CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu Un studio français qui se bat pour récupérer son jeu
Profil de miniblob,  Jeuxvideo.com
miniblob - Journaliste jeuxvideo.com

Un studio français qui se bat pour récupérer son jeu

Un studio français qui se bat pour récupérer son jeu
Les productions indépendantes ont le vent en poupe et profitent pleinement de l'essor des plates-formes de jeux en téléchargement. Les succès d'un Minecraft ou d'un Braid ne doivent pas nous leurrer sur les difficultés que peuvent rencontrer la plupart des développeurs. La vie d'un studio indépendant n'est pas toujours rose et les mésaventures qui touchent Alkemi sont là pour nous le rappeler.

Ce développeur a récemment fait parler de lui en annonçant son prochain titre : Drifting Lands sera un shoot'em up qui empruntera des éléments de gameplay au hack'n slash en laissant notamment une place prépondérante au loot. Mais Alkemi s'était déjà fait un nom avec son premier bébé, un certain Transcripted qui nous avait plutôt tapé dans l'œil. Petit rappel des faits pour ceux qui ont la flemme de cliquer sur notre test, il s'agit d'un titre original qui allie le dual stick shooter à la Geometry Wars et le puzzle-game à la Zuma.

Un studio français qui se bat pour récupérer son jeu
Les plus curieux d'entre vous se sont peut-être déjà rendu compte que Transcripted n'était plus proposé à la vente sur Steam depuis le mois de février 2013, mais ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Le conflit opposant Alkemi à son éditeur TopWare Interactive est désormais entre les mains de la justice allemande. La raison de cette procédure judiciaire ? Alkemi reproche tout bêtement à son éditeur de ne pas avoir respecté les termes du contrat qui les liait... Pour comprendre la situation, un petit récapitulatif des événements s'impose.

De l'euphorie à la douche froide

Tout commence pendant l'hiver 2011-2012. Alain Puget et Mickaël Mouillé, les deux fondateurs d'Alkemi, prennent alors contact avec différents éditeurs pour leur présenter le projet de Transcripted. Ils hésitent, penchent un moment pour l'auto-édition histoire de ne pas avoir affaire à un éditeur trop gourmand, mais finalement ils trouvent un terrain d'entente avec TopWare. Ils ont déjà discuté âprement des termes du contrat et ont pris ce qui leur semblait être le maximum de précautions. Lorsqu'ils signent finalement le contrat en avril 2012 ce n'est pas avec la société américaine TopWare, mais avec sa maison mère allemande. On pourrait croire qu'il s'agit là d'un détail mais il faut savoir qu'il est très difficile pour une société européenne de faire appliquer une décision de justice à l'encontre d'une société américaine...

Un studio français qui se bat pour récupérer son jeu
Mais pour l'instant l'éditeur et le développeur n'en sont pas là, ils prévoient de lancer Transcripted durant l'été 2012. Le jeu est effectivement terminé dans le mois d'août mais il ne sort finalement sur Steam que le 11 septembre. Ce petit délai de la part de TopWare signe le début des problèmes pour Alkemi. Le développeur a du mal à joindre les deux bouts, il est forcé de reprendre en urgence des activités de prestations, de négocier avec l'URSSAF et les services des impôts... Le travail sur Transcripted n'est pas tout à fait terminé, Alkemi doit encore régler quelques bugs et préparer la version boîte du jeu, ce qui va les occuper une bonne partie de l'automne.

C'est finalement au mois de décembre 2012 que le studio décide de passer à l'offensive. Alkemi n'a pas encore touché un seul centime sur Transcripted et le développeur n'a aucune idée du volume des ventes du jeu. TopWare ne répond plus ni aux mails ni aux sollicitations téléphoniques. Alain Puget commence donc par envoyer un courrier très formel en recommandé qui annonce son intention prochaine de faire appel à un avocat.

Une procédure judiciaire qui n'en finit plus

Un studio français qui se bat pour récupérer son jeu
Faute de parvenir à un compromis, c'est finalement en février 2013 que les représentants d'Alkemi débutent une procédure judiciaire à l'encontre de TopWare auprès du tribunal de commerce de Cologne. Il va leur falloir s'armer de patience puisque ce n'est finalement qu'au mois de décembre suivant, soit dix mois plus tard, qu'Alain Puget pourra plaider sa cause auprès du tribunal en question. Et encore, c'est un bien grand mot puisqu'il ne peut rien faire d'autre qu'écouter sagement la traduction de la défense de l'éditeur...

En janvier 2014, c'est le soulagement pour Alkemi car le juge se prononce en partie en leur faveur. TopWare doit en effet fournir les rapports de ventes au développeur, une première étape qui pourrait ensuite justifier d'autres revendications. Mais l'éditeur ne compte pas se laisser faire aussi facilement, TopWare fait appel de la décision. Cette procédure d'appel relance la machine judiciaire et il faudra peut-être attendre encore une année avant de découvrir le prochain épisode de cette saga...

Jamais sans mon soft

Un studio français qui se bat pour récupérer son jeu
Vous l'aurez compris, Alkemi est loin d'être remis de cette mésaventure. Le développeur n'a toujours pas touché le moindre centime sur les ventes du jeu et se sent totalement dépossédé de son bébé. A la base, il était prévu d'ajouter du contenu au fil des mois, finalement aujourd'hui le jeu n'est même plus disponible à la vente... Le bilan n'est pas reluisant mais les équipes d'Alkemi espèrent toujours remettre la main sur leur soft au terme de leur procédure judiciaire. Alain Puget ne mâche pas ses mots pour évoquer cette expérience :

Transcripted c'est un peu mon bébé et ça me fait mal au coeur de ne pas pouvoir en faire ce que je veux et qu'il ne soit plus « accessible ». Quant à retravailler à l'avenir avec un éditeur : plus jamais. Il est possible que je travaille avec des partenaires qui gèrent une partie de la com' autour de nos futurs projets, mais je ne confierai plus les clés du projet à quelqu'un.

Un studio français qui se bat pour récupérer son jeu
Les choses sont claires, pour Alkemi le salut est à chercher du côté de l'auto-édition. C'est d'ailleurs la solution qui a été retenue pour Drifting Lands. Nous laisserons le mot de la fin à Alain Puget, nous lui avons demandé quels conseils il donnerait à de jeunes développeurs pour qu'ils évitent de rencontrer les mêmes types de difficultés. Une fois encore, on comprend bien qu'il n'est pas prêt à faire de nouveau confiance à un éditeur...

Je leur conseillerais de faire super attention. Si vous voulez signer un contrat, prenez un avocat ! Un avocat qui connaît le milieu. Fort heureusement, nous en avions un et nous avons évité les plus gros pièges. Notre situation serait encore pire si nous n'avions pas pris cette précaution.

Deuxième point : personne ne peut aussi bien parler de votre jeu que vous-même. Si vous voulez une communication sur mesure, do it yourself ! Alors oui, cela demande du temps et beaucoup d'énergie, mais c'est le prix à payer. C'est la différence entre un bon jeu qui ne se vend pas, car connu de personne, et un jeu qui se vend.

Enfin : ayez un plan de secours. Le jeu vidéo, c'est une industrie plutôt cruelle, où la seule qualité du produit ne suffit pas toujours à assurer la rentabilité. Je parle bien de rentabilité, pas de succès commercial foudroyant. Ne vous endettez pas pour faire un jeu, ne vous mettez pas dans une situation personnelle trop compliquée juste pour finir votre projet.

Notre Gaming Live consacré à Transcripted

Nous avons contacté TopWare Interactive. L'éditeur nous a assuré dans un premier temps être prêt à communiquer sur le différend qui l'oppose à Alkemi mais n'a finalement jamais répondu à nos sollicitations.

  • Quand le shmup rencontre le hack'n slash
PC Topware Alkemi RPG Shoot'em Up Puzzle-Game Action Jouable en solo Multi en ligne
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
Niveau 10
le 28 mars 2015 à 17:47

Ca me donne envie de chier une telle affaire. :dehors:

Lire la suite...
Transcripted
PCSwitchPS4ONEWiiU
A lire aussi
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment