Menu
Vampyr
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Vampyr : Dontnod nous en dit un peu plus sur les origines du jeu du 02/12/2015

News jeu Vampyr : Dontnod nous en dit un peu plus sur les origines du jeu

Remember Me et Life is Strange. En deux jeux, les français de Dontnod se sont d'ores et déjà forgé une très bonne réputation auprès du public. De fait, inutile de dire que leur prochain titre répondant au nom de Vampyr est diablement attendu au tournant.

Vampyr : Dontnod nous en dit un peu plus sur les origines du jeu

Un Londres perdu en 1918 alors que la grippe Espagnole étend son noir manteau sur la cité, un vampire devant choisir entre son besoin de sang pour survivre et son statut d'ancien médecin, une ambiance oppressante, il n'en fallait pas plus pour poser quelques questions à l'équipe de développement qui a accepté en exclusivité de nous offrir quelques éléments de réponse (dans la limite d'une communication maitrisée) ainsi que trois artworks inédits de leur bébé. Rappelons que le jeu, attendu sur PC, PlayStation 4 et Xbox One, n'arrivera qu'en 2017.

Vampyr : Dontnod nous en dit un peu plus sur les origines du jeu

jeuxvideo.com > Le vampire connaît un énorme regain d'intérêt au cinéma et à la télévision depuis plusieurs années, la tendance étant souvent à une modernisation du mythe. Twilight, Underworld, Morse, True Blood, The Strain, autant de variations qu'il y a d'auteurs finalement. Où se situe votre jeu, son personnage central de ce point de vue ? Avez-vous tenté de vous accaparer également cette figure du fantastique afin de lui offrir un univers totalement vierge (à l'image de la saga Legacy of Kain) ou avez-vous été pioché dans divers films ou jeux de rôle tel Vampire : La Mascarade ?

Philippe Moreau (réalisateur) : Nous voulions avant tout revenir à la figure gothique du vampire et proposer aux joueurs d’incarner la dure réalité d’un jeune buveur de sang. Tuer pour survivre nécessite des sacrifices qui sont autant des choix moraux difficiles auxquels les joueurs seront confrontés. Notre volonté c’est d’ancrer le projet dans un contexte historique, réaliste en y apportant cette couche de fantastique, limite horrifique issue du mythe des Vampires. Dans la mythologie de notre jeu, créée de toute pièce par Stéphane, les Vampires vivent cachés depuis des millénaires et profitent des grandes tragédies humaines pour refaire surface. La grippe Espagnole qui frappe l’Europe à cette période constituera sans doute un terrain de jeu privilégié pour eux...

Stéphane Beauverger (directeur narratif): Ce qui est intéressant avec la figure du vampire, c'est que c'est un matériau assez riche pour en exploiter la facette qu'on préfère: sombre, romantique, sauvage, désespéré, protecteur, prédateur, etc. Est-ce qu'il se reflète dans les miroirs ? Est-ce qu'il est détruit par le soleil ? Est-ce qu'il peut trouver un substitut au sang ? Est-ce qu'il a peur des croix ? Autant de caractéristiques à valider, ou pas, et qui constituent autant de mécanismes de jeu potentiels. L'essentiel, bien sûr, étant de proposer une mythologie riche et complexe pour les joueurs et joueuses. Incarner un vampire, ça doit pouvoir être aussi jouissif qu'effrayant.

jeuxvideo.com > Remember Me marquait votre entrée en matière dans l'industrie et auprès des joueurs, Life is Strange un second essai concrétisé avec brio. Si la suite de Life is Strange est sur les rails, ce retour à l'action-RPG se ressent comme une profonde envie du studio de se relancer dans un genre qui lui semble cher. Vampyr est-il un Remember me qui aurait appris de ses erreurs et du développement de Life is Strange ?

Philippe Moreau : En tant que jeune studio de développement, on apprend toujours de nos erreurs. Notre volonté avec Vampyr, et c’est dans l’ADN du studio, c’est de proposer quelque chose de rafraichissant avec une identité forte. On voulait dépoussiérer le thème des Vampires et proposer une vision moderne, tant sur l’esthétique que sur les mécaniques gameplay. Le choix de l’action-RPG est venu en discutant avec Focus lorsqu’on était encore dans des démarches pour vendre notre concept aux éditeurs. Le projet ayant eu a eu plusieurs formes avant d’être ce qu’il est aujourd’hui.

jeuxvideo.com > Retrouve-t'on les mêmes personnes/équipes derrière Vampyr et Life is Strange ?

Philippe Moreau : L’équipe dirigeante composée de Stéphane, Gregory et moi-même n’est pas la même que celle de Life is Strange. Après avoir tous bossé sur Remember Me, on a voulu créer deux « core team » afin de développer la structure DONTNOD et être capable de produire deux projets en parallèle. Les équipes elles, sont composées des mêmes talents et de petits nouveaux qui viennent grossir les rangs et renforcer qualitativement le studio.

jeuxvideo.com > Vampyr se déroule en 1918, juste après la Première Guerre Mondiale en pleine expansion de la grippe Espagnole à travers l'Europe notamment. Si on excepte le récent Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre, c'est une période peu usitée dans le jeu vidéo. Pourquoi en avoir fait le théâtre historique de votre jeu ? Etait-ce parce-que la pandémie se mariait bien avec le contexte de votre jeu où était-ce une période que vous vouliez absolument visiter ?

Philippe Moreau : Nous avons choisi cette période car elle servait notre propos et notre histoire. C’est une période de transition, marquée par des progrès scientifiques très importants, notamment dans le domaine médical. C’est le début de la médecine moderne. La grippe Espagnole qui décime l’Europe par-dessus ça, et on obtient un contexte narratif riche, dans lequel on puise pour notamment développer notre héros chirurgien-vampire.

Stéphane Beauverger : Les guerres font avancer la science en général, et la médecine en particulier, c'est une sinistre réalité. En tant que premier conflit exploitant des moyens industriels de mise à mort, la Première Guerre mondiale constitue une charnière et une étape essentielle dans le passage à l'ère moderne. Les vieux empires vacillent, le communisme émerge, le féminisme prend son essor, la médecine moderne s'affirme. Autant de chamboulements dont notre héros va être et le témoin, l'incarnation, et potentiellement l'agent, de par sa nouvelle dualité.

Vampyr : Dontnod nous en dit un peu plus sur les origines du jeu

jeuxvideo.com > On sait que les choix moraux seront au centre de l'aventure, de part notre nature de vampire et notre statut d'ancien médecin. Pouvez-vous nous parler un peu plus de ces derniers ? Auront-ils une influence sur le monde qui nous entoure ou principalement, essentiellement, sur la psychologie, les actions du héros ?

Philippe Moreau : En tant que vampire, tous les choix moraux que vous aurez à faire conditionneront la façon dont le monde de jeu et les citoyens qui y vivent vont évoluer. Au final, chaque joueur vivra une expérience différente.

Stéphane Beauverger : Accepter d'être un vampire, c'est assumer d'être un prédateur. Il faut être prêt à en assumer les conséquences.

jeuxvideo.com > En tant que vampire, Jonathan est appelé à se nourrir à intervalle régulier, comment sera géré la mécanique du sang dans le jeu, pourrons-nous mordre n'importe qui à tout moment ?

Philippe Moreau : : A ce stade il est encore trop tôt pour que je puisse répondre à cette question.

jeuxvideo.com > Dans Vampyr, le choix de vos victimes semble important et, visiblement, un soin tout particulier a été apporté aux PNJ et à leur influence sur la trame. Doit-on s'attendre à des embranchements en fonction de qui Jonathan a décidé de tuer ?

Philippe Moreau : A ce stade il est encore trop tôt pour que je puisse répondre à cette question.

jeuxvideo.com > Les premiers visuels présentés font état d'un Londres sombre, sale, devant faire face à la maladie. La D.A. semble plus posée que celle du Paris futuriste de Remember Me. N'y a-t-il pas eu un sentiment de frustration à ce niveau ou avez-vous pu laisser libre cours à votre imagination pour modifier à loisir le Londres de cette époque ?

Grégory Szucs (Directeur artistique) : De la même manière que le Paris futuriste de Remember Me se reposait sur un canevas réaliste et l’amenait plus loin via des recherches et designs de SF/anticipation pour installer son ambiance, l’identité de notre Londres nait d’un contexte historique chargé. On va y trouver tous les ingrédients pour extrapoler notre uchronie et construire un monde sombre et suffocant. Dans les deux cas, pas de ‘antaisie et un souci de maintenir une crédibilité, une tension. Ce sont les mêmes ressorts, la palette de couleurs est différente.

Vampyr : Dontnod nous en dit un peu plus sur les origines du jeu

jeuxvideo.com > Sera-t-il possible à l'image d'un Assassin's Creed : Syndicate de visiter l'entièreté de la ville ou serons-nous cantonnés dans des lieux plus cloisonnés à la façon de Remember Me ?

Philippe Moreau : Vampyr est un semi-open world, suffisamment ouvert et avec un contenu suffisamment riche pour vous permettre d’explorer notre version de Londres pendant des heures.

jeuxvideo.com > Vampyr joue dans la cour des Action-RPG, on y évoque un arbre de talent fourni, aurons-nous accès à des styles de jeu très différents selon nos choix ? Pouvez-vous nous parler de quelques pouvoirs ?

Philippe Moreau : A ce stade il est encore trop tôt pour que je puisse répondre à cette question.

jeuxvideo.com > Pouvez-vous également nous préciser, compte tenu de la nature du héros, si il y aura un cycle jour/nuit et si oui, comment sera-t-il géré dans le jeu ?

Philippe Moreau : Le jeu se déroulera intégralement de nuit, c’est tout ce que je peux dire pour le moment !

Concept Teaser de Vampyr

Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
PC PS4 ONE DONTNOD Entertainment RPG Action Vampires 1ère Guerre Mondiale
Commander Vampyr
PC
Rakuten
21.80 €
PS4
Fnac Marketplace
13.18 €
ONE
Rakuten
16.90 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 10 nov. 2017 à 20:22

Les vampires avec une morale et une conscience..... :fou:

Lire la suite...
MortaniusEVil13
MortaniusEVil13
MP
le 03 déc. 2015 à 13:06

Des choix Moreau x)

Lire la suite...
HappyGameuse
HappyGameuse
MP
le 03 déc. 2015 à 10:31

Des airs de The Knick je trouve.

Lire la suite...
bacus1974
bacus1974
MP
le 03 déc. 2015 à 10:21

es ce que les studios de développement sont au courant que l'univers créatif ne se limite pas aux anglo-saxons ?

Lire la suite...
Commentaire édité 03 déc. 2015, 10:22 par bacus1974
hellfiremaga
hellfiremaga
MP
le 03 déc. 2015 à 08:22

autant life is strange ça se défend, autant remember me et sa caméra dégueu digne d'un PS1..

sinon le jeu semble interessant ^^

Lire la suite...
ndhbabylone
ndhbabylone
MP
le 03 déc. 2015 à 07:19

Oh quel bonne nouvel depuis le temps que je rêvais de voir sortir se genre de jeux sur PS4 et même bien avant sur d 'autre console,vraiment j'attend énormément et impatiemment de voir ça. :ange:

Lire la suite...
ChiliPalmer
ChiliPalmer
MP
le 03 déc. 2015 à 03:04

A ce stade il est encore trop tôt pour que je puisse répondre à cette question.

x3.

C'est une IA ? L'interview a été effectuée par e-mail, c'est ça ? :hap:

Parenthèse sarcastique (et sans arrière-pensées) mise à part, ce fut intéressant. Les mecs parlent très bien de leur projet. Ca donne envie. Ils ont l'air de savoir où ils vont.

Qui est l'éditeur ? J'espère que SE n'est plus dans le coup.

Lire la suite...
RaptorClaw
RaptorClaw
MP
le 03 déc. 2015 à 03:03

On a eu Londres avec les loups-garous (et un peu plus d'ailleurs...) avec The Order, maintenant au tour des vampires. ^^

Lire la suite...
linstantclic
linstantclic
MP
le 03 déc. 2015 à 00:01

http://urlz.fr/2E3m

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 03 déc. 2015 à 00:00

Pourquoi Londres ? Un studio français, il ne pouvait pas se dérouler à Paris votre jeu ?

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 13.18€ Fnac Marketplace PS4 14.48€ Cdiscount Switch 20.99€ Rakuten PC 21.80€ Fnac Marketplace Switch 22.13€ Fnac Marketplace PC 25.72€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite
08 déc. 2021
3
Gran Turismo 7
04 mars 2022
4
Halo Infinite Multiplayer
08 déc. 2021
5
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022