CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu À cause d'une simple blague dans un MMORPG, ce joueur a fait 6 ans de prison…
Profil de Jinxeb,  Jeuxvideo.com
Jinxeb - Rédaction jeuxvideo.com

Parfois, une simple blague peut coûter cher. Difficile de prévoir à l’avance les potentielles répercussions, mais s’il les avait découverts en amont, Joshua Pillault se serait peut-être abstenu. Au-delà d’être privé de l’un de ses jeux préférés, le jeune homme s’est vu confisquer une partie de sa vie. À vingt-cinq ans, il avait presque passé l’équivalent d’un quart de sa vie derrière les barreaux : la justice américaine lui a fait passer six années en prison !

91 019 vues

Même caché derrière un avatar et un pseudo, on peut vous retrouver

À cause d'une simple blague dans un MMORPG, ce joueur a fait 6 ans de prison…
Aujourd’hui, les injures, menaces et comportements haineux sur Internet font partie des sujets dont la législation se préoccupe de plus en plus. Auparavant, les différents cas n’étaient pas traités de la même façon. Sauf qu’en octobre 2012, une affaire a fait grand bruit outre-Atlantique, notamment en raison de l'importante condamnation à laquelle elle a abouti. Durant les années 2000, il y a un genre de production vidéoludique qui a connu une ascension fulgurante : les MMORPG (Massively Multiplayer Online Role-Playing Games). À cette époque, l’utilisation d’Internet se démocratise, les foyers s’équipent plus facilement et les studios de développement surfent sur cette vague, permettant ainsi aux joueurs de se réunir et jouer ensemble sans avoir besoin d’organiser une LAN de fortune. Cependant, ce n’est pas la seule découverte que font les joueurs. Désormais protégés derrière leur avatar virtuel, certains joueurs se désinhibent dans leurs attitudes et pensent que leurs comportements peuvent rester sans conséquences. S’il y a bel et bien de la bienveillance d’un côté, l’anonymat est clairement le revers de la médaille de cette interconnexion liée à l’émergence des jeux en ligne.

À cause d'une simple blague dans un MMORPG, ce joueur a fait 6 ans de prison…
À travers la planète, chaque joueur a, en quelque sorte, son MMORPG de prédilection. Pour Josh Pillault, c’est RuneScape et, malgré les événements qu’il a dû surmonter, c’est toujours le cas aujourd'hui ! En 2012, ce MMO est un exutoire pour le jeune adulte qu’il est car depuis plusieurs années, celui-ci lutte contre un problème qui représente un véritable enjeu de santé publique aux Etats-Unis : les addictions. Du haut de ses dix-neuf, Joshua Pillault souffre d’une dépendance à l’alcool, à la drogue ainsi qu’à d’autres produits illicites et, généralement, ces substances accompagnent ses soirées passées en ligne. À côté de ça, le jeune homme est un individu curieux, quitte à ce que cette soif de connaissances se dirige parfois vers des sujets assez morbides. C’est un détail, mais celui-ci aura une grande importance dans le reste de l’histoire. Bref, un soir, lors d’une session de jeu sur RuneScape, Joshua discute avec l’un de ses compères en ligne et actionne le premier mécanisme d’un engrenage qui lui sera fatal.


Toutes les blagues étaient permises... mais pas sur ce sujet !

À cause d'une simple blague dans un MMORPG, ce joueur a fait 6 ans de prison…
Au détour de cette même conversation avec l’un de ses amis in-game, le ton monte. Sauf que, de fil en aiguille, un total inconnu est amené à s’immiscer dans l’échange houleux entre les deux joueurs. Il est notamment question d’un titre glauque, développé via RPG Maker et baptisé Super Columbine Massacre RPG. Derrière cette appellation évocatrice se cache un jeu au tour par tour à l’esthétique 16-bit qui illustre le tragique événement de la tuerie du 20 avril 1999 qui a eu lieu dans l’école de Columbine au beau milieu du Colorado. Ce sujet, bien qu’il répugne Joshua, l’intéresse de manière purement factuelle. Mais, tandis que les deux amis montent dans les tours pendant cette discussion houleuse, le troisième joueur pas vraiment convié à participer commence à invectiver Joshua. Moqueries, insultes et menaces sont proférées à l’encontre du jeune homme de 19 ans. Pour mettre un terme à cela, Joshua marche dans son jeu et joue la carte de l’humour noir afin de clore la tumultueuse altercation verbale. C’est alors qu’il lui répond qu’il mettra bel et bien fin à ses jours, si cela lui fait plaisir, et qu’il en profitera même pour emporter toute son école (le lycée d’Oxford High, dans le Mississippi) avec lui, tant qu’à faire.

À cause d'une simple blague dans un MMORPG, ce joueur a fait 6 ans de prison…
En parallèle, pour désamorcer ses propos, renforcés par l’effet décomplexant de l’alcool, il envoie un message privé à son ami pour lui dire que, bien évidemment, il s’agit d’une blague et qu’il ne pense pas ce qu’il dit, ni qu’il lui viendrait à l’idée de faire une chose pareille. Néanmoins, faire passer un sarcasme d’une telle ampleur à l’écrit, sur un chat de MMO et à une époque où la culture d’Internet est propice à des déclarations outrancières, n’est pas des plus évidents, à tel point que le troisième interlocuteur le prend au pied de la lettre, le signale à la modération et en avertit Joshua. À ce stade, il ne prend pas cet avertissement au sérieux même si, le lendemain, les développeurs de RuneScape lui appliquent une première sanction : il n’a plus la possibilité de parler au sein du jeu. Le second avertissement, lui, arrivera quelques jours plus tard… car ce sont les autorités locales ainsi que le FBI qui ont pris le relais. Le 8 octobre 2012, quatre jours après ce fait in-game, le destin de Joshua Pillault est sur le point de vaciller, comme les gonds de la porte de son domicile mis à mal par les tambourinements de la police.


Une sanction exemplaire : ce joueur va vivre un emprisonnement incompréhensible

Au départ, Joshua ne fait aucunement le lien avec ce qu’il s’est passé quatre jours auparavant, d’autant que le FBI le met en garde et lui déconseille fortement de ne pas faire appel à un avocat afin de ne pas aggraver son cas. Le coup de pression est intense, mais Joshua finit par trouver une piste et se dit qu’il est dans de beaux draps à cause de ses nombreuses consommations illicites et illégales. Toutefois, il va rapidement comprendre qu’il ne s’agit pas de ça lorsque les autorités font référence à RuneScape. À cet instant, il se dit qu’il est tiré d’affaire et qu’il va expliquer clairement la situation afin de dissiper le malentendu. Malheureusement pour lui, cet incident sur RuneScape est bel et bien le sujet de sa présence… et le début d’un épineux problème, malgré sa coopération. De prime abord, aucun élément ne vient aggraver le cas de Joshua : le FBI ne trouve aucune arme chez lui, aucun matériel pouvant lui permettre de créer une bombe artisanale et rien qui puisse tangiblement conduire à la piste d’un acte terroriste et d’une tuerie de masse scolaire. Or, la curiosité qui le caractérise va lui retomber dessus lorsque les autorités prendront l’initiative de fouiller dans son ordinateur et d'inspecter les dossiers qu’il contient.

Peu à peu, le jeune homme prend conscience, au vu de l’attitude des représentants du FBI, que cette mauvaise et douteuse blague pourrait aboutir à une sanction, et c’est ce qu’il va se produire. Dans l’attente d’être présenté devant la justice, Joshua est envoyé en prison… pour une durée de 17 mois ! Dans une vidéo plus fournie du vidéaste Kombo, publiée en septembre 2022, l’affaire de Joshua est mise dans le contexte de l’époque, notamment d’un point de vue politique. À travers l’analyse de cette affaire, le vidéaste souligne que l’État américain est confronté à un bilan très peu flatteur vis-à-vis de la lutte contre les tueries de masse. Par conséquent, la très mauvaise blague de Joshua ne passe pas et cela suffit à ce qu'il endosse le rôle de bouc émissaire, à ce qu'il devienne un exemple pour les terroristes potentiels afin de leur faire comprendre ce qu’ils risquent. Cet élément, Joshua et son entourage ne l’ont pas anticipé et, en amont du procès, ces derniers, toujours dans l’incompréhension, se disent que le procès aboutira à la libération du jeune homme.


Cinq ans derrière les barreaux avant de repasser par la case Prison

Pour réussir cela, on conseille à Joshua de plaider coupable. À l’époque, la durée d’incarcération maximale dans ce type d’affaire n’excède pas les vingt-quatre mois. De ce fait, il ne lui resterait que sept mois supplémentaires à purger dans le pire des cas. Or, si tout plaide en faveur de sa libération, la justice américaine va faire preuve d’un incroyable excès de zèle, à tel point que la moindre piste défavorable sera remontée et que le procureur prendra le jeune homme de dix-neuf ans en grippe. On l’évoquait plus haut mais la curiosité morbide de Joshua va se retourner contre lui, de la même manière que ses anciennes petites amies subiront des pressions permettant de l'accabler davantage. Ainsi, la justice va pointer du doigt les trouvailles obtenues dans l’ordinateur du jeune homme et les autres données potentiellement à charge : listings de son activité sur le forum 4chan - sa mère et lui sont passionnés de faits divers et de récits autour des tueurs en série -, dossiers contenant des recherches et des éléments menant à des fichiers à propos du livre The Anarchist Cookbook de William Powell, absence de preuves du caractère sarcastique de ses propos (en l’occurrence, rien qui ne puisse confirmer qu’il a envoyé un message à son ami pour désamorcer ses propos), etc.

Pour la justice américaine, qui en plus de ça à une totale incompréhension de la culture Internet de l’époque, ces multiples facteurs sont du pain béni. Au terme du procès, la décision est prise d’étendre la durée maximale d’incarcération : alors que Joshua pensait retourner en prison pour une durée maximale de sept mois, la justice américaine fixe la sentence à quarante trois mois supplémentaires ! Le verdict fait l’effet d’un coup de massue et absolument rien ne permettra de raccourcir cette peine, ni sa bonne conduite en prison - il se prend de passion pour la musique, la lecture, … -, ni la rétraction du témoignage et les excuses de ses ex-copines, sous pression, qui l’avaient qualifié de mentalement instable et apte à fabriquer des explosifs artisanaux. En juin 2018, Joshua mettra enfin les pieds en dehors de la prison… avant d’y retourner pour un an ferme. La raison ? Celui-ci, peu après sa libération, se fera contrôlé et sera testé positif à la drogue. L’une des conditions à sa libération était de se plier à une cure de désintoxication et à se tenir éloigné de l’alcool et des substances illicites. Suite à cela, il sera denouveau jugé dans un tribunal et sera reçu... par le même procureur qui, quelques années plus tôt, l'a envoyé derrière les barreaux.

Ce tragique destin prendra définitivement fin en 2019, soit presque sept ans après les faits et quasiment autant de temps entre les murs de différentes prisons du pays. Malgré cela, Joshua Pillault est parvenu à faire preuve d’une résilience à nulle autre pareille et a pu compter sur le soutien indéfectible de la communauté RuneScape qui, à l’aube de sa nouvelle vie, lui aura permis de se reconvertir dans une activité de créateur de contenu. Aujourd’hui, entouré de sa femme et de sa fille, Joshua mène désormais une vie rangée et alimente régulièrement sa chaîne YouTube de multiples vidéos, dont quelques-unes qui reviennent sur son expérience personnelle, tout en poursuivant sur Twitch ses aventures… dans RuneScape.


PC iOS Android Jagex Games Studio Aventure Fantastique
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
CroquetteAuMiel CroquetteAuMiel
MP
Niveau 39
le 24 févr. à 12:19

Il en a des choses à dire le redac, en concis ça donne quoi ?

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
SAND LAND
26 avr. 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Solo Leveling : Arise
05 mai 2024
La vidéo du moment