Menu
Hyper Scape
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !

Désormais bien installé dans de nombreux genres de jeux compétitifs, notamment dans le FPS Tactique avec l’excellent Rainbow Six Siege, Ubisoft n’avait toujours pas son propre Battle Royale. C’est désormais chose faite grâce à Hyper Scape. Si elle n’entend pas révolutionner la formule, cette nouvelle propriété intellectuelle itère et tente de perfectionner le genre phare de la fin de la décennie précédente. Nous avons pu nous essayer au titre pendant plusieurs heures, de quoi enchainer quelques parties. Entre inspirations flagrantes et level design d’une efficacité redoutable, le dernier né du mastodonte français à de sacrés arguments à faire valoir.

Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !

L’Hyper Scape est non seulement le titre du jeu mais également celui du Super Internet où se déroule l’action. C’est là où, en 2054, le quidam rejoint ses amis pour diverses activités et accessoirement pour s’envoyer des grenades et autres projectiles létaux en pleine poire. L’occasion pour nous de nous prêter au jeu du traditionnel Battle Royale. Répartis en équipe de 3, nous voilà donc parachutés au-dessus de la zone de jeu. Premier constat, le jeu bouge bien, très bien même. La vitesse de déplacement rappelle celle d’un Apex Legends, par exemple, qui est loin d’être le plus balourd des BR. Cette nervosité en matière de mouvement n’est pas le seul point commun entre les deux jeux qui semble avoir été la principale inspiration des développeurs. On retrouve également une glissade qui couvre une très grande distance en une fraction de seconde et un système de ping similaire. En termes de contrôles et de sensation de jeu, Hyper Scape a de prime abord des airs d’Apex boosté aux hormones, mais très vite on se rend bien compte qu’il trouve sa singularité ailleurs. En implémentant un système d’escalade particulièrement permissif, couplé à un double saut, rappelant le jetpack de Titanfall, le titre d’Ubisoft est bien plus vertical que n’importe lequel de ses concurrents. Son level design qui nous a semblé d’excellente facture va également dans ce sens, mais nous reviendrons dessus plus tard.

Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !

Vous n’êtes pas sans savoir que pour survivre dans un BR, il faut s’équiper. Hyper Scape simplifie au maximum ce système en ne proposant que 9 archétypes d’armes parmi lesquelles on pourra trouver shotgun, fusil de sniper, fusil à plasma, lance-grenades… Ici, pas question de chipoter pour trouver une lunette compatible avec votre pétoire ou le seul chargeur compatible avec votre révolver. Une fois une arme ramassée, vous l’ améliorez en en ramassant une copie, un peu à la manière d’un autobattler,ce qui augmente ses statistiques, le maximum de munitions, etc… Le message est clair, les développeurs ne veulent pas que les joueurs passent leur temps dans un inventaire. Il en va de même pour les Hacks, capacités actives aux fonctions variées. Invisibilité, soin, armure, téléportation, grosse bouboule rebondissante vous permettant de traverser les grands espaces en 2 temps trois mouvements… Ces options stratégiques, au nombre de 9 également, sont limitées par des délais de récupération que l’on peut réduire en récupérant des copies desdites capacités. Il est donc possible de traverser la carte à toute vitesse en se téléportant à loisir, par exemple, une fois le pouvoir suffisamment amélioré. En simplifiant le loot, Hyper Scape recentre l’attention du joueur sur l’essentiel, les gunfights, mais reste à voir si cette décision n’aura pas d’impact négatif sur la variété des affrontements et les possibilités d’upgrade. D'autant que le joueur n'a alors pas le plaisir de trouver sur une amélioration rare ou légendaire par exemple. Malheureusement la version que nous avons essayée utilisait des iconographies et des signaux visuels particulièrement chargés pour représenter le loot. Cela nuit à la visibilité et demande au joueur de s'arrêter pour parvenir à identifier l’artéfact qu’il veut ramasser, impactant le rythme de son expérience de jeu. Ce grief se veut étonnant, car il va à l’encontre de la philosophie de simplification et de dynamisme qui semble émaner du reste du titre.

Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !

Une des conditions sine qua non à un BR de qualité est une carte brillamment conçue. Difficile de donner un verdict définitif après 4 heures de jeu, mais ce premier contact s’est montré très plaisant à ce niveau. Reprenant des motifs visuels de différentes mégalopoles, dont Paris, cet environnement fait preuve d’une verticalité très agréable. Chaque bâtiment s’étend sur plusieurs étages par lesquels il est possible de passer par les portes ou fenêtres. Ces dernières doivent être brisées, émettant un son facilement identifiable permettant de réagir à une irruption ennemie rapidement. Un point qui fait toute la différence est qu’à chaque situation tendue que nous avons rencontrée, une porte de sortie potentielle semblait être à proximité.

Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !

Les multiples entrées permettent déjà une navigation dynamique mais c’est plutôt les multiples blocs d’aération et autres paravents permettant l’escalade qui font toute la différence. Où que le joueur se trouve, il a toujours un rebord à escalader pour rejoindre les toits. Se laisser tomber, escalader 4 étages en un rien de temps, traverser un immeuble de part en part en une fraction de seconde pour échapper à son poursuivant… La mobilité d’Hyper Scape est grisante. En combinant les mécaniques de déplacement au Hack de téléportation, on pourrait presque se prendre pour Corvo Attano de Dishonored. De nombreux bumpers sont dispersés permettant de prendre de la hauteur sont disséminés sur la carte, favorisant les prises de position haute.

Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !

Plutôt que de réduire progressivement la carte en un cercle, poussant les joueurs en son centre, Hyper Scape fonctionne par quartier, tout comme le film japonais culte qui donna son nom à tout un genre. Ce sont donc différents blocs qui se transforment en zone rouge et qui, en plus d’infliger des dégâts constants aux joueurs coincés en leur sein, se désagrègent jusqu’à ne laisser qu’un désert numérique. Les dégâts infligés aux retardataires s’avèrent réduits et pour cause, c’est bien le vide laissé par la zone, une grande étendue à découvert qui causera leurs pertes. Tous les bâtiments disparaissent, ce qui offre des lignes de tir dégagées à ceux ayant pris position en zone sure. Notez que la taille relativement modeste de l’environnement et la rapidité à laquelle les zones se réduisent ont l’air de rythmer les joutes pour une durée moyenne comprise entre 15 et 20 minutes en cas de Top 1.

Hyper Scape : Vertical et nerveux, le BR d'Ubisoft en a dans le ventre !

D’ailleurs être le dernier survivant ne sera pas la seule manière de remporter la victoire. Une fois la dernière zone atteinte, une couronne apparait. Le joueur qui la récupère et la conserve durant 45 secondes offre la victoire à son équipe. Une bonne manière de forcer les participants à sortir de leur cachette et prendre des risques. Tous ces éléments font d’Hyper Scape une expérience facile à prendre en main, nerveuse et au taux de frustration très faible. Tout comme Apex ou Warzone, il est possible de revenir dans la partie une fois tombé. En cas de mort, vous pouvez continuer à vous déplacer et à communiquer avec votre équipe en tant que fantôme. Il est donc possible de donner des informations essentielles à vos compagnons encore en vie qui pourront alors remporter le combat en cours. Pour vous ressusciter, vous devrez vous rejoindre sur une plaque dédiée qui apparait à l’endroit de la mort d’un joueur adverse. Une idée bienvenue qui pousse encore une fois vers l’affrontement et la prise de risque.

Fait intéressant, Hyper Scape intègre une extension twitch qui permettra aux viewers de voter pour des évènements parmi 3 choix. Parmi les évènements qui ont été évoqués, on peut citer des périodes à faible gravité, une disposant des packs de soins sur la carte, une autre permet au joueur d'enchainer plus de saut... On sent qu'Ubisoft désire cocher toutes les cases et imposer son titre sur la plateforme de streaming d'Amazon.

Nos impressions
S’il nécessite encore quelques ajustements, notamment en termes d’ergonomie et de lisibilité lors du loot, Hyper Scape a déjà de gros arguments. Il est évident qu’il ne réinventera pas le BR, cependant sa philosophie mettant l’accessibilité et la mobilité en son centre devrait ravir le joueur féru d’affrontements dynamiques. Si nous n’avons pas pu arpenter suffisamment longuement les moindres recoins de sa carte pour nous faire un avis définitif, le level-design nous a semblé efficace et bien pensé. La verticalité offerte par le système d’escalade confère une identité certaine aux joutes de ce nouveau Free-to-Play d’Ubisoft. Cependant, en simplifiant le loot et la customisation à l'extrême, il n’est pas impossible qu’Hyper Scape impacte négativement sa rejouabilité. L’avenir nous le dira.
Profil de Aubin_Gregoire
L'avis de Aubin_Gregoire
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 juillet 2020 à 22:07:41
Find Your Next Game PC FPS Battle Royale Ubisoft Montreal Futuriste

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
[damned]
[damned]
MP
le 13 juil. 2020 à 03:23

Pire BR que j'ai testé :malade:

Lire la suite...
vkv
vkv
MP
le 12 juil. 2020 à 14:54

un jeu eco+

Lire la suite...
flo-12
flo-12
MP
le 10 juil. 2020 à 11:35

Beurk

Lire la suite...
radada30
radada30
MP
le 06 juil. 2020 à 18:56

Il me fait penser a "Lawbreaker"....et je me suis fait chier sur ce jeu!
J'espere qu'il sera meilleur!

Lire la suite...
Maway34
Maway34
MP
le 04 juil. 2020 à 20:37

CCCCCCCCCCCCCCCClaqué au sol

Lire la suite...
Ninja91290
Ninja91290
MP
le 04 juil. 2020 à 18:44

une vraie daube.
Comment on peut lui trouver des points positifs? Et surtout comment le jeux vidéo peut autant régresser?

Lire la suite...
Wolgast
Wolgast
MP
le 04 juil. 2020 à 10:29

Ca sent les mecs qui vont pop depuis partout dans le ciel tout ça.

Lire la suite...
Ikarius
Ikarius
MP
le 04 juil. 2020 à 08:41

Je n'ai fait aucun BR, après avoir testé 2-3 fois celui de H1Z1 quand il était sorti (oui je me suis fait avoir avec le early acess à l'époque). Aucun ne m'intéressai, mais j’admets que celui la m'intrigue un peu... je pense que celui la je vais donner une petite chance, me confirmer si le BR n'est vraiment pas pour moi ou si au final je peux avoir un peu de fun tout de même...

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil. 2020, 08:42 par Ikarius
MadoryMei
MadoryMei
MP
le 04 juil. 2020 à 07:02

C’est normal de faire des BR car les gens achètent de moins en moins de jeux, qui a acheté breakpoint et wildlands ? Voilà, Ubi a bien raison de renflouer les caisses si il veut pouvoir prendre des risques avec des nouveaux jeux meme à perte, arrêtez d’avoir une vision à court terme en pensant que faire un BR est une mauvaise idée, le jeu aura son public

Lire la suite...
metsus
metsus
MP
le 04 juil. 2020 à 02:08

Maintenant imaginez.
Le même jeu, là même map.. 2 voir 3 ou 4 teams ( format Warcraft ) s’affrontant sur un objectif précis comme trouver une relique dans les immeubles ou simplement éliminer les équipes adverses. Le tout rythmé par des manches.

Voilà un énième jeu, avec quoi qu’on en dise, une atmosphère je trouve plus tôt originale et un gameplay qui mélange runner et shooter, encore emputé par cette foutu facilitée qu’est le mode battle royale.

C’est prendre trop de risque que de changer la formule ? Un jeu qui mécaniquement et physiquement me parle, ne sera encore qu’un passe temps éphémère, le temps de grailler un "winner chicken dinner " puis passer à autre chose.

Tldr ; Stop avec les BR, y’a trop de jeux qui pourraient être plus que ça. Je pense à SpellBreak. Fallait que lui aussi soit un br, pour une fois qu’on pouvait balancer des sorts...

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil. 2020, 02:11 par metsus
Top commentaires
BELLICREAL
BELLICREAL
MP
le 02 juil. 2020 à 22:16

Je suis pas sûre que se soit une bonne idée de sortir un BR alors que le marché BR est saturé depuis plus de 3 ans.

Lire la suite...
Drrob
Drrob
MP
le 02 juil. 2020 à 22:58

haaa ubi et ses jeux generiques pour faire du fric...

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Derniers tests
13
TestVA-11 Hall-A: Cyberpunk Bartender Action
PC Switch PS4
16
TestMass Effect : Legendary Edition
PC PS5 Xbox Series
14
TestGetsuFumaDen : Undying MoonSur PC
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Diablo II : Resurrected
2021