CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu On a joué au Assassin’s Creed le plus immersif possible ! Et c’était bluffant.
Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
meakaya - Journaliste jeuxvideo.com

Assassin’s Creed à la première personne ? Ressentir vraiment l’effet grisant procuré par un saut de la foi ? Plonger une lame secrète dans un ennemi à l’aide de votre propre poignet ? Tout ça, c’est possible dans ce nouveau jeu Assassin’s Creed qui marque un nouveau pas franchi pour la licence.

68 304 vues

Assassin's Creed Nexus, la vie d'Assassin plus vrai que nature

Si l’Animus était un jeu vidéo, il serait un jeu VR. Que ce soit l’un ou l’autre, ils font tous la même promesse : celle de pouvoir se plonger pleinement dans la peau d’un personnage et se perdre dans un monde virtuel confectionné prenant vie tout autour de nous. En ce sens, l’ADN même d’Assassin’s Creed le liait à la réalité virtuelle. C’était presque écrit, Assassin's Creed Nexus était fait pour exister. Avec ce jeu, nous ne sommes plus de simples joueurs. Nous sommes Desmond Miles, Layla Hassan et tous ceux qui ont un jour pu se plonger directement dans la peau d’un ancien assassin. En l’occurrence, nous sommes un hacker ou une hackeuse (au choix) qui travaille pour Abstergo mais coopère en secret avec Shaun Hastings et Rebecca Crane pour contrer le nouveau plan des Templiers. Mais quel est-il ? Récupérer de mystérieux fragments du mécanisme d’Antikythérie, que vous allez donc essayer de détruire pour le compte des Assassins. Pour ce faire, il va falloir vous aventurer dans trois époques différentes : la Renaissance italienne avec Ezio, la Grèce antique avec Kassandra et l'Amérique coloniale avec Connor. La promesse est de vous proposer un gameplay similaire aux principaux opus de la licence (infiltration, grimpette, parkour, assassinat…) mais avec la dimension réalité virtuelle en plus.

On a joué au Assassin’s Creed le plus immersif possible ! Et c’était bluffant.

Forcément, sur le papier, on tient déjà l’expérience Assassin’s Creed la plus immersive possible. Et ça se confirme une fois notre Meta Quest 3 finalement posé sur notre nez, après de longues galères d’installation il faut l’avouer. Mais on a vite oublié toutes ces histoires d’appareillage, de wi-fi et de piles une fois embarqués dans les coulisses d’Abstergo. Et oui, car l’immersion elle commence même avant de s’être plongé dans la peau d’Ezio, notre premier assassin. Les équipes de Nexus ont mis en place une interface plus que convaincante sur toute la partie époque contemporaine. Ce n’est pas grand chose, mais ça fait tout de même une belle différence. L’immersion est totale dès le début et elle va continuer à l’être une fois entré dans le vif du sujet.

C'est simple, on s'y croit. On s'y croit au point de ne pas voir le temps passé malgré la lanière qui lacère presque notre front au bout d'un moment (faut dire que l'on a un peu passé l'étape des réglages). Des sauts de la foi, au parkour en passant par la lame secrète et les phases d'infiltration, tout est là pour nous faire vivre la vraie vie d'Assassin. C'est fluide, ça se prend facilement en main, on a le palpitant qui s’agite parfois et les quêtes sont assez intéressantes pour nous tenir en haleine. Niveau gameplay, c’est très intuitif et tout est fait pour favoriser l’immersion (armes à récupérer au niveau de la ceinture, pas besoin d’inventaire…). Et puis, la bande-son est très prenante et avec un bon goût de nostalgie qui nous a touché droit au cœur. Néanmoins, certaines imprécisions nous poussent parfois à reconnaître quelques limites à cette immersion. Et puis il y a l’IA des ennemis quelque peu aux fraises par moment. Des moments qui donnent envie de se faire un face palm (du moins si c'était possible) mais qui ne gâchent en définitive pas l'expérience globale.

On a joué au Assassin’s Creed le plus immersif possible ! Et c’était bluffant.

Un vrai jeu AAA en VR mobile ?

Mais combien de temps ça dure cette “expérience globale” ? Et bien selon les différents avis publiés jusque-là, il faut compter une quinzaine d'heures pour finir le jeu. Si on se fie aux dires des autres, vous l'aurez compris, c'est parce que nous n'avons pas encore fini le jeu, faute de temps. C'est d'ailleurs pour cela que vous lisez actuellement une news et non un test. Si nous n'avons pas pu découvrir tout ce que le jeu a à offrir, on a tout de même déjà un bon aperçu de ce qu’il nous propose. On a notamment pu s’aventurer dans plusieurs villes dans la peau d’Ezio Auditore. Mais comment ça se présente ? Pas de monde ouvert ici. En gros, vous aurez à chaque fois une mémoire à visiter avec une mission à remplir. En plus de cela, vous avez plein de petits collectibles à récupérer et des défis à remplir. Ces derniers vous permettent en même temps de vous entraîner pour mieux appréhender le parkour ou les sessions de grimpette. Et à vrai dire, ce n'est pas de trop. Car si le gameplay se prend très facilement en main et permet une exploration fluide et agréable, le parkour peut tout de même prendre un peu de temps à être maîtrisé. Les chutes seront certainement nombreuses au début.

On a joué au Assassin’s Creed le plus immersif possible ! Et c’était bluffant.

