CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Prime Day
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Prime Day
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • Soldes
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News débat et opinion La représentation des femmes militaires dans les jeux vidéo
Profil de Jihem,  Jeuxvideo.com
Jihem - Journaliste jeuxvideo.com

La représentation des femmes militaires dans les jeux vidéo

La représentation des femmes dans les jeux vidéo est un sujet qui revient régulièrement sur le devant de la scène. Si les avis divergent sur la question, il y a tout de même un point sur lequel tout le monde semble se mettre d'accord : à de rares exceptions près, les personnages féminins ne reçoivent pas le même traitement que leurs homologues masculins, une fois filtrés à travers le prisme d'un jeu vidéo. Un constat d'autant plus vrai lorsqu'on se penche sur le cas précis des femmes militaires dans les jeux vidéo.

"En uniforme, nous nous ressemblons tous."

La représentation des femmes militaires dans les jeux vidéo
A quand remonte la dernière femme soldat vue dans un jeu vidéo ? Et plus précisément, à quand remonte la dernière femme soldat crédible dans un jeu vidéo ? C'est-à-dire une héroïne, ou même une figurante, qui ne soit pas ultra sexualisée, juste parce qu'elle est une femme. Dur de répondre à cette question, n'est-ce pas ? Il semble que les jeux vidéo mettent généralement un point d'honneur à distinguer homme et femme dans le design des personnages en choisissant généralement de donner d'une manière ou d'une autre un aspect un peu plus sexy aux personnages féminins. Pourtant, "il ne devrait pas y avoir de différence entre homme et femme", nous dit Ana Visneski, garde-côte de l'armée américaine depuis neuf ans. "En uniforme, nous nous ressemblons tous."

Troisième génération de militaires, Ana Visneski est responsable de communication en situation de crise ; sa mission consiste à expliquer les actions entreprises par l'armée, comme par exemple en 2005 lorsque l'ouragan Katrina frappait la Nouvelle-Orléans. Joueuse affûtée, elle élève depuis peu sa voix pour mettre en évidence le différent traitement réservé aux femmes militaires dans les médias, que ce soit à la télé, au cinéma ou bien sûr dans les jeux vidéo. Nous l'avons rencontrée durant le salon PAX Prime de Seattle pour discuter de sa position et tenter de mieux cerner l'image des femmes soldats que véhiculent les médias.

Regardez le début du film Iron Man. Tony Stark s'étonne que ce soit une femme qui conduise. "Oh, vous êtes une femme, je n'aurais jamais pu le deviner." dit-il. Jusqu'à ce qu'elle parle, Stark ne sait pas qu'il s'agit d'une femme. D'un côté, ça fait de lui un porc – ce que le personnage est réellement – mais d'un autre côté, cela montre qu'en uniforme, vous ne devriez pas être capable de faire la différence. Nous n'avons pas de petit ruban rose pour afficher notre sexe.

Mettez-moi en uniforme, avec les cheveux en chignon au dessus de mon cou et vous ne pourrez pas vraiment savoir si je suis un homme ou une femme. Jusqu'à ce que j'ouvre la bouche et que ma voix sonne différemment de celle d'un homme. Enfin, de la plupart des hommes. Il faut m'entendre crier et vous comprendrez !

Boob Armor fatal

La représentation des femmes militaires dans les jeux vidéo
En ce qui concerne les jeux vidéo, Ana Visneski classe les titres selon deux catégories : ceux qui n'incluent pas de femmes militaires et ceux qui les représentent mal en leur faisant (notamment) porter de mauvais uniformes.

Elle explique que les cinq branches de l'armée américaine (army, navy, air force, coast guard et marine) publient pourtant des photos en libre accès sur le site DVIDS.

Vous pouvez les consulter et vous verrez à quoi ressemblent les femmes en uniforme. Il n'y a même pas à appeler ou parler avec qui que ce soit, faites simplement un tour sur le site.

Pourquoi faire porter une armure à manches courtes aux femmes dans les jeux ? Et il n'est pas nécessaire d'affiner leurs tailles non plus, car une fois que vous ajoutez toutes les couches d'équipement tactique, on ne voit plus la différence.

Et inutile d'aborder le sujet du Boob Armor - littéralement, l'armure à seins. En plus de véhiculer une piètre image de la femme, ce genre d'équipement s'avérerait fatal s'il était réellement porté. Ce n'est qu'une question de logique, au lieu de diffuser un impact comme le ferait une armure "plate" pour homme, les deux cônes censés protéger les seins canaliseraient l'impact vers le centre de la poitrine.

Le danger de la mauvaise représentation

Depuis longtemps sensible à la représentation des femmes dans les médias, ce n'est que récemment qu'Ana Visneski a commencé à en faire son cheval de bataille. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas un jeu vidéo mais un film qui a été la goutte d'eau à faire déborder le vase, Big Ass Spiders pour ne pas le citer.

Non seulement, le film expose d'horribles stéréotypes raciaux, mais le personnage féminin, qui est une militaire, porte des talons trop hauts, une jupe trop courte, une longueur de cheveux non réglementaire, trop de maquillage... Lorsqu'elle met sa combinaison tactique, elle ne protège pas sa tête alors que le reste de l'équipe porte un casque ! Pendant le film, je relevais simplement dans ma tête tout ce qui n'allait pas jusqu'à ce que la fille se fasse kidnapper par l'araignée et que le gars doive alors la sauver. Vraiment ? L'exterminateur d'insectes gras du bide doit aller sauver l'officier de l'armée américaine ? Va te faire ! Et j'ai quitté la salle.

