Menu
Stranglehold
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2007 /

Présentation E3 2007 : Stranglehold : un jeu à toute épreuve du 11/07/2007

News archive
Présentation E3 2007 : Stranglehold : un jeu à toute épreuve
Présentation E3 2007 : Stranglehold : un jeu à toute épreuve
PC PS3 360
Partager sur :

Présentation E3 2007 : Stranglehold : un jeu à toute épreuve
Avant de s'atteler à un hypothétique projet mené conjointement avec Warren Spector, le réalisateur John Woo s'est investi personnellement dans le développement de Stranglehold. Comme nous l'a confié la personne qui nous a accueillis dans les locaux parisiens de Midway pour nous permettre de mettre la main sur une version très avancée du titre, les développeurs envoyaient une version à Woo pratiquement toutes les semaines et celui-ci les aiguillait sur sa manière de mettre en images pour que le jeu ressemble au maximum à l'un de ces meilleurs longs-métrages, période Hong-Kong. Et ça se voit. Rappelons tout d'abord que Stranglehold se veut la suite de l'excellent Hardboiled, une des références du cinéma d'action et sans doute l'un des ponts qui a permis au grand public occidental de découvrir et d'apprécier les films orientaux. Cet "actioner" avait pour personnage principal l'inspecteur Yueng, surnommé Tequila, un flic toujours prompt à faire parler la poudre et campé par l'acteur fétiche de John Woo : Chow Yun Fat.

Présentation E3 2007 : Stranglehold : un jeu à toute épreuve
L'intrigue du jeu se déroule quelques années après Hardboiled. Tequila vit deux événements successifs assez terribles : sa femme est enlevée en même temps que sa fille et son ancien coéquipier est assassiné. Il n'en faut pas plus au flic pour comprendre que quelqu'un en a après lui, reste à savoir qui et pourquoi. Et, dans la plus pure tradition de son modèle cinématographique, le chemin qui mène à la vérité dans Stranglehold devra être défriché à grandes rafales de calibres divers. Donc, on comprend vite qu'on a affaire à un shoot à la troisième personne. Mais c'est une définition très réductrice en l'occurrence. Eliminer des tas d'adversaires, c'est bien gentil mais le faire avec le style de Tequila, c'est mieux. Précisons que tous les éléments du décor peuvent être détruits. En conséquence, on peut dire qu'il ne sera pas inutile de faire preuve d'un peu de finesse pour avoir une chance de s'en sortir. Dans Stranglehold, les niveaux regorgent d'endroits où vous attendent des groupes d'ennemis. Pour vous débarrasser d'un seul coup de ces adversaires, vous pourrez leur faire tomber des enseignes ou des rochers sur le coin du museau.

Présentation E3 2007 : Stranglehold : un jeu à toute épreuve
Il vous sera également possible, par exemple, de tirer sur des objets dangereux (bombonnes de gaz, produits servant à raffiner de la drogue...) pour les faire exploser. Enfin, Tequila, toujours aussi frappé, pourra utiliser le décor pour constituer une cible très mobile. Selon l'inspiration, vous pourrez glisser le long d'une rampe d'escaliers, vous lancer à plat ventre sur un chariot à roulettes pour filer vers vos ennemis en tirant ou encore faire le cochon pendu sous une tyrolienne tout en défouraillant comme une bête pour éliminer le comité d'accueil. Les cinéphiles auront peut-être un sentiment de déjà-vu puisque la majorité de ces interactions sont directement tirées du film mais, justement, l'idée pour le joueur est de "penser cinéma".

