CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?
Profil de Asuka-Ackermann,  Jeuxvideo.com
Asuka-Ackermann - Rédaction jeuxvideo.com

Comme chaque année, Call of Duty revient pour les fêtes et tout le monde se prépare pour le combat. Cette fois-ci en guise de nouveauté, l’éditeur a choisi de mettre en avant les femmes. Enfin, disons que onze ans après Call of Duty : le jour de gloire, on peut de nouveau jouer un avatar féminin dans la campagne solo. Pourquoi ce changement ? Non, ce n’est pas seulement pour faire parler du jeu dans un contexte médiatique où il faudrait être politiquement correct et inclure les femmes en jeu. En fait, il s’agit plutôt d’une tendance qui a débuté en 2012.

Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?

Jusqu’à récemment, l’éditeur pouvait se cacher derrière l’alibi du réalisme historique pour justifier le fait qu’il y ait peu de personnages joueurs féminins. Mais actuellement, les femmes représentent plus de 15% du contingent de l’armée américaine et depuis 2013 il n’y a plus d’interdiction à recruter des femmes en tant que combattant aux États-Unis. Les premières Navy SEAL devraient donc voir le jour sous peu.

En avril dernier, Activision dévoilait le fait que l’on puisse enfin incarner un personnage féminin dans la campagne solo. En multijoueurs, on pourra aussi commander une escouade entièrement féminine. L’information a fait le tour des médias et à présent on se peut se demander pourquoi. Quel est l’intérêt d’avoir ces personnages ? Pour l’éditeur, il s’agit avant tout d’une belle campagne de communication qui dure depuis Call of Duty Black Ops II.

Bonne pour appâter le chaland ?

En 2012, c’était la première fois que les développeurs insistaient sur la présence féminine en jeu. Du coup, ils communiquaient sur le fait qu’il y ait beaucoup de personnages féminins comme la Présidente Marion Bosworth, Josefina Menendez, Abigail "Misty" Briarton ou Anderson. L’un d’eux, Chloe Lynch, était même doublé par une actrice française (Virginie Ledoyen) afin de donner l’impression que cette figure a une véritable importance en jeu. En tout cas, c’était sans doute la première fois que l’on voyait autant de femmes en jeu.

Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?
Ilona

En 2013, ils poursuivent dans cette démarche avec le multijoueur de Call of Duty : Ghosts qui proposait aux joueurs de créer un avatar féminin parmi les nombreuses possibilités de customisation. Dans la version de l’année suivante (Call of Duty: Advanced Warfare), on nous vante le personnage d’Ilona, qui fait partie de l’équipe du personnage joueur dans le solo et qui parvient à accomplir l’exploit de ne pas mourir en fin de séquence. Du coup, il devenait logique qu’un personnage joueur féminin apparaisse enfin dans la campagne du cru 2015. On pourrait presque croire que la montée en puissance des personnages féminins dans la série a été planifiée sur plusieurs années par le département marketing.

Contrairement aux demoiselles officiant au salon de l’automobile, les femmes de Call of Duty ne sont pas des appâts pour attirer plus de mâles avec ou sans bouleversement hormonal lié à l’âge. Officiellement, il s’agit de mieux refléter le public de la série qui comprend un nombre non négligeable de joueuses se faisant de plus en plus entendre auprès des médias et réseaux sociaux. Il y a en effet de plus en plus de joueuses de FPS à mesure que le jeu vidéo se démocratise.

Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?

Accessoirement, favoriser la représentation des femmes est aussi un moyen de paraître progressiste dans un climat où la question des genres fait polémique dans les métiers et les représentations dans le jeu vidéo. Et qui dit polémique dit aussi visibilité dans les médias et réseaux sociaux. Cela permet de donner un angle d’attaque pour les journalistes de la presse grand public qui ne s’intéressent pas au gameplay mais doivent parler de Call of Duty dans leur colonne car c’est devenu un phénomène de société.

Bonne à être sauvée/vengée ?

