Menu
Destiny 2 : Renégats
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Destiny 2 Renégats, opération séduction

News jeu Destiny 2 Renégats, opération séduction
,

Après un an de galères diverses et variées, Destiny 2 a semble-t-il réussi à passer un cap. La prochaine grande étape, c’est bien évidemment Renégats, la troisième extension du jeu, qui le 4 septembre 2018 fera entrer le titre de Bungie dans son An 2. À l’occasion de la gamescom, nous avons eu la possibilité de discuter avec Steve Cotton, le réalisateur de Renégats, et Scott Taylor, le directeur de projet. Pendant près d’une heure, nous avons pu aborder les différents problèmes connus par Destiny 2, mais aussi discuter de l’extension et du tournant qu’elle devrait incarner dans la vie tumultueuse de la licence.

Destiny 2 Renégats, opération séduction
Destiny 2 Renégats, opération séduction
Steve Cotton (à gauche) et Scott Taylor (à droite), sur la scène de Blizzard, lors de gamescom 2018.

Steve Cotton et Scott Taylor ont le sourire. Cela fait désormais plusieurs mois maintenant que Destiny 2 retrouve un rythme de croisière satisfaisant. Les joueurs reviennent en masse et les critiques se font moins sévères. Depuis décembre 2017 et la vilaine extension La Malédiction d'Osiris, Bungie et Destiny 2 ont parcouru un sacré chemin et il a fallu que le studio remette en question ses convictions ainsi que sa façon de fonctionner afin de remonter la pente. Un procédé pas évident pour une entrepris de cette taille, mais qui est en passe de porter ses fruits. Définitivement. Car après de nombreuses mises à jour, Bungie s’apprête à délivrer une nouvelle extension, celle qui devrait tout changer. Renégats va profondément bouleverser l’état du jeu et introduire quantité de nouveautés. Pour Cotton et Taylor, il s’agit donc de parachever cette grande mission de sauvetage de l’extrême, entamée en mars dernier. Et de réussir avec Renégats ce que le studio avait fait avec Le Roi des Corrompus, l’extension qui en 2015 avait marqué le début de l’An 2 du premier . L’histoire se répète chez Bungie, et cette fois, elle joue nettement en la faveur du duo. Si c’est la première fois que Cotton se retrouve à la tête d’un tel projet, l’homme bénéficie d’un sacré vécu au sein du studio ; arrivé pendant le développement de Halo 2, il est l’un des principaux artisans de son succès, ainsi que de celui de sa suite. Artiste spécialisé des environnements, Cotton a conçu une bonne partie des cartes multijoueur de Halo 2 et Halo 3, avant de prendre la tête de cette division du studio, pour Destiny. Aujourd’hui, avec Taylor, il est à la tête d’un projet qui mobilise plusieurs centaines de développeurs. Pas de quoi bouleverser ce vétéran de l’industrie, qui affiche comme à son habitude un air décontracté. Il faut dire que Bungie a de bonnes raisons d’être confiant.

De l’écoute des joueurs

Destiny 2 Renégats, opération séduction
Christoper Barrett, co-réalisateur de Destiny 2. Il était le directeur artistique du premier épisode.

Si dans les années 2000, Bungie était apprécié des fans de Halo parce qu’il était à l’écoute de sa communauté, les choses ont passablement évolué avec Destiny. Et pas toujours en bien. Ils étaient une petite centaine à travailler sur Halo 3, et à peine plus de 150 au moment de dire au revoir à la série, avec Halo Reach. Aujourd’hui, Bungie emploie presque cinq fois plus de monde. Cette taille, son statut de studio indépendant, ainsi que les relations parfois compliquées avec Activision, l’éditeur de Destiny, ne lui permettent plus d’être aussi volubile que par le passé. Avec les difficultés connues par Destiny 2 à peine deux mois après son lancement, cette incapacité du studio à communiquer clairement ses intentions a fini par épuiser la patience des joueurs, qui ont fait connaître avec violence leur mécontentement. Des choses ont changé chez Bungie ; Luke Smith, principal réalisateur de Destiny 2, s’est subitement effacé, au profit de Christopher Barrett, le co-réalisateur du titre. Barrett a ravivé le dialogue avec les fans ; en avril 2018, Bungie invitait une centaine d’entre eux à venir les rejoindre à Bellevue, la petite ville dans la banlieue de Seattle où sont installés leurs locaux. Déplacement et logement sur place assurés par le studio, pour les deux jours qu’a duré la visite.

