Menu
The Elder Scrolls IV : Oblivion
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2006 /

Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu. du 03/03/2006

News archive
Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.
Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.
PC 360
Partager sur :

Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.
Celui qu'on n'appelle déjà plus qu'Oblivion avec un trémolo d'admiration anticipée dans la voix, quatrième chapitre de la série Elder Scrolls et successeur du très populaire Morrowind, devrait sortir sur notre territoire le 24 mars 2006, à la fois sur PC et sur Xbox 360. Comme il s'agit ni plus ni moins d'un des jeux les plus attendus de l'année, c'est avec un rien de fébrilité que nous avons répondu à l'invitation de 2K Games pour juger la bête sur pièce. A ce moment du récit, il convient de vous révéler certaines petites choses. En général, quand vient l'heure des previews c'est à dire grosso modo un mois avant la sortie du jeu, les rédactions reçoivent une version présentée comme "non finale" qu'elles ont tout loisir de triturer dans tous les sens. Là, il fallait "venir voir le jeu". Autre chose : avant même que nous ne prenions place devant les machines, les représentants de l'éditeur nous précisaient d'emblée qu'il nous était interdit de dépasser un certain endroit matérialisé par un portail de feu. Bien, m'sieu-dames ! Autant d'explications qui vous permettront de comprendre pourquoi, aussi, les images qui accompagnent cet article sont celles que toutes les rédactions ont eu. En effet, il n'était pas possible de réaliser ses propres captures d'écran durant cette session. Voilà, c'est tout. En route pour l'aventure !

Devinez quoi... Oblivion fait débuter votre périple au fin fond d'un cachot. Au moins comme ça les joueurs d'Elder Scrolls ne seront pas dépaysés. Pas d'inquiétude, vote situation ne va pas tarder à s'améliorer. Quelques minutes après votre réveil, des membres de la garde rapprochée de l'Empereur Uriel Septim VII débarquent dans vos appartements. Ils escortent le souverain qui doit prendre la fuite devant les troupes du Seigneur Dagon et leur itinéraire passe par un passage secret dissimulé derrière un mur coulissant de votre geôle. Bien entendu, vous n'allez pas tarder à les suivre. Dans les souterrains qui servent de décor à cette première partie très éducative, vous allez tour à tour vous armer, tuer des rats, quelques assassins, assister à la mort d'un monarque et vous voir confier une mission de la plus haute importance : retrouver l'héritier du trône qui a plongé dans la clandestinité depuis bien longtemps. On vous donnera également l'occasion de définir votre personnage en fonction de sa race, de sa classe de combat et de son ascendant cosmique, sorte de signe astrologique qui lui octroie quelques points de bonus sur une capacité bien définie comme la force, la rapidité de déplacement, la furtivité, les soins, etc. Le plus intéressant, c'est qu'après une bonne heure passée dans des caves humides, au moment où vous allez enfin pouvoir sortir à l'air libre, le jeu vous propose une dernière fois de revoir tous vos choix en ce qui concerne votre personnage, y compris son apparence physique. Très pratique.

En ce qui concerne les quêtes, le schéma est classique. Des gens que vous ne connaissiez pas cinq minutes auparavant vous font une confiance aveugle et vous chargent de retrouver leur petit frère qui a disparu, le bijou qu'il faut absolument qu'ils arborent à leur mariage ou de nettoyer un endroit de tous les malfaiteurs qui y ont élu domicile. Deux nouveautés vous faciliteront la tâche. D'abord une boussole qui vous indique clairement dans quelle direction se trouve la zone dans laquelle vous allez devoir exercer vos talents. Fini les errances interminables. Ensuite, il vous sera possible de vous procurer une monture afin de pouvoir vous déplacer plus vite d'un point à un autre. Bien évidemment, si vous pouvez aller tout droit à votre destination, rien ne vous empêche de louvoyer un petit peu. Vous serez totalement libre de découvrir le monde qui vous entoure à votre rythme. Alors pourquoi ne pas explorer une caverne malfamée mais recelant mille trésors ou émousser un peu la lame de votre épée sur les animaux féroces des alentours ? Ce sera toujours utile pour gagner quelques points d'expérience...

Justement, Oblivion renoue avec le système de construction de personnage déjà en place dans Morrowind. Pas question ici de distribuer des points à différentes aptitudes. En fait, on obtient de l'expérience en utilisant lesdites aptitudes et, au bout d'un certain temps, le jeu vous indique qu'il serait temps de prendre un peu de repos. Dès que vous le pouvez, vous faites un somme dans un vrai lit (dormir sous un arbre ne compte pas) et le passage de niveau se fait durant votre sommeil.

On retrouve également une des grandes forces de la série, élément qui avait fait le succès de Morrowind : la cohérence de l'univers qui vous entoure. D'accord, on sait qu'on est dans un monde imaginaire où des squelettes marchent en brandissant des épées et où il suffit de connaître le bon sort pour transformer un adversaire en membre honoraire du fan-club de Johnny Storm, alias La Torche Humaine. Mais dès que vous furetez un peu, vous êtes littéralement enseveli sous les détails qui apportent une profondeur abyssale à l'aventure que vous êtes en train de vivre. Ouvrez un livre trouvé sur une étagère (parmi les 400 ouvrages que compte le jeu) et vous en apprendrez beaucoup sur les factions disparates qui tentent de cohabiter dans cette contrée ainsi que sur son histoire. Si vos capacités d'emport vous le permettent, vous pouvez vous encombrer des innombrables objets différents qui attendent sagement que vous les découvriez au fond d'un coffre ou du tiroir d'une commode : pierres précieuses, armes mais aussi assiettes et plats plus ou moins ouvragés ou cuillères en bois.