Mis à part la campagne de communication, quel est l’intérêt d’une femme dans Call of Duty ? Il n’y en a pas beaucoup si l’on considère la façon dont les scénaristes utilisent les figures féminines. En gros, elles sont dans le décor et permettent de donner une vision plus crédible de la réalité. La plupart du temps, les figures féminines servent à être sauvées ou tuées pour donner aux personnages masculins un motif de vengeance. Rien de nouveau sous le soleil si l’on compare ces scénarios de jeu à ceux du cinéma ou de la littérature.

Des exemples ? Prenons Black Ops II. Le principal opposant (Raul Menendez) justifie ses actions car il veut venger la mort de sa sœur Josefina. Avant de décéder dans l’explosion d’une grenade, elle a été défigurée par un incendie pour être sûr de vous arracher une larme et intensifier le désir de représailles.

Les Menendez et la présidente Bosworth

Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?

Quant à vous, vous incarnez David Masson et devez protéger la présidente lors de la fuite hors de Los Angeles. Si vous parvenez à sauver Chloe Lynch ou non influence la suite de l’intrigue. Le jeu vous oriente bien sûr pour essayer de la sauver à tout prix. Toujours dans Black Ops II, la capitaine et pilote d’avion Anderson se crash et doit elle aussi être sauvée.

Bref, on a un peu l’impression que le flot de personnages féminins de cet opus a surtout servi à mettre en valeur le héros-joueur protecteur de ces dames. Doit-on comprendre que dans la tête des scénaristes de Call of Duty les femmes servent essentiellement à apporter le quota « émotions » à la série ? D’autres exemples de femmes devant être sauvée ? Il y a Alena Vorshevsky, fille d’un président russe qui se fait enlevé dans Call of Duty: Modern Warfare 3. Dans un genre moins « princesse en détresse », il y a également Ilona dans la septième mission dans Call Of Duty Advance Warfare. Vous incarnez Jack Mitchell et lorsque vous vous échappez d’Atlas avec elle, vous lui sauvez la vie. Bien sûr, ce qui permet au scénario de cet opus de ne pas sombrer dans les clichés est qu’Ilona fait partie de l’équipe du personnage joueur et qu’elle ne périt pas avant la fin du jeu comme d’autres figures féminines. C’était notamment le cas d’Isabelle DuFontaine de Call of Duty 3. Cette résistante française succombait bêtement avec sa propre bombe.

Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?
Tanya Pavelovna

Ilona partage presque le même background que le premier personnage joueur féminin de la licence, le Lieutenant Tanya Pavelovna. On peut l’incarner dans un opus mineur de la série, Call of Duty : le Jour de gloire (2004). C’est une sniper russe qui venge la mort de ses proches en tirant sur les nazis. Ce personnage est en fait inspiré du film de Jean-Jacques Annaud, Stalingrad (2001).

Il y a donc moyen de créer des protagonistes féminins plus intéressants que la traditionnelle figure à sauver mais il fallait sans doute tester les réactions du public avant d’accorder un rôle plus complexe à des personnages féminins. On peut s’attendre à mieux dans les prochains opus de Call of.

Bonne pour tuer ?

Parmi les personnages féminins apparaissant en jeu dans des rôles moins épisodiques que la fille à sauver ou à venger, il y a Sarah Michelle Gellar, dont le personnage est calqué sur celui de Buffy contre les Vampires. C’est aussi l’un des personnages joueurs. Mais elle n’apparaît que dans Call of the Dead (2010). Il aura donc fallu attendre six ans pour retrouver une figure féminine jouable dans la licence.

Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?

Autre exemple de personnage féminin jouable, Abigail « Misty » Briarton apparaît également dans le mode Zombie. Dans Black Ops II (2012), c’est une badass assez garçon manqué qui adore les armes et ne se prive pas pour gueuler à quel point elle est efficace pour éradiquer les zombies qui ont mangé son père devant ses yeux. Elle aurait pu être un leader au féminin dans le solo mais elle n’apparaît que dans un mode de jeu spécifique et elle (SPOILER) meurt tué par Maxis ou se fait mordre les zombies.

Toujours dans le mode zombie, il était possible d’incarner Samantha Maxis, le petite fille qui manipule les ennemis dans Black Ops. Mais ce type de personnage apparaissait déjà dans de nombreux survival horror dont F.E.A.R.

