CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri
Profil de Charlanmhg,  Jeuxvideo.com
Charlanmhg - Rédaction jeuxvideo.com

Quatre longues années se sont écoulées depuis l'annonce de Diablo IV. Un temps interminable pour certains, qui ont pu enfin se rassasier ce week-end avec la sortie en accès anticipé de la bêta ouverte. Une première prise en main ouverte au grand public à laquelle JV s'est aussi essayé. On a pu voir le monde ouvert, grande nouveauté de ce quatrième volet, apprécier la nouvelle direction artistique ainsi que, bien évidemment, trancher du démon dans tous les sens. Un avant-goût parfait de l'Enfer ? Réponse dans cet aperçu.

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri
Conditions de la preview

Cet aperçu de Diablo IV s'est réalisé lors de l'accès anticipé de la bêta ouverte qui s'est déroulée ce week-end. Dans un premier temps, nous avons atteint le niveau maximum avec un niveau de monde 1 et le tout sur PC. Une bonne dizaine d'heures, sans être pressé, a suffi pour aller au bout de l'acte I. Pour notre deuxième et troisième personnage, qui n'ont pas atteint le niveau maximum, l'expérience s'est déroulée sur PlayStation 5 dans le mode de difficulté supérieur.

Acheter Diablo IV chez Amazon

Sommaire

  • Ça va trancher chérie
  • Diab(o)lo menthe ou grenadine, des milliers de combinaisons possibles
  • Le monde ouvert, la nouveauté majeure de Diablo 4
  • Une direction artistique maîtrisée, ou quand le Diable s'habille en Prada

Ça va trancher chérie

Alors, Diablo 4 se rapproche-t-il plus de Diablo 3 ou de Diablo II pour sa façon de jouer ? Avant de répondre à cette question fatidique que de nombreux amateurs de la licence se pose, il est important de rappeler les bases des bases.

Diablo, ça se joue comment ? Il est ce qu'on appelle un hack'n'slash, un sous-genre du jeu de rôle, qui fait incarner au joueur un personnage en vue de dessus tranchant dans le vif des vagues et des vagues d'ennemis. C'est vraiment la boucle de gameplay qui est mise en avant plus que tout autre aspect du jeu. Par exemple, les développeurs derrière Diablo premier du nom et Diablo 2 ont toujours voulu mettre de côté l'histoire pour ce concentrer sur une seule chose : tuer du démon, prendre son butin et devenir de plus en plus fort pour abattre des ennemis de plus en plus forts.

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri
Certaines cinématiques sont sublimes.

En ce qui concerne Diablo 4, on peut dire que la case est cochée. Si Blizzard a fait un effort non négligeable sur la mise en scène de son intrigue (sur laquelle on reviendra plus tard), ce quatrième volet numéroté repart pour un tour. On y incarne un aventurier, qui boit à ses dépens le sang de Lilith : la fille de Mephisto, l'un des trois Démons Primordiaux et Démon de la Haine. Autrefois bannie, elle est de retour dans le monde de Sanctuaire. C'est alors au joueur de comprendre ses plans et de les repousser si nécessaire.

Un objectif qui se complique tant ses troupes et adorateurs sont nombreux. On le comprend dès les premiers instants du jeu où il faut brûler, éviscérer ou trancher loups et membres du culte avec les moyens du bord. Une boîte à outils qui va varier entre barbare, voleur et sorcier. Chacune d'entre elle a une identité de classe qui lui est propre : le barbare est un guerrier au corps à corps qui compte sur son attirail de quatre armes, le voleur prouve son agilité en se battant à l'arc mais aussi à l'épée tandis que le sorcier fait de gros dégâts élémentaires avec du feu, de la foudre ou du givre. Toutes ces classes progressent de la même manière, résultant en une prise en main naturelle et graduée. On déplace son personnage avec le clic gauche de la souris ou le stick gauche de la manette. Six touches sont réservées pour les capacités, que l'on apprend au fur et à mesure. On débute avec une attaque de base avant d'apprendre une compétence principale.

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri

Pendant cet accès anticipé de la bêta ouverte, seulement trois classes étaient disponibles : sorcier, barbare ou voleur. Le druide et le nécromancien seront quant à eux ajoutés ce week-end avec la bêta ouverte et pour la sortie du jeu en juin. Une line-up de départ que l'on trouve un peu légère en comparaison avec les autres jeux du genre.

Diab(o)lo menthe ou grenadine, des milliers de combinaisons possibles

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri
Un arbre de talents riche en possibilités

Le joueur peut vraiment faire ce qu'il veut à ce niveau là puisque ce sont à travers les arbres de talent, chers aux amateurs de Diablo 2, que les aptitudes sont réparties. Ils sont construits de la même manière pour chaque classe, proposant souvent trois ramifications pour noyau. Pour être plus clair, les joueurs ayant choisi sorcier devront souvent choisir entre feu, givre et foudre à chaque fois. Pas de panique toutefois puisque ces arbres de talents peuvent être remis à zéro en échange de pièces d'or. De quoi multiplier les expériences pour que chacun trouve la façon dont il a envie de jouer son personnage.

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri
Orange is the new black

Une personnalisation dont on ne semble jamais voir le bout. Le champ des possibles s'élargit au fur et à mesure de l'exploration et de la récupération de butin. Les objets magiques (code couleur jaune) peuvent parfois donner un point de talent pour une compétence spéciale. Il existe aussi des objets légendaires (code couleur orange), qui modifient parfois les aptitudes pour les rendre encore plus fortes qu'auparavant : la capacité Rafale du voleur peut alors toucher à 360° tandis que le sorcier peut aussi invoquer des hydres infernales supplémentaires. Tout ça sans compter les "objets uniques" promis par Blizzard dans la difficulté Cauchemar, absents de cette bêta ouverte et de son accès anticipé, ainsi que la spécialisation propre à chaque classe que l'on ne divulguera pas ici.

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri
Les combats de boss vont en faire suer plus d'un.

En résumé, il n'y a pas de différences majeures dans le système de combats et d'équipements dans Diablo 4 avec ces prédecesseurs puisqu'il incorpore le meilleur de chaque opus. Les sensations manette (ou souris) en main de plus en plus satisfaisantes s'apparentent à celles de Diablo 3 post Reaper of Souls sans oublier le soupçon de difficulté de Diablo 2 ainsi que sa personnalisation intelligente par les arbres de talents. Certains regretteront probablement les probabilités plus que variables de récupérer des légendaires même si ces derniers sont moins rares que dans le deuxième volet. Il faut bien ça pour affronter les boss bien plus coriaces que la plèbe démoniaque.

Diablo Immortal et micro-transactions

Tout au long de cette preview, nous présentons les différences et points communs de Diablo 4 avec ses prédécesseurs. Seul un titre n'est pas évoqué : Diablo Immortal. Il a été développé principalement dans le but d'être joué sur mobiles, rendant la comparaison peu pertinente.

Le titre, sorti l'année dernière, a fait couler beaucoup d'encre pour sa monétisation et ses micro-transactions parfois invasives.

En ce qui concerne Diablo 4 sur ce point, nous n'avons pas été confronté une seule fois à ce système durant cet accès anticipé. En décembre 2022, les développeurs s'étaient d'ailleurs prononcé à ce sujet : s'il y aura bien des achats intégrés dans le jeu à travers un pass de combat et une boutique de cosmétiques, ils ne veulent pas faire penser aux joueurs qu'ils doivent dépenser de l'argent pour gagner. Rendez-vous à la sortie du jeu pour en voir ce qu'il est réellement.

Le monde ouvert, la nouveauté majeure de Diablo 4

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri
La carte semble immense

Tantôt vides et souvent chargés d'activités à l'excès, les mondes ouverts constituent la grande mode de ces dernières années. Blizzard s'y frotte en 2023 avec Diablo IV. Un pari risqué mais réussi dans l'ensemble. Tout d'abord, le studio ne verse pas dans le trop plein en y intégrant une quantité d'activités raisonnable qui vont toujours récompenser le joueur. Pour rapidement illustrer le propos, il existe plus d'une centaine de donjons dont l'exploration se solde souvent par l'acquisition d'un objet légendaire. L'exploration est d'autant plus gratifiante qu'elle participe à l'obtention du renom, une jauge qui se remplit au fur et à mesure des activités dans le monde ouvert permettant d'acquérir des bonus sur tous les personnages du compte. Le seul bémol réside dans la variété de ces dites activités qui, dans la bêta ouverte, n'était pas bien grande.

Un monde de Sanctuaire garni d'activités qui lui donnent une âme et une cohérence. Il arrive de croiser différents mini-événements : aider un spectre à la recherche de sa mère, sauver des villageois coincés ou encore empêcher un démon d'accomplir un rituel sacrificiel. Le pic de ces activités annexes se retrouvent avec les affrontements de boss mondiaux : les joueurs, à douze maximum, doivent vaincre un ennemi si gros que la caméra prend encore plus de hauteur pour le combat. Un premier ingrédient épique auquel on mélange les exigences d'un combat technique : l'événement est limité dans le temps et il est de bon conseil d'esquiver les attaques plus que létales de ces ennemis là. Quiconque arrive à montrer sa maîtrise du combat en abattant l'ennemi est alors gracieusement récompensé.

Le défi du monde ouvert est d'autant plus réussi qu'il immerge le joueur à de nombreux égards. L'univers vivant donne envie de s'y balader (même s'il ne faut pas trop traîner le soir) d'autant que la direction artistique y est plus que travaillée.

Il y aura de quoi faire pour les chasseurs d'exploits

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri

Une direction artistique maîtrisée, ou quand le Diable s'habille en Prada

Dix ans après Diablo III et plus de 20 ans après Diablo II, Sanctuaire a pris des couleurs avec Diablo IV. S'il faut bien reconnaître que les tons sont majoritairement sombres pour immerger le joueur dans un univers déchiré par les guerres incessantes entre anges et démons, cela n'empêche pas de reconnaître une certaine élégance dans la direction artistique. L'accès anticipé, qui limite l'exploration à la région des Pics Brisés, permet quanf même d'apprécier la variété des biomes. Ils se parcourent avec des transitions intelligentes qui ne brisent pas l'immersion. Idem pour le bestiaire : squelettes, araignée ou encore hommes-boucs, il y en a pour tous les goûts et rien ne sort de l'ordinaire (toutes proportions gardées, évidemment).

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri
Ces types de plans ne sont pas rares, parfaits pour prendre une petite pause.

Le dernier gros témoin de la modernisation du titre réside dans la mise en scène de son histoire. Celle-ci n'a clairement rien à avoir avec les précédents opus : une bonne chose pour les joueurs qui ont besoin d'un scénario prégnant sans imposer quoi que ce soit aux joueurs qui veulent juste trancher dans le lard. Cette mise à jour s'observe à travers deux changements qui sautent aux yeux.

Diablo 4 : On a poncé la bêta ouverte, voici notre avis de sorcier aguerri

Pour la première fois en plus de 25 ans, il est possible de créer et personnaliser son personnage dans Diablo. Les options sont certes limitées mais permet de créer le protagoniste à son image. Quelque chose d'important puisque notre aventurier prend part aux cinématiques du jeu ! En parlant des cinématiques, ce sont les transitions qui donnent vraiment du poids aux environnements. Les développeurs profitent de l'ouverture d'une porte ou d'une pluie de pétales de roses pour passer du jeu à des séquences visuelles narratives très propres. Dans le fond, l'intrigue se base sur le lore plus général de Diablo : Sanctuaire et ses humains font toujours l'objet d'un conflit entre les anges et les démons malgré le but pacifiste pour lequel ce royaume a été créé. Ce sont d'ailleurs ses créateurs que l'on retrouve au premier plan de ce quatrième volet, chacun avec le culte qui lui est dévoué.

Nos impressions

Qu'il est frustrant de devoir lâcher la manette au bout de la grosse quinzaine d'heures passées sur Diablo 4 ! Une fois l'aventure terminée, on a forcément envie de pousser encore plus l'expérience dans ce monde ouvert. L'exploration y est encouragée sans être imposée, poussée par une direction artistique plus que maîtrisée : celle-ci permet, à son tour, de s'immerger la tête la première dans l'histoire grâce à une mise en scène jamais vue dans les Diablo. Côté gameplay, ce quatrième volet numéroté reprend la même recette en reprenant les meilleurs ingrédients de chacun de ses prédécesseurs. S'il faudra qu'il confirme nos impressions lors de sa sortie le 06 juin prochain sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series, Diablo 4 a toutes les clés en main pour devenir le meilleur épisode de la saga voire l'un des meilleurs jeux de 2023.

L'avis de la rédaction
Excitant

Acheter Diablo IV chez Amazon

Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
PC PS5 Xbox Series PS4 ONE Blizzard Entertainment Hack'n slash
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
masaku masaku
MP
Niveau 7
le 22 mars 2023 à 20:42

" Ils sont construits de la même manière pour chaque classe, proposant souvent trois ramifications pour noyau"

Mouuuuuééé... donc en gros c'est un copier/coller de D3
Déso mais ce système de 3 skill tree très propre a blizzard qui nous le pond sur tous ces jeux (WoW)
c'est pas du tout "Des miliers de combinaisons possibles!!"
La réalité c'est que je met mon billet qu'au bout d'un mois on aura UN skill tree méta cheaté par classes et que tout le monde copiera vu que ce sera le plus overcheat. C'était comme ça sur D3 et sur WoW.
Et c'est la logique implacable de ce système de 3 pauvres skill tree linéaires de l'âge de pierre.
Si vous manquez d'inspiration a Jvd.com pour trouver des skill tree avec des possibilité quasi infini le seul qui s'en rapproche c'est poe (et encore tout dépend des leagues...)

"Une personnalisation dont on ne semble jamais voir le bout. Le champ des possibles s'élargit au fur et à mesure de l'exploration et de la récupération de butin"

La encore y'a pas de quoi tomber en pamoison... C'est le classique code couleur pour le stuff dans un RPG du genre, ok ils ont ajouté des skills à débloquer sur certains légendaires... waouu c'est super original et novateur (dit le mec blasé)

Le seul truc sur lequel je ne me fais pas de soucis c'est sur le fait de nous sortir un univers riche avec un lore plutôt réussi et un scénar qui peut nous amuser quelques heures.
Pour le monde ouvert c'est plutôt osé pour un H&S de type donjons&dragons qui se veut le plus souvent dans des couloirs, mais pourquoi pas, à voir...
Pour le reste je ne jugerai pas tant que je n'y aurais pas joué, mais ces infos ne me donnent clairement pas envie de sauter au plafond. Je ne tomberais pas dans la HyPe de jvd.com.

Lire la suite...
Commentaire édité 22 mars 2023, 20:45 par masaku
Meilleures offres
PS4 35.00€ PS5 40.00€ Xbox Series 49.99€ PS5 50.50€ PS4 53.00€ Xbox Series 79.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
19
TestFinal Fantasy VII RebirthSur PS5
15
TestPacific Drive
PC PS5
15
TestSkull and Bones
PC PS5 Xbox Series
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
La vidéo du moment