Menu
Age of Empires III
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / News jeux vidéo / Actualités 2005 /

Age of Empires III : le Nouveau-Monde en vue du 25/08/2005

News archive Age of Empires III : le Nouveau-Monde en vue

Age of Empires III : le Nouveau-Monde en vue

Age of Empires III : le Nouveau-Monde en vue
Alors qu'on pouvait se surprendre à ne plus l'attendre, Age of Empires III est venu faire son show dans le cadre sans doute approprié du Musée National de la Marine à Paris. Lors de ce tour de piste, nous avons pu faire un rapide survol des nouveautés que recèle cette suite, nouveautés sur lesquelles nous reviendrons en détail et en profondeur lors d'une prochaine preview à paraître mi-septembre. Sachez tout de même que le principe aura subi une modification de taille : l'apparition de la capitale. Comme vous êtes censé être un explorateur venu réclamer le nouveau monde au nom de votre souverain, les points d'expérience que vous glanerez en révélant les endroits inconnus de la carte ou en remportant des victoires qui assoient l'autorité de votre nation, votre pays d'origine pourra vous envoyer via bateau des vivres, des hommes, etc. Nous avons également noté la présence quelque peu controversée des indiens, euh... Pardon, des "américains natifs" devenus dans AoE III des alliés précieux et non pas la chair à canon qu'ils ont été dans la réalité. Normal, quand de braves explorateurs viennent civiliser les contrées dans lesquelles vous vivez depuis des siècles, on se doit de leur prêter main forte... Mais passons outre ce point douteux sur lequel nous revenons avec Bruce Shelley dans l'interview qu'il a eu la gentillesse de nous accorder ci-dessous. L'un des points forts indiscutables d'Age of Empire III sera son rendu graphique, autant par le soin des détails que par la qualité des routines physiques gérées par l'inévitable moteur Havoc. Oui, il s'agit bien de celui qu'on avait déjà croisé dans Half-Life 2 entre autres. Non seulement le rendu graphique d'AoE III justifierait-il à lui tout seul l'achat du jeu mais, toujours selon Bruce Shelley, il n'est pas trop exigeant en ressources machine et aurait été conçu pour fonctionner convenablement sur des ordinateurs portables moyens/haut de gamme. En attendant de pouvoir vérifier de manière certaine tous ces voeux pieux, n'hésitez pas à faire un crochet par la galerie d'images du jeu pour vous donner une bonne raison de ronger votre frein en attendant sa sortie prévue pour mi-novembre 2005.

D'ici là, découvrez-en un peu plus sur les motivations profondes de Bruce Shelley. Le développeur en chef d'Ensemble Studios a en effet partagé avec nous la conception qu'il a et les attentes qu'il place dans le dernier né du travail de son équipe.

Age of Empires III : le Nouveau-Monde en vue

jeuxvideo.com > Pourquoi a-t-il fallu attendre aussi longtemps entre Age of Empires II et Age of Empires III ? Avez-vous rencontré des difficultés dans le développement ou vouliez-vous faire quelque chose de vraiment nouveau ce qui impliquait de tout recommencer depuis la base ?

Bruce Shelley : Chez Ensemble, nous avons un processus de création "par niveau" qui demande beaucoup de temps. Nous disposons en général d'un premier jet très tôt dans le développement, nous nous en servons, nous voyons ce qu'on peut améliorer, ce qui doit disparaître, ce qu'il faut corriger. On a très rapidement une idée très précise de ce que sera le jeu dans ses grandes lignes ce qui est une bonne chose car nous savons où nous allons. Par contre, le fignolage voire la mise au point d'éléments d'importance moyenne nous prend énormément de temps. Nous avions terminé le développement d'Age of Mythology en octobre 2002 et nous avions une première version jouable d'Age of Empires III en juin 2003. La dernière fois que j'ai vérifié, on en était à la version 3090 de AoE III ce qui implique 31 versions du même titre ayant entre elles des différences essentielles. Si ce procédé nous permet de faire un jeu d'excellente qualité, son principal défaut tient au fait qu'il soit très difficile de décider quand exactement le développement du jeu est terminé. On a tendance à toujours en rajouter.

jeuxvideo.com > Quels sont les éléments les plus significatifs qui caractérisent ce volet de Age of Empires ?

Bruce Shelley : Rapidement, je citerais les personnages récurrents qu'on accompagne durant de longues parties du jeu, l'arrivée du principe de "ville d'origine" ainsi que le système de carte vous permettant de pousser plus loin certains aspects de votre développement et qui donne à Age of Empires un côté pratiquement "jeu de rôle". Il y a aussi la présence des "américains natifs" et leurs interventions dans le jeu. Ils sont là pour vous donner de nouvelles tactiques grâce à de nouvelles unités. J'ajouterais enfin que l'expérience de jeu varie vraiment selon qu'on joue l'une des huit civilisations présentes : les Anglais, les Allemands, les Danois ou les Français.

jeuxvideo.com > Justement, quand on développe un jeu comme Age of Empires III, comment trouve-t-on l'équilibre entre la véracité historique et le politiquement correct exigé de nos jours pour s'adresser au grand public ?

Bruce Shelley : En fait, il y a trois éléments à prendre en compte : le politiquement correct, la précision historique mais aussi le gameplay. Selon moi, nous prenons le problème sous le même angle qu'Hollywood. Comme eux, nous voulons avant tout que notre produit soit distrayant. Ceci étant écarté, il est plus important pour nous que le résultat soit politiquement correct qu'il n'apprenne quelque chose à ceux qui l'utilisent. En restant politiquement corrects, nous nous évitons des tas de réflexions plus ou moins de bonne foi sur quelque chose qui, ne l'oublions pas, n'est au fond qu'un jeu. Je vais vous donner un exemple. Dans "Age of Empires II", il y avait une unité qui portait une coiffe en pointe blanche. Le développement était terminé, on en était presque au lancement du jeu quand quelqu'un de chez Microsoft a objecté que ce couvre-chef ressemblait beaucoup aux cagoules du Ku-Klux-Klan (NdJ : groupe extrémiste sévissant aux Etats-Unis et prônant la supériorité de la race blanche dont les membres s'habillent de larges toges blanches et se couvrent la tête de cagoules qui les font ressembler à des fantômes.). Alors qu'on parlait de soldats qui s'étaient battus jadis en Turquie, quelqu'un y avait vu une similitude avec ce qu'on avait pu voir assez récemment dans le sud des Etats-Unis. On a été obligé d'y remédier.

jeuxvideo.com > Vous avez précisé lors de la présentation que le multi d'AoE III serait avant tout conçu pour les joueurs confirmés. Cela revient-il à dire que le grand public ne joue pas en multijoueurs ?

Bruce Shelley : Pas du tout mais pour Age of Empire II, nous avions voulu mettre au point un mode multi qui permette aux joueurs occasionnels de trouver leur bonheur. Résultat, nous nous sommes mis à dos les joueurs confirmés qui eux ne trouvaient pas ce qu'ils en attendaient. Alors cette fois-ci, nous avons pris le problème dans l'autre sens. Nous nous sommes consacrés aux joueurs confirmés et exigeants en se disant que si eux y trouvaient satisfaction, les joueurs occasionnels seraient satisfaits également. En fait, entre le niveau de difficulté le plus bas où vous ne pouvez pas perdre et le niveau de difficulté de plus haut avec lequel il sera très difficile de gagner, les joueurs pourront varier les forces en fonction de leur talent.

jeuxvideo.com > Quand on développe la même série de jeu depuis dix ans maintenant, comment garde t-on la passion intacte ?

Bruce Shelley : En changeant de manière de faire tous les trois ans quand ce n'est pas tous les deux ans si on prend en compte les add-on qui apportent leur lot de nouveautés. Mais sur un plan plus personnel, je suis comme d'autres au sein d'Ensemble passionné à la fois par l'Histoire et par le simple fait de modifier et d'améliorer le principe des jeux sur lesquels je travaille. Je suis donc payé pour faire quelque chose que j'aime.

jeuxvideo.com > Vous êtes sur un marché très concurrentiel. Comment Age of Empire fait-il pour toucher un public sans doute plus large et moins souvent estampillé "fan de jeu vidéo" que Warcraft, par exemple ? Le secret réside-t-il dans le marketing à la Microsoft ?

Bruce Shelley : Dans les grandes lignes je suis d'accord avec vous, les jeux de stratégie sont plus souvent conçus à destination des joueurs réguliers. Mais la différence de perception auprès du public tient au contenu du jeu. Age of Empire lui offre une expérience que peu d'autres jeux peuvent prétendre offrir. 80 % de ceux qui achètent AoE ne s'en tiennent qu'à la campagne solo. Ce sont donc des joueurs lambda, par opposition aux joueurs chevronnés que nous venons d'évoquer. Même quand ils approchent d'une partie en multi, ils se limitent très souvent au mode "Escarmouche" qui leur permet de jouer tout de suite mais contre l'ordinateur. Autre élément qui fait sans doute notre différence avec le genre de RTS dont vous parlez : nous donnons au joueur l'impression de s'occuper d'une communauté et là, on va parler d'identification, etc. C'est très important pour séduire le grand public, bien plus qu'un gameplay novateur, facteur qu'il aura du mal à évaluer puisqu'il ne joue pas de manière intensive. Notre grande force, c'est ça, offrir au joueur une très large palette de manières de jouer dans laquelle il se retrouvera, qu'il soit Allemand, Chinois ou autres.

jeuxvideo.com > Dans quelle mesure Microsoft intervient-il dans votre travail ?

Bruce Shelley : Ca se limite vraiment à des choses très terre à terre. Ils sont là pour vendre des jeux et justement ils attendent que nous leur fassions des jeux qui se vendent. Ils nous font entièrement confiance pour trouver les bonnes idées, les traduire dans une réalisation digne de ce nom, etc. A part ça, ils n'interviennent pas de manière significative. Pourquoi réparer ce qui n'est pas cassé ? Il est déjà arrivé que nous décidions de ne pas porter un projet à son terme mais il n'est jamais arrivé que Microsoft nous demande ou exige que nous arrêtions d'explorer une voie sur laquelle nous nous étions embarqués.

jeuxvideo.com > Quand reviendrez-vous pour nous présenter le prochain Age of Mythology ?

Bruce Shelley : Bien essayé. Il est certain que je reviendrai un jour avec un nouveau jeu mais il m'est impossible de vous dire quand exactement. Mais je pense que le prochain jeu à sortir de chez Ensemble pourrait vous surprendre.

Age of Empires III : le Nouveau-Monde en vueAge of Empires III : le Nouveau-Monde en vueAge of Empires III : le Nouveau-Monde en vueAge of Empires III : le Nouveau-Monde en vueAge of Empires III : le Nouveau-Monde en vue
  • Site officiel
Profil de la_redaction,  Jeuxvideo.com
Par Rédaction Jeuxvideo.com
MP
PC Stratégie Ensemble Studios Microsoft Historique

COMMENTAIRES

Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Diablo II : Resurrected
2021
3
Resident Evil Village
07 mai 2021
4
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
5
Légendes Pokémon : Arceus
1er trimestre 2022