Call of Duty : Le rôle des femmes dans les jeux, évolution ou régression ?

Comme vous le constatez, dès l’épisode supplémentaire du premier Call of Duty, vous pouviez incarner une femme (Tanya) et cela ne semblait pas causer de problèmes techniques particuliers au niveau du développement. Par la suite il est également possible de jouer des personnages féminins dans les modes zombies. Donc, mettre un personnage joueur féminin dans la campagne principale n’est vraiment pas lié à la technologie. C’est plutôt en lien avec les craintes des équipes marketing qui ont sans doute estimé que le public ciblé par Call of Duty pouvait ne pas apprécier le fait d’incarner une femme en jeu. Il faut dire que les réactions des joueurs de FIFA suite à l’annonce de l’arrivée des équipes de football féminin leur donnent raison et laissent pantois.

En réalité, vu que Call of Duty est un FPS, jouer un homme ou une femme ne change pas grand chose au gameplay puisqu’on ne voit que les mains tenant l’arme en jeu. Certes, en multijoueurs on peut voir les avatars féminins des autres joueurs mais comme il s’agit d’un skin posé sur le modèle 3D des personnages, cela ne modifie en rien le gameplay. Bien sûr, les joueuses peuvent apprécier le fait d’incarner un personnage féminin. Mais ça ne change pas fondamentalement les mécaniques de jeu.

Finalement, la plus grande présence de personnages féminins et le fait de pouvoir en incarner une constituent une évolution positive et témoignent d’une volonté de changer petit à petit les mentalités en faisant évoluer les représentations. Un jour la réalité dépassera la fiction et une Ilona bien réelle sauvera la présidente des États-Unis.

RETROUVER TOUTE L'ACTUALITÉ FPS SUR NOTRE PAGE DÉDIÉE

PC PS4 ONE WiiU PS3 360 Wii FPS Mac PS2 Xbox Infinity Ward Spark Creative Treyarch Activision Aspyr Beenox Studios Sledgehammer Games Action Jouable en solo Multi sur le même écran Multi en local Multi en ligne Multi en coopératif Multi en compétitif Contemporain Futuriste
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
samotweb samotweb
MP
Niveau 6
le 29 févr. 2016 à 15:33

Vous payez vos jeux trop cher? Allez sur un site français, fiable (9,7/10 sur TrustPilot), avec livraison immédiate de vos clés (Steam, Uplay, Origin, Battle.net PSN Xbox Live), qui satisfait des millions de joueurs depuis des années :ok: https://www.instant-gaming.com/fr/?igr=227985

Les Meilleurs Ventes:

World of Warcraft: Legion (Battle.net) à 32.99€ au lieu de 50€ :d) http://j.mp/1TcmHy3

Bus Simulator 16 (Steam) à 15.89€ au lieu de 25€ :d) http://j.mp/1TcpveD

The Division (Uplay) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmF9n

Far Cry Primal (Uplay) à 30.69€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmI5b

Overwatch (Origins Edition) (Battle.net) à 36.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmI52

Dark Souls 3 (Steam) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmFq4

Dark Souls 3: Season Pass (Steam) à 18.99€ au lieu de 25€ :d) http://j.mp/1OA2EC4

Hitman (Full Experience) (Steam) à 37.99€ au lieu de 50€ :d) http://j.mp/1TcmIlG

Need for Speed (Origin) à 37.99€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TUtThN

Total War: Warhammer (Steam) à 35.49€ au lieu de 60€ :d) http://j.mp/1TcmFGD

TrackMania Turbo (Uplay) à 24.99€ au lieu de 40€ :d) http://j.mp/1TUuPmb

RollerCoaster Tycoon World Deluxe Edition (Steam) à 28.99€ au lieu de 55€ :d) http://j.mp/1TcmUkS

Lire la suite...
Call of Duty : Ghosts
PCPS4ONEWiiUPS3360
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 39.99€
360 16.47€ PS3 26.99€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Stellar Blade
26 avr. 2024
La vidéo du moment