CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Dying Light : Bad Blood
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Dying Light : Bad Blood - Un nouveau regard sur le Battle Royale ? - gamescom 2018
Profil de [87],  Jeuxvideo.com
[87] - Journaliste jeuxvideo.com

Techland doit être fort occupé ces derniers temps. Effectivement en marge du développement de Dying Light 2, une équipe du studio a été dédiée au développement d’un titre à part entière baptisé Dying Light : Bad Blood. Et c’est du côté du Battle Royale que s’oriente cette nouvelle itération de l’univers du jeu.

Dying Light : Bad Blood - Un nouveau regard sur le Battle Royale ? - gamescom 2018

Un rythme rapide pour tuer l'ennui

Si la base de Bad Blood s’inscrit clairement dans la philosophie du Battle Royale, Techland ne désirait manifestement pas faire un ersatz de ce que propose la concurrence. En effet, le studio en a détourné les codes tout en conservant l’ADN du gameplay de Dying Light. En premier lieu, ce ne sont pas 100 joueurs qui s’affrontent dans un match à mort, mais 12 individus, parachutés dans une carte remplie de zombies. Le but ici n’est pas de tuer tous les joueurs pour être victorieux, mais de s’exfiltrer par la voie des airs grâce à un hélicoptère apparaissant sur la carte après environ 10 minutes de jeu.

Dying Light : Bad Blood - Un nouveau regard sur le Battle Royale ? - gamescom 2018Dying Light : Bad Blood - Un nouveau regard sur le Battle Royale ? - gamescom 2018

Pour commencer, une fois arrivé sur la carte, le réflexe sera bien entendu de trouver armes et consommables, Dying Light ne proposant pas d’équipement pour le corps. Une fois l’arsenal (majoritairement de mêlée) récupéré, il faudra veiller à gagner en puissance. Pour ce faire, il s’agira pour le joueur de tuer des zombies et de détruire leurs nids de manière à gagner des niveaux. Le passage au niveau supérieur se contente d’augmenter les dégâts et la santé. Pas d’arbre de talents ici, Dying Light épure son gameplay d’origine et va droit à l’essentiel dans un jeu qui cherche à aller vite afin de ne pas ennuyer le joueur.

Effectivement, le but étant d’être récupéré par un hélicoptère apparaissant tôt dans la partie, plusieurs solutions s’offrent à vous. Soit vous décidez de ne pas prendre le temps de détruire des nids et donc de vous rendre au niveau 1 vers la zone d’extraction, soit vous cherchez à gagner en puissance, au risque de vous frotter à des nids et des zombies de plus en plus forts. L’extraction étant soumise à un léger temps d’attente, vous serez régulièrement confronté aux autres joueurs et c’est ici que le niveau du personnage prendra toute son ampleur.

Dying Light : Bad Blood - Un nouveau regard sur le Battle Royale ? - gamescom 2018

Les affrontements dans Bad Blood sont plutôt agréables à mener. Clairement dans une optique de corps à corps, le titre de Techland mise sur la parade et la gestion de l’endurance afin de créer des rixes nerveuses et plus techniques qu’elles n’y paraissent. En effet, si votre jauge d’endurance tombe à zéro, vous serez dans l’impossibilité de porter le moindre coup avant qu’elle ne soit à nouveau pleine. Le salut se trouvera alors dans la fuite, l’endurance n’étant pas liée à votre vitesse de course. Et c’est aussi là que Bad Blood fait mouche.

L'ADN Dying Light conservé

En reprenant le feeling grisant du parkour présent dans le titre d’origine, Dying Light Bad Blood est autant un jeu de combat que de course-poursuite. Ainsi, nous nous sommes vus, dans le cadre des deux sessions de jeu effectuées à cette gamescom, courir après un autre joueur dans le but de le rattraper. Une course effrénée à travers les toits de la carte s’en est suivie, et une meilleure gestion du relief et de la course nous a permis de rattraper notre adversaire. Une fois trépassé, nous avons pu récupérer son équipement et les différents items collectés, mieux parés à l'affrontement final durant la phase d'exfiltration. Ce qui ne nous a pas pour autant permis de gagner la partie, l'adversaire qui nous faisait face ayant eu l'intelligence de maximiser son niveau en amont.

Dying Light : Bad Blood - Un nouveau regard sur le Battle Royale ? - gamescom 2018Dying Light : Bad Blood - Un nouveau regard sur le Battle Royale ? - gamescom 2018

Le mélange de PvE et de PvP couplé à la grande simplicité du concept Battle Royale font de Bad Blood un titre prometteur, à plus forte raison qu’avec ses parties rapides (environ 12 minutes) garantissent un rythme haletant plutôt grisant. Cependant, il est probable qu’en l’état, l’ensemble manque un rien de profondeur afin de tenir sur la durée. Ceci étant, fidèle à sa philosophie, Techland entend assurer un suivi assidu de son jeu, disponible en early access payant courant septembre, pour une sortie plus tard en free to play. La coopération est d'ailleurs d'ores et déjà prévue.

Nos impressions

Dying Light Bad Blood ressemble à une petite bouffée d’air frais dans un genre Battle Royale qui commence à un peu trop tourner en rond. Parties nerveuses, mélange bien pensé entre PvE et PvP sont des arguments de poids en faveur du titre de Techland, qui a intelligemment su passer l’ADN de son Dying Light (zombie, parcours, corps à corps) à travers le prisme du Battle Royale. Reste à savoir si l’apparent manque de profondeur des mécaniques ne créera pas de l’ennui passé l’excitation des premières parties.

L'avis de la rédaction
Prometteur

> Retrouvez toutes les infos de la gamescom 2018

gamescom PC PS4 ONE Techland Warner Bros. Interactive Entertainment Action
Commander Dying Light
PS4
Cdiscount
19.90 €
ONE
Cdiscount
12.85 €
Switch
Cdiscount
49.99 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 02 sept. 2018 à 08:15

Waouuuuuuuuuuuuuu, moi qui viens de reprendre le jeu hier et j'ai eu l'impression d'une refonte du jeu j'ai plus souvenir qu'il était aussi beau.
J'ai remarqué plein de nouvelle choses dessus enfin ce jeu me fais rêver.

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount ONE 12.85€ Cdiscount ONE 14.95€ Cdiscount PS4 19.90€ Cdiscount PS4 19.90€ Auchan Switch 49.99€ Cdiscount Switch 49.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
13
TestTour de France 2022
PC PS5 Xbox Series
16
TestCuphead : The Delicious Last CourseSur PC
18
TestMonster Hunter Rise : Sunbreak
PC Switch
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Street Fighter 6
2023
La vidéo du moment