Présentation E3 2007 : Stranglehold : un jeu à toute épreuve
Au niveau principe, on se doit de donner dans le spectaculaire pour obtenir des bonus parfois vitaux. Dans le bas de l'écran à gauche, on charge petit à petit un curseur géré par le D-pad de la manette. Grâce à lui, on peut déclencher des actions spéciales qui sont déverrouillées au fur et à mesure de la progression dans le jeu. Il s'agit d'abord de soins immédiats, très utiles au cas où vous ne trouveriez pas de trousse médicale. Vient ensuite le tir de précision. En le déclenchant, vous passez au ralenti ce qui vous laisse aisément le temps d'ajuster votre tir suivant. En appuyant sur la détente, vous suivrez la balle qui aura un effet dévastateur sur votre cible. Troisième bonus : le tir de barrage. Particulièrement efficace pour défaire une horde d'ennemis qui se trouve autour de vous, il fait passer le jeu au ralenti et permet à Tequila de tirer comme un dératé avec une arme dans chaque main. Enfin, le quatrième bonus transforme Tequila en toupie humaine et le rend invincible pendant un court instant. C'est celui qui videra la barre d'énergie le plus rapidement et donc, celui qu'on réservera aux situations les plus désespérées. Alors bien sûr, tous ces ralentis pousseront les fans de jeux à comparer Stranglehold à Max Payne. Max Payne ? Ce n'est pas le jeu dont on disait à l'époque qu'il s'était inspiré des films de John Woo ?

Présentation E3 2007 : Stranglehold : un jeu à toute épreuve
Singalons enfin que le jeu intégrera l'une des figures imposées de ce style de films : le mexican stand-off. C'est une situation plutôt serrée où tout le monde se retrouve arme sortie et pointée vers les autres à bout portant. Ce genre de scène bien tendue se retrouve par exemple dans The Killer de John Woo (le plus beau et le plus palpitant des stand-off) ou encore dans Reservoir Dogs de Quentin Tarentino, à deux reprises. Pour l'anecdote, seul Snake Plissken sait se tirer d'un mexican stand-off sans se décoiffer, voir Los Angeles 2013 de John Carpenter. Cette situation est intelligemment intégrée à Stranglehold et se traduit par des phases précalculées dans lesquelles il s'agit, toujours au ralenti, d'éviter les balles des ennemis tout en leur réglant leur compte. La caméra se place alors très près du dos de Tequila et, selon un rythme déterminé à l'avance, on passe au suivant. S'il y a des survivants à l'issue du stand-off, il faudra les éliminer de manière plus traditionnelle. Inutile de tergiverser, cette première prise de contact se solde par un gros coup de coeur pour un jeu intelligent qui a su capitaliser convenablement sur l'oeuvre de base. On vous reparle de tout cela lors d'une prochaine preview et du test, Stranglehold étant prévu pour sortir sur PC, Xbox 360 et PS3 à partir de septembre 2007.

  • Site officiel de Stranglehold
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
E3 PC PlayStation 3 Xbox 360 Action Tiger Hill Games Warner Interactive Midway

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
sentinel-911
sentinel-911
MP
le 10 sept. 2007 à 22:08

Raclure_2_Biday,

ton pseudo te résume bien je trouve...
le genre de gars qui fait des commentaires bien utiles...

Lire la suite...
Raclure_2_Biday
Raclure_2_Biday
MP
le 12 juil. 2007 à 02:10

jeu de bourrin a eviter, ca va etre une grosse daube :peur:

Lire la suite...
[AxLrOsE]
[AxLrOsE]
MP
le 11 juil. 2007 à 18:53

Dommage que Tony Leung revienne pas pour le jeu :rire:

Lire la suite...
tito42400
tito42400
MP
le 11 juil. 2007 à 18:49

Woaaaaaaaa IL ME FAUT CE JEU!!!!

Lire la suite...
BJV_777
BJV_777
MP
le 11 juil. 2007 à 18:42

Et le mexican stand-off (jolie expression, je connaissais pas) de Volte Face,il ne faut pas l´oublier!
Jolie présentation du jeu par jv com en tout cas. Ca donne vraiment envie de l´acheter!

Lire la suite...
[JV]vince94
[JV]vince94
MP
le 11 juil. 2007 à 18:29

Ca promet c´est sur, je me l´acheterai !! !

Lire la suite...
Lord_Braathen
Lord_Braathen
MP
le 11 juil. 2007 à 18:25

Fans de film HK et/ou de Max Payne, sautez dessus!

Lire la suite...
vins7715008
vins7715008
MP
le 11 juil. 2007 à 18:16

La l´air beau ce jeu !! !

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Ghost of Tsushima
17 juil. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
4
Assassin's Creed Valhalla
4ème trimestre 2020
5
Captain Tsubasa : Rise of New Champions
28 août 2020