CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech Google souhaitait ouvrir un data center au Chili avec 200 millions de dollars. Il a été bloqué à cause d'une utilisation excessive d'eau
Profil de nicoln,  Jeuxvideo.com
nicoln - Journaliste jeuxvideo.com

Voici comment un data center de Google s’est retrouvé sous le feu de la Justice chilienne pour potentiellement consommer trop d’eau. Le tout sans même que le projet soit réalisé pour le moment.

101 575 vues

Le projet de data center Google qui prend l’eau

Le projet de centre de données de Google à Cerrillos, au Chili, a été stoppé par la justice chilienne en raison de son impact environnemental. Le tribunal a estimé que le projet, qui devait coûter 200 millions de dollars, consommait trop d'eau, une ressource précieuse dans un pays en proie à la sécheresse. Cette décision met en lumière un défi global : comment concilier le développement du numérique avec la protection de l'environnement ?

Annoncé en 2020, le centre de données de Cerrillos devait être l'un des plus grands d'Amérique latine. Google prévoyait d'y investir 200 millions de dollars et de créer 1 000 emplois directs et indirects. Le centre devait également contribuer à la croissance de l'économie numérique chilienne en attirant de nouvelles entreprises et en stimulant l'innovation.

Dès le début, le projet a été critiqué par des organisations environnementales et des habitants de Cerrillos. Ils craignaient que le centre de données ne consomme trop d'eau, une ressource vitale dans un pays aride qui souffre d'une sécheresse chronique. La situation est particulièrement grave dans la région de Santiago, où le centre devait être construit. Les autorités chiliennes ont mis en place des mesures de restriction d'eau pour faire face à la sécheresse.

L'eau, une ressource vitale et convoitée

Le Chili est un pays aride, classé 3ème pays le plus sec au monde selon l'indice de stress hydrique de l'ONU. La sécheresse actuelle, qui dure depuis plus de 13 ans, est la plus grave de l'histoire du pays. Elle a des effets dévastateurs sur l'agriculture, l'élevage et l'accès à l'eau potable pour la population. Le projet de Google a cristallisé les tensions autour de l'utilisation de l'eau, soulevant des questions d'équité et de priorités dans un contexte de crise hydrique.

Le tribunal a estimé que Google n'avait pas suffisamment pris en compte l'impact environnemental de son projet, notamment sa consommation d'eau. Il a ordonné à l'entreprise de revoir ses plans et de proposer des solutions pour réduire sa consommation d'eau de manière significative. Cette décision est une victoire pour les organisations environnementales et les citoyens qui se sont mobilisés contre le projet. Elle envoie un signal fort aux entreprises technologiques et aux gouvernements : la protection de l'environnement doit être une priorité absolue dans le développement de l'infrastructure numérique.

Un avenir incertain pour le projet de Google

Google a déclaré qu'il était "déçu" par la décision de la justice, mais qu'il était "engagé à travailler avec les autorités chiliennes pour trouver une solution qui réponde à leurs préoccupations". L'entreprise a 60 jours pour présenter un nouveau plan. L'avenir du projet reste incertain.

Le cas du centre de données de Google au Chili n'est pas isolé. Il soulève des questions importantes sur l'impact environnemental du numérique à l'échelle mondiale. La croissance exponentielle du cloud computing, de l'intelligence artificielle et de la 5G nécessite de plus en plus de centres de données, qui consomment de grandes quantités d'énergie et d'eau.

L'industrie numérique doit trouver des solutions pour réduire son impact environnemental. Il est nécessaire de développer des technologies plus économes en énergie et en eau, de recourir à des sources d'énergie renouvelable et de choisir des sites de construction pour les centres de données qui minimisent l'impact sur l'environnement.

La question de l'impact environnemental du numérique est un enjeu majeur pour l'avenir de la planète. Il est essentiel que tous les acteurs, les entreprises, les gouvernements et les citoyens s'engagent à trouver des solutions pour un développement numérique durable.

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
X-22170 X-22170
MP
Niveau 9
le 18 mars à 13:03

L'argument débile de consommation d'eau, un datacenter ne consomme pas d'eau, elle ne fait que passer dans les tuyaux

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
SAND LAND
26 avr. 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Solo Leveling : Arise
05 mai 2024
La vidéo du moment