Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2008 /

Viva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin Cook du 28/08/2008

News archive
Viva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin Cook
Viva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin Cook
360
Partager sur :

Viva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin Cook
Sur Viva Piñata, Justin Cook tient un rôle essentiel puisqu'il dirige le département du design. Autrement dit, c'est son équipe qui définit l'aspect de chacune des nombreuses créatures de ce titre atypique. A quelques jours de la sortie du nouvel opus, il nous l'a présenté en détail.

jeuxvideo.com > Juste histoire de vous situer, avez-vous travaillé sur le premier Viva Piñata ?

Justin Cook : Oui, absolument. En fait, je fais partie des membres de l'équipe du premier opus à se retrouver sur le second depuis que son designer en chef, Greg Mayles, est parti travailler sur le nouveau Banjo.

jeuxvideo.com > Et considérez-vous que vous avez pris un nouveau point de départ pour travailler sur cette suite ou que vous cherchiez à reprendre les recettes qui avaient fait les spécificités du premier ?

Justin Cook : On peut dire que c'est à la fois du travail original et que j'étais un peu gouverné par le fait que j'avais travaillé sur le premier. A mon niveau personnel, je dirais que je me suis davantage ouvert. Il est certain en tout cas que j'ai réalisé beaucoup plus de travail de conception sur Viva Piñata : Trouble in Paradise que sur le premier afin d'en faire une suite qui n'aurait pas à rougir de la comparaison.

jeuxvideo.com > Quelles sont selon vous les grandes nouveautés de ce second Viva Piñata et qu'est-ce qui motivera les joueurs du premier à vouloir le découvrir ?

Justin Cook : Selon moi, ceux qui ont joué au premier Viva Piñata se sont immanquablement rendu compte à quel point c'était un jeu profond proposant énormément de choses à faire. Avec cette suite, nous avons ajouté pas mal de niveaux différents, de couches qui ajoutent à la profondeur. Dans le précédent, quand vous aviez réussi à attirer tous les animaux dans votre jardin, vous aviez en quelque sorte atteint la fin du jeu. Dans Viva Piñata : Trouble in Paradise, vous pouvez faire encore beaucoup de choses avec les animaux. Par exemple, vous pouvez leur apprendre des tours. Si vous leur donnez la bonne nourriture et que vous leur appliquez les bonnes instructions, vous les verrez accomplir un tour dans une petite animation dédiée. Nous avons également augmenté l'importance des fêtes dans le jeu. Vous allez devoir rendre les piñatas très heureuses avant de les envoyer dans des fêtes. Quand elles reviendront, elles auront pris beaucoup de valeur. Dans cette suite, on trouvera aussi le principe des défis internationaux qui permettront au joueur de récupérer des accessoires venus de pays assez exotiques comme l'Australie, etc. Donc, il y a beaucoup de nouveaux contenus qui devraient pousser ceux qui ont joué au premier jeu à renouveler l'expérience, d'autant plus que s'ajouteront à tout cela les nouvelles piñatas... Leur apparition modifie les relations de l'ensemble puisqu'elle change tout ce qui est de l'ordre de la chaîne alimentaire car ces nouveaux animaux ont de nouvelles proies et de nouveaux prédateurs, etc.

jeuxvideo.com > Et justement, pourquoi avoir développé deux jeux aussi ressemblants et à la fois aussi distincts ? Pourquoi, dans l'idée générale, ne pas avoir choisi l'option qui aurait consisté à faire de ce nouvel opus un add-on du premier et obtenir un résultat en forme d'histoire à épisodes ?

Justin Cook : S'il fallait trouver une raison à cela, je dirai que c'est parce qu'au moment où nous avons développé le premier opus, nous ne savions pas qu'il y en aurait un deuxième. En fait, une grande partie des décisions que nous avions prises pour le premier Viva Piñata allaient même à l'encontre de cette éventualité. Par exemple, nous envisagions dans un premier temps de transférer les animaux du premier dans cette suite mais les deux jeux étaient tellement différents au niveau logiciel que ce n'était pas possible. C'est à cause de choses comme cela que nous avons dû faire deux jeux bien distincts.

Viva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin CookViva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin CookViva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin CookViva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin Cook

jeuxvideo.com > Que pouvez-vous nous dire concernant les nouveaux systèmes de jeu ? Parlons des cartes, par exemple...

