CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
Profil de Anagund,  Jeuxvideo.com
Anagund - Journaliste jeuxvideo.com

The Legend of Zelda fait partie de ses rares séries qui ne peuvent pas laisser indifférent. Quel que soit l'époque, on a pratiquement tous, un jour, croisé la route d'un épisode des aventures de Link. Voici un condensé des expériences personnelles de l'équipe jeuxvideo.com avec la série, et nos impressions sur ce qu'elle nous aura apporté, 30 ans jour pour jour après la sortie du premier opus, le 21 février 1986.

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie

Rédaction

Romendil

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
Le fait d'avoir découvert la série Zelda en jouant aux deux premiers volets en parallèle explique sans aucun doute l'amour que je voue aujourd'hui à cette fantastique saga. Ayant eu la NES alors que Zelda II venait de sortir, je me souviens encore des mois passés à alterner entre ces deux épisodes très différents qui comptent aujourd'hui parmi mes favoris aux côtés de A Link to the Past, Ocarina of Time et The Wind Waker. Puisse la série continuer à nous émerveiller toujours plus, de la même façon qu'elle y est parvenue jusqu'à présent !

Anagund

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
Ma première expérience Zelda s'est faite avec le premier opus, qui accompagnait ma NES toute neuve lors des fêtes de Noël 1988. Etant encore une jeune bleusaille, j'ai littéralement lutté comme un forcené pour en venir à bout, lui qui était incroyablement long pour l'époque. Mais The Legend of Zelda, c'était déjà la découverte d'un univers épique et de musiques inoubliables. Mon épisode préféré restera sans aucun doute Link's Awakening, une incroyable merveille pleine de surprises et de poésie.

Autre souvenir : Ocarina of Time. Vu que j'avais une télévision de 1976, elle était incapable d'afficher les images de la Nintendo 64 en couleur. Du coup, j'ai fait tout le jeu en noir et blanc... sauf le combat final. En effet, j'avais emmené la console en vacances chez ma grand-mère, étonnamment mieux équipée. Fatalement, l'affrontement contre Ganon fut un double choc pour moi. Epique, fantastique, et en couleurs ! Aujourd'hui , je suis comme beaucoup de joueurs : j'attends The Legend of Zelda Wii U avec une impatience démesurée, en espérant qu'il sera au minimum aussi inspiré que les donjons de Skyward Sword, pour citer un épisode récent. S'il vous plaît Nintendo, faîtes moi encore rêver...

87

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
Le premier Zelda est tout simplement mon tout premier contact avec un jeu vidéo sur NES, ce qui nous fait remonter à 1990. Si la licence est donc pour partie responsable du virus gaming qui s'est emparé de moi (et de ma chère mère qui passait des heures entières sur le jeu) j'ai très vite abandonné la série, après Zelda II : The Adventure of Link, que je possédais également. Bien que Zelda soit ma première expérience vidéoludique, la licence ne fait étrangement en aucun cas partie de celles que je citerai comme ayant eu un impact profond sur ma vie de gamer. A l'exception d'Ocarina of Time que j'avais fortement apprécié sur le tard, je regarde d'un oeil très distant mais respectueux des différentes itérations de la franchise, qui sait toujours autant fédérer les fans de toujours comme les néophytes.

Epyon

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
Vous l'avez peut-être compris lors de cette semaine spéciale Zelda, mais Hyrule et moi, c'est une vieillie d'histoire d'amour. J'en ai usé, des bottes de Pégase ou de plomb, au royaume des trois déesses ! Toujours à fureter ici et là, à la recherche d'un coffre caché, d'un quart de cœur qui manquerait, ou juste d'une grotte à explorer, pour le plaisir simple de la découverte. The Legend of Zelda, c'est, à mes yeux, la définition même de "jeu vidéo". Malgré ses défauts, ses limites, et l'évolution générale du secteur vidéoludique, la série garde un charme incroyable qui me pousse régulièrement à recommencer tel ou tel épisode.

Un peu comme la TriForce et ses héros, la licence Zelda paraît coupée du temps et de toute forme de réalité. Peu importe que les open-world soient toujours plus complexes, que les jeux d'action/aventure et les A-RPG mettent en scène des personnes mieux écrits. Ils n'ont pas le truc. Le truc qui fait que depuis 30 ans, toutes les générations se retrouvent à attendre impatiemment le prochain épisode, avec excitation et appréhension. C'est comme retrouver, après quelques années, un vieux flirt de lycée, de fac : on sait que l'on va retrouver une somme de choses que l'on aime, que l'on redoute... Mais le plaisir de la découverte à venir prend le pas sur tout le reste. Et ça, c'est la marque des grands jeux.

Silent_Jay

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
Ma première rencontre avec le blondinet tout de vert vêtu de Nintendo remonte à la Gameboy et The Legend of Zelda : Link's Awakening. Une aventure en "noir & blanc" prenante pour une expérience qui restera gravée dans ma mémoire de joueur. Cette vue de dessus caractéristique des épisodes 2D de la saga, ces énigmes et autres donjons... Zelda dessina les contours d'un genre en devenir. The Legend of Zelda : A Link to the Past sur Super Nintendo confirma mon amour pour cette franchise. Un gameplay soigné dans le moindre détail, une aventure haletante entre féerie et rebondissements. Après un The Legend of Zelda : Ocarina of Time, je me suis malheureusement détourné de Nintendo et donc de ses jeux d'aventure hauts en couleur. Quand bien même, ce titre me poussa à considérer la Nintendo 64 de par la réalisation de ces premiers jeux 3D aux qualités indéniables. La franchise Zelda restera dans ma mémoire comme une saga rétro n'ayant pas pris une ride en attendant le prochain épisode sur Wii U ou NX.

daFrans

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie

auche]]Zelda est l'une des séries qui a posé les bases des jeux d'aventure modernes et au passage celles de mon amour du jeu vidéo. Link's Awakening fut l'une de mes premières cartouches et plus de 15 ans plus tard, je suis toujours aussi fan du héros à la tunique verte. C'est aussi une série qui sait se renouveler en termes d'ambiance, chaque nouvel opus propose un voyage au sein d'un univers différent, mais toujours aussi bien pensé et visuellement attirant. Même si j'avoue que Skyward Sword m'a un peu moins scotché que les autres, j'attends l'arrivée de l'opus Wii U avec la plus grande des impatiences afin de célébrer comme il se doit le retour du grand Link !

Panthaa

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
N'ayant pas eu de console Nintendo durant ma jeunesse, j'ai toujours vu Zelda comme une série mythique à laquelle il fallait impérativement jouer au moins une fois. Mon premier contact avec la saga fut d'ailleurs assez sympathique et se fit par l'intermédiaire d'un prêt de Game Boy le temps d'un soir lorsque j'étais en primaire... J'ai donc pu essayer brièvement Link's Awakening sans trop pouvoir y jouer des heures. Un jeu sympa, même si Double Dragon II occupa ma nuit ce soir-là. Un peu plus tard, fier joueur PC et PS2, j'ai tenté l'aventure de la Wii (faisant partie des défenseurs de la console sur les forums JVCOM) en achetant le pack incluant Twillight Princess. Grosse déception pour moi au bout de quelques heures et le constat était simple : je n’adhérais tout simplement pas à l'univers du jeu, que je jugeais "volontairement simpliste et enfantin", "pas assez sérieux" malgré le fait qu'il s'agisse là d'un des épisodes les plus "dark" de la série... Inutile de parler de l'évolution de ma passion pour la console de Nintendo qui m'a depuis servi tour à tour de console à jeux casu, puis de météo du matin, avant de caler un meuble chez mon frère et de finir volée lors d'un cambriolage...

Toutefois, mon histoire avec Zelda ne s'est pas arrêtée là, car j'ai fait l'acquisition d'une 3DS à la sortie d'Ocarina of Time 3D. Voulant tenter une seconde approche sérieuse et étant, je l'espère, plus mature que lors de la sortie de Twillight Princess, j'ai donc passé une bonne quinzaine d'heures sur OoT3D. Manque de bol, mon désintérêt pour la saga s'est encore une fois manifesté, et plus encore que sur Wii ! L'épisode que tout le monde a encensé n'a été pour moi que douleur portative, et si arpenter l'univers fut agréable lors des premières minutes du jeu, j'ai très vite été rattrapé par la niaiserie absolue et répulsive du scénario et des dialogues, et plus encore par la structure-même du titre, sorte de formule couchée sur un post-it, et copiée-collée depuis des années. "Va là, rencontre ce peuple niais et cliché, va au temple de ce peuple, trouve la compétence pour résoudre l'énigme, voyage, débloque l'ouverture vers le village de cet autre peuple cliché et niais, rencontre-les pour qu'ils te disent niaisement que tu es leur prophète..." et ainsi de suite jusqu'à aller sauver cette énième princesse incapable d'embaucher des gardes du corps compétents...

