Menu
Deathloop
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Deathloop : Arkane Lyon nous remet les pendules à l’heure

Fort de son expérience dans le genre action-aventure en vue subjective saupoudré d’éléments de RPG, Arkane s’apprête à sortir un titre mettant la boucle temporelle sous le feu des projecteurs… et des balles de Magnum ! Dans la peau de Colt, un assassin piégé dans un jour qui recommence sans cesse, le joueur doit éliminer des cibles spécifiques afin de rompre la loop. Malheureusement pour lui, l’île de Blackreef sur laquelle il est échoué abrite des centaines de psychopathes qu'il va falloir pulvériser fougueusement ou contourner intelligemment. Comme d’habitude avec les productions de l’équipe lyonnaise, tout est une histoire de liberté d’action. Tic tac, nous voilà remontés comme des horloges.

Deathloop : Arkane Lyon nous remet les pendules à l’heure

Dishonored avec des (gros) flingues

Deathloop : Arkane Lyon nous remet les pendules à l’heure

Le sujet de la boucle temporelle a fait les beaux jours de multiples œuvres cinématographiques comme télévisées. De Edge of Tomorrow à Lundi d’X-files (parmi tant d’autres), la journée sans fin s’est fait une place de choix dans de nombreuses productions de la culture populaire. Son côté fascinant repose sur l’apprentissage des erreurs, et sur la manière dont des éléments doivent être remis à leur place pour briser le tourment. C’est justement ce dont parle Deathloop, le titre d’Arkane initialement annoncé à l’E3 2019 dont nous avons pu assister à une nouvelle présentation le 11 mai 2021. Le héros est enfermé dans une boucle temporelle qui l’oblige à revivre la même journée tant qu’il n’a pas éliminé les huit boss de la map. Il est forcément compliqué pour les équipes de Bethesda d’exposer toute la profondeur d’un soft faisant la part belle à la liberté d’action par l’intermédiaire de la diffusion d’une longue séquence de gameplay. Car à l’instar d’un Dishonored, le joueur doit explorer des niveaux dans toute leur verticalité pour arriver à ses fins, ou plutôt à la fin de la journée qui relance la boucle. Sauf qu’ici les armes comme les pouvoirs offensifs gagnent en importance. Aux commandes d’un criminel baptisé Colt, le joueur a en effet accès au fil de ses pérégrinations à tout un tas de pétoires (pistolets, mitrailleuses, fusils à pompe, tourelles, etc.) qu’il est possible d’améliorer, ainsi qu’à des pouvoirs à débloquer telles que la téléportation, l’invisibilité, le renvoi des dégâts absorbés et diverses aptitudes télékinésiques. L’assassin bénéficie d’attaques glissées et de compétences lui permettant de pirater les appareils électroniques. Certaines capacités physiques comme offensives peuvent être améliorées avec des Trinkets, octroyant par exemple à Colt un double saut ou encore une furtivité améliorée. “En combinant les bonnes capacités, vous pourrez atteindre le style de jeu que vous préférez” déclare Dinga Bakaba, Game Director du projet.

Deathloop : Arkane Lyon nous remet les pendules à l’heure

Cette puissance d’attaque que le protagoniste principal peut conserver même en cas de trépas est un indice important sur la structure générale de Deathloop ainsi que sur l’évolution de sa boucle de gameplay. Lors des premières parties, le titre d’Arkane devrait ressembler à un FPS assez classique au sein duquel le joueur doit gagner en puissance tout en collectant des indices sur Les Visionnaires, les fameux boss à tuer. Alors que la seconde pourrait se concentrer sur la résolution du puzzle géant nécessitant de trouver le meilleur chemin pour briser la boucle, le joueur étant devenu un monstre d’efficacité. En cas de coup normalement mortel reçu lors d’un run, le jeu effectue une marche arrière – un peu à la manière d’un Super Time Force – dans la limite des deux vies disponibles, ce qui permet au joueur d’éviter son annihilation. Dans l’univers de Deathloop, chaque personnage sait qu’il vit dans une boucle temporelle et qu’il ne peut donc pas vraiment mourir. Cependant, seul Colt a la capacité de se rappeler qu’il ne s’agit pas toujours du premier jour. Il est donc capable d’apprendre de ses expériences passées. Si vous vous posez la question, l’histoire du jeu aborde la manière dont l’étrange communauté de Blackreef s’est rassemblée. De nombreuses surprises scénaristiques seraient au programme.

