Menu
Call of Duty 4 : Modern Warfare
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
  • DS
  • Mac
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2007 /

Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde... du 13/06/2007

News archive Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...

Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...

La routine d'un journaliste invité par un éditeur à assister à la présentation d'un jeu se déroule toujours selon quelques figures imposées. Normal pour une routine… On va sur place, on papote avec les représentants de l'éditeur et les confrères en attendant que cela commence, on regarde ce qu'on nous montre en prenant des notes et en soulignant ses premières impressions et remarques plus ou moins gentilles qu'on partage avec un cercle plus ou moins large (les deux étant liés...) et, quand c'est terminé, on rentre pour rédiger un article dont on se figure que, forcément, il changera la face de la presse de jeu vidéo. Mais, parfois, il arrive qu'on se retrouve la bouche ouverte à retenir tant bien que mal un filet de bave chargé à la fois d'étonnement et d'espérance en l'avenir. Ça, c'est le signe indéniable qu'un jeu nous a permis de sortir de la routine et c'est exactement ce qui nous est arrivé à la présentation de Call of Duty 4.

Avant d'évoquer la partie subjective de cet article, faisons dans le concret. Comme il a été annoncé, Call of Duty 4 quittera La Seconde Guerre mondiale pour nous faire goûter à des combats contemporains. Selon les responsables d'Infinity Ward qui nous ont accueillis dans une salle de projection située dans les sous-sols d'un hôtel londonien, le scénario s'inspire du rythme de la série "24 heures chrono". Ça promet. En tout cas, sur le papier, force est de constater qu'on retrouve des éléments qui auraient fait bouillir l'impétueux Jack Bauer. Un activiste russe, grand fan de Staline devant l'Eternel et répondant au doux nom de Zakhaev, rêve que son pays retrouve la suprématie militaire qui était la sienne du temps de l'URSS. Mais, avant de découvrir que ce triste bonhomme tire les ficelles, vous devrez enquêter sur un coup d'état perpétré au Moyen-Orient en dirigeant les membres d'un commando américain. Le chef des terroristes, un certain Al-Asad, est l'associé du Russe précité.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...

C'est donc un combat sur plusieurs fronts qui vous attendra, ce qui a permis aux développeurs de vous proposer de commander des soldats de deux nations : les SAS britanniques et les Delta Force US. Cette idée inscrit bien cet opus dans la série Call of Duty. Les opérations qu'ils devront mener seront elles aussi de plusieurs natures : abordage d'un bateau, infiltration d'un camp ennemi, escorte d'une colonne de chars, attaque d'un objectif en hélicoptère... Le joueur devra faire preuve de talents multiples. Cette variété se justifie au sein d'un scénario qui partira de quelques années dans le futur pour nous ramener une décennie en arrière. Comme le contexte suivra, on devrait pouvoir s'amuser avec des joujoux plus ou moins récents et donc, plus ou moins performants. En ce qui concerne le multijoueur, sachez qu'il s'appuiera sur un système de points qui donnera l'accès à un arsenal de plus en plus large. Les joueurs vétérans disposeront donc de davantage d'armes et de matériel que les bleus, ce qui devrait également se traduire par une certaine cohérence dans les niveaux. On imagine mal en effet qu'un nouveau venu à peine armé d'un pistolet accepte d'en découdre avec une bande de vieux briscards qui battent la campagne avec dans leurs poches des lance-roquettes et autres fusils de sniper. La présentation n'ayant pas été interactive (comprenez que nous n'avons pas pu mettre la main sur le jeu), nous aurons l'occasion de revenir en détail sur son contenu lors des previews et du test qui vont se succéder d'ici sa sortie prévue pour la fin de l'année 2007.

