Menu
Watch Dogs Legion
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS5
  • ONE
  • Xbox Series
  • Stadia
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?
PC PS4 PS5 ONE Xbox Series Stadia
Partager sur :

À cheval entre le ton sérieux du premier et celui plus léger du deuxième, Watch Dogs Legion espère surtout s’imposer comme l’épisode le plus complet et abouti d’une saga née sur cette génération. Malgré un postulat de départ très ambitieux qui pouvait inquiéter sur sa faisabilité, ce nouvel opus semble bien parti pour tenir ses promesses.

Watch Dogs Legion Vidéo preview

Chargement de la vidéo
Conditions de la preview
Tout comme pour Assassin’s Creed Valhalla, nous avons ici pu jouer pendant plus de 3 heures à Watch Dogs Legion. La démo nous permettait de découvrir une introduction scénarisée avant de nous lâcher dans le monde ouvert de ce Londres légèrement futuriste. Enfin, du point de vue technique, sachez que cette session se déroulait à distance sur une version de Watch Dogs Legion jouable grâce à la solution de streaming Parsec.

Un peu de contexte, tout d’abord. Watch Dogs Legion se déroule à Londres et opte pour la formule du récit d’anticipation : il s’agit d’une version légèrement futuriste de la capitale anglaise, qui a basculée dans un régime autoritaire suite à une série d’attentats perpétrée par un mystérieux adversaire et directement imputé à… Dedsec, le célèbre groupe de hackers. Après cette introduction d’une vingtaine de minutes dans la peau d’un agent Dedsec vivant ces évènements, vous êtes donc propulsé dans le monde d’après : une agence de sécurité privée assure le contrôle des rues à grands renforts d’outils informatiques (péages de contrôle automatique, drones de surveillance…), des groupes mafieux locaux s’occupent des bas-fonds et les membres de Dedsec sont traqués et persécutés.

Marche à Londres

Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?

L’ambiance de la ville s’avère d’ailleurs très réussie, offrant un mélange convaincant entre le Londres actuel et l’ajout de quelques éléments plus futuristes : des panneaux publicitaires en réalité augmentée, quelques affichages avec des écrans transparents, sans oublier les drônes et les postes de contrôle automatiques évoqués un peu plus haut. Sans trop en faire ni dénaturer la ville, Legion parvient à en offrir une version séduisante et d’autant plus agréable à explorer qu’elle ne manque pas de vie, autant en terme de circulation routière que d’errement des piétons aux alentours.

Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?

Point controversé d’un deuxième épisode optant pour une approche bien moins sombre que l’opus original, le ton de l’aventure se veut ici sérieux sur le fond, mais parvient à insuffler une touche de légèreté par le biais des personnages et de leurs caractéristiques. Ces derniers singent allègrement quelque clichés anglo-saxons, comme l’ex-agent du MI-6 disposant d’une voiture équipée d’un lance-missile et le hooligan capable d’appeler sa bande au combat, ou adoptent une approche moins réaliste, comme la très utile et étonnante éleveuse d’abeilles de combat.

Watch Dogs Legion : du gameplay d'infiltration et un mini-jeu de réalité augmentée

Chargement de la vidéo Watch Dogs Legion Gameplay

Hacker à vif

Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?

Sitôt l’introduction terminée, vous vous retrouvez dans la peau d’un membre de Dedsec. Et la principale différence avec les jeux précédents, c’est que vous n’avez pas d’héroïne ou de héros fixe, mais comme nous l’évoquions à l’instant, une multitude de personnages aux caractéristiques différentes qu’il est possible de recruter librement. Concrètement, vous aurez juste à utiliser la touche de hack sur n’importe quel personnage pour connaître son profil : nom, profession, caractéristiques et compétences sont alors affichées, de même que son affection pour Dedsec. Pour des personnages déjà en phase avec la philosophie de votre groupe de hackers, la démarche est simple : il suffit d’engager la discussion avec eux et de généralement remplir une mission pour qu’ils viennent alors compléter votre casting.

Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?

Mais certains seront d’office plus réfractaires à votre cause, vous obligeant alors à lancer un profilage appuyé pour connaître leurs routines et découvrir un point faible susceptible de vous aider à les convaincre de vous rejoindre. Concrètement, tout cela se matérialise donc par un simple enchaînements de missions visant généralement (sur notre session) à récupérer ou détruire un fichier compromettant pour notre cible, ou à le sauver d’un ennemi dangereux. D’autres moyens de recrutement plus naturels semblent possibles : outre certains personnages indiqués clairement par un marqueur d’objectifs, intervenir en pleine rue pour empêcher un potentiel allié d’être molesté par les agents de sécurité d’Albion peut ainsi vous faciliter la tâche si vous espérez ensuite le recruter.

Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?

La promesse d’un recrutement libre est donc tenue, et elle présente de nombreux atouts : chaque personnage dispose de son propre background et est susceptible d’apporter différents bonus à l’équipe. Ainsi, certains seront particulièrement utiles sur le terrain (l’espion pour ses gadgets et sa maîtrise du corps-à-corps, l’ouvrière pour son drone de transport, la hackeuse pour son spider-bot, etc.), tandis que d’autres seront davantage intégrés pour leurs bonus passifs (réduction du prix des achats en boutique, baisse du temps d'indisponibilité d’un personnage blessé ou emprisonné, par exemple).

Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?

Plusieurs d’entre eux ont même des compétences négatives, comme une addiction aux jeux d’argent qui vous fera régulièrement perdre quelques ETO, la monnaie du jeu, ou une vulnérabilité plus importante au corps-à-corps par exemple. Sur le papier, vous serez donc plus souvent à la recherche de recrues susceptibles d’apporter des atouts manquants à votre équipe et enclin à choisir votre personnage selon la situation à aborder. Mais vous pouvez tout à fait jouer avec n’importe qui, et il reste également possible de changer une partie de l’équipement des personnages selon vos besoins. Notez d’ailleurs que l’équipement concerné - tasers, armes non-létales, drones notamment - peut être amélioré par paliers successifs afin que votre organisation profite à terme de meilleures technologies.

Watch Dogs Legion : le spider-bot et les clubs de combat en action

Chargement de la vidéo Watch Dogs Legion Gameplay

Un nouveau système de combat au corps-à-corps

Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?

Ceci dit, nous regrettons que le permadeath ne semble ici plus être d’actualité. Tous nos personnages ont ainsi systématiquement fini en prison ou à l’hôpital pour un temps déterminé (par défaut une heure de temps de jeu réel), mais malgré quelques fusillades ayant mal tourné, aucun n’a réellement passé l’arme à gauche. Il faut en revanche saluer l’intégration d’un véritable système de combat. Il était bien trop facile de se débarrasser des ennemis au corps-à-corps dans Watch Dogs 2, ce que corrige son successeur en vous permettant d’esquiver, de casser la défense d’un ennemi et de frapper : les one-shot corporels ne sont plus permis, il faudra maintenant se défendre convenablement si vous êtes repéré. Ce nouveau système s’accompagne d’ailleurs de missions secondaires vous permettant de vous faire un peu d’argent ou de recruter des alliés dans des clubs de combat.

Watch Dogs Legion : Le bac à sable ultime pour les hackers en herbe ?

Pêle-mêle, cette prise en main nous a aussi permis de découvrir plusieurs petites nouveautés de gameplay intéressantes, comme un objet permettant de vous dissimuler lorsque vous êtes immobile (et qui fonctionne aussi sur les ennemis à terre pour cacher leur corps), le fait que certains personnages aient un accès libre à certaines zones de par leur fonction, ainsi que des mini-jeux allant de la reconstitution de scènes en réalité augmentée au piratage d’affichages publicitaires. Mais il reste encore beaucoup à voir, surtout que la présentation pré-session de jeu évoquait la traque du véritable responsable des attentats comme toile de fond de l’histoire. Un point que nous n’avons pu qu’effleurer à travers une mission scénarisée basique et qu’il faudra donc creuser lorsque nous pourrons de nouveau poser nos mains sur Watch Dogs Legion.

Nos impressions
Successeur d’un épisode déjà très convaincant sur ses mécaniques de jeux et son level design, Watch Dogs Legion n’a pas lésiné sur les moyens pour étendre encore la qualité de sa proposition : plus de gadgets, de nouvelles approches, des niveaux soignés et variés, le résultat est convaincant et s’accompagne en plus d’un vrai système de combat au corps-à-corps, gommant ainsi l’un des principaux défauts de son prédécesseur. Il mise toutefois gros sur sa principale grande nouveauté, à savoir la possibilité de recruter n’importe quel personnage pour créer un groupe aux capacités variées et complémentaires. Un ajout qui fonctionne très bien sur trois heures, mais qui devra faire ses preuves sur la durée : Watch Dogs 2 y parvenait grâce à un cadre narratif et une structure plus classique, tandis que Legion semble davantage s’orienter sur une expérience bac-à-sable très libre et permissive, misant énormément sur la diversité de sa proposition en terme de mécaniques de gameplay et de level design. Le choix est plus risqué, mais si le pari s’avère réussi, Watch Dogs Legion pourrait être une des belles surprises de cette fin d’année.
Profil de Kaaraj
L'avis de Kaaraj
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
12 juillet 2020 à 21:45:00
Mis à jour le 13/07/2020 à 16:01
Find Your Next Game PC PlayStation 4 PlayStation 5 Xbox One Xbox Series Google Stadia Action Infiltration Aventure Ubisoft Contemporain Enquête Espionnage
Commander Watch Dogs Legion
PS4
Rakuten
54.99 €
ONE
Rakuten
54.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Owen_07
Owen_07
MP
le 15 juil. à 19:45

