CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview The Witcher 3 : Wild Hunt
Profil de CptObvious,  Jeuxvideo.com
CptObvious - Journaliste jeuxvideo.com

Sans doute le jeu de rôle le plus attendu de 2015, The Witcher 3 s'est enfin laissé jouer lors d'une longue session organisée dans les locaux de CD Projekt. L'occasion de vérifier que les espoirs placés en lui ne sont pas vains, bien au contraire.

The Witcher 3 : Wild Hunt
The Witcher 3 : Wild Hunt

Chez CD Projekt Red, l'ambiance est studieuse. Plus de 260 personnes s'activent actuellement pour terminer le troisième volet de la saga The Witcher, baptisé Wild Hunt. De loin le plus gros projet du studio, avec un développement simultané sur les trois machines new-gen et, pour la première fois, un monde ouvert. Dans cet épisode, Geralt vient en effet marcher sur les plates-bandes des RPG bac à sable, la série Elder Scrolls en tête. Un choix qui n'est pas sans inquiéter certains fans du loup blanc qui craignent qu'une liberté accrue se fasse au détriment de la narration. Au moment de voir la presse essayer pour la première fois leur bébé, on sent bien une petite pointe d'appréhension chez certains développeurs... Mais globalement le studio semble serein, confiant dans sa capacité à créer de grands jeux de rôle. Finalement, l'angoisse est plutôt du côté du journaliste-fan : Wild Hunt va-t-il être à la hauteur ? Aurais-je un PC ou une console pour jouer ? Ai-je bien éteint la gazinière en quittant la France ? Gloups.

Beau comme un loup blanc

The Witcher 3 : Wild Hunt
Visages expressifs, détails, chevelure, même en gros plan, The Witcher 3 en met plein les yeux.

Répondons d'emblée à la seconde question : The Witcher 3 était jouable sur les trois supports. J'ai pu essayer les versions PS4 et PC, au pad dans les deux cas – je ne suis donc pas en mesure de juger la jouabilité clavier / souris. Seule différence : de plus beaux effets au niveau des chevelures et fourrures sur PC, à condition de posséder une carte Nvidia récente, la chose étant gérée par le hardware. La version Xbox One devrait aussi être identique, si ce n'est qu'elle ne tournera pas en full HD. Voilà qui devrait ravir les don Quichotte pourfendant les moulins de la guerre des consoles. Mais peu importe la technique ; quelle que soit la machine, Wild Hunt est superbe dès les premières secondes. Qu'il s'agisse des visages hyper expressifs, de la végétation ultra fouillée ou des éclairages sublimes, le jeu en jette à tous les points de vue. Il offre en outre une grande profondeur de champ, ce qui permet de s'adonner à quelques séances contemplatives dès lors que le regard peut embrasser une vaste contrée. The Witcher 3 gagne donc son premier pari, celui de nous immerger totalement dans son monde grâce à sa beauté.

Un Witcher de famille

The Witcher 3 : Wild Hunt
Même s'il s'enrichit, le système de combat ne dépaysera pas les habitués.

Cette démo permettait d'arpenter deux régions. Celle du prologue tout d'abord, qui débute par une séquence où Geralt se la coule douce à Kaer Morhen, dans les bras de Yennefer. Mais le sorceleur est appelé par un autre devoir, celui d'entraîner la jeune Ciri. Voilà qui permet de se familiariser avec le système de combat du titre. Les habitués de The Witcher ne seront pas dépaysés : on retrouve la même base de coups rapides / forts, de parades, d'esquives et de contre-attaques, ainsi que les cinq signes de magie (feu, télékinésie, etc.). Les coups peuvent provoquer paralysie, saignement, empoisonnement et autres joyeusetés selon les propriétés de la lame. Une jauge d'adrénaline se remplit en enchaînant les coups, et permet de faire plus de dégâts. Elle a aussi un impact sur les skills. Un petit tour dans la feuille de perso permet de voir que c'est assez classique de ce côté, avec 70 compétences comptant chacune 3 niveaux et réparties entre combat, alchimie, signes et une catégorie générale. Enfin, une arbalète se charge d'apporter un peu de variété. Les munitions de base, illimitées, ne font pas plus mal qu'une piqûre de mouche, mais les carreaux spéciaux peuvent la rendre mortelle.

Chasse au griffon

Car les dangers ne manquent pas ! Dès la suite du prologue, Geralt et Vesemir, partis sur les traces de Yennefer, sont confrontés à l'élimination d'un griffon pour le compte des Nilfgaardiens, alors maîtres de la Témérie. Une mission qui comporte plusieurs sous-quêtes : trouver de quoi appâter le monstre, dégoter son nid... Les alentours de White Orchard ne manquent d'ailleurs pas d'autres tâches secondaires, qu'il est bon d'accomplir avant d'affronter la bête. L'occasion de vérifier que les quêtes sont toujours aussi bien écrites, avec diverses solutions pas forcément bonnes ou mauvaises. C'est le cas de l'histoire de ce forgeron nain persécuté par la population – The Witcher 3 baigne toujours dans l'atmosphère sombre de ses prédécesseurs. L'aider à trouver l'incendiaire de son échoppe permet de faire appel à ses services, mais les conséquences de ce choix laissent un goût amer dans la bouche... Bref, Wild Hunt n'a rien de manichéen. Une petite discussion avec Jakub Szamalek, un des écrivains, m'a d'ailleurs permis de constater tout le soin apporté à l'intrigue, aux intrigues même, puisqu'il a confirmé que le jeu propose un total de 36 embranchements, pour 3 épilogues complètement différents.