Si elles semblent très semblables en terme de contenu (en tout cas, par rapport à ce que nous avons pu en voir), les versions Xbox et PC diffèrent indéniablement au niveau graphique. C'est bien entendu le PC qui propose le rendu le plus convaincant mais la console n'a pas vraiment à rougir. On retiendra par exemple pour elle la finesse des matières composant les armes tenues par l'avatar. S'il s'agit d'une masse d'arme, l'acier paraît lourd et poreux comme le serait de la fonte et il accroche la lumière d'une manière très différente par rapport à la lame d'une épée faite d'un acier plus pur. Rien qu'à les voir, on sait quelle impression ces objets laisseraient au toucher. Autre bon point : l'incroyable profondeur de champ dont dispose le jeu. Soit, ce n'est pas toujours vrai car certains éléments, notamment quand ils sont à la fois en plein air et interactifs, paraissent se matérialiser parfois assez près du joueur, alors qu'on voit déjà des arbres qui sont bizarrement situés plus loin. En revanche, difficile de ne pas être bluffé quand, arrivé au sommet d'une colline, on aperçoit une place forte plantée en hauteur, par-delà une vallée dont on pourrait presque recenser les brins d'herbes et les arbres. Et pourtant, à tout cela, le PC ajoute encore une meilleure gestion des lumières, surtout celles des brouillards phosphorescents qui renforcent l'ambiance des cryptes. Autre détail que le PC gère mieux : la finesse des textures des murs et des frises en relief qui les ornent dans certains endroits.

Dernière précision à destination des fans de cinéma et de séries télé. Dans la version originale d'Oblivion, les personnages bénéficient des voix d'acteurs illustres tels que le formidable Patrick Stewart (le capitaine Jean-Luc Picard de Star Trek Next Generation, le professeur X des X-men) qui double l'empereur, Sean Bean (qu'on a vu dans Goldeneye et qui joue Boromir dans Le Seigneur des Anneaux), Terence Stamp (l'une des sales gueules les plus redoutables du cinéma britannique de ces quarante dernières années) ainsi que, plus culte tu meurs, Lynda Carter (la Wonder Woman télé des années 70). Cette dernière avait déjà honoré Elder Scrolls III de sa présence vocale. Allons dare-dare brûler un cierge en espérant qu'on pourra effectivement jouer à Oblivion en version originale quand il sortira dans l'Hexagone. Réponse dans le test.

La première moitié de screens est issue de la version Xbox 360 et la seconde de la version PC.

Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.Présentation - Oblivion : le voile se lève... un peu.
  • Site officiel de The Elder Scrolls 4 : Oblivion
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
PC Xbox 360 RPG Bethesda Softworks 2K Games Fantastique Heroic Fantasy
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Statukos
Statukos
MP
le 09 avr. 2013 à 23:35

si tu lis ça bonjour nous sommes en 2013 :hap:

Lire la suite...
Residentdbz
Residentdbz
MP
le 14 déc. 2011 à 23:47

si tu lis ça bonjour nous sommes en 2011 :hap:

Lire la suite...
nicolas16s
nicolas16s
MP
le 01 avr. 2006 à 14:39

Ne pas oublier kun pc tourne toujours a fond de puissance contrairement a la 360 qui tourne a peine a 25/100

les PC reste certe tre puissant mais devron obligatoirement sadapter a la 360 en pleine evolution !! !

parole de développeur de cartes graphiques donc je dirai pas la marque lol !! !!

Lire la suite...
kppx
kppx
MP
le 26 mars 2006 à 12:18

jlai deja vu partout en vente comment sa se fait?!

Lire la suite...
EL-Punisher
EL-Punisher
MP
le 24 mars 2006 à 18:12

un mot : monstreux
bon les gars je vous remercie je vous retrouve dans deux mois sur les forum ... je laisse de coté ma vie sociale voila mdr

Lire la suite...
kanterman
kanterman
MP
le 24 mars 2006 à 13:25

je sé pas vous mé moi quand j´active les ombres de corps, ca a des effet plutot loufoque sur les persos qui me parle, sinon je me suis coltiner que de l´egout jusqua present, la 6600GT tient le coup avec tout presque a fond, j´ai tres peur d´arriver a la lumiere du jour...

Lire la suite...
kanterman
kanterman
MP
le 23 mars 2006 à 21:09

je confirme "El-Punisher" et profite de mes dernieres heures de vie sociale :content:

Lire la suite...
EL-Punisher
EL-Punisher
MP
le 23 mars 2006 à 15:20

Demain ...

Lire la suite...
Wonderfuldjinn
Wonderfuldjinn
MP
le 23 mars 2006 à 04:19

vous pouvez vous immoler il aura pas de VO disponible en france

Lire la suite...
kanterman
kanterman
MP
le 20 mars 2006 à 20:24

...j-4....
raaaaah!....

Lire la suite...
Top commentaires
Statukos
Statukos
MP
le 09 avr. 2013 à 23:35

si tu lis ça bonjour nous sommes en 2013 :hap:

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Hitman 3
20 janv. 2021
3
Blood Bowl III
2021
4
S.T.A.L.K.E.R. 2
2021