CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Alors que les tensions sont au plus haut depuis des années, les États-Unis et la Chine vont enfin discuter du futur de l'intelligence artificielle
Profil de nicoln,  Jeuxvideo.com
nicoln - Journaliste jeuxvideo.com

Dans un contexte de rivalité technologique, les États-Unis et la Chine entament aujourd'hui à Genève des discussions historiques sur les risques liés à l'intelligence artificielle. L'objectif : établir des règles communes pour encadrer son développement.

36 434 vues

L'IA, un enjeu stratégique majeur

Dans un contexte de tensions géopolitiques croissantes, une rencontre historique se déroule aujourd'hui à Genève . Pour la première fois, les États-Unis et la Chine engagent un dialogue bilatéral sur les risques liés à l'intelligence artificielle . Cette initiative est le fruit d'un accord entre le secrétaire d'État américain Antony Blinken et le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi en avril dernier, visant à établir des règles communes pour encadrer le développement et l'utilisation de cette technologie révolutionnaire.

L'IA est devenue un enjeu stratégique majeur pour les deux États, qui se livrent une compétition acharnée dans ce domaine. Les États-Unis cherchent à freiner l'avancée chinoise en limitant l'accès de leurs entreprises aux puces électroniques de pointe, tandis que la Chine a fait du développement de l'IA une priorité nationale.

Cette rivalité technologique a récemment atteint un nouveau sommet avec l'interdiction de l'application TikTok aux États-Unis, à moins qu'elle ne soit vendue à des fonds américains. Malgré ces tensions, les deux pays reconnaissent la nécessité de dialoguer pour éviter une escalade incontrôlée.

L'Europe, simple observatrice ?

Les discussions de Genève s'annoncent cruciales pour l'avenir de l'IA. Les États-Unis souhaitent notamment que la Chine adopte leur position sur l'utilisation de l'IA dans le domaine militaire, en particulier en ce qui concerne les armes nucléaires. Washington insiste sur le fait que seuls les humains doivent pouvoir prendre la décision de déclencher de telles armes.

Les deux pays espèrent également parvenir à un accord sur des principes communs qui pourraient ensuite être adoptés par d'autres nations. "Nous pensons que la communication sur les risques critiques liés à l'IA peut rendre le monde plus sûr", a déclaré un diplomate américain, tout en reconnaissant les nombreux désaccords qui subsistent entre les deux pays.

Si ces discussions bilatérales sont saluées comme une étape importante, elles soulèvent également des questions sur le rôle de l'Europe dans la gouvernance de l'IA. Pour l'instant, le vieux continent semble relégué au rang de simple observateur, alors qu'il est lui aussi un acteur majeur dans le domaine de l'IA.

La Chine et les États-Unis ont la responsabilité de s'engager dans un dialogue franc et constructif, mais il est essentiel que l'Europe participe activement à la définition des règles qui encadreront l'IA à l'échelle mondiale. L'avenir de cette technologie ne peut être décidé par deux pays seulement, aussi puissants soient-ils.

La route vers un accord global sur l'IA sera longue et semée d'embûches. Les divergences entre les États-Unis et la Chine sont nombreuses et profondes, et la méfiance mutuelle reste forte. Il est ainsi essentiel que les deux pays poursuivent ce dialogue et parviennent à établir des règles communes pour garantir un développement responsable et éthique de l'IA.

Intelligence Artificielle et Robot
Commentaires
Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Hades II
2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
Kingdom Come Deliverance 2
2024
5
Warhammer 40.000 : Space Marine 2
09 sept. 2024
La vidéo du moment