CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Une décision rarissime : Apple est obligé de licencier plus de 600 employés. Pourquoi un tel choix et quels en sont les conséquences ?
Profil de Hazulia,  Jeuxvideo.com
Hazulia - Journaliste jeuxvideo.com

Suite à l’annulation de plusieurs projets, Apple procède au licenciement de plus de 600 employés, soit un chiffre record pour l’entreprise de Cupertino.

Une décision rarissime : Apple est obligé de licencier plus de 600 employés. Pourquoi un tel choix et quels en sont les conséquences ?

Un nombre de licenciements record chez Apple

Jusqu’à présent, Apple avait évité les grosses vagues de licenciement contrairement à d’autres géants de la tech tels qu’Amazon, Microsoft ou Google. Pour éviter d’en arriver là, Apple procède à des recrutements prudents et veille à ne pas augmenter exagérément son nombre d'employés. Pour preuve, entre septembre 2019 et 2022, Apple n’a embauché que 20% de personnel en plus, ce qui fait atteindre un nombre total de 161 000 employés dans le monde au 30 septembre 2023 (contre 164 000 en 2022). Contrairement à Amazon qui a doublé son nombre d’employés en deux ans pour répondre à la hausse des ventes en ligne.

Seulement, Apple connaît un début d’année plutôt difficile. En retard sur l’IA, l’entreprise américaine a également finalement fait marche arrière sur plusieurs projets majeurs dont l’Apple Car. Ce sont pas moins de 615 salariés qui sont concernés par cette vague de licenciement et cela vaut pour huit locaux différents de Santa Clara. En général, Apple réaffecte ses employés lorsque leurs postes sont supprimés, mais le nombre de projets abandonnés a rendu cela impossible. Tim Cook a d’ailleurs déclaré que les licenciements massifs ne sont réalisés qu’en cas de nécessité absolue.

Pourquoi autant de licenciements chez Apple en 2024 ?

Une décision rarissime : Apple est obligé de licencier plus de 600 employés. Pourquoi un tel choix et quels en sont les conséquences ?

Ce licenciement massif s’avère plutôt exceptionnel chez Apple et découle de l’abandon de deux projets majeurs, à commencer par l’Apple Car. Lancé en 2014, le projet “Titan” visait à concevoir une voiture électrique capable de conduire de manière autonome. Apple avait commencé par imaginer une voiture sans pédales ni volant et autonome. Un projet qui s’est progressivement dirigé vers une voiture électrique. Alors que la firme de Cupertino envisageait une sortie pour 2028 et avait déjà investi des dizaines de milliards de dollars, la décision d’arrêter complètement le projet a été prise.

Pas moins de 2000 salariés travaillaient sur ce projet. Et si bon nombre d'entre eux ont été transférés vers d’autres divisions comme l’IA générative ou la robotique, 371 ont reçu un avis de licenciement. Ils ne sont pas les seuls vu qu’Apple renonce également à produire ses propres écrans Micro-LED pour l’Apple Watch. D’après Bloomberg, cette décision aurait été prise à cause de la difficulté que représente la création de tels écrans en quantité suffisante. Lancé il y a 5 ans, ce projet visant à proposer des écrans plus lumineux, contrastés et moins énergivores que l’OLED a aussi souffert de la hausse des coûts de production.

Enfin, pour couronner le tout, la fermeture d’un bureau consacré à Siri, l’assistant vocal d’Apple aurait aussi entraîné 120 licenciements.

Si ce nombre de licenciements reste tout de même largement inférieur à ceux affichés dernièrement par Amazon (18 000) ou Microsoft (10 000), cela reste marquant dans l’histoire d’Apple et trahit une certaine difficulté à se distinguer sur des marchés ultras compétitifs comme celui de l’automobile. Cela traduit également la volonté d’Apple de se recentrer et de ne pas sortir un produit que la marque ne jugerait pas pleinement “satisfaisant”.

Apple compte néanmoins bien rebondir et miser, comme Samsung et Google, sur l’intelligence artificielle. La marque à la pomme en dira davantage sur ses projets lors de la WWDC (Apple Worldwide Developers Conference) du 10 juin 2024.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
martymcfly1 martymcfly1
MP
Niveau 14
le 08 avr. à 19:49

obligé ? :rire:

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
3
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
4
Hades II
2024
5
Kingdom Come Deliverance 2
2024
La vidéo du moment