CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Le pire État américain prend encore une décision désastreuse : remplacer les profs par des IA… que se passe-t-il vraiment ?
Profil de akazan,  Jeuxvideo.com
akazan - Rédaction jeuxvideo.com

Aux États-Unis, l’État du Texas vient de prendre une décision qui est loin de faire l’unanimité : certains professeurs en charge de corriger les copies d’étudiants vont être remplacés par une intelligence artificielle. C’est la raison économique qui est évoquée pour justifier cette décision.

28 241 vues

Dans la liste des métiers menacés par les intelligences artificielles, il convient désormais d’ajouter celui de professeur. C’est, en tout cas, la conclusion que l’on peut tirer de la situation que connaît actuellement l’État du Texas, aux USA. En effet, ce dernier a pris la décision de remplacer une bonne partie des professeurs en charge de corriger le test State of Texas Assessments of Academic Readiness (STAAR) par une intelligence artificielle.

Une décision dont les raisons sont économiques

Le STAAR est un test qui est passé chaque année par des milliers d’élèves d’écoles primaires et secondaires dans l’État du Texas. Alors qu’il était majoritairement composé de QCM auparavant, il a été largement remanié en 2023, pour intégrer davantage de questions ouvertes, dont les réponses doivent donc être rédigées par les élèves.

Forcément, en ce qui concerne la correction des copies des élèves, cette évolution change considérablement la donne : avec les questions à choix multiple, il suffisait de vérifier si la bonne case avait été cochée. Mais désormais, chaque réponse rédigée doit être relue et évaluée, ce qui prend beaucoup plus de temps.

L’État du Texas aurait pu choisir d’embaucher plus de correcteurs humains pour réaliser cette tâche plus rapidement. Mais les responsables ont choisi une autre option, nettement plus économique : confier la correction des copies à une intelligence artificielle. Une initiative qui devrait permettre au Texas d’économiser plus de 20 millions de dollars par an.

Le pire État américain prend encore une décision désastreuse : remplacer les profs par des IA… que se passe-t-il vraiment ?

Trois fois moins de correcteurs humains que d’habitude

Jose Rios, le directeur de l’évaluation des étudiants à la Texas Education Agency, se justifie en expliquant que les questions ouvertes impliquent davantage les élèves dans leurs réponses, et que l’ambition du rectorat était donc d’en conserver un maximum. Opter pour une IA en guise de système de correction permettrait donc, selon lui, de ne pas pénaliser les élèves et de ne pas coûter trop d’argent à l’État.

L’intelligence artificielle a également été préparée à sa mission : elle a été formée sur 3000 réponses qui ont été soumises, en premier lieu, à deux groupes de correcteurs humains. Les réponses en question étaient annotées pour que l’IA comprenne pourquoi elles avaient été classées ainsi.

En outre, un quart de toutes les réponses initialement notées par l’IA seront tout de même réévaluées par des humains, notamment dans les cas où l’algorithme se montrera hésitant sur la notation. Les réponses écrites dans une langue autre que l’anglais et celles contenant des mots d’argot seront également transmises aux correcteurs humains.

Mais pour réaliser cette mission, il n’y aura besoin que de 2000 correcteurs humains, contre 6000 l’année dernière, soit trois fois moins. Chris Rozunick, directeur de division pour le développement de l’évaluation à la TEA, estime quant à lui qu’il ne sera jamais possible de se passer de l’humain dans ce processus : « Nous sommes très loin du système autonome, capable de penser par lui-même », explique-t-il. Pour le moment…

Intelligence Artificielle et Robot
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Crymsom-666 Crymsom-666
MP
Niveau 16
le 16 avr. à 01:40

Attendez que les "journalistes" de JVC soient remplacés par des IA...
Soit ça va rien changer (une IA bien dressée c'est comme un employé bien soumis) soit ça va être pire.
Et franchement, ce pire là ben j'ai très envie de le voir pour me marrer.

J'ai fait un constat depuis pas mal de temps:
"Toute cette intelligence humaine au service de la connerie."
Je vois pas pourquoi une intelligence artificielle n'aurait pas la même finalité...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Star Wars Outlaws
30 août 2024
4
Hades II
2024
5
Kingdom Come Deliverance 2
2024
La vidéo du moment