CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?
Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
Epyon - Journaliste jeuxvideo.com

Depuis quelques années, la franchise Call of Duty se cherche. Ou tout du moins, se cherchait. C'est finalement en 2014 que les choses ont changé, avec l'épisode futuriste Advanced Warfare. Depuis, la série poursuit son petit bonhomme de chemin, et quoiqu'Infinite Warfare parait bien décider à aller toujours plus loin dans l'espace, le studio tient aussi à ménager une communauté dont il n'avait pas hésité à bouleverser les habitudes de jeu dernièrement. Construire sur ce qui existait déjà, telle semble donc avoir été la voie choisie par Activision et Infinity Ward pour ce nouvel opus.

Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?

Un trailer époustouflant pour présenter le multi de CoD : Infinite Warfare

Conditions d'aperçu

Afin de pouvoir rédiger cet aperçu, nous avons assisté à une longue présentation orale effectuée par divers membres d'Infinity Ward, puis avons ensuite joué durant 1h30 : 1h pour le multijoueur classique, et 30 minutes pour le mode Zombies in Spaceland. Les deux sessions de jeu se sont déroulées sur PlayStation 4, à l'occasion du CoD XP organisé à Los Angeles par Activision.

Call of Duty Infinite Warfare, l'épisode de la confirmation ? On serait tenté de le penser, après avoir pris le temps de s'essayer au nouveau titre d'Infinity Ward. Après quelques épisodes discutables, la série s'est relancée en ouvrant grand les bras à la science-fiction, et en introduisant quelques mécaniques de gameplay inédites tels les exosquelettes, les super-sauts, ou les wallrun. Des changements qui n'ont évidemment pas manqué de bouleverser la communauté. Et maintenant qu'elle a su prendre ses marques, il ne semble plus question de l'effrayer, mais plutôt de construire sur les fondations posées par Advanced Warfare et Black Ops III. Et c'est d'ailleurs principalement ce dernier que l'on retrouve dans Infinite Warfare, qui propose quelques évolutions sans trop s'éloigner de son grand-frère.

Black Ops 3,5

Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?
Difficile de ne pas penser à Black Ops III en faisant ses premiers pas sur le multijoueur de Call of Duty Infinite Warfare. Manette en mains, les sensations sont très similaires. On retrouve ainsi le saut propulsé, le wallrun, de même que la possibilité d'effectuer des glissades plus ou moins longues ; la barre de super fait également son retour, mais s'inscrit dans une logique plutôt intéressante, comme nous le verrons plus tard. Les évolutions du côté des mécaniques de jeu apparaissent donc comme maigres de prime abord, et le sentiment d'insatisfaction est d'autant plus présent que les cartes, malgré les dires des développeurs, imposent un peu malgré elle un jeu basé sur un mouvement constant et des échanges de tir à moyenne, sinon courte distance. Ce qui donne des parties extrêmement nerveuses, certes, mais renforce cette impression que tuer ou être tué n'a pas vraiment d'impact sur une partie.

Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?

Les frags et les décès s'enchainent à grande vitesse et l'on tire assez peu de satisfaction des points que l'on rapporte à son équipe, puisque souvent, tout ne sera qu'une question de chance et de bon timing. Difficile de parler de skill dans ces conditions, même si bien évidemment, une bonne gestion des différentes possibilités de déplacement sera impérativement requise. Bien entendu ces critiques ne recouvrent pas l'ensemble des situations possibles dans le jeu, et malgré ce défaut, on s'amuse en jouant à ce nouveau Call Of. Une chose paraît toutefois évidente : ceux qui n'aimaient pas le multi de la série ne devraient pas changer d'avis avec cet épisode. Cela étant dit, Infinite Warfare a d'autres cordes à son arc, et l'une dans elle est particulièrement intéressante.

The Lord of the Rigs

Avec Black Ops III, Treyarch mettait en scène six spécialistes bien différents, et tous proposaient une Super Attaque bien particulière. Celle-ci était supposée exprimer la personnalité de chaque Spécialiste, mais également représenter sa façon de jouer sur le terrain. Ce qui ne se vérifiait pas forcément une fois en jeu. Par exemple, on pouvait parfaitement choisir Reaper et son bras droit mini-gun mais jouer les snipers du dimanche, avec le bon load-out. Ce sera désormais bien différent avec Infinite Warfare, qui va demander aux joueurs de surveiller la composition de l'équipe adverse.

Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?

Ainsi, exit les spécialistes ! Souhaitons la bienvenue aux Combat Rigs. Si le nom change, le principe reste le même que celui des Spécialistes de Black Ops III mais il évolue de manière assez intelligente. L'idée est de proposer aux joueurs six personnages très différents, aux gameplays bien tranchés. Ainsi, on pourra choisir entre différents supers (les payloads), mais également différentes aptitudes (les traits), propres au Rig sélectionné. Dans le cas du Synaptic, le focus sera fait sur le jeu rapide et le combat à courte portée, tandis que le Stryker est un support ; le FTL, lui, mise sur la discrétion pour des frappes éclairs hyper ciblées.. et ainsi de suite.

Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?

S'il s'agit d'archétypes plutôt classiques (le sniper, le support bourrin, le ninja, le soldat classique, etc), ils ont au moins le mérite de cloisonner un tant soit peu les adversaires à un certain style de jeu, ce qui pourrait à terme forcer les joueurs à travailler de concert pour obtenir la victoire. Heureusement, les Combat Rigs ne sont pas que contraintes puisqu'ils ont permis aux développeurs de se lâcher un peu, notamment au niveau des Super Attaques. Certaines sont franchement amusantes à utiliser, comme la charge au bouclier du Merc, qui peut foncer droit devant lui et tuer dans sa course plusieurs ennemis, pour peu qu'il les percute. Un payload qui pourra sans doute demander un petit rééquilibrage dans les mois à venir, soit dit en passant...

Pimp my gun

Pour autant, n'allez pas croire que Call of Duty se transforme en hero-shooter à la Team Fortress 2, Overwatch et autres LawBreakers. Call of Duty reste Call of Duty et le joueur est toujours libre de composer lui-même ses paquetages, et de customiser ses armes. On retrouve le système classique permettant d'équiper visée laser, silencieux, ou crosse diminuant le recul... comme les habituelles perks de la série, même si quelques nouveautés sont à remarquer. Non, tout cela n'a pas vraiment changé, pour le plus grand bonheur des fans qui retrouveront ici la liberté que les Combats Rigs leur ont enlevée de facto. En fait, Infinity Ward a décidé de leur offrir encore plus de liberté puisque le titre embarque une petite nouveauté.

Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?

Les joueurs auront ainsi la possibilité d'améliorer des armes déjà existantes pour les transformer en prototypes hyper musclés. Il faudra pour cela dépenser une monnaie appelée "Salvage" en version originale, que l'on accumulera au fur et à mesure des parties. Hélas nous n'avons pas été en mesure de le vérifier par nous-mêmes, mais tel qu'il nous a été présenté, ce système devrait permettre aux joueurs de créer des armes plus adaptées à leurs façons de jouer. Le crafting repose sur un système de tiers, et avec 4 niveaux différents, et Infinity Ward annonce plusieurs centaines de combinaisons disponibles. Si l'on n'a aucun mal à les croire, on aura tout de même une certaine réserve quant aux problèmes d'équilibrage que cela pourrait poser une fois en partie, les armes de catégorie Epiques ayant l'air particulièrement puissante...

Bienvenue à Zombieland

Cerise sur le gâteau, le CoD XP fut pour nous l'occasion de tester le mode Zombie de ce Call of Duty Infinite Warfare. Appelée Zombies in Spaceland, ce dernier nous plonge comme annoncé dans les années 80 et plus précisément dans un parc d'attractions de l'époque. Mélangeant couleurs fluo et attractions rétro, Zombies in Spaceland apparaît comme complètement déjanté et a une certaine tendance à nous rappeler, par moments, Left 4 Dead ou bien TimeSplitters 2, lorsque celui-ci se veut faussement effrayant. Mais pas longtemps, puisque manette en main, le gameplay nous ramène très vite à la réalité.

Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?Call of Duty Infinite Warfare, un multijoueur trop sage ?

Du peu que nous avons pu en voir, Zombies in Spaceland ne bousculera pas beaucoup les joueurs, lui non plus. Néanmoins, l'ambiance délicieusement rétro de ce vieux parc d'attractions, ainsi que le ton plutôt léger et les nombreux mini-jeux que l'on pourra y trouver ici et là donnent un certain charme à ce mode Zombie qui devrait à coup sûr séduire les fans de la première heure.

Nos impressions

Pas de grosse surprise avec la partie multijoueur de ce Call of Duty Infinite Warfare, qui se contente d'améliorer les bases posées par Advanced Warfare, et surtout Black Ops III. Le gameplay évolue donc peu mais l'on a hâte de jouer plus longtemps pour voir si les Combat Rigs ont un véritable impact sur le déroulement des parties. Dans le meilleur des mondes, cette nouveauté forcera les joueurs à appliquer quelques rudiments de teamplay, une notion qui fait parfois rudement défaut à Call of Duty. Le mode Zombies a quant à lui soigné son ambiance et a le potentiel d'animer bien des soirées entre amis. En bref, le multijoueur de ce Call of Duty s'annonce plutôt solide, mais une fois n'est pas coutûme, on serait presque plus intéressé par la campagne solo du jeu, que par son multi. Une grande première.

L'avis de la rédaction
Bon
PC PS4 ONE Infinity Ward Activision Action FPS Jouable en solo Multi en local Multi en ligne Futuriste
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
turtle60 turtle60
MP
Niveau 5
le 01 nov. 2016 à 19:02

Si le jeu est aussi mal optimisé sur pc que black ops 3 sa sera sans moi...
il y as des call of duty que j'ai vraiment bien aimé (malgré que je prefere de loin la serie battle field), comme MW3 et black ops 1 et 2, mais black ops 3 ma énormément déçu sur pc, que ce soit par sont manque total d'optimisation et sa consommation énorme en ressources, le manque de stabilité sur les serveurs multijoueurs et aussi par les gadgets/atouts trop cheater/abusé sur le multijoueurs.
Tout ça gache énormément le game play.

Donc j'espère qu'il feront pas l'erreur une nouvelle fois et que le jeu sera optimisé comme il se doit pour les configuration gamer standard et mobile.

Exemple chez EA : battle field 1 et star war sont très bien optimisé et fonctionne super bien sur de petite configuration gamer standard et mobile et sa c'est vraiment un plus selon moi, sa permet a bien plus de monde de profiter du/des jeux dans de bonne condition sans avoir une configuration monstre et hors de prix et sa permet au éditeur de vendre plus, vu que leur jeux fonctionne sur beaucoup plus d'appareils.

Donc j'espère que ça sera de même pour ce nouvelle opus de la serie call of duty et que black ops 3 restera juste un mauvais souvenirs.

Lire la suite...
Commentaire édité 01 nov. 2016, 19:02 par turtle60
Meilleures offres
ONE 9.99€ ONE 12.99€ PS4 19.00€ PS4 24.49€ PS4 26.99€ PS4 36.00€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestHarold Halibut
PC PS5 Xbox Series
15
TestRise of the RoninSur PS5
16
TestPrincess Peach : Showtime!Sur Switch
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Star Wars : Outlaws
30 août 2024
La vidéo du moment