Alors oui, je sais, je caricature quelque peu et n'ai sans doute pas fait "les bons épisodes au bon moment de ma vie" et je n'ai peut être pas laissé le charme de l'intégralité de l'oeuvre m'atteindre, trop vite rebuté par le côté "couleurs, coeurs, pétales" de certains univers Nintendo, univers que je ne porte pas forcément en haute estime, comme certains le savent à la rédaction et chez les lecteurs. Mais après tout, tous les goûts sont dans la nature, non ? Merci de ne pas incendier ma boite mail.

Communauté

Nephenie

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
La série The Legend of Zelda occupe une place très importante dans mon coeur de joueuse. Oracle of Ages et Oracle of Seasons, fameux premier dyptique, sont les premiers opus auxquels j'ai pu jouer et à l'époque, ils ont su marquer considérablement la culture vidéoludique que je commencais à peine à construire. Je me souviens encore de cette avidité presque dévorante de découverte que le jeu a su éveiller en moi. Lâcher la console et m'éloigner des terres verdoyantes d'Holodrum était alors un véritable déchirement. Tout un monde s'offrait à moi : avec ses environnements variés regorgeant de choses à trouver, de recoins à explorer, l'atmosphère tantôt paisible des vallées, tantôt angoissante des donjons, son background historique : comme un immense jardin dans de toutes petites cartouches.

Ce sont ces sensations très vives que j'ai retrouvées avec bonheur en jouant à Ocarina of Time et Wind Waker pour ne citer qu'eux. L'ajout à leur panel d'une dimension sensible plus forte que je n'avais jusque là pas perçue a définitivement confirmé mon admiration pour cette série historique du jeu vidéo. Exploration, aventure, évasion, forte empreinte et univers unique : la recette type d'un jeu Zelda, un leitmotiv également rassurant qui a su fidéliser plusieurs générations de joueurs.

Antistar

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
La série Zelda a une place très spéciale dans mon existence (au point de m'être fait tatouer le sceau royal d'Hyrule). J'aime tout ce qui fait le charme et le succès de cette série : idées de gameplay, environnement, level design des donjons, et bien évidemment les musiques. J'adore vraiment la majorité des épisodes (surtout ceux sur NES et SNES, ainsi que Wind Waker, sublimé sur Wii U). De toute façon, mon jeu vidéo préféré, celui qui m'a le plus touché et dont la perception m'est très personnelle, est un Zelda ! En l'occurrence Link's Awakening, l'original en noir et blanc.

naglaglasson

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
La série Zelda et moi entretenons des rapports compliqués. Petit, j'ai vite abandonné Ocarina of Time, bloqué par le très difficile donjon de l'Arbre Mojo. C'est bien plus tard que j'ai découvert la possibilité de brûler des trucs avec un bâton... Peut être que je suis juste nul, après tout. Des années plus tard je suis tombé amoureux de Wind Waker, et notamment de son OST ( https://www.youtube.com/watch?v=N8nCEDyGHKk ), au point de tirer mon pseudo d'un personnage du jeu et de le compter parmi mes jeux favoris. Je butine depuis, appréciant certains épisodes (Twilight Princess ou Hyrule Warriors) et beaucoup moins d'autres (Phantom Hourglass ou ... mon retour sur Ocarina of Time, décidément ça ne passe pas). J'avoue être un peu curieux à l'évocation du futur épisode Wii U. La hype autour de ce jeu qui n'a quasiment rien révélé est bien trop haute à mon goût, aussi j'aimerais que des infos tombent enfin !

iplay4you

la série Zelda : L'avis de jeuxvideo.com - Anecdotes, passion, nostalgie
J'ai personnellement découvert la série Zelda avec le jeu GameBoy Link's Awakening en 1993 qui, je pense, est le premier jeu à m'avoir fait voyager, rêver et réellement donné envie de m'attacher à une saga. Un personnage charismatique que j'ai pu retrouver dans la version SNES et N64 et que j'ai tristement abandonné ensuite pour basculer dans le monde des PC. Mais ma première longue aventure vidéo-ludique et mon premier coup de cœur reste et restera à jamais Link's Awakening.

3DS DS Wii GB NGC Nes N64 SNES Nintendo Capcom Aventure Action RPG Jouable en solo Multi en compétitif Fantastique Heroic Fantasy Rétrogaming
Annonce
Commander The Legend of Zelda : Twilight Princess
Wii
Cdiscount
14.98 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
zelda1312 zelda1312
MP
le 30 nov. 2018 à 02:37

Le fameux culte de la "maturité" dans les jeux...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
4
Diablo IV
2023
5
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
La vidéo du moment