CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
News débat et opinion Edito : Le jeu solo n'est pas mort !
Profil de Kaaraj,  Jeuxvideo.com
Kaaraj - Journaliste jeuxvideo.com

Il y a quelques mois, une version légèrement plus jeune de l'auteur de ces lignes vous narrait avec passion les bienfaits du jeu en solo et l'ennui que lui procuraient les joutes en multijoueur, un constat toujours d'actualité aujourd'hui. Mais avec l'avènement du "jeu-service", la bonne santé des modes multijoueurs et les récents échecs commerciaux de certains titres proposant exclusivement une expérience solo, le bon vieux jeu en solitaire à l'ancienne semble plus que jamais malmené ces derniers temps. Alors, le jeu solo est-il mort ? Certainement pas !

Edito : Le jeu solo n'est pas mort !
Débat et Opinion
Cet article entrant dans la rubrique "Débat et opinion", il est par nature subjectif. L'avis de l'auteur est personnel et n'est pas représentatif de celui du reste de la rédaction de Jeuxvideo.com.

Il serait aussi hâtif de vouloir défendre aveuglément le jeu solo que de l'enterrer sitôt les premières inquiétudes arrivées. Il est vrai que plusieurs jeux à l'approche entièrement centrée sur le jeu solo ont connu, malgré des critiques bonnes, voire très bonnes, des difficultés à l'heure de leur lancement commercial, comme Watch Dogs 2, Prey ou plus récemment The Evil Within 2, pour ne citer qu'eux. Que PUBG est l'un, si ce n'est le phénomène de l'année grâce à ses ventes incroyables alors qu'il n'est encore qu'à l'état d'accès anticipé. Que les éditeurs se penchent sur le concept du "jeu-service" et multiplient season pass, multijoueurs mis à jour et repensés en permanence pour allonger la durée de vie de leurs softs et bénéficier de revenus supplémentaires. Mais un bref regard sur l'année écoulée permet aussi de nuancer cette soi-disant baisse d'intérêt pour les jeux solos.

3 jeux solos, 3 résultats mitigés en terme de ventes

Edito : Le jeu solo n'est pas mort !Edito : Le jeu solo n'est pas mort !Edito : Le jeu solo n'est pas mort !

Outre Zelda sur lequel nous reviendrons un peu plus tard, le début d'année a notamment été marqué par plusieurs sorties de jeux solos ayant bien fonctionné, tels que Horizon : Zero Dawn ou NieR Automata. Le premier a ainsi dépassé deux records pour la dernière-née de Sony, devenant à la fois le meilleur lancement pour une nouvelle franchise PS4 et le meilleur lancement de jeu tout court sur la même machine. Quant au second, héritier d'un titre au succès plus que confidentiel, il a tout de même dépassé les 2 millions d'exemplaires écoulés et incité Square Enix à prolonger une franchise que certains esprits chagrins auraient pourtant eu peine à voir dépasser les frontières du Japon en terme de succès commercial. L'éditeur ne tarit d'ailleurs pas d'éloges sur son protégé :

NieR:Automata qui est sorti en février 2017 est devenu un hit qui a largement dépassé nos espérances. Cela nous a non seulement rappelé les grandes heures du jeu vidéo japonais, mais également démontré un potentiel significatif pour l'avenir de la franchise.

Edito : Le jeu solo n'est pas mort !
Assassin's Creed Origins démarre bien mieux que son prédécesseur.

Mais au-delà des productions solos classiques, Ubisoft a également prouvé cette année que le concept du "jeu-service" n'était pas incompatible avec la création d'un titre purement solo. Assassin's Creed Origins propose en effet un cash shop, un season pass et des défis implantés régulièrement par le biais de mises à jour gratuites afin d'affronter des boss de l'Égypte Antique. Autant d'idées pensées pour rallonger la durée de vie et garder les joueurs le plus longtemps possible sur leur production, gonfler les recettes et rentabiliser l'investissement lourd lié au développement d'un tel titre, mais qui n'ont en aucun cas influé sur la qualité intrinsèque d'un épisode particulièrement réussi et soigné.

S'il faut encore rester mesuré au sujet du succès commercial et attendre les chiffres de ventes de fin d'année, Origins marque tout de même le retour de la série à une certaine hauteur, puisqu'il s'est vendu deux fois plus que l'épisode Syndicate sur ses 10 premiers jours de lancement. Quitte à s'aventurer sur les terres des chiffres de vente, c'est du côté d'un constructeur (et également éditeur) particulièrement attendu cette année qu'il faut d'ailleurs aller chercher des performances encore plus significatives de la bonne santé des jeux solos : Nintendo.

Quand les jeux solos font vendre des Switch

Sortie en début d'année, la Switch avait tout pour devenir LA console référence du multijoueur local, avec sa portativité et son système de Joycons pensé pour les parties à plusieurs et les mini-jeux. Si les titres taillés pour ce genre ont bien pointé le bout de leur nez, en témoignent les arrivées d'Arms, Splatoon 2 ou Mario Kart 8 Deluxe, ce sont bien deux softs solos qui ont occupé le devant de la scène dès lors qu'il s'agit d'évoquer les grandes réussites de la nouvelle machine de Nintendo.

Acclamé par la critique, The Legend of Zelda : Breath of the Wild est bien évidemment l'un des deux titres concernés. Il est surtout la preuve par les chiffres que oui, les jeux solos peuvent encore faire vendre : ainsi, sur le seul mois de mars, il représentait plus de la moitié des ventes de jeux sur la Nintendo Switch. Statistique encore plus improbable, sur ce même laps de temps, il s'est vendu plus de versions Switch de Breath of the Wild que de Nintendo Switch elle-même, un record improbable également établi sur la première semaine de lancement de la machine en France.

Si les chiffres sont plus récents pour Super Mario Odyssey, quelques excellents résultats témoignent également de sa bonne santé commerciale : devenu l'épisode ayant connu le meilleur lancement de l'histoire de la série en Europe, aux USA, mais aussi au Japon, il a également écoulé près de 90% de ses stocks initiaux sur ce dernier territoire. 2 millions de copies auraient été vendues dans le monde pendant son weekend de lancement, dont 115 000 exemplaires en France, un chiffre particulièrement impressionnant étant donné que la Switch n'est arrivée qu'en début d'année.

Zelda : Breath of the Wild et Super Mario Odyssey

Edito : Le jeu solo n'est pas mort !Edito : Le jeu solo n'est pas mort !

Mais au-delà des chiffres qui apportent certes des faits objectifs à l'heure de juger ou non de la réussite commerciale d'un titre, il est un autre succès qui penche encore fortement du côté des expériences solos : celui de l'estime. Un bref coup d’œil aux nommés des Game Awards de 2017 suffit pour constater que sur le plan de la reconnaissance, les expériences solitaires écrasent encore la concurrence dans les catégories mixtes. Et malgré ses qualités indéniables, PlayerUnknown's Battlegrounds semble partir de bien loin pour décrocher la palme du jeu de l'année face à Persona 5, Horizon : Zero Dawn, Super Mario Odyssey ou l'inévitable The Legend of Zelda : Breath of The Wild.

Edito : Le jeu solo n'est pas mort !
Annonce
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
PindMi PindMi
MP
le 18 déc. 2017 à 17:29

Le problème, c'est les jeux qui souhaitent jouer sur les deux tableaux. Peu de studio arrive à conjuguer une bonne campagne/ histoire solo et un mode multi de qualité. La tendance actuelle, qui est de faire des jeux multi avec une campagne en ligne, ou en coop est encore pire: on obtient le plus souvent une histoire fade, et un multi à chier.

Quand les studios (et les éditeurs ...) arrêteront de vouloir manger à tous les râteliers, on devrait voir un net progrès.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
The Day Before
01 mars 2023
4
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
5
The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom
12 mai 2023
La vidéo du moment