Justin Cook : En fait, le système des cartes est une idée que nous a apporté l'ingénieur en chef qui travaille sur le jeu. Il passait son temps à étudier la caméra de la Xbox 360 en se demandant ce qu'il allait bien pouvoir en faire. Au bout d'un moment, il m'a montré ce qui est devenu le principe inclus dans le jeu. Il a placé devant la caméra une carte sur laquelle était dessiné un animal et celui-ci est apparu immédiatement dans le jardin. J'ai pensé tout de suite que ce serait parfait pour notre jeu. C'est un principe qui parle sans doute davantage aux enfants que, par exemple, le fait de jouer en ligne et nous pouvons vraiment faire beaucoup de choses à partir de là. A côté de cela, le jeu est effectivement bourré de nouveautés tout simplement parce qu'une grande partie de l'équipe de développement avait travaillé sur le premier opus et qu'ils adorent ce titre. Ils voulaient donc l'améliorer et lui apporter beaucoup d'innovations. Je citerai par exemple le système des bonbons que vous pouvez acheter dans un magasin dédié. Après en avoir un, vous pouvez par exemple jouer au golf en creusant un trou dans le sol et en frappant le bonbon avec une pelle pour le faire entrer dans le trou. L'idée, c'est de pouvoir proposer des choses très différentes pour que les joueurs puissent s'éloigner de temps en temps de ce qui constitue le principe général du jeu. Donc, vous pouvez tout à fait tracer votre propre parcours de golf avec des bunkers, etc.

jeuxvideo.com > Y'a-t-il de nouveaux mini-jeux ?

Justin Cook : On a repris les mini-jeux qui étaient déjà présents dans le premier opus en les améliorant. A cela, nous avons ajouté une course simple se déroulant sur un terrain à la composition variée. Selon l'animal que vous contrôlez, il avance plus vite sur certains genres de terrain et plus lentement sur d'autres. La course étant vue du dessus, il faut donc le déplacer de haut en bas sur l'écran pour le faire marcher sur les parties les plus rapides pour lui et lui faire éviter les zones qui le ralentissent. L'autre mini-jeu que nous avons créé pour cette suite est une sorte de "A la recherche de la nouvelle star"version Piñata. Vous habillez l'un de vos pensionnaires à votre manière et vous le présentez à un jury que vous aurez vous-même choisi pour qu'il lui attribue une note.

jeuxvideo.com > L'aspect communautaire d'un jeu prend de plus en plus d'importance sur les jeux console. Avez-vous prévu certains éléments censés promouvoir la création d'une communauté de joueurs autour de ce titre ?

Justin Cook : Effectivement, une communauté importante s'était déjà créée autour du premier Viva Piñata. Ce sont des gens vraiment fantastiques. Nous avons pris en compte beaucoup de leurs retours lors du développement de cette suite. Pour moi, la situation est claire : ces gens-là sont vos fans ; ils savent ce à quoi ils veulent jouer et comment ils veulent y jouer. Donc, nous écoutons leurs avis quand nous développons un jeu. D'un autre côté, et je pense particulièrement au système de carte, nous tâchons de proposer à cette communauté du contenu original qui, justement, favorise les échanges et tout ce qui rend une communauté active. Et ce n'est pas tout. Nous avons des projets pour cet aspect du jeu qui permettront aux fans de rester en contact avec le jeu très longtemps.

jeuxvideo.com > Il y a eu une version PC du premier Viva Piñata. En sera-t-il de même pour cette suite ?

Justin Cook : Franchement, je n'en sais rien.

jeuxvideo.com > C'est surtout au niveau de ce système de cartes que la question se pose. Pourra-t-il survivre si vous adaptez Trouble in Paradise sur PC ?

Justin Cook : Pour être clair, le système de cartes est avant tout une fonctionnalité additionnelle très sympa. On n'a absolument pas besoin de s'en servir pour terminer le jeu.

jeuxvideo.com > Mais ne donne-t-il pas un avantage à ceux qui l'utilisent ?

Justin Cook : Si, d'un certain côté. Si vous trouvez la carte qu'il vous faut, vous gagnerez sans doute du temps. Mais le jeu propose déjà quelque chose de similaire puisque vous pouvez échanger vos piñatas avec d'autres joueurs. Pour nous, c'est tout simplement un système amusant, rien de plus.

jeuxvideo.com > Autre différence de cette suite : elle possède une vraie fin. Pourquoi avoir décidé qu'il en fallait une ?

Justin Cook : Ce n'est pas tout à fait une fin dans la mesure où vous pourrez continuer à jouer aussi longtemps que vous le désirerez. Mais comme certaines personnes s'étaient plaintes que le premier n'ait pas de fin définie, nous avons voulu corriger cela. Maintenant, on peut parfaitement atteindre la fin de l'intrigue principale et ranger le jeu en se disant qu'on l'a terminé.

jeuxvideo.com > Le Xbox Live jouera-t-il un rôle plus important dans Viva Piñata : Trouble in Paradise que dans le premier ?

Justin Cook : Pour l'instant, nous n'avons aucun projet en ce qui pourrait concerner, par exemple, du contenu téléchargeable car nous nous sommes concentrés sur les cartes. Le résultat est le même en fait. Mais le système de cartes nous a semblé capable de parler à toute la famille contrairement aux téléchargements qui sont davantage réservés à ceux qui savent bien se servir de la machine, ce qui exclut par exemple les très jeunes enfants.

jeuxvideo.com > Même si nous sommes convaincus que vous allez répondre "aux deux.", à qui s'adresse Viva Piñata ? Aux enfants ou aux adultes ?

