Menu
Dying Light 2 : Stay Human
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?

Avec presque 7 ans d'existence, des millions de joueurs touchés et un suivi assez exemplaire de la part de Techland, Dying Light semble enfin prêt à accueillir sa suite. Le 4 février prochain sortira effectivement Dying Light 2 : Stay Human, et nous avons enfin posé les mains dessus pendant environ 4 heures. En voici nos premières impressions.

Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?

Notre video-preview du jeu

Version PS4 Pro
Notre session de preview s'est déroulée sur PC. Mais, nous avons eu la chance de voir tourner une version PS4 Pro, qui semblait tout à fait fluide et honorable. Nous n'avons pas pu capturer ni vous montrer d'images du jeu, mais pour le moment, les choses sont rassurantes. Certes, l'affichage n'était pas aussi précis que sur PC, l'ensemble était un peu auréolé de flou, mais l'expérience semblait fluide et agréable. Il faudra voir si cela se confirmera sur la durée, et si les version FAT des consoles ne seront sans doute pas les meilleures manières de jouer à DL 2, nous avons bon espoir que le jeu soit décent. Mais attention, il faut toujours prendre des pincettes et attendre les versions finales pour savoir de quoi il retourne en réalité. Car si techniquement, même sur PC, le jeu n'est pas aussi ébourrifant qu'on l'espérer, l'expérience était fluide et les détails nombreux, peut-être un peu trop pour les plus vieilles machines. Un peu de patience, donc.

Pour remettre en contexte notre preview, sachez que notre session de jeu a été décomposée en deux temps. Nous avons d'abord parcouru une portion du jeu située à environ 4 heures du début, et par la suite, une sauvegarde nettement plus avancée nous a permis d'éprouver la verticalité renforcée de ce Dying Light 2 : Stay Human. Car effectivement, dans le fond, le jeu n'a pas vraiment changé. Ainsi, vous êtes toujours placé au cœur d'une apocalypse qui a transformé une large partie de la population en infectés, et vous, Aiden, êtes au cœur de cet univers où le danger guette à chaque coin de rue. Notre session de jeu nous racontait comment notre héros cherchait sa petite sœur récemment disparue, au cours d'événements qui surviennent des années après le premier épisode. Au fil de son enquête, il s'est malheureusement heurté aux factions locales et a signé un accord avec l'une d'entre elles : s'il parvient à lever le voile sur le meurtre d'un haut fonctionnaire de la faction, cette dernière lui donnera les clefs d'accès à une autre partie de la ville, dans laquelle se trouve supposément sa sœur.

Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?

Plus bavard, plus flexible

Cela a été l'occasion de constater qu'effectivement, conformément à ce qui avait été annoncé une certaine emphase a été mise sur la narration. Désormais, un grand nombre d'individus auront des choses à vous dire, des quêtes à vous donner. Les zones sûres, qui pour les principales abritent les différentes factions du jeu, regorgent de personnages différents et pour la plupart assez bien brossés. En seulement une poignée de minutes, nous avions déjà un journal de quête bien garni et un soin tout particulier semble avoir été apporté à la quête principale, mais également aux quêtes annexes. Les quelques-unes que nous avons pris le temps de boucler avaient pour la plupart une progression à tiroir et savaient toutes varier les phases de gameplay. Puzzle, combat, parkour, enquête... autant de séquences de jeu réunies en une seule quête : autant dire que nous ne nous y sommes pas ennuyés. L'avenir nous dira si le constat sera le même sur la durée ou si notre sauvegarde était calibrée pour nous dévoiler ce qu'il y a de meilleur, mais quoi qu'il en soit, en l'état, les différents objectifs rencontrés étaient très enthousiasmants. Notez d'ailleurs que de petites sessions d'énigmes basées sur la physique sont disséminées dans le jeu. Celle à laquelle nous avons été confrontés nous demandait de raccorder des câbles électriques d'une dimension limitée à un générateur éloigné. Il a donc fallu faire preuve d'observation pour voir par quel chemin conduire notre fil vers sa cible, en utilisant la physique du décor ou encore le parkour. Cela a donné lieu à une séquence de gameplay un peu plus puzzle et originale, qui tranche avec l'ensemble de l'aventure. Espérons que Techland sache multiplier ces petites séquences sur le long terme.

Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?

Il est malheureusement plus délicat de se prononcer sur la quête principale, puisque, ayant été parachutés directement dans une partie assez avancée, difficile de se sentir vraiment concerné par les propos tenus par des protagonistes normalement rencontrés avant, ni même de vraiment saisir tous les enjeux. Cependant, la narration nous a paru également de très bonne facture et effectivement, Dying Light 2 s'inscrit dans ce qui est désormais une quasi constante dans les jeux d'envergure : il y a aura des choix, et des conséquences. Avec des dialogues à choix multiples, vous pourrez décider du sort d'un individu, parfois en étant soumis à un compte à rebours. Allez vous punir des traîtres ou juger qu'il est préférable de les épargner ? Autant de choix auxquels nous avons été régulièrement confrontés et, si bien entendu il n'est pas aisé sur une seule session de mesurer l'impact de nos choix sur le déroulement de l'histoire, il nous a semblé que oui, ceux que l'on prendra compteront vraiment.

Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?

Mais les choix ne s'arrêteront pas là, et, si vous avez suivi la campagne de communication du jeu, vous saurez que vos choix pourront même affecter la morphologie de la ville. Effectivement, le terrain de jeu de Dying Light 2, de ce que nous en avons vu, est divisé en deux factions. Vous pourrez, à certains embranchements de la quête principale, choisir pour laquelle d'entre elles vous aller travailler. En réactivant, par exemple, une tour gérant l'alimentation en eau de la zone, vous pourrez la basculer sous le contrôle de l'une ou de l'autre faction. En faisant votre choix, vous déverrouillerez différents éléments de jeu vous permettant de faciliter votre progression en ville. Ainsi une faction permettra de jalonner la ville de véhicules piégés, que vous pourrez faire exploser à l'envie, ou une autre déverrouillera des Tyroliennes pour rendre la traversée des hauteurs du jeu plus simple et rapide. Il semblerait que la recette fonctionne plutôt bien et qu'effectivement, le fait de prêter allégeance à un groupe ou à un autre aura un véritable impact sur l'architecture de la ville. Bien évidemment, les choses ne devraient pas être figées et ce n'est pas parce que vous avez donné un bâtiment stratégique à une faction que vous ne pourrez pas donner le suivant à l'autre.

Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?Dying Light 2 : plus grand, plus viscéral, plus narratif ?

Encore plus viscéral qu'avant ?

Côté gameplay, Dying Light 2 a conservé les bases du jeu d'origine et les a renforcées. En somme, vous aurez bien évidemment toujours ce système de parkour qui marche diablement bien et qui vous permet de vous accrocher à tous les supports visibles de votre environnement. Une fois maîtrisé, il est possible de faire des traversées spectaculaires en bondissant d'un mur à l'autre, en s'appuyant sur une corniche pour mieux repartir en courant vers le prochain obstacle. Déjà solide dans le jeu d'origine, le parkour est ici encore plus viscéral qu'auparavant et l'on ressent mieux le corps de notre héros pendant les déplacements. Il en va d'ailleurs de même pour le combat, majoritairement au corps à corps, qui a été agrémenté de nouveaux mouvements qui peuvent être combinés avec le parkour. Il y a donc fort à parier qu'une fois arrivé à un certain niveau de maîtrise, il sera possible de réaliser des combos spectaculaires, à mesure que vous débloquerez des compétences supplémentaires en engrangeant de l'expérience. La ville est en tout les cas un vaste terrain de jeu, où chaque élément visible peut servir votre ascension et votre progression. Notez que la dimension craft et personnalisation d'armes sera toujours au rendez-vous, dans la droite lignée de Dying Light premier du nom : vous pourrez donc vous façonner des kits de soins, ou encore affecter des impacts électriques à votre arme fétiche pour peu que vous disposiez du matériel nécessaire.

Autre nouveauté, Dying Light 2 intègre la Paravoile, qui vous permet de planer sur de longues distances si vous empruntez certains couloirs d'air. Plutôt agréable à manier cette paravoile apporte une exploitation nouvelle de la verticalité du jeu, sachant que nous avons pu l'essayer dans une zone remplie de gratte-ciel. Combiné à l'agilité de notre héros à pieds, cette nouveauté apporte pas mal de fraîcheur aux déplacements d'Aiden et devrait être bien pratique pour accéder rapidement à des points éloignés situés en hauteur.

Et naturellement, comme son prédécesseur, Dying Light 2 repose sur un cycle jour / nuit qui modifie les mécaniques du jeu. Le jour, les rues sont donc partiellement sécurisées, les infectés s'étant réfugiés dans les habitations. C'est donc le moment idéal pour explorer les hauteurs et y faire les quêtes que vous y trouverez. Mais quand le soleil se couche, les infectés quittent les bâtisses et investissent les rues. Des ennemis nettement plus puissants pourront alors être rencontrés et d'autres activités et quêtes se débloqueront. Certaines missions ou zones ne sont d'ailleurs accessibles qu'à la nuit tombée. Il faudra donc parfois planifier au mieux vos expéditions afin de savoir si vous désirez visiter la ville en plein jour ou si vous préférez vous risquer à partir de nuit. Notez d'ailleurs que dans le jeu, toutes les personnes sont infectées et la pénombre a pour effet de mettre à mal votre immunité. Ainsi, lors de vos pérégrinations nocturnes, un compte à rebours se déclenche et une fois arrivé à son terme, l'infection prendra le dessus sur vous. Il faudra donc trouver des sources d'UV disséminées un peu partout en ville et vous façonner des seringues permettant de rallonger la durée du compte à rebours. Il faudra s'assurer que ces nouvelles contraintes ne seront pas trop pénalisantes au cours du gameplay de nuit, que nous n'avons malheureusement pas eu l'occasion d'exploiter autant qu'on l'aurait voulu sur la durée de notre session.

Précommandez Dying Light 2 : Stay Human

Nos impressions
Dying Ligth 2 Stay Human reprend les bases de son prédécesseur et a cherché à les pousser plus loin, à les moderniser. Monde plus ouvert, plus de narration, plus de choix, plus de variété de gameplay... le titre de Techland devrait se montrer à la hauteur des attentes placées en lui, si ce que nous avons vu des 4 heures de jeu est représentatif du produit final. Manquant encore un peu d'originalité et de peaufinage technique, Dying Light 2 sera sans aucun doute fun en coop (jusqu'à 4 joueurs). Sera-t-il redondant en solo, compte tenu d'un contenu manifestement très volumineux qui devra donc savoir se renouveler ? Nous le saurons à la sortie du titre en février prochain.

Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
16 novembre 2021 à 16:00:02
Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. En savoir plus.
PC PS5 Xbox Series PS4 ONE Techland Survival-Horror FPS Action Post-apocalyptique Zombies
Commander Dying Light 2 : Stay Human
PC
Cdiscount
50.99 €
PS4
Fnac
69.99 €
PS5
Cdiscount
69.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Krotonku
Krotonku
MP
le 18 nov. à 11:40

Petite coquille dans les impressions finales, "Dying Ligth 2" au lieu de "Dying Light 2"

Lire la suite...
Banni1989
Banni1989
MP
le 17 nov. à 17:15

Jouer sur PC avec une manette :ouch2:

Bordel :rire: :rire:

Lire la suite...
VasiVasa
VasiVasa
MP
le 17 nov. à 12:38

:sarcastic: Jouer à un FPS sur PC pour montrer ce qu'il donne, avec une ptin de MANETTE !!!
Mais... :rire: Vous êtes sérieux des fois sur JVC

Lire la suite...
trz303
trz303
MP
le 17 nov. à 09:53

"Monde plus ouvert" ??

C'est déjà un full open world le 1 (avec énormément d'immeubles également ouverts), donc plus ouvert qu'un open World déjà bien ouvert, c'est quoi ?

Lire la suite...
speed26
speed26
MP
le 17 nov. à 07:55

Mmmm je suis pro Dying light, ce sera sûrement day one pour moi.

MAIS je trouve le jeu MOCHE :snif: :ouch: !!

J'ai l'impression que TLOU 2 est plus beau ! Pourtant ici on est censé avoir affaire à un jeu nextgen... :peur:

Lire la suite...
ultimatrolling
ultimatrolling
MP
le 17 nov. à 07:50

Le faux jeu de zombie, vrai jeu de parkour, avec l'un des pires doublages VF vidéo-ludique de tous les temps.

Sans moi.

Dead Island 2 sinon rien.

Who Do You Voodoo, Bitch ?

Lire la suite...
tytom2013
tytom2013
MP
le 17 nov. à 07:39

Mais a quand un IA digue de ce nom! Pour ma part ce sera day one tout de même tant j'ai aimer le premier du nom! :cute:

Lire la suite...
Commentaire édité 17 nov., 07:40 par tytom2013
saucats
saucats
MP
le 17 nov. à 06:38

"le jeu n'est pas aussi ébourrifant qu'on l'espérer" Merci de corriger...

Lire la suite...
fredfredfred3
fredfredfred3
MP
le 17 nov. à 00:32

Perso j'attend rien de jeu, je sent venir le pétard mouillé avec celui la. J'ai bien plus hâte à stalker 2.

Lire la suite...
djoal
djoal
MP
le 16 nov. à 22:52

déjà si il n'est pas bugué comme 90% des triple A qui sortent de nos jours ca sera déja ca...
Apres vu qu'il est cross gen on se doute qu'il sera pas si beau qu'on pensait...
J'espere au moins un bon gameplay et difficulté pas causalisé...

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Précommander sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount PC 50.99€ Amazon ONE 54.99€ Fnac PC 59.99€ Rakuten Xbox Series 62.99€ Cdiscount PS5 69.99€ Cdiscount Xbox Series 69.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestSolar Ash
PC PS5 PS4
15
TestMXGP 2021
PC PS5 Xbox Series
14
TestWorld War ZSur Switch
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022