ça se plaint qu'il n'y ait pas de permadeath mais dans le cas contraire ça aurait jugé le jeu trop "punitif"...

Lire la suite...
Nolayfe
Nolayfe
MP
le 14 juil. à 22:17

Je veux bien qu'on Bash un peu Ubisoft d'utiliser toujours le même moteur et le même gameplay ces derniers temps, ceci dit j'ai qd même le sentiment qu'ils sont allés au bout de leur proposition sur leur jeu, ils ont affinée affiné le gameplay, retirer les choses qui ne fonctionnait pas et ajouter de bonnes idées.

Personnellement, je trouve ça rafraîchissant de se créer ça petite team de révolutionnaire, le fun a l'air présent en lorgnant du côté d'un saints row.

Après c'est sur qu'on attends tous du vrai neuf ! Du bge2, du splinter cell, un nouveau Rayman? Ils ont de bonnes licences dans les cartons et je suis sur qu'on en apprendra plus dans le prochain Ubisoft forward. Soyons encore un peu patient !

Lire la suite...
LiveAusBerlin
LiveAusBerlin
MP
le 14 juil. à 16:07

Je prendrai une version piratée du jeu, histoire de m'immerger davantage dans l'histoire.

Lire la suite...
hopllia
hopllia
MP
le 14 juil. à 14:14

Aujourd'hui Ubisoft n'est bon que dans la DA, le reste c'est du foutage de gueule

Lire la suite...
adynaton33
adynaton33
MP
le 14 juil. à 13:11

J'espère que l'on pourra recruter des travailleuses du sexe pour soulager nos ouvriers ...

Lire la suite...
Pougnettin4
Pougnettin4
MP
le 14 juil. à 13:07

Si il y a moyen d'être du côté des "dictateurs" ça m'intéresse

Lire la suite...
Holster_Rage
Holster_Rage
MP
le 14 juil. à 12:43

C'est fou la différence dans les articles de la presse indépendante et la presse qui appartient à des groupes milliardaires.... Dans la presse indépendante, AC Whalacaca et Watch Dogs sont descendus à leur juste valeurs et dans la presse des milliardaires, c'est déjà 2 chef d'œuvres...

Lire la suite...
dotista2008
dotista2008
MP
le 14 juil. à 12:43

ça a des airs de fight club lol

Lire la suite...
HopeEstacado
HopeEstacado
MP
le 14 juil. à 12:23

Y a une vidéo sur Youtube de 30 minutes de gameplay...
Poping partout .
Conduite pire que les deux précédents.
Mouvements des perso limite saccadé.

Jvc : prometteur .
En effet le chèque a du être prometteur . Car AUCUN des jeux Ubisoft arrivant sont ne serait-ce que potable . Ils ont tous TELLEMENT de défauts .

Lire la suite...
tsunami_hinata
tsunami_hinata
MP
le 14 juil. à 09:44

Ce design des persos... on se croirait dans une convention des multiples lettres

Lire la suite...
Top commentaires
LeFourreTech
LeFourreTech
MP
le 12 juil. à 22:07

Hé Ubisoft, vous savez qui est doué aussi pour l'infiltration ? Sam Fisher... (Clin d'oeil, clin d'oeil)

Lire la suite...
rom1s54
rom1s54
MP
le 12 juil. à 22:23

Il me tente plus que valhalla mais je suis pas hypé non plus quoi..

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Ubisoft StoreUbisoft Store Précommander sur le Playstation StorePlaystation Store
Rakuten PS4 54.99€ Rakuten ONE 54.99€ Fnac PS4 56.99€ Amazon PS4 69.99€ Amazon PS4 69.99€ Amazon PS4 89.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
09
TestAstérix & Obélix XXL Romastered
PC PS4 Switch
15
TestDOOM Eternal : The Ancient Gods, Part One - Un DLC ardu et intense
PC PS4 ONE
14
TestSecond ExtinctionSur PC
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020