CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu 2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Silent_Jay - Journaliste jeuxvideo.com

Icône d'une marque ou symbole de la ligne éditoriale d'une console, l'exclusivité est au centre de la stratégie des constructeurs depuis toujours et alimente l'éternelle guerre opposant les acteurs majeurs du marché. Temporaire ou permanente, une simple exclu peut faire basculer la destinée d'une console de par ses qualités, son aura et sa seule présence sur ladite machine. Attentes, rêves et spéculations, l'exclusivité fera de nouveau la pluie et le beau temps en 2017. Mais qui de Nintendo, Sony ou Microsoft s'imposera dans ce domaine cette année ?

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?

L’exclu, le nerf de la guerre

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Rise of the Tomb Raider

L’exclusivité ou l’art de focaliser l’attention de la presse et du public sur un titre. L’exclu définit la vision éditoriale d’un constructeur pour les années à venir. En privilégiant les productions internes ou en achetant temporairement les droits (Rise of the Tomb Raider) ou non (Bloodborne) auprès d’un éditeur tiers, la Sainte Trinité (Nintendo, Sony, Microsoft) donne une impulsion au marché. Certains fans optent pour une fidélité indéfectible et conservent un amour sans limites pour une marque quand d’autres se laissent tenter par l’offre concurrente et surtout par un catalogue de jeux en adéquation avec leur vision du jeu vidéo. Les licences 1st Party attirent le chaland et restent en définitive le seul critère différenciant des offres étant globalement similaires d’un constructeur à l’autre ; à l’exception de Nintendo.

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
The Last of Us

Dans le cadre de cette étude des exclusivités attendues en 2017, seuls les jeux présents uniquement dans l’écosystème d’un constructeur ont été sélectionnés : PlayStation 3 / PlayStation 4 / PlayStation Vita pour Sony, Xbox 360 / Xbox One / PC (Windows 10) pour Microsoft et Wii U / Switch / 3DS pour Nintendo. Ainsi, 133 jeux à destination du marché occidental composent une liste proche de l’exhaustif à l’heure où nous écrivons ces lignes. Les jeux prévus uniquement sur le territoire japonais n’entrent pas en considération dans cette étude. Ainsi, via l’analyse des promesses faites aux joueurs, la qualité et l’exhaustivité du catalogue de jeux, nous cherchons à dégager certaines tendances et révéler la stratégie de chaque acteur du marché. Sony et ses studios affiliés. Microsoft et les jeux indépendants. Nintendo et ses licences emblématiques. L’année 2017 sera riche en exclusivités. Mais qui sortira vainqueur de cette impasse mexicaine ?

Bande-annonce de Bloodborne

La force du nombre

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Sonic vs Mario / Sega vs Nintendo

Ce conflit vidéoludique embrase le cœur des joueurs depuis les balbutiements du jeu vidéo lorsque Sega et Nintendo jouaient d’ingéniosité dans les publicités pour démontrer leur supériorité. Et les choses n’ont que peu changé en 20 ans bien que les attaques directes soient moins fréquentes. Tout le monde se rappelle encore la péniche Xbox lors du lancement de la PS3 à Paris. Mais seul le nombre compte lors d’une bataille à grande échelle. Cette notion militaire s’applique également à la sphère vidéoludique. Et Sony remporte haut la main ce premier round avec pas moins de 74 titres exclusifs à ces consoles de salon et portables face, respectivement, aux 18 et 41 jeux de Nintendo et Microsoft.

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
NieR Automata

Sur le seul critère de la quantité, Sony écrase la concurrence. Mais quelles sont les raisons d’une telle production ? Loin d’être de son fait, cette trentaine de jeux d’écart est à rechercher du côté des productions japonaises disponibles seulement sur PlayStation. 14 J-RPG parmi lesquels de grands noms (le remaster deFinal Fantasy XII, Kingdom Hearts HD 2.8 : Final Chapter Prologue, Ni no Kuni 2, Tales of Berseria…) débarquent sur nos rives sans compter les jeux d’action (Berserk and the Band of the Hawk, Dynasty Warriors : Godseekers, Dragon Quest Heroes II, NieR Automata…). Ce manque d’intérêt du marché japonais pour la marque Xbox prive ses consoles de nombreux RPG et Beat'em All. Les amateurs de jeux nippons n’ont donc d’autre choix que de se tourner vers les consoles de Sony pour assouvir leur passion.

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Resident Evil 7

Autre phénomène à prendre en compte… la réalité virtuelle. Tandis que Microsoft tarde à investir le marché de la VR (attendant probablement la sortie de la Xbox Scorpio en fin d’année), Sony a d’ores et déjà lancé le PlayStation VR, son casque propriétaire. Et cette domination sur ce marché en plein essor garantit au constructeur japonais un nombre d’exclusivités non négligeables et une offre plus exhaustive que jamais. 7 jeux 100% en réalité virtuelle abreuveront les technophiles en 2017 sur PS4 et l’intérêt pour cette nouvelle manière de jouer ira en grandissant avec des modes conçus spécifiquement pour la VR, que ce soit sur Star Wars : Battlefront ou encore Resident Evil 7 et sa campagne solo intégralement jouable avec le PSVR.

Bande-annonce de Berserk and the Band of Hawk

Un jeu pour les gouverner tous

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Forza Horizon 3

A l’image des Musou et de ses généraux balayant d’un revers de sabre une centaine de minions entassés, une exclusivité AAA possède le pouvoir de renverser une situation mal engagée et d’accroître drastiquement les ventes d’une console par sa seule présence. Souvent nommées « System Seller », ces licences assurent la pérennité d’une console. Halo, Gears of War, Forza… Uncharted, God of War, Gran Turismo… Super Mario, The Legend of Zelda, Mario Kart… ces franchises sont une promesse, un contrat signé entre le joueur et le constructeur. « Si tu achètes ma console, tu auras accès à tes licences favorites ». Face au nombre, la stratégie de la perle rare a souvent porté ses fruits.

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Nioh

Et 2017 ne sera pas avare en triple A exclusifs. Au seul jeu du nombre, Sony mène d’une courte tête avec 7 AAA à venir (Horizon : Zero Dawn, NieR Automata, Nioh, Persona 5, Gran Turismo Sport, Gravity Rush 2 et Uncharted : The Lost Legacy). Microsoft (Halo Wars 2, Crackdown 3, State of Decay 2, Sea of Thieves) et Nintendo (Splatoon 2, Super Mario Odyssey, The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Mario Kart 8 Deluxe, Yôkai Watch 2) suivant de près avec respectivement 4 et 6 jeux. Cependant, Sony pourrait faire de 2017 l’une des meilleures années de son histoire avec God of War, Detroit : Become Human, Shenmue III et Spider-Man encore en ballottage pour une sortie au cours des 12 prochains mois. 11 titres majeurs exclusifs à une console dans une seule et même année… du jamais vu. En ce mois de janvier, Microsoft paraît bien démuni face à l’armada de Sony. Seuls Nintendo et sa communauté de fans pourraient profiter de la sortie de la Nintendo Switch pour jouer les troubles fêtes.

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Dead Rising 4

Là encore les stratégies des constructeurs divergent. L’annulation de Scalebound témoigne d’une habitude à annoncer trop tôt un jeu au risque de décevoir et Microsoft l’a appris à ses dépens au point de faire volte-face. Le cas Dead Rising 4, licence iconique de Xbox, en est la preuve vivante. Révélé à l’E3 2016, le jeu de Capcom débarqua sur PC et Xbox One seulement 6 mois plus tard. Là où Sony se dévoile souvent des années en avance avec 4 jeux AAA toujours non officialisés pour 2017, la firme de Redmond se veut prudente afin d’éviter tout report ou annulation. Une politique louable qui, espérons-le, sera bénéfique à Microsoft et au jeu vidéo dans son ensemble.

Bande-annonce de Super Mario Odyssey

Chacun sa route, chacun son chemin

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Mario Kart 8 Deluxe

Le catalogue des exclusivités d’une console de jeu traduit la vision du constructeur et ses envies vidéoludiques. Sony privilégie les jeux à ambiance au scénario dense et aux personnages hauts en couleur. Microsoft mise sur les fonctionnalités en ligne, son écosystème PC/Xbox et sa foi dans les productions indépendantes. Et Nintendo conserve son approche conviviale et exploite ses franchises tout en innovant, histoire de ne pas se recycler perpétuellement.

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Halo Wars 2

Avec la 8e génération de console, Microsoft tend à estomper la frontière entre console et PC. Que ce soit sur Xbox One et Windows 10, ses productions 1st Party sortent désormais simultanément sur les 2 environnements précités. Gears of War 4 démontre à lui seul cette volonté de fusionner les 2 communautés autour de franchises fortes. Et ce sera encore le cas pour Halo Wars 2 prévu pour février 2017. Et cette relation PC/Xbox se poursuivra sur la scène indépendante avec pas moins de 35 jeux estampillés « indés » à prévoir en 2017, parmi lesquels les attendus Cuphead et Tacoma. En perpétuant une tradition débutée avec les Summer of Arcade et prolongée par le programme ID@Xbox, le constructeur américain tend les bras aux amateurs d’expériences rafraîchissantes et de petites perles, lassés par les productions titanesques.

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
Beyond : Two Souls

Sony poursuit sa stratégie fondée sur ses studios 1st Party ou rattachés de fait à la marque PlayStation. Guerrilla (Killzone), Sony Santa Monica (God of War), Naughty Dog (Uncharted, The Last of Us), Quantic Dream (Heavy Rain, Beyond : Two Souls, Detroit : Become Human)… assurent le spectacle avec des titres majeurs faisant saliver les joueurs depuis leur annonce. Et la signature d’exclusivités avec les éditeurs tiers, à l’image de Bloodborne (From Software) et Nioh (Team Ninja) parachève une politique d’ouverture et de prise de risque à l’origine d’un catalogue éclectique de titres allant de l’aventure narrative et/ou épique au TPS en monde ouvert en passant par le Beat’em All et le jeu de survie.

2017 : Nintendo, Sony, Microsoft... qui gagnera la guerre des exclus ?
The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Nintendo est un extraterrestre sur le marché du jeu vidéo. Big N renouvelle sa manière de concevoir le jeu vidéo avec chaque nouvelle console. L’échec relatif de la Wii U en comparaison de son aîné la Wii n’a pas empêché l’éditeur de vendre des millions de jeux. Car Nintendo est une entité vivant en dehors du temps qui aura délaissé la course à la puissance et aux gros pixels pour se concentrer sur l’expérience de jeu. Et les franchises de la firme accompagnent cette envie d’évolution. Mario, Zelda, Metroid, Star Fox, Pokémon, Animal Crossing… Nintendo surfe sur un succès qui perdure depuis plus de 30 ans et louvoie constamment entre nostalgie et innovation.

Bande-annonce de Detroit : Become Human

L’année ne fait que débuter, mais 2017 semble d’ores et déjà sourire à Sony. Quantité et qualité accompagneront l’éditeur japonais durant les 12 prochains mois. Fort de sa stratégie 1st Party, de nombreux titres prometteurs abreuveront ainsi la PlayStation 4 et dans une moindre mesure la PlayStation Vita. Nintendo profitera de l’engouement suscité par ses franchises iconiques et la Nintendo Switch pour transformer l’essai en 2017. Quant à Microsoft, nul doute que la société conserve dans ses manches quelques cartes à jouer d’ici l’E3, sous peine de subir les prochains trimestres.

Annonce
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Haddock22dock Haddock22dock
MP
le 28 avr. 2017 à 13:51

La Master Race rigole de ce dossier https://image.noelshack.com/fichiers/2016/30/1469486040-masterissou.png

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
3
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
4
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
5
Diablo IV
2023
La vidéo du moment