J'en ai marre de voir les femmes militaires représentées soit comme des garçons manqués androgynes, qui sont en quelque sorte plus hommes que femmes, soit comme des petites filles qui attendent d'être secourues.

La représentation des femmes militaires dans les jeux vidéo
Depuis toujours, les médias, et donc aussi les jeux vidéo, véhiculent des images plus ou moins fantaisistes de leurs personnages féminins. Anita Sarkeesian l'a d'ailleurs brillamment démontré dans sa série de vidéos Tropes vs Women in Video Games, à consulter sur YouTube avec des sous-titres français si nécessaire. Concernant les jeux vidéo et les femmes militaires, le problème n'est pas simplement une question d'image déformée par rapport à la réalité. Le problème est bien plus profond puisque Ana Visneski considère que ces jeux mettent potentiellement sa vie en danger en la représentant comme une poupée sexuelle. Que ce soit volontaire ou non, ces jeux enseignent qu'une femme militaire est forcément moins compétente qu'un homme, ce qui peut avoir de lourdes conséquences sur le terrain.

Les contres exemples

La représentation des femmes militaires dans les jeux vidéo
Tous les jeux ne sont pas à mettre dans le même panier. Par exemple, le studio Infinity Ward a annoncé que le prochain Call of Duty : Ghosts à sortir en fin d'année verrait l'apparition de femmes soldats dans la série (image en médaillon). Peu d'éléments ont été révélés à ce sujet mais d'après la bande-annonce et les dessins préparatoires qu'a pu voir Ana Visneski, hommes et femmes semblent être mis sur un pied d'égalité, au moins au niveau visuel lorsqu'ils portent leurs combinaisons tactiques. Parmi les jeux déjà sortis, Ana cite XCOM qui "traite le sujet de la bonne façon. Hommes, femmes, vous ne pouvez pas faire la différence et les statistiques sont les mêmes." Mais l'exemple qui revient le plus dans la conversation est Mass Effect.

Commandant Shepard peut être représenté(e) par un homme ou une femme, cela n'a pas d'importance, car le personnage est écrit pour être une personne - pas pour être un "mec macho" ou une "gentille fille", mais une personne. C'est mon exemple préféré.

La représentation des femmes militaires dans les jeux vidéoLa représentation des femmes militaires dans les jeux vidéo

Trop peu de femmes militaires

Alors que les statistiques montrent que près de la moitié des joueurs sont des joueuses, on peut donc s'étonner qu'il n'y ait pas plus de FemShep (Shepard femme) dans le paysage vidéoludique. Bien sûr, les jeux vidéo ne manquent pas de femmes fortes. Nilin de Remember Me ou encore Lara Croft de Tomb Raider font partie des personnages réussis pour Ana Visneski "Ce coup-ci, ils ont gardé l'habit plus ou moins traditionnel, mais ils ont remplacé le short par un pantalon parce que cela a plus de sens. Ils ont aussi réduit la taille de bonnet à une taille humaine". Mais ni Nilin, ni Lara ne sont des femmes soldats à proprement parler. Pourquoi n'y a-t-il donc pas plus femmes militaires traitées avec le même respect que Shepard ?

J'ai récemment eu une conversation avec quelqu'un fortement lié à un jeu AAA – je ne souhaite pas le citer car je n'ai pas eu l'occasion de discuter clairement avec lui, et je ne pense pas qu'il réalisait ce qu'il était en train de dire – mais selon cette personne : "Les femmes militaires ne représentent pas un marché suffisamment grand pour être considérées".

Dans un sens, je comprends, il n'y a que 300.000 femmes militaires dans tout le pays, et lorsqu'il faut prendre des décisions financières sur un jeu, il n'y a pas assez de femmes militaires pour que leur point de vue compte. Nous sommes encore très minoritaires sur le marché du jeu. Je comprends ça. Mais en même temps, qu'est-ce que j'ai envie d'étrangler ce type !

La plupart des personnes qui valident les productions sont malheureusement des gens qui ne jouent plus vraiment à beaucoup de jeux. Je pense que ces personnes ne pensent pas forcément à la mauvaise représentation des femmes militaires dans les jeux et aux conséquences que cela peut engendrer. Ca a été OK pendant tant d'années… Mais ça fait trop longtemps qu'il est acceptable de représenter les femmes militaires en tant qu'objets sexuels.

Le rôle des joueurs

La représentation des femmes militaires dans les jeux vidéo
Si les décisions ne sont pas de notre ressort, nous les joueurs, cela ne veut pas dire qu'il faut rester les bras croisés. Pour Ana Visneski, nous avons tous notre rôle à jouer dans le processus et cela passe principalement par l'éducation.

Il y a cette règle sur internet "ne sois pas un con". Mais ce n'est pas suffisant de ne pas être un con. Quand je joue à Call of Duty, si j'entends quelqu'un faire un commentaire déplacé, blaguer sur le viol, parler négativement des femmes militaires, c'est ma responsabilité de lui dire "mec, c'est pas cool" et refuser de continuer à jouer avec cette personne. Rien n'enseignera plus vite à quelqu'un de ne pas être un connard, que de voir son Gamerscore chuter parce qu'il mourra lorsque vous quitterez le jeu.

Ana Visneski se montre donc optimiste pour l'avenir. Elle voit les choses commencer à changer, doucement mais sûrement.

Il y a des gens qui s'élèvent pour dénoncer ce problème. Il y a tant de personnes qui souhaitent voir les choses évoluer, c'est juste phénoménal. Je suis impatiente de voir comment cela va continuer de progresser.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
qioux qioux
MP
Niveau 1
le 11 janv. 2019 à 01:52

As sexy as American sex doll https://bit.ly/2M2z54k

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment