CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Destiny
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu Destiny : Quel avenir sur 10 ans ?

Contributeur

Profil de [[Turkish]],  Jeuxvideo.com
[[Turkish]] - Rédaction jeuxvideo.com

Destiny : Quel avenir sur 10 ans ?

Loin d'être un sprint, Destiny s'est engagé depuis 1 an sur un marathon. Une course d'endurance censée l'emmener jusqu'en 2024 si l'on écoute les déclarations de Bungie. Un départ en trombe suivi de quelques crampes sans incidences, le MMOFPS a entamé son deuxième tour de piste, sur un rythme plus en phase dans ce genre d'épreuve, devant un parterre de spectateurs, intéréssés de voir comment la suite va se dérouler. Destiny doit encore tenir huit longueurs et déjà réfléchir à moduler correctement sa vitesse pour y arriver. Dans quel état sera t-il la ligne d'arrivée franchie, qui sera encore là pour l'applaudir s'il y parvient ? Autant de questions encore sans réponses, que seul le marathonien peut anticiper. A condition de ne pas brûler les étapes.

Destiny : Quel avenir sur 10 ans ?

Les jeux vidéo génèrent beaucoup d’argent. Un secteur lucratif, souvent rentable rapidement, qui incitent les éditeurs à ne pas lésiner sur les moyens, surtout lorsque le jeu en vaut la chandelle. La notoriété de Bungie n’étant plus à faire, notamment lorsqu’on pense au carton planétaire Halo, il était assez logique qu’un grand ponte de l’industrie s’intéresse de près à son nouveau projet. Destiny, né il y a un an, a visiblement séduit Activision, qui n’a pas hésité à mettre 500 millions de dollars sur la table (commercialisation, développement, marketing), pour « raconter une histoire sur 10 ans ».

Un investissement rentabilisé depuis longtemps, le MMOFPS ayant généré 325 millions de dollars lors de sa première semaine de vente. A titre de comparaison, Black Ops 2 avait récolté un demi-milliard de dollars en 24 heures. Des chiffres qui s’expliquent par les 20 millions de joueurs enregistrés, ayant signé les yeux fermés pour découvrir cette création de Bungie. Sur ce chiffre, si certains ont quitté le navire, sans doute persuadés d'en avoir fait le tour, ou plus souvent, n'ayant pas saisi que l'intérêt de Destiny se situait une fois le héros ayant un haut niveau, les autres continuent de déglinguer des Vex et autres Déchus. Et ce, uniquement parce que, quoiqu'on en dise, Destiny possède un magnétisme certain.

Destiny : Quel avenir sur 10 ans ?

De leur côté, Bungie, sans doute pas habitué à devoir s’occuper d’un jeu H24, a dû bûcher pour apporter des correctifs (une quarantaine au total), du contenu, avec les deux DLC, Les Ténèbres extérieurs et la Maison des Loups. Mais au-delà de ces apports successifs, la véritable question à se poser est : « comment Destiny va-t-il évoluer s'il veut durer dix ans ? »'.

Car cela n’a échappé à personne, la première année du jeu n’a strictement rien apporté scénaristiquement. Le joueur était plongé dans un univers sans en connaître les raisons véritables, sans discerner la forme de menace qui plane, ni l’identité exacte des protagonistes censés aider les gardiens dans leur quête. Tous ces manquements n’ont assurément pas aidé Destiny à pérenniser sa trace dans le temps. Et pas mal de joueurs ne lui ont pas pardonné cette errance, comme personne ne l’aurait pardonné à d’autres space opera d’envergure mondiale, on pense notamment à Mass Effect.

Destiny : Quel avenir sur 10 ans ?

Il aura fallu attendre Le Roi des Corrompus, un an après la sortie de Vanilla Destiny, pour saisir l’essence même du jeu. Rattraper son retard en expliquant qui sont les déchus, qui sont les Cabals, qui est le Voyageur… et que sommes-nous chargés de faire dans ce monde. Mieux vaut tard que jamais certes, mais que va-t-il en être pour la suite ? Peut-on, ou doit-on être optimiste pour les années à venir, en voyant que Bungie a eu du mal à cerner ce que signifiait un projet à long terme ? Dans un sens oui. Le savoir-faire du développeur, certes écorné avec ce projet, jouit d’une histoire jalonnée de succès avec le légendaire Halo. Dans un autre sens, oui également, tant il reste à écrire, produire et créer, pour renforcer l’univers Destiny, si riche, mais perfectible.

Le changement de système de progression, avec l’xp et la lumière enfin distinctes, l’arrivée de nouvelles doctrines, les pnj qui donnent des quêtes, Destiny a mûri avec le Roi des Corrompus. Bungie a compris que sa communauté ne resterait en place qu’aux conditions sine qua non de livrer du contenu plus immersif et prenant. Pourquoi dès lors, ne pas imaginer d’autres innovations, d’autres apports dans les prochains DLC « Vex » et « Forge of Gods (noms non officiels ayant fuité sur les réseaux sociaux).

Pourquoi ne pas imaginer l’arrivée d’autres classes et encore mieux, imaginer que le jeu nous propose, à l’image d’un Mass Effect, de se rapprocher d’une race et combattre dans son intérêt ? Pourquoi ne pas se pencher sur la question de savoir à qui prêter allégeance ? Vex, Cabals, Ruche ? Il existe une multitude d’orientations à donner à Destiny et aucune excuse valable ne se profile, pour empêcher Bungie de les emprunter. Imaginez quitter la Tour et trouver refuge auprès d'une base Cabal et devenir le héros de cette faction ? Une piste saugrenue aujourd'hui, mais qui, avouons-le, donnerait une orientation assez originale.

Destiny : Quel avenir sur 10 ans ?

Ce chemin, long et sinueux, Bungie doit le prendre en considération, pour maintenir sa création sur le devant de la scène et empêcher les joueurs de partir sous d’autres cieux. Dix ans, du moins neuf maintenant, c'est encore très long. Hormis l'histoire et le gameplay, qu'il faudra enrichir coute que coute, c’est également sur le modèle économique qu’il faudra plancher. Car chaque extension ne peut décemment couter 40 euros à chaque sortie.

On l’a aperçu ces derniers jours avec l’arrivée à la Tour de Tess Everis, marchande d’emotes, les micro-paiements sont d’ores et déjà un axe que peut prendre le développeur. Est-ce une bonne idée ? Pour l’instant elle n’est qu’optionnelle, chaque gardien ayant le choix de s’en acheter (les deux premières sont gratuites). Mais quel présage donner à ce changement de cap ? Le système d’achat au compte-gouttes déplait la plupart du temps.

Destiny : Quel avenir sur 10 ans ?

Faut-il déjà se poser la question de savoir si Destiny ne va pas opter pour le F2P dans quelques temps, comme l’a fait SWTOR et Guild Wars ? Car c’est également cela l’avenir de Destiny : savoir si, dans quelques mois ou années, les joueurs payants auront un accès privilégiés vis-à-vis des autres gardiens ne souhaitant plus mettre la main à la poche. Un indice des moins réjouissant a d’ailleurs fait son apparition avec la la mise à jour 2.0.1. Si certains consommables comme les danses, peuvent être retournées au vendeur, il est écrit que d’autres ne pourront pas l’être. De quoi alimenter les rumeurs les plus folles, que ces fameux micro-paiements pourraient inonder Destiny bien plus tôt que prévu. Une méthode qui risque de chagriner à la communauté de gardiens et précipiter leur départ de la Tour et de l’univers du jeu.

Pour ne pas en arriver là, Bungie doit imaginer un système qui plaira à tous sans sanctionner les joueurs, qu'ils soient de la première heure ou de nouveaux arrivants. Même si le sujet n'est pas encore d'actualité, on voit mal Destiny évoluer différemment, cette piste n’étant ni illusoire ni utopique. Avant toute chose, il est nécessaire, pour que Destiny avance dans le temps, que le développeur propose un contenu susceptible d’accrocher durablement le joueur. Avec le Roi des Corrompus, le jeu a répondu aux attentes en enrichissant le jeu tout en l’épurant de certaines approximations mal perçues (on pense au système d’xp et lumière). Le plus dur reste à venir avec cette double mission, voir triple : offrir un Destiny accrocheur, satisfaire la communauté… et l’agrandir. Un travail de Titan se dresse à l’horizon, mais qui demeure largement réalisable

Destiny la Cour d'Oryx dans le Roi des Corrompus

PS4 ONE PS3 360 Activision Bungie FPS Jouable en solo Multi en ligne Multi en coopératif Multi en compétitif Extraterrestres Espace
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jullietto jullietto
MP
Niveau 2
le 12 nov. 2015 à 20:41

Destiny est un jeu vraiment pas différent des autres jeux basés extension, comme WoW. Eh bien, que WoW est vieux d'une décennie, et même si son contenu fait défaut au cours des dernières années, il est encore mieux que destiny.

____________________________________________________
http://galaxynote-5.com/prix-du-galaxy-note-5/
http://iphon6.fr/

Lire la suite...
Meilleures offres
ONE 6.99€ PS3 11.95€ PS4 17.90€ PS3 18.00€ ONE 29.92€ PS4 77.69€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Kingdom Come Deliverance 2
2024
4
Ballad of Antara
2025
5
Warhammer 40.000 : Space Marine 2
09 sept. 2024
La vidéo du moment