Pour le Community Summit, comme on l’a appelé, on a invité un paquet de joueurs de Destiny. Des streamers influents, mais aussi des joueurs qui n’ont pas beaucoup de visibilité mais qui avaient des réflexions intéressantes sur le jeu. - Scott Taylor

Destiny 2 Renégats, opération séduction
Dans un premier temps, Renégats conduira les joueurs sur le Récif.

Le but de la manœuvre ? Écouter les doléances des joueurs, et chercher avec eux des solutions. « On a commencé avec une session de question-réponse un peu générale, explique Taylor. Puis il y avait un tas de sujets très spécifiques que l’on voulait creuser, avec les différentes équipes du studio ». Alors, divisés par petits groupes, les joueurs ont rencontré chacune des équipes travaillant sur Destiny. Ceux responsables de la sandbox du titre, c’est-à-dire de tous les éléments avec lequel il est possible d’interagir : armes, armures, ennemis, véhicules… Mais aussi avec l’équipe PvP, qui gère l’Épreuve. Un moment décisif pour le studio, qui planche alors sur Renégats, la prochaine grosse extension de Destiny 2. Le projet est encore relativement secret, et le secret, ce n’est pas un sujet avec lequel Bungie plaisante, en temps normal. Pourtant, les développeurs n’hésitent pas à leur révéler une partie de leurs plans. « On leur a parlé de ce que l’on comptait faire pour Renégats, se rappelle Cotton. Enfin pas seulement pour Renégats d’ailleurs, même d’autres choses comme l’Esprit Tutélaire (l’extension est sortie trois semaines après la visite des joueurs, NDLR), et ils étaient très positifs sur beaucoup d’idées que l’on avait déjà implémentées. » Pas sur toutes les idées. Comme nous l’ont révélé nos discussions avec plusieurs des joueurs invités par Bungie, les conversations ont parfois été compliquées. Presque... tendues. Sur certains points très spécifiques, les deux camps ne s’entendaient pas. Un sujet en particulier n’a pas fait l’unanimité : le nouveau système de perks pour les armes et armures. Les équipes ont été obligées de revoir leur copie.

Ça nous a permis deux choses : de valider tous les trucs sur lesquels on avait déjà passé beaucoup de temps et d’énergie. Et puis, il y avait quelques trucs, on leur a présenté une idée, quelque chose que l’on pensait faire, et ils n’étaient pas réceptifs. Et il y a un cas en particulier qui nous a forcés à revoir ce que l’on avait prévu. À la fin de l’événement, on était très confiants de ce que Renégats pourrait offrir. - Steve Cotton

C’était une vraie conversation, on a essayé d’en apprendre plus sur leurs soucis, comment le jeu fonctionnait pour eux, et ça a eu une grande influence. On leur a présenté certaines de nos idées, qu’ils n’aimaient pas vraiment. C’était un moment où on avait tout un tas de décisions très importantes à prendre, alors ça a bien servi pour Renégats. Ils ont eu une grande influence, ils nous ont permis d’accélérer certaines prises de décision. Je crois qu’ils nous ont fait gagner beaucoup de temps sur certains points. On serait sans doute arrivé aux mêmes conclusions, à un moment ou à un autre, mais ça nous a vraiment aidés. C’était vraiment une expérience fascinante. - Scott Taylor

Les joueurs que nous avions interrogés à l’époque s’étaient dits particulièrement soulagés, après cette rencontre. Pourtant, nombre d’entre eux n’avaient pas hésité à faire connaître leur ras-le-bol, exprimant publiquement leur désintérêt grandissant pour Destiny 2. Voire même leur colère, pour certains. Au sortir du Community Summit, beaucoup semblaient avoir retrouvé l’espoir.

Remodeler Destiny

Destiny 2 Renégats, opération séduction
À bien des égards, le scénario de Destiny 2 évoquait celui de Halo... le souffle épique en moins.

Car avec Renégats, Destiny 2 va connaître plusieurs changements majeurs. Avant même de s’attaquer à des problèmes de fond, il fallait proposer aux fans une histoire captivante. Ce qui n’a pas toujours été le fort de la série. Entre deux blagues sur Mission Impossible : Fallout, sur lequel Scott Taylor ne tarit pas d’éloges (« C’est vraiment un film incroyable », « d’ailleurs pour répondre à cette interview, je suis actuellement accroché à une corde, je suis descendu du plafond »), nous avons pris le temps de faire connaître aux deux hommes l’une de nos réflexions sur Destiny 2. Si Destiny, premier du nom, souffrait d’un scénario parfois peu compréhensible, il laissait toutefois la place à beaucoup plus de mystère. C’était un space-opera dans lequel le joueur partait explorer des destinations inconnues, partout à travers le système solaire. Et c’est ce qui a plu à de nombreux joueurs, qui se sont amusés à décrypter les nombreux secrets du titre et à lire, une à une, les cartes du Grimoire. Il entretenait régulièrement le sens de la découverte du joueur. Destiny 2, pour sa part, perd cette dimension space-opera : il s’agit avant tout d’un jeu de guerre, dans lequel les Gardiens affrontent un envahisseur extra-terrestre. Les choses deviennent alors tout de suite plus concrètes, plus terre-à-terre. Et aussi plus prévisibles. A fortiori lorsque l’on connaît le passif de Bungie. Cotton écoute attentivement, et au moment de répondre, il semble chercher ses mots.

Je ne crois pas qu’il y ait eu de décision consciente de s’éloigner de ce sens de la découverte, je crois qu’il y avait pas mal de choses à découvrir dans l’histoire de Destiny 2. Mais il y avait la volonté de ramener tout ça à la maison, de perdre son foyer, parce qu’il a été attaqué. Et je crois que, construit sur cette histoire, avec l’attaque de la Cité, l’arrivée de Ghaul, devoir reconquérir son foyer… il y avait effectivement une dimension « guerre » qui était voulue. Mais pour que vous retrouviez ce foyer, on voulait que vous repartiez dans le système solaire, pour retrouver certains amis, et mettre la main sur les éléments permettant de gagner la bataille. Je n’ai jamais vu ça de la manière dont tu l’as décrit, mais je peux comprendre que… le fait qu’il y ait une bataille, pour reconquérir son foyer, donne une impression de jeu de guerre.

Destiny 2 Renégats, opération séductionDestiny 2 Renégats, opération séductionDestiny 2 Renégats, opération séduction

Pour Renégats, l’inspiration est ailleurs. Taylor et Cotton sont allés voir du côté des films de western, de manière à donner à l’extension un nouveau ton, une nouvelle structure scénaristique. Travaillant main dans la main avec High Moon Studios, ils ont imaginé l’histoire des Barons, huit Déchus extrêmement puissants, que le joueur va devoir traquer et éliminer. Tous sont très différents les uns des autres. C’est une idée reprise du film Les Sept Mercenaires, de John Sturges. « L’idée de renverser le principe des Sept Mercenaires nous plaisait, raconte Cotton. Vous n’allez pas courir après sept braves gars, mais huit sales types. » Après un accident sur le Récif, le joueur accompagne Cayde-6 sur le Récif et ensemble ils pénètrent dans la Prison des Vétérans. Cependant la mission tourne mal lorsqu’ils découvrent qu’au fond de la prison se terraient des Déchus qui ont lentement muté. Vite débordés par ces créatures, ils sont séparés, et Cayde-6 est assassiné. Un élément scénaristique fort, puisque le Chasseur est un personnage très apprécié par les fans. Pourtant, Bungie n’a pas hésité à révéler très tôt la mort prochaine du charismatique Pistolero. Une décision pragmatique, expliquée en partie par la volonté du studio de contrôler certaines informations. « On était vraiment inquiet à l’idée que cela puisse fuiter, admet Taylor. Et donc de ne pas pouvoir partager ça correctement. La pire éventualité, et elle est réaliste, c’était que cela arrive sur Reddit, avant le lancement du jeu, qu’il y ait là-bas de nombreux textes à ce sujet, et que ce soit comme ça que les gens le découvrent. » Alors, plutôt que de risquer un leak, Bungie a préféré utiliser la mort de Cayde-6 comme un élément de marketing, de manière à souder la communauté autour d’une cause commune : venger sa mort. La manœuvre a fonctionné puisque rapidement, sur les réseaux sociaux, les joueurs ont déclaré la guerre à Uldren Sov, le meurtrier. Certains memes et hashtags sont devenus viraux au sein de la communauté. Leurs réactions, aussi vives qu’amusantes, ont surpris Cotton et les autres.

Je ne crois pas que l’on s’attendait à une telle réaction. On savait que Cayde était important pour tout le monde, parce qu'il l'est pour nous, et donc que ce moment aurait une vraie signification pour eux. On savait que les gens allaient réagir, mais la façon dont les gens ont exprimé leur haine pour Uldren, c'est exactement ce que l'on espérait.

Cotton a toutefois tenu à nous avertir : la campagne de Renégats sera assez différente de ce qu’ont connu les joueurs jusqu’à présent.

Vous ne jouerez pas tout à fait de la même manière. Parce qu’il y a plus de choix à faire, et plus de nouvelles destinations. La campagne principale va encourager les joueurs à faire plus de ces petites choses qui font de Destiny ce qu’il est. Avec par exemple des contrats, et d’autres activités, afin de devenir plus puissants. Ainsi vous serez capable, petit à petit, d’éliminer les Barons, afin d’atteindre Uldren. Et seulement après cela, vous pourrez atteindre la Cité des Rêves.

Cotton et Taylor ne souhaitent pas en dire plus sur la Cité des Rêves. « On veut que ce soit quelque chose que les joueurs découvrent manette en mains » explique Cotton. La zone, présentée comme un mix entre le Caveau de Verre et le Cuirassé d’Oryx, devrait contenir de nombreux secrets et inciter les joueurs à coopérer afin de pousser toujours plus loin son exploration. C’est aussi là qu’ils pourront accéder au nouveau raid, Dernier Vœu.

Destiny 2 Renégats, opération séductionDestiny 2 Renégats, opération séductionDestiny 2 Renégats, opération séduction

Bien entendu, Renégats introduira de nouvelles armes, et celles-ci seront mises en valeur par le nouveau système d’emplacement d’armes. Disponible pour tous, même ceux qui ne souhaitent pas acheter l’extension, il est le résultat des nombreuses réflexions des game-designers du studio, mais aussi du Community Summit. De nombreux joueurs ont estimé que le système d’armes introduit par Destiny 2 n’était pas amusant, et bridait l’utilisation de certaines armes. Pensé principalement dans le but d'apporter un peu plus d’équilibre au PvP, ce système a vite rencontré de nombreux détracteurs, qui réclamaient un retour à ce que proposait le premier Destiny. Bungie a décidé d’étendre les possibilités. Désormais, la séparation se fait de la manière suivante : armes cinétiques, armes à énergie, et armes lourdes. Les fusils à pompe, les fusils de sniper, ou même les fusils à fusion, ne sont plus considérés comme des armes lourdes (sauf quelques exceptions : la Légende d’Acrius, par exemple, n’a pas changé de place), et peuvent donc intégrer les emplacements d’armes cinétiques ou d’armes à énergie. Sur le papier, un joueur peut décider de partir au combat avec trois fusils à pompe. La seule limite, finalement, ce sont les munitions qu’il trouvera une fois au combat. Car les munitions normales et les munitions secondaires ne sont plus liées à un emplacement : c’est la puissance de l’arme qui détermine quel type de munitions il faut utiliser.. Bien entendu, les armes les plus puissantes demanderont des munitions secondaires ou lourdes, plus difficiles à obtenir. C’est ainsi que Bungie espère trouver un nouvel équilibre, et varier les plaisirs.

On voulait que les joueurs utilisent plus souvent les fusils de sniper, les fusils à pompe, les fusils à fusion, parce que ce sont des armes intéressantes. Et elles changent les décisions tactiques que vous prenez, lors des affrontements. Le changement sur les emplacements d'armes, cela permet à ces armes de revenir dans vos mains. Et dans le même temps, ça autorise les joueurs à jouer de la manière qui leur correspond. Si vous voulez jouer avec deux revolvers, ou deux fusils d'éclaireur, ou si vous voulez jouer avec un fusil d’éclaireur et un fusil à impulsion... c'est toujours possible. Mais il est aussi possible de partir au combat avec un sniper, un fusil à pompe et un lance-roquette, dorénavant c'est possible. Ce sont des styles de jeu vraiment différents. Ce qui veut dire qu'on doit faire très attention à quelle arme peut-être cinétique, et quelle arme peut-être à énergie. Maintenant vous pouvez décider de jouer avec un fusil à pompe cinétique, et un fusil automatique à énergie, parce que vous voulez détruire le bouclier d'énergie en restant à distance, avant de vous rapprocher pour l'achever avec un coup de fusil à pompe. Mais vous pouvez aussi faire l'inverse : utiliser un fusil à pompe à énergie, et un fusil automatique en arme cinétique. Comme dans le premier Destiny, en fait.

Destiny 2 Renégats, opération séduction
Le système d'armes va connaître un très gros changement.

Toujours à la demande des joueurs, Bungie va réintroduire le principe de roll aléatoire : chaque arme est lootée avec une série de perks, et d’un loot à l’autre, celles-ci varient. Déjà présente sur Destiny, cette mécanique apportait son lot de problèmes en PvP néanmoins elle donnait lieu à une chasse au god roll, la meilleure combinaison de perks possible. Ces armes, particulièrement recherchées, pouvaient même être plus intéressantes que les armes de catégories exotiques, plus rares et donc supposément plus puissantes. « Je ne suis pas inquiet, je ne vois pas ça comme un gros problème, analyse Cotton. Je crois que même si ça peut être le cas, avec certaines armes Légendaires plus recherchées que des armes exotiques, je crois que c'est plutôt une bonne chose. » En fait, Cotton est bien conscient des spécificités des fameuses armes et armures exotiques, qui cantonnent les joueurs à un certain style de jeu. Les armes et armures légendaires, avec leurs perks aléatoires, sont peut-être moins puissantes, mais elles offrent plus de variété. Elles sont donc complémentaires.

Que les joueurs courent après un godroll, dans le même temps qu'ils sont à la recherche d'un Exotique intéressante, c'est vraiment ce qu'on veut. - Steve Cotton

Des modifications fondamentales de ce genre, Destiny 2 va en connaître plusieurs dès le déploiement de la mise à jour 2.0.0, le 28 août. Bungie a préféré laisser un peu de temps aux joueurs, afin qu’ils s’habituent avec ces nouveautés, avant l’arrivée de Renégats. Comme la disparition du système de jetons, désormais limités à l’Avant-Garde, l’Épreuve ou au nouveau mode Gambit. Ou un nouveau système d’infusion, permettant aux joueurs d’augmenter la puissance de leurs armes en infusant des armes d’une autre catégorie. « Lorsque vous avez une arme ou une armure que vous aimez, trouver un doublon de cet objet est une très bonne manière d’infuser, car cela ne coûtera presque rien, détaille Cotton. Par contre, si vous voulez infuser en dehors de son archétype, c’est possible : vous voulez infuser un fusil à pompe pour augmenter sa puissance, et pour ça vous comptez utiliser un fusil automatique… Et bien vous pouvez le faire, mais ça vous coûtera plus cher ». La gestion des différentes ressources sera donc plus compliquée que par le passé.

Le système de jetons de Destiny 2 n'a pas eu le succès escompté. Mécaniquement, ça fait quelque chose qu'on aime. Mais émotionnellement, ramasser des jetons dans le monde, puis les ramener au vendeur concerné... ce n'est pas quelque chose que l'on souhaitait pousser, dans Renégats. - Steve Cotton

Un nouveau modèle économique

Destiny 2 Renégats, opération séduction
La Cité des Rêves ne sera pas concernée par l'arrivée de nouveaux contenus payants.

L’An 2 de Destiny 2 sera un peu différent de celui du premier épisode. Ce dernier avait introduit un season pass, qui donnait accès aux deux premières extensions du jeu. Cependant Le Roi des Corrompus et les Seigneurs de Fer n’en faisaient pas partie : le joueur devait donc dépenser quelques dizaines d’euros supplémentaires, s’il souhaitait se les procurer. Dans le même temps, Destiny avait également connu plusieurs mises à jour gratuites qui ajoutaient leur lot de nouveautés, ou d’événements ponctuels. Néanmoins c’était trop peu pour les joueurs, qui en voulaient toujours plus. Bungie a exprimé à plusieurs reprises son incapacité à fournir aussi vite autant de contenu, quitte à frustrer les joueurs. Alors, avec Renégats et l’An 2, Bungie a décidé de mettre en place un nouveau season pass. Celui-ci permettra aux joueurs d’avoir accès à plus de contenu. Mais la manœuvre risque d’être assez mal acceptée par certains qui estiment, souvent à juste titre, que Destiny est suffisamment avare en contenu pour se permettre de demander aux joueurs de repasser à la caisse. Cependant Scott Taylor a préféré être très clair : ceux qui refusent de payer une nouvelle fois ne seront pas lésés, et les éléments qui sont intégrés au season pass visent un public bien particulier.

L'une des choses que l'on a énormément regardées, depuis la sortie du premier Destiny, c'est : quel est le genre de contenu les joueurs veulent avoir plus souvent. C'est quelque chose qui a gagné en importance ces six derniers mois. Et ce qui résonne le plus avec les joueurs de Destiny, ce sont de nouvelles récompenses, de nouveaux challenges qui permettent d'accéder à ces récompenses... et des trucs comme le Protocole Escalation, ou la quête du Murmure du Ver. C'est le genre de trucs sur lesquels on souhaite se concentrer avec ce pass annuel. Donc ça ne concerne pas la campagne, mais plutôt ce genre de contenu end-game rejouable, qui pourra revenir plus souvent, et qui vise surtout les joueurs hardcores.

Renégats sonnera-t-il vraiment le renouveau de Destiny 2 ? C’est possible, néanmoins il faudra attendre encore quelques jours afin de juger de l’intérêt de l’extension, et sans doute plus longtemps pour percevoir la réelle portée des changements des systèmes de base du titre.

Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
Par Epyon, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PC PS4 ONE Action FPS Bungie Activision Blizzard
Commander Destiny 2
PC
Amazon
9.98 €
PS4
Amazon
9.99 €
ONE
Fnac Marketplace
4.34 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
suprakan
suprakan
MP
le 05 sept. 2018 à 18:09

Destiny 1 puis 2 .... ou comment un bon jeu peut être totalement démoli par un service marketing extrêmement venal qui à étudié la meilleur façon de tirer le plus de pognon possible aux quelques fans qui veulent encore y croire !

Je pense qu'il dois y avoir autant de mecs qui bossent sur le développement du jeu que de mecs qui s'occupent de le découper en 4 pour en faire des DLC payant distillé sur le long terme...

Le plus triste dans cette histoire c'est que c'est tout de même les gars à l'origine de HALO dont on parle ici, qui se font totalement bouffé par leur actionnaires !!!

Bienvenu dans le nouveau monde du jeu vidéo :)

Lire la suite...
lodrios
lodrios
MP
le 05 sept. 2018 à 16:16

Trop de bla-bla dans ce dossier, je me suis arrêté au 1er paragraphe tellement c'était chiant à lire... Destiny 2 est un fiasco, ils peuvent faire ce qu'ils veulent, ça ne changera pas grand chose...

