CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Ghost Recon Wildlands
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses
Profil de Kaaraj,  Jeuxvideo.com
Kaaraj - Journaliste jeuxvideo.com

Continuant d'appliquer sa politique du monde ouvert à ses productions AAA, Ubisoft nous proposera le 7 mars prochain une virée dans une Bolivie fictive sous la coupe d'El Sueno, un leader de gang désireux de transformer la province en "Narco State". Ce pitch, c'est celui de Ghost Recon Wildlands, nouvel épisode d'une série bien décidée à renouveler son concept sans s'éloigner de la nouvelle ligne de conduite d'Ubisoft.

Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses
Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses

Nous avons pu essayer le titre sur PC en découvrant en solo les 45 premières minutes du jeu, tout d'abord, avant d'enchaîner avec une session multijoueurs de plus de deux heures qui nous permettait d'explorer librement l'ensemble du monde proposé par Ghost Recon Wildlands.

C'est Beaulivie

Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses
Le terrain de jeu est immense et varié.

Particulièrement bien modélisée et agréable à parcourir, la Bolivie de cet épisode se hisse sans peine du côté des plus grands mondes ouverts modélisés. Avec ses 26 bosses, 21 régions et 11 écosystèmes différents annoncés par Ubisoft, il devrait nous proposer un terrain de jeu incitant votre équipe à explorer fortement les lieux dévoilés. En effet, l'objectif est ici d'approcher le narcotrafiquant surnommé « El Sueno » en libérant les contrées de l'influence de ses vassaux. Libérer chaque zone implique ici de réaliser une série de missions avant de pouvoir accéder à celle du « boss » de la zone : il est toutefois possible de déambuler librement dans l'open world et d'accomplir ces missions dans l'ordre voulu, les différents espaces restant ouverts à tout moment au joueur.

Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses
La liberté d'approche est bien présente.

Cette nouvelle était de nature à nous inquiéter dans un premier temps, puisque nous craignions que la structure ici adoptée ne rende le titre trop répétitif. Après quelques heures, ce n'est pas le cas, grâce à des niveaux variés et une liberté d'approche bien présente : seuls les objectifs étaient encore très similaires, jonglant entre collecte de données, libération d'otages et élimination de cibles. On retrouve un soupçon de toutes les productions Ubisoft en monde ouvert dans les mécaniques, mais aussi quelques idées piochées chez la concurrence.

Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses
Une soixantaine de véhicules différents sont présents.

Se renseigner dans un village en collectant des données permet par exemple de débloquer des points d'intérêt signalés par un autre point, d'interrogation cette fois, qu'il faudra aller repérer pour savoir ce qui s'y trouve. La progression est d'ailleurs fluide et basée sur l'exploration d'une map majoritairement composée de grands espaces vides, mais proposant villages, camps, et autres localisations aux styles suffisamment variés pour que la lassitude ne pointe pas le bout de son nez. Et si crapahuter au volant d'une voiture ou d'un 4x4 vous ennuie rapidement, il est toujours possible d'emprunter un hélicoptère - étonnement agréable à prendre en main, d'ailleurs – ou un bateau pour tenter une approche différente.

Notre reportage : à la découverte du développement de l'Open World de Wildlands

Labolivie ?

Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses
Privilégiez l'infiltration à une approche musclée.

Lors d'une courte présentation, l'un des membres de l'équipe de développement avançait l'idée de ne pas proposer de scripts dans le déroulement des missions pour que le ou les joueurs puissent réellement les boucler de la façon désirée. Le titre se veut d'ailleurs aussi ouvert sur le fond que sur la forme, puisqu'il est possible d'y jouer avec 3 IA ou des amis (jusqu'à 4 au total) à tout moment, les développeurs nous précisant même au passage que l'intégralité du jeu peut être effectuée en restant hors-ligne, si vous le désirez.

Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses
Le titre est nettement meilleur en coopération.

Ce n'est toutefois pas en solo que le titre s'avère le plus intéressant. L'IA alliée reste cependant très solide, ne se faisant jamais repérer et obéissant au doigt et à l’œil : on notera ainsi qu'il est toujours possible de désigner les cibles et coordonner les attaques, déplacer ses troupes… Mais aussi de faire appel aux résistants locaux, une fois que vous aurez gagné leur confiance et débloqué les commandes adéquates via l'arbre de talent. Pas de mauvaise surprise de ce côté, bien que l'IA des ennemis s'avère encore trop permissive en vétéran puisqu'elle met encore pas mal de temps à vous détecter. Nous conseillerons donc aux connaisseurs de directement passer à la difficulté supérieure pour s'offrir un challenge un poil plus corsé. Rassurez-vous toutefois, sur une partie un peu plus avancée et lors d'infiltrations dans des zones plus denses en soldats, le challenge est bien présent du fait de l'arrivée d’hélicoptères, soldats surarmés ou même tanks si vous avez le malheur de vous faire repérer. L'ensemble reste plus solide en coopération. Les parties y gagnent en intérêt, en tactique et même en fous rires quand un saut en parachute depuis un hélicoptère en flammes se transforme en fracassage de crâne sur un rocher mal placé.

Ghost Recon Wildlands : un monde ouvert plein de promesses
L'outil de personnalisation est plutôt complet.

Une fois n'est pas coutume, nous conclurons avec la personnalisation du héros et ses capacités. Si la création physique de celui-ci s'avère un peu limitée – sexe, visage prédéfini, cheveux, barbes – le titre est un peu plus généreux sur la partie vestimentaire, qui offre suffisamment de choix pour que l'on puisse distinguer notre Ghost des autres joueurs. Cette personnalisation se poursuit ensuite via la complétion d'un arbre de talents aux embranchements multiples. Amélioration du drone, des capacités d'équipement, de la faculté à être repéré d'une distance plus éloignée sont notamment au programme. Couplée à la possibilité de modifier ses armes (que nous n'avons ici pas pu essayer), cette donnée devrait offrir suffisamment d'options pour créer un groupe de joueurs complémentaires, prêt à écumer les terres boliviennes de Ghost Recon Wildlands.

Du gameplay commenté d'une partie en solo

Nos impressions

Si vous avez un minimum d'affinité avec les mondes ouverts d'Ubisoft, vous trouverez en Ghost recon Wildlands un best of des éléments déjà aperçus dans ces derniers. Les habitués des productions Tom Clancy tiqueront sans doute sur une IA pas bien finaude et une approche tactique souvent allégée, qui font de Wildlands l'épisode de la série le plus accessible pour le grand public. En revanche, la variété des zones rencontrées, l'intérêt démultiplié du titre en coopération et le plaisir de jeu immédiat nous rendent optimistes sur l'arrivée imminente du shooter dans les étals. Rendez-vous le 7 mars prochain pour le verdict final sur un soft qui aura certainement quelques arguments dans sa besace.

L'avis de la rédaction
Bon
PC PS4 ONE Ubisoft TPS Jouable en solo Multi en local Multi en ligne Multi en coopératif
Commander Ghost Recon Wildlands
PC
Amazon
26.29 €
PS4
Cdiscount
8.00 €
ONE
Cdiscount
6.97 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
pchane3
pchane3
MP
le 28 févr. 2017 à 08:16

Bon je l attendais comme un fou, mais apres la beta, c un enorme petard mouille'. . .

un gameplay archaique apres un mgs v et un splinter cell. . .meme watch dog etait plus souple et dynamique,

l aspect tactique est grisant sur le papier, mais c vraiment cheap. . .
c t une beta mais j espere plus de souplesse et d ergonomie. .

aller ubisoft stp

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount ONE 6.97€ Cdiscount PS4 8.00€ Amazon ONE 13.31€ Rakuten PS4 14.25€ Cdiscount ONE 14.41€ Amazon PC 26.29€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
13
TestCapcom Fighting Collection
PC Switch PS4
15
TestThe Elder Scrolls Online : High Isle
PC Mac
15
TestFall Guys : Ultimate KnockoutSur Switch
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
La vidéo du moment