Une loop pour ne rien louper

Deathloop : Arkane Lyon nous remet les pendules à l’heure

Deathloop n’est donc pas un Roguelike. À chaque début de loop, le joueur peut garder des améliorations et a la possibilité de décider dans quelle zone de la map il souhaite réapparaître, ainsi que le moment de la journée qui lui convient via un système permettant de passer des périodes. L’île de Blackreef est en effet découpée en quatre grandes zones qu’il est possible de visiter à différents moments de la journée (matin, midi, après-midi, soir). Il n’y a pas de cycle jour/nuit en temps réel dans Deathloop, l’évolution du temps qui passe se fait en allant d’une zone à une autre (ou grâce à l'option accélérant le temps). Selon l'heure, les PNJ ne font pas les mêmes actions aux mêmes endroits, ce qui explique l’aspect “puzzle” abordé par le studio dans la manière d’effectuer la loop idéale. Afin d’aider le joueur à ne pas se perdre dans cet univers où la narration se veut corrélée au level design, un système de rappel des événements observés ou entendus est mis en place. Durant la démonstration effectuée, le HUD était désactivé, mais Arkane promet que l’utilisateur disposera de toutes les informations nécessaires pour éviter qu’il ne se trouve sans savoir quoi faire. La séquence de gameplay dévoilée montrait également Julianna en action, l'antagoniste principale qui pourra être incarnée par un autre joueur (inconnu ou faisant partie de la liste d’amis). Colt a par ailleurs la faculté de communiquer avec elle grâce à une sorte de Talkie-walkie, pour des conversations variées d’une loop à une autre assure le studio.

Deathloop : Arkane Lyon nous remet les pendules à l’heure

Chaque loop jouée permet d’en apprendre plus sur Blackreef et sur les huit visionnaires qu’il faut éliminer grâce à différentes pistes que le joueur est amené à suivre. Le code d’une porte entendu juste avant de mourir facilite l’ouverture de cette dernière lors de la boucle suivante, tandis qu’un message trouvé sur un bureau peut livrer des renseignements sur l’emplacement d’un visionnaire ou d’une planque. À l’aventurier de décider s’il préfère collecter suffisamment d’indices avant de passer à l’attaque pour limiter la casse, ou de foncer tête baissée pour tirer sur tout ce qui bouge, et potentiellement l’ennemi prioritaire caché au milieu de ses sbires. “Il n’y a jamais qu’une seule façon d’approcher une cible” nous promettent les développeurs d’Arkane. Le principe de la boucle temporelle fait que si le joueur interrompt une conversation importante, il peut tenter de la réécouter dans une autre loop. D'après le studio, l’idée derrière cette mise en place est de façonner un monde qui se répète sans que le joueur, lui, n’ait besoin de se répéter. En utilisant des systèmes qui viennent aussi bien de Firewatch (dialogues au Talkie-walkie) que de What Remains of Edith Finch (textes en surbrillance affichés dans l’univers), les développeurs d’Arkane montrent qu’ils n’ont pas peur d’utiliser les codes des jeux indépendants. “Nous avons fait quelque chose de différent, c’est notre projet le plus foufou” déclare Dinga.

Le pantalon patte d’éléphant dans un magasin de porcelaine

Deathloop : Arkane Lyon nous remet les pendules à l’heure

Très éloignée de celle des Dishonored, la direction artistique de Deathloop interpelle forcément. Un peu à la manière d’un We Happy Few de Compulsion Games, le soft d’Arkane puise son inspiration visuelle des œuvres cinématographiques des années 1960. Les couleurs variées et les looks improbables rappellent que la fumée de cigarette ne sentirait sûrement pas le tabac si l’aventure était proposée en odorama. Les conditions de cet aperçu font qu’il est encore compliqué de jauger la technique du jeu (promis en 4K/60fps sur PS5). Ce que nous pouvons constater à ce stade, c’est que les scènes d’action paraissent fluides peu importe le nombre d’adversaires à l’écran, et qu'il est possible de jouer avec la physique. Pour le moment, nos doutes résident principalement dans le design des sbires. Ces derniers, cachés derrière des masques (sûrement pour éviter de modéliser un large éventail de visages), donnent légèrement l’impression de s’attaquer à une armée de clones. Un menu détail que nous oublierons certainement dans le feu de l’action. En outre, l’intelligence artificielle observée dans la vidéo ne semblait pas particulièrement brillante. Bien évidemment, nous ne pourrons juger ces points que lorsque nous aurons la possibilité de jouer plutôt que de regarder une démo en streaming.

Deathloop : Arkane Lyon nous remet les pendules à l’heure
Nos impressions
Deathloop semble posséder tous les éléments du jeu labellisé Arkane avec sa narration environnementale de tous les instants et la grande liberté laissée au joueur. Orienté action sans mettre de côté l’aspect réflexion, il devrait mettre en place une structure relativement complexe qui pourrait s’avérer très satisfaisante si tous les rouages s’avèrent parfaitement huilés. Nos quelques doutes sur l’IA et la manière dont tout s'imbrique ne pourront s’évaporer qu’avec le soft entre les mains. Sur notre montre, l’aiguille pointe en tout cas vers un joli “prometteur”. Pour rappel, Deathloop sortira le 14 septembre 2021 sur PS5 et PC, avant d’arriver plus tard sur les consoles Xbox Series.
Profil de Carnbee
L'avis de Carnbee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mai 2021 à 16:00:00
PC PS5 FPS Bethesda Softworks Arkane Lyon
Commander Deathloop
PC
Cdiscount
59.99 €
PS5
Cdiscount
69.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
RudePubis
RudePubis
MP
le 02 juin à 07:15

Armes + pouvoirs + "trinkets" (qui sont comme des charmes d'os), ça me fait penser à Dishonored. J'ai adoré cette série, mais 2 jeux m'ont suffi, en ce qui me concerne. J'espère que ce n'est pas un Dishonored 3 déguisé. On verra ! Je suis de près !

Lire la suite...
TouTenCanoN
TouTenCanoN
MP
le 30 mai à 03:39

Arkane : Parmi les studio des plus talentueux, je leurs fais confiance pour ce titre et ce sera Day One pour moi :oui:

Lire la suite...
ironcats
ironcats
MP
le 22 mai à 03:06

super sa sera dans le gamepass autant attendre

Lire la suite...
vorenus
vorenus
MP
le 21 mai à 14:21

Arkane studio que des jeux infectes que je trouve inintéressant faites vos bouses sur Xbox et veuillez ne pas sortir ce jeux degeulasse sur ps5 merci 🙏

Lire la suite...
Gimli14
Gimli14
MP
le 20 mai à 20:46

Arkane ils peuvent me pondre un "merde" j'arriverais toujours a trouver une qualité.
Je suis Belge et vous les Français vous avez un studio de qualité ne le lâchez pas ! Vrai gameplay, vrai jeux vidéo

Lire la suite...
Barbiatch
Barbiatch
MP
le 20 mai à 20:11

Ça va être génial, ma plus grosse attente de l'année :bave:

Lire la suite...
s2ada
s2ada
MP
le 20 mai à 19:48

Exclusivement pas sur Xbox, ça fait super plaisir ça. Dommage que ce ne soit que temporaire

Lire la suite...
CaroandJu
CaroandJu
MP
le 20 mai à 19:23

grâce au joueurs Sony Microsoft va engranger de l'argent sur la vente de ce jeu, faut que le jeu propose pleins de dlc payants et prévoir un jeu à 80 euros, ensuite le jeu sortira sur gamepass tranquilou financé par les joueurs Sony

Lire la suite...
kyoshiro3000
kyoshiro3000
MP
le 20 mai à 05:34

Je ne peux pas affirmer que le jeu est ou sera mauvais, mais en l'état il ne m'emballe pas plus que celà ce Deathloop. Plusieurs raisons à celà: le concept de Loop qui n'a jamais été mon kiff (c'est le genre de truc qui m'angoisse moi) et l'aspect graphique que je n'aime pas du tout (les goûts et les couleurs vous savez...) restant mes plus gros freins. Donc d'un point de vue purement subjectif je ne pense pas qu'il sera dans ma ludothèque de si peu. Mais bien sûr, je comprends que le jeu peut être extra et qu'il aura son public sans souci.

Lire la suite...
PS5powerfull
PS5powerfull
MP
le 20 mai à 00:23

Comme ça a l air a chier quand meme...

Lire la suite...
Top commentaires
Derpy_1
Derpy_1
MP
le 19 mai à 16:17

Arkane :cimer:

Lire la suite...
SplinterCell5
SplinterCell5
MP
le 19 mai à 16:27

J'attends énormément ce jeu, Arkane est un studio que j'estime beaucoup et qui fait encore du jeu vidéo comme je l'aime. Malheureusement ce genre de jeux est dur à marketer donc j'espère qu'il ne fera pas un bide et que malgré tout Microsoft continuera à donner autant de libertés à ce studio très talentueux.

Lire la suite...
Commentaire édité 19 mai, 16:29 par SplinterCell5
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Précommander sur le Playstation StorePlaystation Store
Cdiscount PC 59.99€ Fnac PC 59.99€ Amazon PC 69.99€ Fnac PS5 69.99€ Cdiscount PS5 69.99€ Cdiscount PS5 89.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
14
TestLegend of Mana (2021)
PC Switch PS4
16
TestGuilty Gear Strive
PC PS5 PS4
16
TestSniper : Ghost Warrior Contracts 2
PC Xbox Series
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022