The Witcher 3 : Wild Hunt

The King's Gambit

The Witcher 3 : Wild Hunt
"Donne contre bons soins, bébés griffons sevrés". Ouais, ça sent l'arnaque.

Cette richesse était perceptible dans la seconde partie de la démo avec une quête intitulée The King's Gambit. Le loup blanc est alors à Skellige, les îles du Nord, où les jarls des différents clans sont accueillis par Crach pour élire un nouveau roi. Mais le banquet est brutalement attaqué par trois ours ! Le joueur doit alors choisir entre enquêter sur cette mystérieuse apparition en compagnie de Cerys, la fille de Crach, ou accompagner son fils Hjalmar dans sa soif de vengeance. La première option permet à Geralt de faire usage de ses sens de sorceleur, qui font apparaître les indices en surbrillance. La séquence n'en est pour autant pas dépourvue d'action, puisqu'elle se termine par une poursuite à cheval épique. L'autre segment débouche sur une conclusion différente, avec le couronnement d'un autre roi. Enfin, ne pas faire cette quête aboutit à un troisième dénouement, l'inaction ayant, elle aussi, ses conséquences... Bref, nous voilà rassurés sur l'aspect narratif : The Witcher 3 propose une structure ouverte, certes, mais le jeu n'a pas perdu son identité pour autant. Le tout était servi par de nombreux dialogues plutôt bien doublés dans la version anglaise. Pour finir sur les quêtes, notez qu'il sera toujours possible de créer ses propres aventures grâce à l'outil fourni par CD Projekt.

The Witcher 3 : Wild Hunt

Dernière ligne droite

Reste quelques zones d'ombre que cette démo n'a pas permis de dissiper. Le scénario, tout d'abord, demeure auréolé de mystère. Quelles sont les motivations de la Chasse Sauvage, ces cavaliers spectraux annonciateurs de malheurs ? Et quelle est la place de Geralt dans leurs plans ? Il faudra attendre la version finale pour répondre à ces questions. Côté gameplay, je n'ai pas pu tester l'artisanat en profondeur faute de matériaux et de temps. Quant au Gwent, le jeu de cartes de la taverne, il plantait. Le jeu souffrait d'ailleurs de quelques bugs, de collision et de caméra notamment, mais CD Projekt a encore quatre mois pour peaufiner tout ça, le soft ayant récemment été repoussé à fin mai. Tant mieux : The Witcher 3 semble déjà très bon, mais nous avons envie qu'il soit parfait ! Après quoi, promis, le studio va pouvoir travailler sur Cyberpunk...

Nos impressions

Ce n'est pas vraiment une surprise, mais cet essai de The Witcher 3 confirme que le nouveau bébé de CD Projekt sera un sérieux prétendant au titre de jeu de rôle de l'année. Bénéficiant d'un système de jeu robuste, d'une plastique aguicheuse et d'un aspect narratif abouti en dépit de son ouverture, Wild Hunt nous a immédiatement séduits.

L'avis de la rédaction
Très bon
PC PS4 ONE CD Projekt CD Projekt RED RPG Jouable en solo Fantastique
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
Niveau 6
le 23 févr. 2015 à 21:45

J'ai bien aimé the witcher 2 même s'il souffrait de défauts majeurs en comparaison avec Skyrim. En particulier, un monde fermé, en couloirs, le comble pour un jeu de rôle. Et puis bien évidemment des dialogues souvent idiots, parfois incohérents, et une difficulté très mal dosée. Cependant, cette équipe de programmation monte en puissance, on ne peut pas le nier, avec une réalisation impeccable pour The witcher 2 et un scénario bien ficelé (malgré les dialogues). Il faut aussi admettre que les combats sont bien jouissifs (différents de skyrim mais j'aime les deux approches). En conclusion, le monde ouvert de The witcher 3 apporte de grandes promesses avec sa réalisation à couper le souffle. J'espère que les dialogues seront d'un meilleur niveau, et que l'immersion sera totale. Car c'est bien l'immersion, ingrédient indispensable, qui faisait défaut face à Skyrim. Mais cette équipe monte en puissance et comme ils le disent eux mêmes : on a jamais poussé l'aventure aussi loin ! alors je croise les doigts et j'attends le résultat... Si l'équipe peut combiner la richesse de Skyrim et la réalisation de Witcher 2 (version next gen) alors on va passer un bon moment !

Lire la suite...
Meilleures offres
PS4 25.53€ PS4 32.87€ Switch 35.98€ Switch 36.98€ ONE 44.00€ ONE 44.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
17
TestSplatoon 3 : Tour de l'OrdreSur Switch
19
TestFinal Fantasy VII RebirthSur PS5
15
TestPacific Drive
PC PS5
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
La vidéo du moment