Lire la suite...
Nostradamu
Nostradamu
MP
le 05 sept. 2018 à 13:27

C'est trop tard pour le méa culpa. Ce que veulent les joueurs c'est une justice. Vous n'avez écouté que votre directeur financier sur le 1 et le 2 avec toutes vos extensions et DLC misérables à payer à un prix exorbitant. C'est pas aujourd'hui en disant que vous vous êtes entourés de joueurs que cela va changer votre image. Vous vous êtes engraissés honteusement sur notre dos. Pour que l'on soit à nouveau quitte, le contenu doit être gratuit. Sans ça on préféra parler de Bungie au passé.

Lire la suite...
ShinobiReverse
ShinobiReverse
MP
le 05 sept. 2018 à 12:36

"On a envie de se rattraper, on a conscience de nos efforts et on veut que les joueurs nous fassent de nouveau conscience. RAQUEZ 40 EURO MAINTENANT §§§"

Lire la suite...
Urleur
Urleur
MP
le 05 sept. 2018 à 11:37

Ce jeux est déjà fini depuis longtemps, blizpognon ferait mieux de passer à autre chose.

Lire la suite...
Arzaniss
Arzaniss
MP
le 05 sept. 2018 à 10:35

Perso, je n'ai plus confiance. Je jugerai sur pièce

Lire la suite...
Sun-Night
Sun-Night
MP
le 05 sept. 2018 à 10:27

Bungie aurait été tellement mieux sans Activision...Ok le Destiny était sympa à jouer mais sur la longue tu sentais la douille si tu avais pas les Dlc... Marre de payer un jeu pas fini et raquer encore des vingtaine d'euros pour profiter pleinement de l'aventure... Il faudrait boycotter les Dlc et avoir des jeux terminés à 100%

Lire la suite...
Neyr0h
Neyr0h
MP
le 05 sept. 2018 à 10:14

J'adore ce genre de jeux, même si des fois le modèle éco' déplais mais comme disait quelqu'un, sur les season pass + lootbox cest pas la mécanique qui déplait mais c'est la frustration des personnes ne pouvant pas investir a la hauteur de leurs envies pour toutes ses choses

Lire la suite...
megaball4
megaball4
MP
le 05 sept. 2018 à 10:13

Campagne terminer en 3h je suis niveau 50 Puissance 470

On va voir la suite, mais la compagne 2/10..... qu'elle daube, meme moi je peut faire des scenario plus interessant

Lire la suite...
Flem57
Flem57
MP
le 05 sept. 2018 à 10:02

Ils sont a l’écoute des joueurs ? Pourquoi ne l’ont ils pas fait lors des extensions du season pass que presque tout le monde a prit ? Nan, ils attendaient que les joueurs aient de nouveau une grosse somme à dépenser... et tout ca pour quoi ? Remettre la plupart des choses qui ont fait le succès du 1 ! Donc c’est pas des trouvailles... bref j’ai abandonné et je n’y retournerai plus

Lire la suite...
Top commentaires
AppleLife
AppleLife
MP
le 04 sept. 2018 à 19:04

Ce ramassis de conneries marketing bordel, le même jeu vendus plein pot + ces extensions hors de prix faut arrêter ça arriver un moment , pas pour rien qu’un an après il soit offert en jeu ps+ , y’a plus personnes dessus, le jeu typique fast food .

Bordel

Lire la suite...
nohman
nohman
MP
le 04 sept. 2018 à 19:08

Désoler mais le sentiment d’être pris pour une vache à lait prédomine et m’enlève toute envie de poursuivre l’aventure.
Je pensais qu’après les nombreuses extensions éditions du précédent opus, ce second volet serait différents, qu’ils seraient bardés de vrais changements, scenaristiquement intéressant.
Au final être pris pour un con et une vache à lait avec obligations de repasser à la caisse sans réel retour non merci. Dommage parce que l’ambition d’un bon jeu fût peut-être là.

Lire la suite...
Commentaire édité 04 sept. 2018, 19:08 par nohman
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 0.90€ Fnac Marketplace ONE 2.84€ Rakuten PS4 2.85€ Amazon PC 3.95€ Fnac Marketplace ONE 4.34€ Rakuten PC 4.95€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Resident Evil Village
07 mai 2021
3
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
4
Biomutant
25 mai 2021
5
Légendes Pokémon : Arceus
1er trimestre 2022