Menu
Scarface : The World is Yours
  • Tout support
  • PC
  • Wii
  • PS2
  • Xbox
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2006 /

Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]" du 30/03/2006

News archive
Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"
Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"
PC PS2 Xbox
Partager sur :

Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"
C'est au son de la voix d'hôtesses vêtues d'un apparat de nylon amphibie et ponctuant leurs phrases d'un souriant "Tchampaigne ?" là où d'autre emploieraient une virgule, que s'est déroulée la présentation de Scarface. Au milieu d'un luxe indécent que ne renieraient pas les metteurs en scène des clips de Rod Stewart, se baladait donc l'adaptation du film culte de Brian De Palma, Scarface, racontant l'ascension et la chute de Tony Montana, cubain fauché devenu pour un bref instant, l'empereur de la cocaïne de Miami. Développé au Canada par Radical (à qui l'on doit Hulk : Ultimate Destruction), cette adaptation a pris un retard remarqué dans sa sortie, un laps de temps qui aura permis au titre de connaître bien des changements esthétiques depuis sa première apparition à l'E3. Déjà représentée dans GTA : Vice City, la ville de Miami offre donc au joueur sa luxuriante architecture dans laquelle les palmiers comptent autant que les boîtes de nuits branchées. Sea, sex and sun, tout un programme pour un Tony Montana dont le destin diffère ici quelque peu de celui qu'il a subi dans le film. Ainsi, votre première tâche dans Scarface sera de sortir vivant de l'attaque du manoir Montana, celui-là même dans lequel le héros du film rencontre sa propre mort. A vous ensuite de tout faire pour rebâtir son empire de la drogue, à partir de rien. Fortune en poche, vous pourrez alors rejoindre la Bolivie pour offrir à Tony sa vengeance bien méritée sur Sosa, le caïd élégant qui a commandité l'attaque de sa demeure.

Sans surprise, Scarface est bien un GTA-like dans lequel on se baladera à volonté mais avec des objectifs bien plus précis. Pour établir votre empire et devenir le plus reconnu et respecté des barons du crime local, il vous faudra conquérir 4 territoires dans la ville de Miami. En premier lieu, vous aurez besoin d'un dépôt. Une boutique faisant l'affaire, son propriétaire n'acceptera de vous la céder que si vous en débloquez l'accès en lui rendant un service, une mission quelconque commence alors, dans le cas de la démo, une livraison urgente. Une fois le service rendu, du bon gros cash bien sale fera de vous le nouveau propriétaire de la boutique, devenue dépôt officiel de cocaïne de la Montana Company. Encore faut-il avoir le fameux cash et la cocaïne. Voilà donc qu'intervient le deal. Prenant rendez-vous avec un fournisseur via son téléphone portable, Tony "fucking" Montana doit avant toute chose prouver sa valeur en accomplissant une autre mission (un meurtre ou autre) avant de pouvoir marchander en utilisant un système également employé lors de la revente, une jauge dite d'intimidation à remplir en maintenant une touche enfoncée, ni trop longtemps, ni trop peu. De votre justesse dépendra le succès du deal ou son échec, ainsi que sa rentabilité. Un système qui n'a pas nécessairement convaincu et dont on peut craindre qu'il ne se révèle un brin frustrant. L'étape suivante étant la revente, fonctionnant sur le même principe. Divers facteurs pourront influer sur la qualité de l'échange, dont votre réputation ou, à l'évidence, le fait de tomber sur un rival vous ayant tendu un piège ou pire, sur un agent infiltré de la DEA. Autant de contre-temps pouvant vous nuire, allant jusqu'à vous faire perdre un territoire déjà acquis si un gang décide de s'en prendre à l'une de vos boutiques. Ces dernières permettant à la drogue de circuler sans votre intervention, laissant l'argent couler à flot dans vos poches.

Bardé de voitures de luxe et de bateaux clinquants, Scarface s'efforce de renouer avec le personnage emblématique de Tony Montana, ceci expliquant la possibilité d'insulter vos ennemis lors des combats, l'occasion de constater qu'en matière de dialogues, on ne donne pas dans le léger. Un fait qui se vérifiera dans n'importe quelle discussion, qu'elle soit scriptée dans une mission ou qu'il s'agisse simplement de brefs échanges dans la rue avec les passants. On se passera d'exemples, mais disons que le style du film est tout à fait respecté. Pour ceux qui se poseraient la question, non Al Pacino n'est pas au doublage, mais un acteur fait tout ce qu'il peut pour lui ressembler, et y parvient relativement bien, avouons-le. La bande originale du film est elle au rendez-vous, mais côtoie maladroitement d'autres morceaux de hip-hop et de gangsta rap actuels. Un choix qui s'explique aisément sur un plan marketing par le culte voué par "la rue" au film de De Palma mais qui risque de franchement choquer dans la mesure où tout ceci colle assez mal au cadre du jeu, les années 80. La bande-son demeure pourtant le point de réalisation le plus probant à l'heure actuelle. Sans oublier que la version présentée datait tout de même du mois de novembre dernier, le jeu comportait une quantité de bugs assez effrayante. En en faisant abstraction, on obtient un rendu graphique correct, mais qui ne laisse pas pantois et surtout une physique complètement fantaisiste et incohérente. Une voiture sera sans problème stoppée nette par une barrière de chantier en bois alors qu'un lampadaire ira s'envoler dans les airs. Quant à la prise en main, elle est pour le moment lourde, avec des déplacements trop lents à pied et peu intuitifs en voiture. Petite originalité du gameplay, la possibilité de passer en vue subjective, notamment lors de l'usage de la Blind Rage, un état inspiré des crises de folie du héros du film et dans lequel on devient subitement insensible aux balles.

Au terme d'un aperçu un peu trop bref, on doute que Scarface puisse être vu comme le nouveau GTA. Dans le fond, on sent un certain potentiel pour les amateurs du genre mais qui ne sera exploitable qu'à quelques conditions. La première étant, cela va de soit, un très sérieux travail de finition au niveau de la réalisation, la seconde, que le gameplay ne se montre pas trop redondant dans sa façon de traiter la construction de l'empire financier, le schéma : mission, deal, achat, mission, deal, vente, pouvant conduire à trop de répétition. Scarface devrait être jouable à l'E3 avec une sortie prévue au mois de novembre prochain, de quoi lui laisser le temps de faire ses preuves de façon plus convaincante.

Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"Scarface : "First, you get the money, then you get the power [...]"
  • Site officiel de Scarface
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
PC PlayStation 2 Xbox Action Course Vivendi Universal Games Radical Entertainment Cinéma
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
benji_2006
benji_2006
MP
le 11 avr. 2006 à 18:54

mince c tro long dattendre
sui pressé kil sorte

Lire la suite...
Lestat_The_Vamp
Lestat_The_Vamp
MP
le 02 avr. 2006 à 17:42

comme il est laid...encore une belle daube en approche!!(vive le pompage GTA!!! tsss)

Lire la suite...
grinko-du-37
grinko-du-37
MP
le 02 avr. 2006 à 08:56

Ce jeu a l´air pourri, il va sortir rien que pour le fric. L´histoire est pourrie! Montana arrive a sortir vivant de son manoir et part a la poursuite de Sosa! C´est nul! Pour moi comme pour bcp d´autres, si il y a bien une scene qui nous a marqué et qui fait de ce film un chef-d´oeuvre c´est quand Tony se fait buter a la fin. C´est rare au cinema que le heros ce fasse tuer a la fin. De plus si vous etes un vrai fan du film vous pouvez deviner que meme si tony ce serait sortit de cette attaque, il serait foutu car vu les doses de coke qu´il prenait, je le voit mal partir ensuite a la poursuite de Sosa !! !

Lire la suite...
dartz
dartz
MP
le 02 avr. 2006 à 07:22

J´espère juste que le jeux sera à la hauteur de l´attente des fans de ce film mythique.
Et qu´on ne revoie pas la même chanson avec le jeux decevant qu´etait le parrain. :)

Lire la suite...
jim28
jim28
MP
le 01 avr. 2006 à 14:04

ce jeu va claker vu que ces le meilleure film o monde 1 peu décevant listoire de gta vice city est lameme

Lire la suite...
rom1-nico
rom1-nico
MP
le 31 mars 2006 à 19:46

c koi ste je ?

allé tous sur mon blog:
rom1-nico.blog.jeuxvideo.com

Lire la suite...
Tony_montana2
Tony_montana2
MP
le 31 mars 2006 à 19:35

j´éspère k´il sera bien le jeu, vu les images.
le parrain ne m´a pas impréssioné, esperons ke scarface sera a la hauteur.

Lire la suite...
Phel4
Phel4
MP
le 31 mars 2006 à 17:47

Jeux vidéo.com est trop sévère! Moi, je lis leur test et j´ajoute +3 àla note! (Défois moins ça dépends de l´auteur!)

Lire la suite...
neodarksquall
neodarksquall
MP
le 31 mars 2006 à 12:47

Quand on sait pas faire des jeux qui respectent les oeuvres originales et qu´on est guidé par le fric, on s´abstient de toucher à Scarface ou au Parrain.

Lire la suite...
Gregnas
Gregnas
MP
le 31 mars 2006 à 11:18

[skweez666]> scarface na rien a voir avec un film sur la mafia .......

Lire la suite...
A lire aussi
Scarface ouvre la bonne boîte 29 nov. 2006, 15:50
Images : Scarface 18 juil. 2006, 14:39
Scarface pointe son flingue 08 sept. 2005, 16:33
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Mass Effect : Legendary Edition
2ème trimestre 2021
3
Immortals Fenyx Rising
03 déc. 2020
4
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2021
5
F.I.S.T. : Forged In Shadow Torch
2021