Pour ce qui est de la difficulté plus globale du titre, il faut dire qu'il n'y en a pas vraiment. Malgré les trois modes de difficulté proposés, on peine un peu à se sentir challengé. C'est vrai des phases d'infiltration mais surtout des combats. Ces derniers restent d'ailleurs très scriptés et pas toujours palpitants. Un effort a clairement été fait pour les diversifier avec de nombreux outils et quelques interactions possibles. Et parfois ça fonctionne très bien. Mais la plupart du temps, on se retrouve avec un duel très mécanique et on perd donc souvent le côté exaltant des combats. Mais encore une fois, nous n’avons joué qu’au début de Nexus et il est donc difficile de juger si c’est le cas tout au long du jeu. Il serait également intéressant de voir si les combats sont plus palpitants dans la peau de Kassandra par exemple, plus guerrière qu’assassin.

On a joué au Assassin’s Creed le plus immersif possible ! Et c’était bluffant.

Pour ce qui est des graphismes, il faut en revanche appuyer que le rendu est assez bluffant pour un casque mobile. Les décors sont beaux et détaillés, ce qui donne assez envie de se perdre dans les différentes zones fermées mais assez grandes du jeu. Et puis, c’est réellement vivant. Il y a du monde dans les rues, des interactions. Seul petit problème à ce niveau : une trop grande répétition des modèles et des phrases prononcées. On a vite l’impression de voir et d’entendre toujours les mêmes choses et c’est tout de même bien dommage. Certains visages sont également moins bien réussis que d’autres. Mais si ce n’est graphiquement pas au niveau des derniers Assassin’s Creed, pour un casque mobile c’est tout de même assez impressionnant et globalement bien fichu.

Et puis Nexus est un vrai jeu Assassin's Creed. S'il est possible d'apprécier l'expérience sans être un fan de la licence, il faut avouer que connaître AC est un vrai plus pour s'y aventurer. La nostalgie fait vite son effet avec la musique, les lieux et les visages familiers. Et on retrouve bien sûr des éléments importants de la licence. On a aussi bien des points à synchroniser que des petites anecdotes historiques à dénicher. Comme mentionné plus haut, on retrouve également le même gameplay avec la présence des trois piliers si cher à Assassin's Creed Mirage : discrétion, assassinat et parkour. Cela en fait non seulement un bon jeu pour les amateurs de VR mais une expérience particulièrement savoureuse pour les fans d'Assassin's Creed. Mais pour qu'ils puissent tous en profiter, encore faut-il que le jeu soit accessible aux néophytes de la VR.

On a joué au Assassin’s Creed le plus immersif possible ! Et c’était bluffant.

Un jeu VR accessible à tous ?

On a joué au Assassin’s Creed le plus immersif possible ! Et c’était bluffant.

Factuellement, Assassin’s Creed Nexus n’est pas accessible à tous les joueurs. Il s’agit en effet d’une exclusivité Meta Quest, plus précisément Meta Quest 2 et 3. Pour y jouer, il va donc falloir vous offrir un de ces casques, si cela n’est pas déjà fait. Forcément, ça a un coût (environ 300€ pour le Quest 2 et 550€ pour le Quest 3). Forcément, ça bride un peu l’accessibilité du jeu. Et c’est bien dommage, car justement l’une des promesses de Nexus c’est de proposer une expérience accessible aux fans d’Assassin’s Creed qui ne sont pas des grands spécialistes de la VR. Et ça tombe bien puisque c’est mon profil. Sans pour autant être malade au bout de cinq minutes, j’ai personnellement un peu de mal avec la réalité virtuelle. Ça a tendance à me fatiguer rapidement et je me sens vite nauséeuse quand ça bouge un peu trop.

On a joué au Assassin’s Creed le plus immersif possible ! Et c’était bluffant.

Si je me laisse aller à quelques précisions personnelles, c’est parce que Nexus promettait de nombreux paramètres d'accessibilité, visant à réduire la motion sickness. Et force est de constater que ça marche ! Avec ses quatre présets, le jeu permet de vivre la vie d’assassin quelle que soit votre tolérance à la réalité virtuelle. Bien que l’immersion soit tout de même grandement altérée dans sa version la plus accessible, tout le monde peut jouer à Nexus. Surtout qu’il est en plus possible de personnaliser certains paramètres et que le facteur “vertige” est également pris en compte. Et puis il est possible de passer d’un mode à un autre facilement et rapidement si jamais vous commencez à vous sentir malade ou au contraire mieux. Tout a été pensé pour permettre à chacun de vivre une expérience aussi agréable que possible et c’est à saluer. Le travail réalisé est remarquable et on tient donc là un vrai grand jeu en réalité virtuelle pour tous. C’est le ressenti que l’on en a après quelques heures de jeu et visiblement il est partagé par ceux qui l’ont terminé. Le jeu enregistre actuellement un score de 81 sur Opencritic.

Si vous êtes fans d’Assassin’s Creed ou un amateur de VR, on ne peut que vous conseiller de profiter de Noël pour vous (faire) offrir un Meta Quest 3 avec Assassin’s Creed Nexus. L’expérience vaut le détour !


À propos de Assassin's Creed Mirage
Test
Assassin’s Creed Mirage : le retour aux sources qui va mettre tout le monde d’accord ?
Wiki
Guide complet d'Assassin's Creed Mirage
News jeu
Assassin's Creed Mirage réalise un exploit malgré des ambitions plus réduites
News jeu
Assassin’s Creed Mirage : oubliez Ezio et Edward, Basim pourrait bien devenir le meilleur assassin de la licence !
PC Autres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
SimplySmackkk2 SimplySmackkk2
MP
Niveau 2
le 04 déc. 2023 à 16:10

Ce n'est pas un test, mais ça en a toute la longueur et même la saveur.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que vous faites des news longues et argumentées pour dire ce que vous pensez d'un jeu mais sans oser le considérer comme un test.

Et cela se perd dans les archives des news au lieu d'être référencé.

Pourquoi ?

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Stellar Blade
26 avr. 2024
4
Rise of the Ronin
22 mars 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment