’avère-t-il à la hauteur des espérances ?

Notre vidéo-test de Temtem

Chargement de la vidéo Test Temtem en vidéo
Accès anticipé et test
Pour le moment uniquement disponible sur PC en accès anticipé au tarif de 30,99 €, Temtem arrivera plus tard sur PS4, Nintendo Switch et Xbox One. Le fait que le titre soit déjà disponible à la vente pour le grand public nous pousse à vous proposer aujourd’hui un test de celui-ci, mais il est tout à fait possible que nous réalisions un nouveau test ou mettions à jour celui-ci en fonction des évolutions du jeu et au moment de sa sortie finale.

La formule de Temtem est bien connue des fans de Pokémon. Après avoir créé votre personnage et choisi sa tenue (d’autres seront disponibles en jeu), vous arrivez sur les terres de Diniz, l’une des trois îles accessibles dans cette Early Access. Votre objectif est sans surprise de devenir le meilleur dresseur de Temtem, et vous devrez pour cela les capturer, les faire combattre afin qu’ils progressent, puis vous frotter aux dojos tenus par les meilleurs dresseurs de la région ainsi qu’au Belsoto, une mystérieuse organisation. Mais avant tout cela, il vous faudra choisir parmi l’un des trois Temtem de départ lequel vous accompagnera au cours de votre épopée. Ajoutez à cela un système de combat au tour par tour et vous obtenez donc un clone assumé de Pokémon… Mais qui a tout de même su créer son propre univers et sa propre formule, comme nous le verrons tout au long de ce test.

Temtem, ton univers impitoyable

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

L’univers de Temtem s’avère plutôt réussi. Si les modèles des personnages manquent de variété et mériteraient plus de caractérisation, les créatures sont suffisamment diverses pour avoir de quoi se créer une équipe équilibrée et visuellement plaisante. Il est en revanche difficile de retenir leurs noms, moins évidents que ceux des Pokémon car pour l’instant moins liés à des caractéristiques physiques ou des ressemblances avec un animal. Reste à voir si ce sera le cas pour une future traduction, mais le titre est actuellement déjà disponible en Français (avec peu d’erreurs de traduction malgré quelques lignes de dialogues oubliées d’ailleurs, c’est à souligner) donc une nouvelle traduction pour un studio de taille modeste semble complexe.

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

Pour en revenir à l’univers, l’histoire ne brille pas par son originalité, mais elle offre quelques rebondissements intéressants et parvient à trouver un juste équilibre entre candeur et maturité. La présence de quêtes annexes scénarisées vient également apporter un soupçon d’épaisseur à l’ensemble, d’autant plus qu’un effort a été mis sur la crédibilité du monde exploré : l’exemple le plus évident, c’est l’existence de plusieurs lignes de dialogues pour la majorité des PNJ, qui ont parfois aussi droit à un minimum de lore venant justifier leur présence dans ce monde. Ce n’est pas grand-chose, mais ça suffit à apporter un peu plus de crédibilité à l’univers. Déjà copieuse, la trame principale vous occupera au minimum 25 à 30 heures et sans doute bien plus si vous prenez le temps de vous intéresser aux quêtes annexes et à la chasse au Temtem. Rappelons tout de même qu’elle reste à l’heure actuelle inachevée : le titre étant en accès anticipé, vous n’avez pour le moment accès qu’à 3 des 6 îles de l’histoire principale, 4 dojos sur les 8, et plus de 80 créatures sur les 161 attendues dans la version finale. La version finale permettra aussi d’accéder à du Housing, des tournois ou encore un système d’échanges.

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

En terme de structure, Temtem fait là aussi dans le classique en s’appuyant sur un système à la Metroidvania. Ce ne sont ici pas les créatures qui vous permettront d’explorer de nouveaux lieux, mais bien la récupération d’objets comme un surf, des patins à cristaux ou un grappin par ailleurs fort utiles pour fouiller de nouveau la map après avoir bouclé l’Early Access. Quelques zones dont l’exploration est facultative sont également à découvrir, un autre bon point d’une map par ailleurs très fournie. Malheureusement, et c’est surtout valable pour les quêtes annexes, quelques aller-retours un brin fastidieux sont également de la partie et viennent parfois inutilement rallonger votre progression. Gageons que l’ouverture complète des zones devrait offrir quelques raccourcis favorisant vos déplacements, mais en l’état, les complétistes devront s'accommoder de fréquents allers-retours.

L’amour est dans le Temtem prêt

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

Plus que de personnes, l’univers de Temtem regorge avant tout de… temtem, forcément. Ces charmantes créatures qui vont vous accompagner tout au long de l’aventure sont divisées en plusieurs types et doivent être trouvées dans les cavernes et hautes herbes des mondes explorées : elles ne sont pas visibles sur la carte, les affrontements sont donc totalement aléatoires. La capture s’opère de manière similaire à Pokémon en affaiblissant au maximum les créatures sans les mettre K.O, les Poké Balls étant par ailleurs remplacées par des Temcartes. Une fois votre équipe (de 6 au maximum) bâtie, vient l’heure de la stratégie : ça tombe bien, Temtem n’en manque pas et offre, en plus de quelques idées classiques comme des sensibilités variables selon le type des attaques et des créatures impliquées, des éléments plus originaux vis-à-vis du titre dont elle s’inspire.

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

Le premier choix fort, c’est celui de systématiquement vous obliger à réaliser des combats en duo. Une idée justifiée d’une part par la possibilité de réaliser toute l’aventure en coopération, mais qui permet aussi de complexifier les stratégies de combats en vous obligeant à réfléchir à une combinaison idéale. Plusieurs attaques disposent d’ailleurs d’un bonus lorsque le Temtem qui l’utilise se trouve à côté d’un Temtem du type exigé par l’attaque. Les attaques, justement, exigent l’utilisation d’un certain nombre de points d’endurance contrairement à Pokémon, dans lequel chaque attaque a un nombre d’utilisation limité. La principale différence, c’est que cela évite le spam d’attaques trop puissantes et oblige le joueur à réfléchir au meilleur groupe de 4 attaques à intégrer. D’autant plus que si vous n’avez plus assez de points, l’attaque viendra puiser dans la vie de votre Temtem et celui-ci devra se reposer au tour suivant. La mécanique s’avère suffisamment contraignante pour vous obliger à bien réfléchir à votre approche, mais reste assez permissive pour ne pas rendre ces affrontements injouables.

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

Il ne s’agit pas du seul choix témoignant de l’envie de Crema Games de rendre son titre plus difficile à approcher qu’un Pokémon classique : des attaques doivent attendre plusieurs tours avant d’être lancées, il n’est pas possible de changer de Temtem quand vous venez de battre celui de l’adversaire, et la partie aléatoire (coups critiques, fin des altérations de statut) a été entièrement effacée. Ainsi, les dégâts de chaque attaque peuvent être connus à l’avance pour peu que vous connaissiez les statistiques des Temtem impliqués, tandis que les altérations de statut sont infligées sur un nombre de tours précis et se poursuivent même quand le Temtem concerné est remplacé au combat. Si le système de combat reste dans sa globalité classique, il a le mérite de gommer plusieurs défauts du genre et d’offrir des affrontements agréables car équilibrés.

Une capture de Temtem en Gaming Live

Chargement de la vidéo Temtem Gaming Live

Une difficulté présente, mais bien dosée

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

Un point appuyé par la difficulté bien dosée de l’aventure : votre progression sera évidemment facilitée par une équipe de 4 Temtem couvrant toutes les faiblesses des 4 premières arènes, mais si vous prenez le temps de faire progresser quelques Temtems supplémentaires, vous devrez régulièrement vous adonner aux joies du farming pour maintenir votre équipe à niveau. Fort heureusement, avec une bonne construction d’équipe et un bon set d’attaques, il est tout à fait possible de venir à bout de créatures plus fortes, ce qui réduit d’autant l’obligation de pexer dans les hautes herbes. Les développeurs ont aussi eu la bonne idée de vous offrir un petit bonus avec la fiole de Temessence, qui permet de soigner instantanément vos Temtem à tout moment. Elle doit toutefois être rechargée après chaque utilisation dans un centre dédié, histoire de ne pas rendre la mécanique abusive. Mais croyez nous, elle ne sera pas de trop au regard de la longueur de certaines routes et vous fera économiser de précieuses minutes dans la découverte du monde de Temtem.

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

Quelques autres subtilités s’invitent autour des créatures et du système de combat de Temtem, citons pêle-mêle le système d’évolution qui dépend non pas du niveau atteint par un Temtem, mais du nombre de niveaux gagnés depuis sa capture, l’existence d’oeufs de Temtem qui s’obtiennent en en laissant deux compatibles auprès de la pension, ou encore l’existence d’autres statistiques (SV et TV) qui sont l’équivalent des EV et IV de Pokémon. Espérons que l'équilibre des combats sera toujours assuré avec l’introduction de nouvelles créatures. Enfin, notons également que les dojos offrent un bon défi en terme de combat, mais aussi en terme d’énigmes avec une difficulté progressive sur leur dimension “exploration”.

Une interface loin d’être au niveau

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

Malgré ses nombreuses qualités, le titre de Crema Games nous rappelle aussi régulièrement ses défauts, qui sont principalement concentrés sur un point : son interface. Qu’il s’agisse de ses maps trop pauvres en informations, du Tempedia également chiche sur ce point, ou de l’inexistence d’un journal de quêtes qui rend leur suivi particulièrement compliqué, Temtem témoigne sur ce point de son statut d’Early Access. En revanche, le niveau de finition est bien meilleur sur le reste et notamment sur les bugs, qui ont été très rapidement corrigés par des développeurs réactifs. Il en est de même pour les déconnexions serveurs, de plus en plus rares. Et si nous parlons de déconnexions serveurs, c’est évidemment parce que Temtem reste un titre à connexion obligatoire, de par son statut de MMO.

Temtem : un Pokémon-like en accès anticipé déjà complet et séduisant

Un statut qu’il peine tout de même à justifier pour le moment, puisqu’en dehors de la possibilité d’affronter de manière amicale l’un des nombreux joueurs que vous croiserez sur la map, le titre n’a de MMO que le nom. Ca ne l’empêche en rien d’être plaisant surtout qu’il s’avère déjà assez complet à parcourir en solo ou en coop, mais nous n’aurions pas craché sur un soupçon d’éléments online supplémentaires. Il faudra se montrer patient sur ce point. Un dernier point s’impose sur l’ambiance sonore et visuelle et notamment le style pastel de l’ensemble. S’il brille un peu moins sur la première zone explorée, il offre déjà de bien plus jolis décors sur les deux suivantes et devrait permettre au titre de bien vieillir. Nous apprécions également la présence de quelques éléments d’animations habillant le décor : mouvements des feuilles, légers reflets sur les cristaux rouges… Enfin, la bande originale manque certes un peu de variation, mais a le bon goût de ne jamais prendre le pas sur l’action à l’écran. Même si pour ne rien vous cacher, ce petit morceau de violon sur le thème des combats devrait vous rester en tête quelques heures après avoir lâché votre partie.

Les notes
+Points positifs
  • Difficulté bien dosée
  • Les mécaniques des dojos
  • Intégralement jouable en coopération
  • Système de combat simple, mais bien conçu
  • Un contenu déjà conséquent (minimum 25 heures)
  • La réactivité des développeurs sur les mises à jour
  • Histoire et univers plaisants, ni trop candides, ni trop matures
-Points négatifs
  • Quelques aller-retours superflus sur des quêtes annexes
  • Une interface loin d’être d’être terminée
  • Fonctionnalités online discrètes pour l’instant
  • Il manque encore une bonne partie de l’aventure, forcément

Pour le moment cantonné au statut d’accès anticipé, Temtem offre tout de même une expérience très convaincante. Nous apprécions en particulier sa durée de vie, dépassant plusieurs dizaines d’heures alors que nous n’avons accès qu’à la première moitié du jeu, le soin apporté aux différentes zones modélisées et aux créatures, le système de combat qui conserve une approche traditionnelle, mais extrêmement efficace, sans oublier un défi généralement plus relevé que celui de son concurrent direct sans s’égarer dans le piège du farming abusif. Quelques éléments restent à corriger ou à implanter notamment du côté de l’interface et des fonctionnalités en ligne, mais le titre de Crema Games peut déjà compter sur la réactivité de ses développeurs depuis son lancement, qui ont déjà corrigés de nombreux bugs et stabilisé l’expérience. De quoi s’avérer optimiste pour l’avenir d’un titre qui a, en l’état, déjà de quoi convaincre plus d’un amateur du genre de lui laisser sa chance.

Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
07 février 2020 à 18:33:08
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (19)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.6/20
Mis à jour le 07/02/2020 à 18:33
PC Aventure RPG Crema
Dernières Preview
PreviewRollerCoaster Tycoon 3 - Complete Edition : un portage Switch sur de bons rails 14 sept., 15:00
PreviewRide 4 : L'épisode de transition prometteur pour Milestone ? 11 sept., 14:00
PreviewImmortals Fenyx Rising : entre Zelda et Assassin's Creed, son coeur balance 10 sept., 21:45
Les jeux attendus
1
Gotham Knights
2021
2
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020