CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?
Profil de Kaaraj,  Jeuxvideo.com
Kaaraj - Journaliste jeuxvideo.com

Il y a un peu plus d’un an, Hakam Karim - plus connu sous le pseudo de Hakoom - faisait l’objet d’une attention prononcée de la presse vidéoludique, et pour cause : il venait de franchir la barre des 1200 trophées de platine. Un total hallucinant qui signifiait que l’homme avait obtenu l’intégralité des trophées de 1200 jeux et trônait donc au sommet de la grande pyramide des chasseurs de trophées. Cette communauté de joueurs amateurs de profils remplis des précieux sésames collectés in-game pâtit toutefois d’une image souvent contrastée.

Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?
Succès et trophées, c'est quoi en fait ?

Les succès (Xbox) ou les trophées (PlayStation) sont des accomplissements directement rattachés à votre compte, selon la plateforme sur laquelle vous jouez. Ceux-ci sont définis par les développeurs et s'obtiennent en fonction de tâches réalisées dans le jeu : certains sont ainsi extrêmement faciles à obtenir tandis que d'autres impliquent de réaliser des actions que vous n'auriez peut-être jamais essayé en jeu. Vous l'aurez compris, les trophées sont très variables selon les jeux et peuvent aussi bien ne rien changer à votre découverte du titre que proposer une façon différente de l'aborder.

Du côté de chez Microsoft (Xbox 360, Xbox One), le système est plutôt simple. Chaque trophée rapporte un certain nombre de points venant s'ajouter au Gamerscore du joueur. Si une majorité de jeux proposent 1000 points, l'arrivée de DLC peut augmenter ce total ou la classification du titre peut le faire diminuer.

Sur les consoles Sony (PS3, PS Vita, PS4), on ne parle pas de succès mais de trophées et le fonctionnement des profils est légèrement différent. Il existe en effet 4 types de trophées : bronze, argent, or ou platine, ces derniers apportant logiquement davantage de points que les premiers. Les points ne sont cependant pas mis en avant sur le profil, dont la progression est mesurée selon les niveaux franchis par le joueur grâce aux différents trophées obtenus. Enfin, sachez qu'un jeu ne peut pas avoir plus d'un trophée de platine, celui-ci ne pouvant être récupéré qu'en obtenant l'ensemble des autres trophées du jeu. Certains titres ne proposent quant à eux aucun platine. Uplay et Steam - notamment - ont d'ailleurs également opté pour un système de niveaux, bien que les succès y soient nettement moins mis en avant.

Il faut dire qu’à l’heure de la démocratisation du jeu vidéo auprès du grand public et de la volonté du média de montrer une image positive, évoquer la situation d’un joueur enchaînant les heures de jeu jusqu’à plus-soif peut sembler contre-productif. Certains développeurs et éditeurs ont également donné du grain à moudre aux détracteurs du système de trophées en profitant de l'appétence des “chasseurs” pour livrer des productions dont le seul intérêt semble être d’en récupérer le platine. Chasser des trophées ne serait-il donc qu’un passe-temps chronophage uniquement voué à faire de votre profil PSN une vitrine ? Nous avons échangé quelques mots avec des amateurs de cette pratique, qui nous ont démontrés avec leurs réponses qu’il n’existe pas qu’un seul et unique profil de chasseur de trophées.

Un coup d’oeil sur les listes de trophées

Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?

Si vous êtes vous-même amateur de collecte de trophées, voire régulièrement à la recherche de guides pour platiner vos titres favoris sur consoles PlayStation, il n’est pas impossible que vous connaissiez quelques sites dédiés à l’actualité des trophées sur la machine. Si PSN Profiles ou PlayStation Trophies ont les faveurs de l’international, en France, c’est bien PSTHC qui s’est spécialisé dans ce domaine et propose régulièrement du contenu autour des trophées. Les outils pour guider les “chasseurs” dans leur quête du platine sont donc aujourd’hui nombreux, mais les amateurs de cette pratique y font-ils systématiquement appel ? Pour JohnCouscous (blogueur et podcasteur, également amateur de trophées), le réflexe n’est pas systématique, mais il est régulier :

J'essaie au moins de regarder si un guide existe, afin de vérifier s'il n'existe pas des trophées qu'on appelle "missables" (qui peuvent être manqués, ndlr), pour éventuellement éviter d'avoir à se refaire "quelques" heures de jeu juste pour effectuer une action, que je préfère connaître en avance. Si je vois que les guides disent qu'il n'existe pas ce genre de trophées, je suis plus facilement amené à jouer plus librement.

La réponse est bien différente du côté de NicoFantasy, V-Phantomhive et Zaonkhan (respectivement gérant, rédacteur-en-chef et graphiste sur le site PSTHC), qui préfèrent ignorer la liste des trophées lorsqu’ils lancent un nouveau titre. Petite nuance tout de même pour le premier cité, qui précise qu’il lui arrive de regarder lorsqu’il hésite à prendre un jeu, puisqu’il s’agit d’un critère qu’il peut prendre en compte, “comme n’importe quel autre facteur traditionnel”. Pour deux grands chasseurs de trophées français, Tomgot59 (673 platines) et surtout CAPTAIN-TROPHES (1244 platines), jeter un coup d’oeil à la liste des trophées est en revanche une étape évidente, voire même un “réflexe” et une “habitude de vieux platineur” pour le deuxième.

La tentation du platine facile

Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?
My Name is Mayo

Nous l’évoquions un peu plus haut et dans un édito sorti l'an dernier : certains développeurs n'hésitent aujourd’hui plus à proposer une liste de trophées extrêmement faciles à boucler, qui semble parfois être le seul intérêt des jeux proposés. Et si des productions telles que My Name is Mayo ou World of Nubla ont au moins le mérite de proposer une expérience un minimum décalée ou correcte, d’autres tels que Little Adventure on The Prairie ou Orc Slayer s’avèrent bien trop mauvaises dans leur exécution pour espérer se distinguer autrement que grâce à leur statut de “platine” facile.

La question divise d’ailleurs les joueurs et joueuses ici interrogés. Si V-Phantomhive et Zaonkhan admettent clairement ne jamais acheter un titre seulement pour ses trophées, NicoFantasy a un avis plus ouvert sur la question, mais préfère dans ce cas s’orienter vers des pépites auxquelles il n’aurait “jamais porté d’attention en temps normal”. Les platines faciles ne sont en effet pas forcément des productions au mieux moyennes. Entre les visual novel et les jeux narratifs, certains genres profitent d’ailleurs de leur statut de platine facile pour mettre en avant leurs meilleurs représentants : c’est notamment le cas de certaines des licences les plus réussies de Telltale Games, comme The Walking Dead, Tales from the Borderlands ou The Wolf Among Us. CAPTAIN-TROPHES admet de son côté acheter parfois des titres seulement pour les platiner :

Oui, tous les “easy” qui sont d'ailleurs de plus en plus nombreux sur le store, mais pourquoi se priver d'un platine facile à petit prix ? Comme je dis toujours, tout platine est bon à prendre.

The Walking Dead, Tales From The Borderlands et The Wolf Among Us

Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?

Un point sur lequel s’accorde Tomgot59, qui évoque la part non-négligeable d’indés et de visual novel dans le lot, mais aussi JohnCouscous, qui n’hésite pas à citer l’exemple de My Name is Mayo, précisant qu’il ne l’aurait jamais acheté si celui-ci n’offrait pas cette petite récompense supplémentaire au bout du chemin. Sans surprise, c’est donc davantage du côté des joueurs au profil les plus garnis en quantité que la question de l’achat spontané de titres au platine facile est la plus décomplexée.

Le “bon platine” fait consensus

Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?
Dark Souls

Malgré leur divergence d’opinion sur la question de l’achat des platines faciles, nos sondés s’accordent toutefois sur l’idée qu’ils se font d’un “bon” platine. La notion de progression et de complétion à 100% d’un jeu est ici souvent mise en avant. La difficulté est également évoquée par CAPTAIN-TROPHES et Tomgot59, mais ce dernier la mentionne surtout plus sous le prisme “du skill (Dark Souls)” ou “de la patience (Monster Hunter World)” que de la complexité abusive. NicoFantasy résume sans doute le mieux l’avis général des personnes interrogées sur la question :

Lorsque l’ensemble des trophées correspond bien à la philosophie d’un jeu, c’est un vrai plaisir. Peu importe la difficulté. Aller chercher le platine signifie donc d’avoir joué au jeu tel qu’il a été conçu par l’équipe de développement. S’il faut explorer toutes les possibilités d’un jeu pour avoir le platine, cela me convient (The Witcher 3 est un excellent exemple). En revanche, le grind abusif, les trophées multijoueur qui peuvent dénaturer les parties online, les collectibles à foison qui n’ont que seul intérêt de gonfler artificiellement les durées de vie rendent souvent l’obtention d’un platine moins plaisante.

Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?
Monster Hunter World

Chasser les trophées n’empêche pas joueurs et joueuses de parfois se détacher de la pratique pour profiter pleinement de ce qu’un titre a à offrir en terme de contenu. Ceux-ci sont d’ailleurs généralement plus enclins à faire ce choix lorsqu’ils jouent avec leurs enfants (NicoFantasy), s’adonnent à des jeux au style plus narratif (JohnCouscous) ou en cas de première partie voire de simple moment de détente en multijoueur (V-Phantomhive). Tomgot59 évoque de son côté la baisse de difficulté des trophées pour justifier de prendre parfois un peu de recul avec ces derniers :

Oui, je joue de plus en plus sans tenir compte des trophées (surtout les cachés) afin d'éviter les spoils de scénarios, par contre je regarde toujours ceux manquables pour éviter de refaire un run surtout pour les jeux longs. Après, les jeux étant réduits niveau difficulté, les trophées tomberont d'eux mêmes. Il faut alors juste profiter du jeu en lui même. Le problème avec les nouveaux chasseurs ou les débutants, c’est qu ils s'attardent à jouer les trophées et non le jeu, du coup ils se gâchent leur vrai plaisir, c’est à dire de jouer. Mais ils se rendront compte par expérience et platines engrangés que leur vision de comment aborder un jeu changera, et qu'il deviendra de plus en plus facile de platiner un jeu.

Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?
The Witcher 3 : Wild Hunt

NicoFantasy considère quant à lui davantage cette pratique comme une “quête personnelle” et ne se focalise pas sur les classements, avouant même adorer jouer à la Switch bien qu’aucun système équivalent n’existe sur celle-ci. En tant que mastodonte des chasseurs français, CAPTAIN-TROPHES reconnaît avoir toujours l’envie d’obtenir un maximum de trophées, mais ne le fait jamais au détriment du simple plaisir de s’adonner à sa passion, jouer :

Je tiens toujours compte des trophées sans pour autant gâcher le plaisir du jeu, j’ai toujours ce besoin d'obtenir le platine, mais ça m'arrive parfois de laisser tomber. Ca ne va pas me rendre malade d'en louper, on ne peut pas tout réussir.

Des récompenses pour les "platineurs" ?

Chasseur de trophées, une autre façon de jouer ?

Contrairement aux idées reçues, les chasseurs de trophées ne sont donc pas seulement des joueuses et joueurs attirés par la simple idée de gonfler leur profil avec des platines faciles, quoi qu’il en coûte. Ils portent d’ailleurs également un regard bienveillant sur toutes les initiatives apportant un nouveau but à l’une de leurs pratiques favorites. Zaonkhan considère ainsi, tout comme NicoFantasy, que “le déblocage de thèmes exclusifs pour les platineurs devrait se généraliser”. L’idée de voir les programmes américains (qui offre des bons de réductions selon votre nombre de trophées) ou australiens (ou un trophée de platine était offert IRL aux premiers joueurs platinant certaines productions) s’installer en Europe semble aussi séduire la majorité des personnes interrogées. JohnCouscous appuie justement l’initiative en y ajoutant quelques recommandations d’ordre pratique :

Pouvoir effacer une liste de trophées obtenus (comme les jeux sur lesquels on a un seul trophée qu'on ne relancera jamais), ou voir une évolution sur les trophées en cours de réalisation, ceux avec un compteur d'action à faire, comme sait déjà le proposer Xbox aujourd'hui. Mieux, pourquoi pas récompenser les joueurs en fonction de leurs trophées (réductions sur le store, cadeaux en tirage au sort pour ceux ayant obtenus tel platine, etc.), mais j'ai l'impression que c'est une tendance que PlayStation commence doucement à prendre (avec GT Sport ou plus récemment Monster Hunter).

Reste à voir si la reconnaissance du système de trophées s’intensifiera en Europe. Interrogés à ce sujet durant l’E3 2018, deux représentants européens de PlayStation (Michael Denny et Philippe Cardon) sont restés vagues sur la question, se contentant de souligner qu’il s’agissait d’une bonne idée et que sa mise en oeuvre dans nos contrées pourrait effectivement faire l’objet d’une réflexion. Gageons tout de même que les chasseurs de trophées n’attendront pas l’arrivée d’une telle fonctionnalité pour continuer de garnir leur profil de bronze, d’argent, d’or ou de platine.

Merci à JohnCouscous, NicoFantasy, V-Phantomhive, Zaonkhan, Tomgot59 et CAPTAIN-TROPHES d'avoir répondu à nos questions sur le sujet !

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Shadow-M-P
Shadow-M-P
MP
le 26 mars 2020 à 14:46

Dommage que Nintendo ne dispose pas de système succès/trophées. :-(

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
4
Street Fighter 6
2023
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
La vidéo du moment