En revanche, il n'était pas nécessaire d'utiliser Call of Duty 4 pour convenir que son graphisme pourrait le placer parmi le peloton de tête des plus beaux jeux vidéo qui soient. Rien que ça... Durant la présentation, Grant Collier, le boss d'Infinity Ward, nous a montré un niveau se déroulant dans une ville du Moyen-Orient, lors d'une attaque de nuit des forces spéciales américaines. Le rendu, soutenu par une gestion très "next-gen" des sources de lumière, nous plonge directement dans l'ambiance. Entre l'obscurité de la nuit, les éclairages chiches des quelques braseros ou des rares lampadaires encore debout et la ligne d'horizon à la luminosité plus soutenue (on imagine qu'il s'agit d'un autre quartier où l'électricité est encore bien distribuée), on est dedans tout de suite. La progression des soldats n'est pas facile car "ceux d'en face" savent se protéger derrière les murs ou les obstacles et se soutiennent mutuellement. L'IA promet beaucoup, elle aussi. Malgré la difficulté, les GI atteignent un bâtiment qu'ils doivent traverser pour rejoindre leur objectif. Tout y est plongé dans le noir. Ils ont donc recours au gadget préféré du soldat entre le coucher et le lever du soleil : les lunettes d'amplification de lumière. Dès qu'elles sont activées, l'écran prend cette teinte verdâtre caractéristique. On remarque même qu'il est strié, comme si on regardait à travers un véritable écran de ce type. Les systèmes de visée laser dont on ne voyait jusqu'à présent que les taches qu'ils laissaient sur les cibles sont maintenant des traits qui fendent le décor sur plusieurs mètres. Pas mal, pour l'instant. Et soudain, ça se met à tirer dans tous les coins ! Les coups de feu génèrent des éclairs fugitifs mais éblouissants. On repère tant bien que mal sa cible avant tout en fonction des rafales, on pose sur elle le trait de lumière du laser et feu ! C'est prenant, mais il y a bien mieux.

[VIDEO 0 INTROUVABLE]

Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...Présentation Call of Duty 4 : moderne, voire d'avant-garde...

A un moment, deux membres du commando dont fait partie le personnage dirigé par Grant Collier se postent à sa gauche et tirent au calibre 12 à travers une porte. Et c'est là qu'on s'est rendu compte qu'on avait la bouche ouverte, comme expliqué plus haut. Outre la flamme au bout du canon du gros fusil, la porte s'est irisée d'un vert pâle, comme sous l'effet de la chaleur de l'impact, avant de retrouver sa couleur d'origine. En même temps un nuage lumineux d'un vert plus léger s'est épanoui autour de la bouche du canon avant de disparaître. En clair, les développeurs ont même pensé à inclure dans le moteur graphique et physique du jeu la dispersion des résidus de poudre incandescents qui accompagnent tous les coups de feu dans la réalité. En réalisant cela, on passe de "pas mal" à "sublime", "démentiel" et tous leurs copains superlatifs qui n'ont pas le droit de cité ici parce qu'ils marqueraient un manque d'objectivité absolument pas professionnel, ce qui n'est pas notre genre... Pour autant, afin sans doute de préserver cette prétendue objectivité, signalons que nous avons quand même décelé quelques imperfections graphiques : un bug qui fait pleuvoir dans un hélico et le système de gestion physique des morts qui les fait parfois trop ressembler à des pantins désarticulés. Mais nous sommes prêts à parier que ces défauts grossiers ne survivront pas longtemps face à la minutie dont semble faire preuve l'équipe d'Infinity Ward en ce qui concerne le rendu graphique de son jeu. Ou alors ce serait à n'y rien comprendre.

  • Site Officiel de Call Of Duty 4
  • Lire l'interview de Call Of Duty 4
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
PC PS3 360 FPS Infinity Ward Activision Contemporain Europe Espionnage
Commander Call of Duty 4 : Modern Warfare
PC
Fnac Marketplace
12.50 €
PS4
Amazon
28.25 €
ONE
Amazon
18.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Hardesignliquid
Hardesignliquid
MP
le 20 juin 2007 à 22:56

trop fort koinkoin!!!!

