Menu
Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots
  • PS3
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2007 /

E3 2007 : MGS4 est immortel du 12/07/2007

News archive E3 2007 : MGS4 est immortel

E3 2007 : MGS4 est immortel

En plus du trailer diffusé par Konami à l'occasion de l'E3, la société en rajoute une couche en diffusant quelques images issues de ladite vidéo de Metal Gear Solid 4 : Guns Of The Patriots. Une belle preuve d'amour et surtout une autre façon pour les fans de Snake de verser une larme de joie en constatant le retour du charismatique Vamp, laissé pour mort à la fin de MGS 2. Le bébé de Kojima, désormais attendu pour le premier trimestre 2008, profitera d'une ambiance de guerre civile particulièrement bien rendue et si cet opus sonnera comme une belle réunion de famille, ce sera surtout le jeu qui marquera le départ de Kojima, MGS 4 étant son dernier MGS... Bon en même temps, ce n'est pas comme si il nous faisait le coup à chaque fois.

E3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortelE3 2007 : MGS4 est immortel
  • Site officiel de Kojima Productions
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
E3 PS3 Action Infiltration Kojima Productions Konami

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
snake-bis
snake-bis
MP
le 06 juil. 2008 à 19:06

rien a dire c est le meilleur qui existe

Lire la suite...
tof_des_bois
tof_des_bois
MP
le 10 août 2007 à 10:56

Et alors? Perso j´ai économisé pour me prendre une ps3. j´en suis très content et concernant MGS4, que ce soit une exclue ou multi, je suis sûr de l´avoir. Donc si il passe en multi tant mieux pour vous mais pour les possesseur de ps3 ca change rien... et message a ceux qui disent pas pouvoir acheter la ps3 car elle est trop chère : Si vous pouvez mettre le prix d´une 360, qu´est-ce qui vous empèche d´attendre un peu d´avoir économisé assez?

Lire la suite...
winner906
winner906
MP
le 03 août 2007 à 14:28

Pour info si il baisse pas le prix de la PS3 ! MGS sera a nous sur 360 mouaaaaaaaah

Lire la suite...
ElGregou
ElGregou
MP
le 26 juil. 2007 à 14:37

Sauf que là, cela sert le jeu mon cher! Je suis d´accord, il faut bien qu´il y ait un peu de fantastique pour qu´on reconnaisse la "griffe MGS" et que les boss posent un challenge. Or, trop de fantastique tue l´impression d´immersion. Et si MGS3 en utilisait un peu, il évitait au moins de faire un scénar relou à base de philo de comptoir et d´IA bonne pour la science-fiction comme dans MGS2. D´ailleurs c´est bien simple, en prenant MGS3 comme exemple, tu n´as cité que les boss, preuve qu´il est difficile dans le scénario ou dans l´univers traversé de trouver quelque chose d´irréaliste. L´important, dans un jeu, n´est pas que son créateur "se lâche", mais aussi qu´il sache poser des limites à son imagination pour que le tout reste cohérent.

Lire la suite...
gojiro
gojiro
MP
le 23 juil. 2007 à 00:25

Putain jolie pavé, mais tu te contredis, ou alors pense à oter cette grosse poutre de ton oeil qui surgis lorsque tu joues à mgs 3, car un mec aux bras électrifiés, un sniper centenaire explosant en une gerbe de moineaux, ou un type qui se demembre à tout va et grimpe aux arbres tel un écureuil, niveau réalisme on a vu mieux.

Personnellement je cautionne à fond ce trip déjanté (présent depuis le un, psycho mantis, le shaman, le sosie parfait blabla). Si mgs se voulait être à fond réaliste ça ne serait qu´une énième soupe façon syphon sphincter. Bref du délire, de l´audace, de l´abracadabrantesque, que kojima se lache.

Lire la suite...
ElGregou
ElGregou
MP
le 17 juil. 2007 à 04:12

Je reviens d´un WE en famille, et j´avais laissé mon avis rapide juste avant de partir. J´m´en va donc vous le développer un peu.

Tout d´abord, il est évident que MGS (la saga) est loin d´être daubique; elle se rapproche même plus du hit indispensable que du jeu moyen. Le 1er MGS a mis tout le monde d´accord à l´époque en inventant un genre: la simulation d´espionnage et d´infiltration. La technique faisait également un bond en avant avec des textures fines (pour l´époque, je le rappelle), et une des premières utilisations intelligentes de la fonction vibration de la dualshock. Je me rappelle en effet mon extase lorsqu´au décollage d´un hélicoptère, la manette vibrait en changeant d´intensité selon la proximité de l´appareil. Le scénario était intéressant, assez Science-fiction sans tomber dans le ridicule. Bon, bien sûrs les boss avaient des pouvoirs "magiques", mais il faut bien une équipe d´adversaires digne pour alimenter le jeu quand même...Cependant, je noterai quand même de sévères baisses de rythme dans le jeu avec des allers retours bien longs et inutiles (mon dieu, cette horrible clé thermique qu´il faut balader à droite et à gauche...Et ce PSG1 qu´il faut aller chercher à perpét...). Bon je ne parlerai pas des doublages français ridicules qui ont aussi saboté le jeu, car ceci fut indépendant de la volonté des développeurs.
Puis vint MGS2. Débuts de la Play2, des nouvelles 3D lissées, et des jeux permettant enfin de s´occuper de détails. Alors que la PS2 expose ses jeux vitrines (jeux inintéressants uniquement présents pour montrer ce que les nouvelles machines sont capables de faire), MGS2 débarque et ose proposer une véritable aventure en belle 3D,avec des adversaires intelligents, des détails époustouflants, un scénar magnifique, etc etc...La démo jouable sort, on retrouve Snake pour le plus grand plaisir, on s´infiltre dans un bateau (assez original comme décor), on se bat contre une mercenaire dans un duel qui n´a rien d´exagéré, on tire sur un seau de glaçons pour voir ces derniers tomber et on s´extasie de stupeur quand on remarque qu´ils fondent progressivement quand on les regarde! Soucis du détail!!!
Alors forcément, la démo aguiche le joueur peu regardant à cette époque des débuts de la console. Il achète le jeu (il n´y a rien d´autre de bien à ce moment, quasiment) et se lance. Surprise, le Tanker n´était que le début, une sorte d´introduction, et re-surprise on ne contrôlera pas Snake mais Raiden (je n´ai rien contre lui perso, je ne comprends pas pourquoi tout le monde l´a incendié...Serait-ce parce que mon dieu, on avait osé mettre un héros différent pour changer la donne?). Et puis on joue, et on découvre les adversaires: un poseur de bombes (cool), une femme chanceuse (original), Olga (sympa mais charisme moyen), un ninja cyborg (déjà vu), Revolver Ocelot (déjà vu), un vampire (rien à faire dans ce genre de jeu), et le gros méchant Solidus (en plus d´avoir un nom pourri, un style bourrin et un charisme de moule restée trop longtemps au soleil, il est le dernier boss et donc censé être l´apogée de l´aventure...QUELLE DECEPTION!!). Alors on se dit qu´on va s´attarder sur les seuls persos à priori intéressants.
Le duel contre Fatman arrive...Et il rapplique en roller avec une coupe d´alcool: ON PLEURE.
Le duel contre Revolver Ocelot n´arrive pas: ON PESTE.
Le duel contre Chance se produit, mais il est inintéressant: ON S´ENERVE.
Le duel contre Vamp a lieu, mais il manque totalement de punch: ON STRESSE.

On se rabat alors sur le scénario? Patriotes, lalilulelo, intelligence artificielle, des Gears à n´en plus finir et qui poussent des bruits de T-REX (ben voyons), une fille de 15 ans à couettes qui a loupé sa vocation de Popstar japonaise (non, on ne me fera pas croire que même si elle a la nationalité américaine, c´est l´américaine type. C´est une japoniaise, point. Elle dit 2 mots de sa voix nasillarde, et on a déjà envie de la claquer sérieux!). Reste le personnage de raiden...Ben un pauvre gars qui est le pion d´une IA (ben tiens) qui cherche à créer des super-soldats (re-ben tiens).
Non sérieusement y´a tellement de choses que je ne sais même plus par où continuer. On nous a bassiné que MGS était une saga réaliste, où les adversaires et soldats réagissaient "intelligemment", où on rentre dans le jeu de l´infiltration...Mais comment voulez-vous y croire 2 secondes quand on vous fait combattre une trentaine de gears nucléaires, montre bondir un ninja cyborg qui n´avait aucune raison d´exister dans le 2 (c´était Olga? Ben voyons, fallait bien lui trouver une utilité à celle-là), voir un mec courir sur l´eau et se prendre une balle dans la tête comme s´il prenait son p´tit déj, voir une fille rompue aux armes nucléaires mais avoir peur des cafards, voir un mec se faire contrôler par un gars mort parce qu´on lui a greffé le bras de ce dernier. Comment voulez-vous ne pas dire "non mais c´est bon, STOP" quand on vous dit qu´un mécanisme électromagnétique dévie les balles, quand Solidus vous combat avec une armure tentaculaire à la Doc Octopus, et sur le toit d´un monument américain (cliché, cliché, cliché!!)...C´est bien simple, MGS2 EN FAIT TROP. Il se ridiculise lui-même par sa surenchère et ses poses clichées, un syndrome qu´on retrouvera dans le Twin Snakes de la Gamecube; sauf que là, la presse avait quand même oser relever ce défaut. Logique, ce n´était pas vraiment un nouveau MGS, donc on n´avait pas de scrupule à le casser. De plus, ce jeu ne sortait pas dans les débuts d´une console, donc il n´impressionnait plus. Après cette petite apartée, revenons à MGS2...Scébar too much, mise en scène too much, persos vraiment too much et ridicules...Vers quoi pouvons-nous nous rabattre...Le jeu? Ah ben le jeu est toujours aussi bien...pour le peu qu´il y a. Quand il s´agit de se planquer et d´attaquer ou de s´infiltrer, le jeu est toujours aussi jouissif. Oui mais voilà, quand on a trouvé la technique pour passer un ou deux gardes, on s´en lasse. La Big Shell est grande, mais tellement vide. Et tous les lieux se ressemblent horriblement. Un pont métallique marron, un couloir métallique gris, OUAH! On retourne en arrière pour désamorcer des bombes, on plonge 10 minutes dans l´eau alors qu´il n´y a rien d´intéressant dans ce passage.Au final on s´ennuie...
Alors on finit le jeu au bout de 15 heures, avec dans nos limbes un enchevêtrement de questions scénaristiques (c´est bien simple, on se demande si on a joué à un jeu de guerre ou à "Kojima fait de la SF"). Alors on refait le jeu, en essayant de comprendre cette fois...10 heures de plus. Ca y´est, on a compris enfin...Mon dieu ce que c´est tarabiscoté!! Et on est censés y croire? C´est censé être philosophique une telle soupe mangaesque? Alors on refait le jeu pour le fun et les bonus..Et là on trace en 4-5 heures. Et on se dit qu´on a vu le film, et qu´il faut maintenant se forcer (oui, SE FORCER) à jouer enfin au jeu pour lui-même puisque le scénario ne nous surprend plus. Et là, on se rend compte qu´en plus de durer 5 heures, le jeu se résumé pour un tiers à courir tête baissée dans les couloirs et passerelles de la Big Shell. C´est à ce moment que le joueur intelligent se posera la question: "Mais? En mettant le scénar de côté, c´est vraiment rien que ça MGS2?"...Ben oui, MGS2 ce n´est que du film avec un peu de jeu...D´ailleurs, avez-vous remarqué ce fait édifiant? Quand on parle de MGS2 entre fan, on ne parle jamais des joies du gameplay, mais toujours de telle ou telle scène, comme si on parlait d´un film. Preuve qu´on en parle plus comme un représentant de l´art cinématographique (auquel MGS ne pourra jamais prétendre de par sa mise en scène ultra cliché) que comme un jeu vidéo (auquel il ne pourra non plus prétendre de par son gameplay trop absent). En conclusion, je pense que si MGS2 a marqué les esprits, c´est parce qu´il a su montrer qu´avec les nouvelles technologies, il était possible de faire un film avec un jeu, point.
Bon, je vais enfin vite fait parler de MGS3. Contrairement aux autres MGS, je trouve ce dernier quasiment parfait. Hormis les menus pas très pratiques (notamment pour se soigner et se nourrir) et une idée de camouflage bâclée, le jeu est superbe. Déjà, on est dans un contexte plus réaliste puisqu´il s´agit de la crise des missiles cubains. Ca aide quand même à s´impliquer dans l´histoire. Cette fois, on ne se bat plus contre des robots et des ninjas, mais contre des soldats et mercenaires. On ne visite plus des complexes nucléaires aux néons faisant palir les boîtes d eParis les plus branchées, mais on découvre des grottes, des rivières, des montagnes. Les boss sont superbes et le fait qu´il n´aient pas d´histoire est, je trouve, un atout. Ainsi, on a l´impression de combattre de simples soldats, des mercenaires qui ont derrière eux une vie de combats, et non une troupe dont chacun serait prétexte à nous ressortir une leçon philosophique de merde qui plomberait le jeu. Le héros, Snake, est enfin bien plus humain. Il ne fait pas des sauts périlleux, et ne reste pas de marbre devant toute situation. Kojima l´a fait humain, et c´est bien là le point fort de l´histoire. Qui ne se pisserait pas dessus en voyant la lame d´un couteau à 1 mm de son oeil? De plus, Snake fait des erreurs de jugement monumentales, se se fait rétamer par The Boss, perd un oeil...Il n´est pas invincible, ni infaillible, c´est un soldat comme un autre qui s´en est sorti par sa pugnacité, mais aussi beaucoup par la chance.
Les discussions au codec sont enfin moins longues et vont à l´essentiel. On est en guerre, enfin, et pas dans les dictons philosophiques de Mémé au coin du feu! Bon, du coup certains personnages ne servent pas à grand chose (comme le Black qui s´occuppe des armes - j´ai oublié son nom), mais après tout ils ne sont utiles que si on le désire.
Enfin, le gameplay varie pas mal (scène de poursuite à moto, scènes d´infiltration déguisée, nage dans les eaux, repérage en grotte sombre, séance de duel au sniper MYTHIQUE, duel final somptueux. La mise en scène est encore un peu too much des fois (l´arrivée d´Eve en moto, le perso The Fury qui est le seul perso manqué de ce volet) mais certaines scènes somptueuses (comme la fin ou la scène de torture) rattrapent suffisamment le coup pour excuser ça.
MGS3 est le volet qui mit le plus en avant le gameplay, et proposa un scénario crédible. Il est aussi le seul qui n´eut pas à obliger le joueur à faire d´incessants allersretours au nom d´une liberté d´action et d´un espace énorme que l´on est amené à revisiter. Non, MGS3 nous fit visiter un peu tous les aspects d´une jungle et d´un complexe militaire de manière un peu plus linéaire, mais beaucoup moins gonflante et redondante. Ce renouvèlement incessant de la découverte des décors et phases de jeu est certainement ce qui fait de MGS3 un grand jeu, et non un grand film.

Voilà, je vais me coucher il est 4h du mat. Je n´ai pas tout développé comme je le voulais et ça reste très brouillon. J´argumenterai plus tard si nécessaire.

Enfin, je m´adresse aux quelques guignolos qui croient qu´on critique un scénario parce qu´on ne l´a pas compris, ou qu´on critique un jeu parce qu´on l´a fait en mode "very easy": je précise que je suis un perfectionniste qui finit les jeux à 100%, et que j´ai donc fini MGS1, 2, et 3 dans tous les sens. j´ai récupéré tous les dog tags dans tous les modes de difficulté pour MGS2, récupéré tous les trucs cachés dans MGS3 (trouvé les grenouilles, capturé le Tsukinoko, capturé toutes les espèces d´animaux, bref tout!). je précise aussi qu´étant à la fois étudiant en lettres et passionné de cinéma, je sais analyser un scénario quand j´en vois un, et que si je ne comprends pas celui-ci du 1er coup, je me force et refais le jeu. Donc cherchez ailleurs dans les attaques mesquines. Je comprends qu´on puisse aimer MGS2 et 1, mais alors argumentez en faisant commemoi, c´est-à-dire présenter des arguments sans attaquer la personne en face.

Pour en revenir à MGS4, à la vue de ce trailer, je suis convaincu qu´il prend la même direction que MGS2: montrer ce que la nouvelle technologie peut faire (hé oui, tout comme MGS2 sortait aux débuts de la PS2, MGS4 sort pour les débuts de la PS3). Il va se poser en film d´animation, mais oublier son gameplay. D´ailleurs, c´est peut-être la raison pour laquelle on n´a toujours pas vu de vidéos de ce dernier...

Lire la suite...
SN4KER
SN4KER
MP
le 14 juil. 2007 à 10:57

snif koji cheri, c´est vraiment la fin des mgs cette fois??

Lire la suite...
Tribersman
Tribersman
MP
le 14 juil. 2007 à 10:45

Hum note en passant quand même :

J´ai préféré les autres trailers, celui la est tout aussi puissant mais même si Kojima est un sacré farceur on a l´impression qu´il vient de nous donner les grandes lignes du scénario en 10 Minutes.

Lire la suite...
Video_Pijama
Video_Pijama
MP
le 13 juil. 2007 à 18:39

Et bien ! En voilà une vidéo qui met tout le monde d´accord : c´est beau, c´est joli, c´est bien fait, c´est bien monté, c´est de l´action epoustouflante, c´est un joli scénario.

Maintenant, attendons 2008 pour acheter une PS3 et "VOIR" tout ça.

Maman ? quand est-ce qu´on joue ?

Lire la suite...
kediken3
kediken3
MP
le 13 juil. 2007 à 15:12

J´entend vraiement des conneries là!
MGS est un tres grand jeu, d´ailleurs seulement 3 episodes entre la PSone et la PS2, c pour dire ke kojima prend bien son temps.
Le scenario est une tuerie et s´en priver serait une catastrophe. La jouabilite et le graphisme ne sont pas mis de cote, ce ki fait que MGS est un chef d´oeuvre.
Et de plus MGS4 est le dernier et acheve l´histoire, ( pas comme capcom avec resident evil).
Kojima meritait plus la legion d´honneur ke Miamoto.
Merci et prend ton temps pour ce dernier episode.

Ensuite tu peut commencer a nous pondre un ZOE3.... :-)

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Battlefield 2042
22 oct. 2021
2
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
3
Far Cry 6
07 oct. 2021
4
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022
5
Elden Ring
21 janv. 2022