CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview 2Dark : essai d'infiltration au pays des serial killers
Profil de [87],  Jeuxvideo.com
[87] - Journaliste jeuxvideo.com

Frédérick Raynal, que l'on peut considérer sans peine comme le père du survival horror a choisi de revenir à ses premières amours en lançant le développement de 2Dark. Avant la sortie du titre au mois de mars prochain, nous avons eu l'occasion de poser les mains sur ses deux premiers niveaux afin de voir sur quel terrain l'auteur d'Alone in The Dark nous emmène.

2Dark : essai d'infiltration au pays des serial killers

Les 10 premières minutes de 2Dark

2Dark est un jeu d'horreur / infiltration qui vous place dans la peau de Smith, un agent de police traumatisé par le meurtre brutal de sa femme et le kidnapping de ses deux enfants lors d'un week-end en forêt. Quelques années plus tard, des enfants continuent de disparaître dans la région et l'agent Smith entend bien sauver les captifs, ce qui sera l'occasion pour lui d'en apprendre peut-être davantage sur le ravisseur de ses propres enfants.

2Dark : essai d'infiltration au pays des serial killers
Le jeu repose essentiellement sur la discrétion

Le principe du jeu est assez simple et repose davantage sur l'infiltration que sur le combat. Effectivement, 2Dark, avec sa vue du dessus, vous plonge dans des environnements un rien labyrinthiques dont de nombreuses pièces se trouvent dans le noir. Vous n'avez que peu de sources de lumière à votre disposition : un briquet, qui n'éclaire que partiellement et une lampe torche, dont la batterie s'épuise rapidement. Naturellement, les environnements sont loin d'être paisibles et sont jonchés de pièges en tout genre qu'il faudra soigneusement éviter sous peine de passer l'arme à gauche. Mais outre le fait qu'il soit nécessaire d'avance à pas de loup pour éviter de tomber dans un gouffre dissimulé, il va de soi que les niveaux sont aussi habités par des maniaques qui pourront vous repérer au son ou à la lumière. Les mécaniques de 2Dark, concernant l'infiltration, sont donc sommes toutes assez classiques mais font le boulot : il est nécessaire de contrôler le son de vos pas pour éviter de vous faire repérer et veiller à rester le plus souvent tapis dans l'ombre pour laisser passer une ronde de garde contre laquelle vous aurez de toute façon peu de chance de survivre en cas de combat. Mais 2Dark sait également varier les plaisirs, et vous demandera parfois de postuler pour un job pour faciliter votre insertion dans un bâtiment, de couper des circuits électriques pour contourner des caméras de sécurités, bref, toute la panoplie du jeu d'infiltration est présente de fort belle manière dans les niveaux que nous avons eu l'occasion de traverser.

Un propos adulte, une atmosphère glauque

2Dark : essai d'infiltration au pays des serial killers
L'ambiance de 2Dark fait clairement partie de ses points forts

Le but de tout cela consiste, nous le disions plus haut, à sauver les enfants en proie aux plus dangereux et tarés des serial killers. Une fois les têtes blondes localisées, il est nécessaire de les emmener avec vous de leur lieu de captivité à l'extérieur, ce qui suppose souvent de faire le chemin aller en sens inverse, mais cette fois-ci accompagné d'enfants terrorisés dont les pleurs peuvent alerter à tout moment les différents PnJ en circulation. Plusieurs options sont à votre disposition pour mener vos troupes vers la sortie : une action leur demande de vous suivre, l'autre leur enjoint de se taire et de rester sur place. En outre, si vous avez récupéré des bonbons au fil de vos explorations, en tenir un dans vos mains les fera avancer plus vite, tandis que vous pouvez attirer à distance l'un d'entre eux vers vous en jetant une friandise au sol. Autant dire que l'angoisse vient aussi de cette situation compliquée où il faut mener dans le noir un groupe de gosses apeurés dans un environnement jonché de dangers... sachant que dans le jeu, la mort n'épargne pas les enfants non plus.

Le premier serial-killer du jeu

Si son gameplay est assez classique, c'est surtout pour son atmosphère que 2Dark se démarque de la concurrence. Si les différentes lignes de texte n'esquivent pas quelques clichés parfaitement assumés, le propos est sombre et ose même mettre en scène des actes de violence sur des enfants, chose assez rare voire inédite dans l'univers du jeu vidéo. Il convient de noter que le titre ne nous a pas pour autant semblé complaisant et si les thématiques sont glauques, le jeu ne vire pas pour autant dans le sordide gratuit, dans la portion du jeu que nous avons pu traverser du moins. Et c'est aussi grâce à cela que l'horreur de 2Dark fait mouche. Elle n'est pas articulée autour de jump scares, mais plutôt sur un sentiment assez oppressant, renforcé par certaines trouvailles plutôt sympa, à l'image de la nécessité de fumer une cigarette en restant immobile pour sauvegarder, au risque de se faire surprendre par un « garde ».

Une absence d'indications parfois bloquante

Sauvegarder : un réflexe que vous prendrez très rapidement compte tenu de la difficulté parfois excessive du jeu. 2Dark nous a semblé être un die and retry. Votre personnage est peu résistant, les munitions sont rares et les dangers sont nombreux. Il sera fréquent de recommencer une séquence d'infiltration une dizaine de fois avant de la réussir, ce qui ne serait pas une si mauvaise chose si le jeu n'était pas aussi avare en indications. Effectivement, dans notre session de jeu, alors que nous pensions avoir sauvé tous les enfants et récolté tous les documents nécessaires à l'enquête de notre personnage, le jeu nous a annoncé qu'il restait encore des enfants à sauver et des documents à récupérer. Il nous a donc été nécessaire de retourner dans le niveau et explorer chaque centimètre carré des pièces dans l'espoir de trouver un élément à côté duquel nous serions passés... sans succès. Si nous pensions être en présence d'un bug en raison de la version preview du jeu, une deuxième tentative n'a pas arrangé les choses et nous nous sommes trouvés bloqués au même endroit, sans comprendre pourquoi de prime abord. Et c'est finalement la frustration qui a fini par nous gagner, étant dans l'impossibilité de trouver la petite interaction permettant de finir le niveau. Pour faire ressortir le joueur de l'atmosphère anxiogène du jeu, il n'y a pas mieux.

2Dark : essai d'infiltration au pays des serial killers

Ce n'est finalement qu'après pas mal d'errances que nous sommes parvenus à comprendre qu'une pièce dérobée était suggérée dès le début du niveau et son accès nous a permis de poursuivre l'aventure. Le deuxième niveau, plus grand, plus fouillé, vous permet de mettre en pratique ce que vous avez appris auparavant et souligne davantage encore le potentiel de 2Dark, en proposant plus d'interactions, de personnages, de choses à voir et à lire... c'est pourquoi il sera nécessaire au joueur de s'armer de patience pour s'immerger pleinement dans un jeu qui a manifestement pas mal de choses à offrir, mais dont la difficulté pourrait être rédhibitoire pour les moins patients d'entre vous. Il conviendra donc d'accepter pleinement le fait que le titre laisse le joueur seul face à sa progression... au risque parfois de le laisser longuement tourner en rond.

Nos impressions

2Dark a énormément de charme, c'est incontestable. Son univers sombre, son atmosphère glauque, son propos mature et ses mécaniques variées et solides d'infiltration sont autant d'arguments qui donnent l'envie de se plonger dans le titre. Toutefois, sur cette version preview, l'absence totale d'indications s'est révélée parfois bloquante. C'est donc la frustration qui l'a un temps emporté sur l'immersion et c'est d'autant plus regrettable que 2Dark a franchement du potentiel, qui se révèle pleinement dès le deuxième niveau. Le jeu ne vous prend pas par la main, c'est une certitude, aussi sera-t-il sans doute nécessaire de se donner la peine d'insister pour découvrir les charmes et les idées développés par Gloomywood. Verdict définitif courant mars, sur PC, PlayStation 4 et Xbox One

L'avis de la rédaction
Bon
PC PS4 ONE Gloomywood Survival-Horror Infiltration
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
G7K G7K
MP
Niveau 10
le 07 févr. 2017 à 15:32

Coup de gueule vis-à-vis des journalistes qui se plaignent régulièrement de ne pas être pris par la main. L'assistanat ne peut pas être considéré comme une qualité parcequ'il infantilise les joueurs et insulte leur intelligence. L'immersion d'un jeu ne réside pas dans le fait d'être guidé mais dans l'implication qui est exigé au joueur.

Lire la suite...
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 19.99€
PC 24.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
17
TestSplatoon 3 : Tour de l'OrdreSur Switch
19
TestFinal Fantasy VII RebirthSur PS5
15
TestPacific Drive
PC PS5
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Stellar Blade
26 avr. 2024
La vidéo du moment