Lire la suite...
mastergurt
mastergurt
MP
le 17 juin 2007 à 21:26

Le type il a les regles de l unité Delta imprimé dans son cerveau !! Trop puissant!!
Vive les forums!!!

Lire la suite...
chemical_fred
chemical_fred
MP
le 16 juin 2007 à 02:21

Merci monsieur wikipédia de la guerre pour ces informations sur les armes...on s´en br*nle. MDR, franchement je crois que la on vient de trouver la perle rare, le mec qu´on invite aux diners de cons...

Lire la suite...
kediken3
kediken3
MP
le 15 juin 2007 à 16:40

Metal gear Solid 4 est du meme niveau graphique ( pour l´instant )

Lire la suite...
Djusteen91
Djusteen91
MP
le 15 juin 2007 à 12:46

koinkoin > Oh l´gaaaaaaaaaaaars . . . :hum:

www.jmelapètepourien.com laisses tomber quoi.

C´est un jeu vidéo c´est bon.

Si tu veux tout ca > " L´armée de Terre recrute ".

Lire la suite...
[AxLrOsE]
[AxLrOsE]
MP
le 15 juin 2007 à 03:13

koinkoin tu m´as l´air d´etre un gros lourd ...

Lire la suite...
TheNobody
TheNobody
MP
le 14 juin 2007 à 20:41

Ah merde, je croyais que c´était un jeu video, du divertissement. On m´aurait menti ?

Lire la suite...
koinkoin
koinkoin
MP
le 14 juin 2007 à 19:21

C´est beau c´est vrai.
Mais bordel ils sont pas foutu de modéliser un MP5!! Et depuis quand y a des modérateurs de sons sur des M16? Faut ptet se renseigner avant de lancer des trucs pareils. De plus, toutes les unités de FS de la planète utilisent un rail double chargeur, invisible sur les images. Et une ptite aide à la visée type M2 ca serait pas de trop. Et petit mot pour les journalistes: le laser sur les fusils d´assauts, ca se fait plus, car ca dure pas longtemps et c´est moins fiable qu´une aide à la visée.
Deuxio, on voit une image où un des gars du Swat lance une grenade (flashbang?) à travers une porte, son coéquipier de l´autre côté, prêt pour l´attaque en "X". Seul hic, dans la réalité, quand on lance une grenade, on met sa main sur son PA pour pouvoir prendre place en moins d´une seconde.

Tertio, le mec qui fume dans un hélico, super ca fais baroudeur, mais on fume pas chez les Delta, c´est une des règles de l´unité. Parce qu´une clope, ca sent, et quand on a une odeur sur soit qui traine, on augmente ses "chances" de se prendre une "ristourne".

sinon c´est joli et bien foutu.

Lire la suite...
btoux1979
btoux1979
MP
le 14 juin 2007 à 16:18

:rire2:

Lire la suite...
dark_knight2000
dark_knight2000
MP
le 14 juin 2007 à 15:45

encore le mechant gars du moyen orient associer au mechant communiste russe qui veulent peter les americains , les americains debarquent et a 3 mili secondes de la fin de l explosion nuclaire , un miracle se produit , le jeune americain a reussit , hourraaa .. pour etre tous encore plus content on va mettre une musique toute democrate et triste pour tou les morts americains ( 1 ou 2 + les 300 mechants mais bon eux on s en fout )

eh ben sa promet vraiment se scenario :hum:

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PC 12.50€ Amazon ONE 18.99€ Amazon PC 27.61€ Amazon PS4 28.25€ Amazon PS4 29.98€ Cdiscount ONE 47.00€
Marchand
Supports
Prix
A lire aussi
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Battlefield 2042
22 oct. 2021
3
Far Cry 6
07 oct. 2021
4
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022
5
Elden Ring
21 janv. 2022