Justin Cook : Une des critiques faites au sujet du premier disait que cela ressemblait à un jeu pour enfants et qu'à la fois il était trop compliqué pour eux. Donc nous avons voulu cette suite plus ouverte pour le public le plus jeune. D'un autre côté, nous avons ajouté des éléments qui augmentent la profondeur et la difficulté à haut niveau. Donc il est clair, comme vous le présentiez, que le Viva Piñata s'adresse effectivement à ces deux catégories de public.

jeuxvideo.com > Alors que diriez-vous pour convaincre ceux qui n'y voient qu'un jeu pour gosses qu'il faut essayer Viva Piñata ?

Justin Cook : Ne vous arrêtez pas aux couleurs éclatantes du rendu graphique. Il y a un vrai jeu riche et difficile à maîtriser complètement derrière cela. De plus, il est tellement permissif que vous allez y trouver essentiellement ce que vous y amènerez.

jeuxvideo.com > Merci, M. Cook

Viva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin CookViva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin CookViva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin CookViva Piñata Pagaille au Paradis : interview Justin Cook
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
Xbox 360 Gestion God Game Microsoft Rareware

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
11cmEN_Erection
11cmEN_Erection
MP
le 25 janv. 2010 à 14:07

Intéressant , mais oui, c'est un BIDE !

Lire la suite...
ImperiumAlpha
ImperiumAlpha
MP
le 02 sept. 2008 à 16:41

univers coloré avec des petites créatures mignone qui a mon avis devrait se retrouvé sur wii je connais peu de xboxien qui vont l acheté
wait and see

J'ai déjà joué à la démo du premier ça demeure pas mal marrant et ça change de tout c'est jeux bourrin ou le but est de tuer tout se qui bouge. Je suis un grand amateur FPS/RTS et j'ai quand même apprécié la démo. Et disez vous ceci il en sortirais pas un troisième si ça ne se venderais pas ;).

Donc en quelque pars ils ont reussis a rentabilisé le jeu.

C'est bien pareille de retourné à de vieu classique ou la vie était rose juste à pensé a des jeux comme Banjo & Kazooie, Mario... Bon d'accord normalement c'est la Wii qui aurait du avoir Banjo et Viva mais bon c'est plaisant pareille d'avoir du choix sur une console.

Lire la suite...
billy_bats
billy_bats
MP
le 30 août 2008 à 17:10

j'avais eu le 1 avec la console et forza et je m'etait dit c'est quoi ce jeu de m*rde. Je me suis dit je vais quand meme l'essayer et la quelle surprise, c'est un super jeu en fait heuresement qu'il est vendu avec la console car je n'y aurai jamais joué sinon. je prendrai peut etre le 2 quand il sera a 30€.

Lire la suite...
pf_lord
pf_lord
MP
le 29 août 2008 à 09:40

:bave: magnifique ce jeu :bave:

Lire la suite...
inferno_fr
inferno_fr
MP
le 29 août 2008 à 05:10

J espére que banjo va ratrapé le coup car vu le nombre de com posté ,il n y a pas tellement d engoument pour viva pinata.
ce seré dommage de voir disparaitre un studio ausi prestigieu que rare.

Lire la suite...
GTB_01
GTB_01
MP
le 28 août 2008 à 20:38

Foutrement beau! Techniquement rare assure, après faut aimer le genre mais le 1 était franchement bon malgré quelques défauts.

Lire la suite...
The_broyeur
The_broyeur
MP
le 28 août 2008 à 20:37

Vivement! Il me tarde! :D

C'est sur qu'en absence de sang, les gros débiles de bourrins vont dire que c'est nul ;)

Lire la suite...
boudu
boudu
MP
le 28 août 2008 à 19:41

Il a l'air bien sympas ce jeu !

Lire la suite...
jimi95
jimi95
MP
le 28 août 2008 à 19:29

BIDE :-)

pas du tout xD ce jeux est génialissimo sauf que le 1er je le trouve trop dur et trop long mais sinon je le trouve reposant ( surtout apres 2heure de gow) super beau mais encore il est super reposant :-)

VIVA PINATAAAAAAA
VIVE VIVA PINATAAAA
FORZA VIVA PINATAAA
VIVA VIVA PINATAAAA

:question:

Lire la suite...
hexi0n
hexi0n
MP
le 28 août 2008 à 18:31

Fiou , vu comme j'ai adoré le premier et le temps que je lui ai consacré , je vais me jeter sur cette suite comme une mouche sur une merde.

Lire la suite...
Viva Piñata
PC360
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
4
Marvel's Avengers
04 sept. 2020
5
Assassin's Creed Valhalla
17 nov. 2020