CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft
Profil de mrderiv,  Jeuxvideo.com
mrderiv - Journaliste jeuxvideo.com

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft

Savez-vous pourquoi les joueurs de la Horde et de l’Alliance luttent contre la Légion Ardente depuis la sortie de la sixième extension de World of Warcraft. Pour looter ? Pour sauver Azeroth de la destruction ? Pour botter l’arrière-train verdâtre du maléfique Gul’dan ? Et bien un peu pour toutes ces raisons en effet ! La Légion Ardente n’existe que dans un seul et unique but : la destruction de toute forme d’existence dans l’univers de Warcraft. Sa vision des choses est finalement assez simple, toute vie doit être annihilée, tous les mondes brisés, ne doit subsister que le chaos. Ce plan démoniaque est mené d’une main de fer par l'un des plus grands antagoniste de l’univers du jeu, Sargeras, un personnage d’une importance capitale lorsqu’on s’intéresse un minimum à l’histoire de la saga de Blizzard. Retour sur le contexte historique de World of Warcraft : Legion.

Redoutée, la Légion est responsable de l’extinction de milliers de mondes, accomplissant sa sinistre tâche à grand renfort d’une immense armée de démons dont les hordes se déversent par des portails menant tout droit au Néant Distordu. Un seul monde a pourtant toujours réussi à contrecarrer les plans de la Légion au prix toutefois de grands sacrifices : Azeroth. Par deux fois la corruption de la Légion est tombée sur le monde des mortels, mais les vivants, les dieux et les demi-dieux ont jusqu’à présent toujours réussi à repousser l’armée du chaos. Bref, on imagine alors aisément la colère bouillonnante de Sargeras et son désir ardent de revenir pour terminer son œuvre. C’est justement à l’heure où la Légion Ardente parvient à lancer une nouvelle croisade sur le monde de World of Warcraft que le scénario de cette sixième extension débute.

Sargeras ou le Titan qui doutait

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft
Sargeras sous sa forme de champion des Titans.

L’univers de Warcraft repose sur une vision binaire de l’équilibre. D’un côté, les Titans représentent l’ordre, de l’autre, les entités maléfiques du Néant distordu symbolisent le chaos. Si les Titans créateurs de mondes ont plus ou moins réussi à instaurer un équilibre dans l'univers, les créatures du Néant Distordu profitent régulièrement de la perméabilité entre leurs deux mondes pour assouvir leur soif d’énergie et d’anéantissement. Les Titans décidèrent alors de promouvoir l’un de leur plus grand combattant au rang de protecteur des mondes, une force brute chargée de traquer les démons. Cet élu au pouvoir incommensurable n’était autre que Sargeras.

Au fil de ses combats, le champion des Titans commença néanmoins à douter de sa propre tâche et de sa capacité à anéantir définitivement les créatures du vide. Car malgré ses victoires, le chaos ne pouvait être vaincu, tout au mieux repoussé pour un temps en attendant un retour encore plus dévastateur. Ses interrogations se transformèrent en trouble, son trouble en une faille dans son esprit. Alors qu’il venait de remporter une nouvelle victoire éphémère contre les Nathrezim, cette race de démons manipulateurs à l’apparence vampirique, Sargeras pris conscience du côté vain de sa mission.Le principe même d’équilibre des forces devint à ce moment-là une folie à ses yeux, un idéal voué à se faire écraser par l’omniprésence du chaos. Il décida alors d’abandonner sa mission et de s’éloigner des Titans. Rongé par le doute et la corruption de son âme, son aspect autrefois si noble se transforma peu à peu en une représentation de sa haine, sa peau de Bronze devint flamboyante, ses yeux s’illuminèrent d’une rage infinie envers ses semblables. Si l’univers est destiné à être continuellement corrompu par le chaos des Seigneurs du Vide, autant ne pas leur laisser l’occasion de parvenir à leurs fins en détruisant toute forme d’existence par les flammes.

Sargeras devenu le Titan Noir

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of WarcraftAux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft

Sargeras s’entoura alors de ses anciens ennemis les Nathrezim ainsi que d’une armée d’Eredar qu’il avait à son tour corrompus. Kil’Jaeden et Archimonde furent ainsi nommés à la tête des forces armées de la Légion Ardente. Les joueurs de Warcraft et de World of Warcraft connaissent bien ces deux personnages pour avoir lutté contre eux à quelques reprises. La Croisade Ardente était mise en marche ! Tandis que les hordes de démons se chargeaient d’éradiquer toute forme de vie de l’univers, les sinistres Nathrezim mirent à profit leur pouvoir de manipulation pour enrôler des races maléfiques ou influençables. Les Seigneurs des Abîmes (comme Magtheridon), les Gardes Funestes, mais aussi les Orcs rejoignirent ainsi les rangs de la Légion. La Croisade Ardente saccagea d’innombrables civilisations avant que Sargeras ne découvre Azeroth, le monde dans lequel se situe la majeure partie de l’action des jeux Warcraft.

Comprendre la Légion en 3 évènements importants :

Sargeras infiltre Azeroth

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft
Aegwyn Magna, Gardienne de Tirisfal

Il faut savoir que les Titans se sont particulièrement investis dans la création d’Azeroth. Avec ses merveilles telles qu’Ulduar, Uldum et les multiples archives sur l’origine des mondes, la planète de Warcraft se place donc tout naturellement comme une cible de choix pour Sargeras et sa Légion. On ne sait pas si le Titan Noir faisait partie de l’expédition à l’origine de la création d’Azeroth. En revanche, on sait que le pouvoir du Puits d'éternité l’intéresse beaucoup. Cette incroyable source de magie pourrait servir de catalyseur à sa matérialisation corporelle dans le monde. Sargeras choisit un moyen plus sournois pour détruire Azeroth, il s’infiltra dans l’esprit d’Aegwyn Magna, Gardienne de Tirisfal, un ordre créé par les Hauts-elfes dans le but de protéger le monde. Le Titan corrompu demeura enfoui au plus profond de l’âme de la gardienne pendant de longues années, tapis dans les brumes de sa conscience dans l’attente qu’Aegwyn donne naissance à un enfant. Ce fils, héritier de la prodigieuse puissance de sa mère, n’est autre que Medivh, l’un des personnages clés de l’univers de Warcraft.

Sargeras s’infiltra dans l’esprit de l’enfant et continua de faire preuve d’une patience à toute épreuve. Ce n’est que quatorze années plus tard qu’il réveilla ses pouvoirs, plongeant ainsi Medivh dans un coma qui dura 20 ans. Lorsque le sorcier s’éveilla enfin, il était désormais sous l’égide de son ténébreux hôte, prêt à accomplir la tâche funeste de la Légion sur Azeroth.

Medivh et l’ouverture de la Porte de ténèbres

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft
Medivh, corrompu par la présence de Sargeras.
Corrompu par Sargeras, Medhiv provoqua l’ouverture du Portail des Ténèbres pour le compte de Légion Ardente. Une horde d’Orcs se déversa alors sur Azeroth entraînant les évènements que le public a pu récemment vivre dans le film Warcraft : le commencement. Engagé lors d’une terrible bataille contre sa mère Aegwynn accompagnée de son jeune apprenti Khadgar et du capitaine des forces humaines Anduin Lothar, Medivh fut vaincu. Sa mort entraîna la chute de Sargeras, dont l’esprit fut banni dans le Néant Distordu, condamné à errer dans les ténèbres. Si les troupes de la Légion Ardente continuent d’être dirigées par Kil’Jaeden et Archimonde, Sargeras n’est plus à même de mener à bien son œuvre destructrice à cette période de l'histoire de WoW.

La Tombe de Sargeras

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft
La Tombe de Sargeras représentée dans Warcraft 3.

Mais tandis qu’Azeroth pensait être débarrassé du Titan Noir, son corps fut emporté en secret par ses armées de Démons et dissimulé sous le Maelström, dans les profondeurs du monde. Ses plus puissantes reliques (comme l’œil de Sargeras) furent enfermées dans les ténèbres du tombeau scellé à tout jamais. Ce sinistre lieu attira par la suite de nombreuses convoitises, celles du démoniste Orc Gul’dan qui n’y trouva que la mort en voulant s’emparer de l’œil ou celles d'un certain Illidan qui réussit à s’emparer du crâne de Gul’dan pour acquérir ses pouvoirs démoniaques (on suivra cette partie de l’histoire dans la campagne de Warcraft 3). Sargeras et Gul’dan laissés pour mort, Azeroth pensait être à l’abri des plus grandes menaces de la Légion Ardente. C’était sans compter sur les évènements de l’extension Warlords of Draenor…

Draenor, l'amorce du retour de la Légion

Responsable de l’invasion originelle d’Azeroth par les Orcs, de leur corruption et à la tête du conseil des Ombres, Gul’dan figure en bonne place dans la liste des figures maléfiques de Warcraft. Il est, à vrai dire, si malfaisant, que même après sa mort dans la tombe de Sargeras, un fragment de son âme a continué de hanter son crâne, murmurant de sinistres paroles à quiconque le porterait (ce fut le cas d’Illidan). Bref, un vrai méchant qui ne laisse transpirer aucune once de bonté !

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft
Le démoniste Gul'dan

Puisque la trame de Warlords of Draenor se déroule dans une version alternative de la terre natale des Orcs, les joueurs de la Horde et de l’Alliance rencontrent une sorte de nouveau Gul’dan, bel et bien vivant, et plus motivé que jamais à mettre en œuvre les plans de la Légion Ardente. Dans son envie d’explorer plusieurs types de média pour dépeindre le background de son jeu, Blizzard multiplie les formats de publication depuis quelques mois. Comics de quelques pages, récits audio, petits films d’animation, c’est ainsi que nous apprenions le passé du Gul’dan de Draenor dans la série Présages. Né faible et déformé, l’Orc Gul’dan était moqué par les siens, rejeté et mit à l’écart de son propre clan. Sa rage intérieure était si grande, qu’il refusa d’écouter les conseils de son chef de clan, peut être le seul Orc à se soucier de son destin.

L'histoire de Gul'dan en vidéo

Banni de son village, il se mit en quête du trône des éléments afin de réaliser le destin qu’on lui avait promis. Mais les choses ne déroulèrent pas vraiment comme il l’avait imaginé. Gul’dan fut trahi par les forces élémentaires du monde, ces dernières refusèrent de lui parler, transformant sa colère bouillonnante en un vide que d’autres voix plus sinistres allaient bientôt remplir. Des murmures sombres lui firent la promesse d'un pouvoir exceptionnel en échange d’une nouvelle destiné. Corrompu par les démons, Gul’dan retourna au sein de son clan afin de déchaîner sa haine. Il massacra tous les membres de son village, scellant ainsi son appartenance aux ténèbres de la Légion Ardente.

Obligé d'un seigneur démon contre le mentor qu'il a trahi, Gul'dan est un des rares Orcs sur Draenor dont le visage et les pouvoirs chamaniques ont été corrompus par une communion démoniaque. Les parias qu'il dirige, le clan des Foudreguerre, se battent à présent pour arracher la place qu'ils "méritent" au sein de la Horde de Fer à l'ancien maître de Gul'dan, Ner'Zhul... et convaincre une grande armée d'Orcs d'adopter une corruption infernale.

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft

Il fut, par la suite, repéré par Kil’jaeden qui comprit très rapidement que la soif de pouvoir de l’Orc pouvait être utilisée pour en faire l’un des membres les plus influant de la Croisade Ardente. Son plan était de corrompre les Orcs à la Légion en leur ouvrant les portes d’un nouveau pouvoir s’ils acceptaient de boire le sang du démon Mannoroth. Mais Gul’dan vit son projet échouer au dernier moment lorsque le seigneur de guerre Grommash Hurlenfer refusa de se plier à sa volonté et renversa la coupe contenant l’immonde ichor verdâtre. Gul’dan et ses lieutenants furent capturés et utilisés par la Horde de Fer pour invoquer des âmes à travers la Porte des ténèbres de la jungle de Tanaan. C’est à ce moment-là que débute notre aventure dans l’extension Warlords of Draenor. Dans le but de stopper l’invasion de la Horde sur Azeroth, le joueur se voit contraint de libérer le démoniste de ses entraves... Un mal nécessaire dont nous payons aujourd'hui le prix.

Gul'dan offre le sang de Mannoroth aux Orcs de Draenor

Gul’dan mit ensuite à exécution le sombre dessein de la Légion au travers de nombreux évènements à suivre en quêtes dans l’extension : tentative d’assassinat de Khadgar par Garona, corruption du Naaru K’ure par son bras droit Cho’gall à Oshu’gun, invocation d’un cratère gangrené dans la vallée d’Ombrelune, etc. Et tandis que les joueurs supprimaient un à un les chefs de la Horde de fer, Gul’dan réussit à convaincre le chef de clan Clan Orbite-sanglante Kilrogg de boire le sang démoniaque afin de devenir plus puissant. Plus puissant certes, mais désormais sous la tutelle du démoniste qui profita alors de cette trahison pour prendre la tête de ce qu’il restait de la Horde de Fer. Il ordonna à ses nouvelles troupes de se rendre dans la jungle de Tanaan afin de préparer la future invasion d’Azeroth. En possession de l’Orbe de domination, il parvient à corrompre l’esprit de la protectrice de Khadgar, Cordana Felsong, une gardienne appelée à jouer un rôle important dans l’extension Légion.

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of WarcraftAux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft

Les aventuriers de la Horde et de l’Alliance se préparèrent à attaquer la forteresse de Gul’dan au sein de Tanaan : la Citadelle des Flammes Infernales (dernier raid de WoD). Le démoniste parvint à invoquer de nombreux démons (dont Mannoroth= pour repousser l’assaut. Retranché au plus profond de son bastion, il déchaîna sa puissance pour ouvrir un passage à Archimonde, le second lieutenant de la Légion Ardente. Durant toute la bataille contre cet ennemi majeur du monde de Warcraft, Gul’dan continua à déverser des flots de démons sur les joueurs.

Mais lorsqu’Archimonde fut vaincu, il hurla dans son dernier souffle, proclamant que Gul’dan avait fait un pacte avec la Légion et frappa l’Orc d’un rayon de magie corrompue, l’envoyant ainsi à travers la Porte Noire avant de la détruire. Khadgar s’approcha des restes fumants du portail et aperçu le bâton du démoniste sur le sol quelques secondes à peine avant que celui-ci ne s’évapore. Cette disparition ne pouvait signifier qu’une seule chose : Gul’dan était encore vivant, transféré dans une autre version du monde, notre version ! Ainsi commence l’extension Legion.

La Légion envahit Azeroth

Aux origines de la Legion, l'ennemi de la sixième extension de World of Warcraft

Gul’dan fut renvoyé en Azroth afin d’ouvrir un portail pour la Légion Ardente. Kil’jaeden lui ordonna de se diriger vers les Îles Brisées afin de mettre en œuvre cette invasion sans précédent. Il se rendit alors aux portes de la Tombe de Sargeras pour y briser les 5 sceaux de protection placés il y a bien longtemps par les Bien-nés. Malgré l’intervention de Khadgar, l’orc réussit à invoquer une nouvelle invasion de la Légion sur Azeroth provoquant les évènements du pré-patch de l’extension. Aidé de Cordana Felsong, Gul’dan récupéra ensuite le corps d’Illidan dans le caveau des Gardiennes afin d’utiliser la puissance de son âme dans un but encore bien mystérieux. La première mission du joueur dans l'extension consiste alors à récupérer les cinq piliers de la création afin de tenter de refermer les portes de la Tombe de Sargeras. Pendant ce temps, Gul’dan continue de répandre la corruption de la Légion sur le monde, guidé par les paroles de ses sombres maîtres. Il sera le dernier boss du raid "The Nighthold" dans lequel nous en apprendrons sans doute bien plus sur ses plans.

On ignore maintenant si Gul’dan restera longtemps une marionnette pour la Légion, sa soif de pouvoir le rendant tout à fait apte à trahir la Croisade Ardente pour assouvir d’autres desseins plus sournois. Si la Légion reste l’ennemi premier de l’extension, on sait aussi que les murmures des Dieux très Anciens se font de plus en persistants dans les Îles Brisées. On sait aussi que les Seigneurs du vide sont les ennemis jurés de la Légion Ardente, lutter contre elle revient donc en un sens à éradiquer l’une des seules forces capables de repousser ces sinistres créatures dotées d'une puissance sans pareil dans l'univers. Qui sait donc ce que nous réserve maintenant la suite des choses...

Lire notre article : De WoW Vanilla à Legion - Retour sur plus de dix ans d'évolutions graphiques

World of Warcraft : Legion - 10 conseils pour progresser dans l'extension !

Trailer de World of Warcraft Legion

PC Mac Activision Blizzard Blizzard Entertainment MMORPG Multi en ligne Heroic Fantasy Dragons
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
TJackson TJackson
MP
Niveau 19
le 05 oct. 2016 à 00:24

Pas mal de fautes, mais la qualité est là. By mrderiv :ok:

Lire la suite...
Commentaire édité 05 oct. 2016, 00:24 par TJackson
Meilleures offres
Mac 14.00€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Stellar Blade
26 avr. 2024
4
Rise of the Ronin
22 mars 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment