CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu "Ils sèchent les cours pour y jouer !" cette légende urbaine est fausse, mais la réalité est plus étonnante
Profil de TheXsable,  Jeuxvideo.com
TheXsable - Journaliste jeuxvideo.com

C'est l'une des légendes urbaines les plus connues du jeu vidéo : au Japon, cette saga est tellement populaire qu'une loi a été votée pour obliger chaque nouvel épisode à sortir les week-ends pour éviter que les gens n'aillent pas au travail ou à l'époque en semaine. S'il s'agit d'un mythe en réalité faux, la réalité qui se cache derrière est en fait bien plus intéressante que ça.

33 978 vues

Depuis la sortie du premier épisode en 1986, Dragon Quest est devenu un véritable phénomène de société au Japon. Si la licence s'est depuis exportée en dehors des frontières de l'archipel, le succès qu'elle rencontre dans son pays natal est incomparable par rapport à sa popularité mondiale. Pour preuve, Dragon Quest IX : Les Sentinelles du Firmament est le vingtième jeu le plus vendu dans l'histoire du Japon et l'un des deux seuls jeux non-Nintendo du classement avec Monster Hunter Portable 3rd (14ème). Et puisque ce succès perdure depuis plus de 35 ans maintenant, toute une série de mythes ont vu le jour autour de la franchise, dont un en particulier qui est malheureusement faux... tout du moins, en partie.

Acheter Dragon Quest XI S chez Amazon

Une légende urbaine aussi connue que la saga

"Ils sèchent les cours pour y jouer !" cette légende urbaine est fausse, mais la réalité est plus étonnante

Dragon Quest est une saga qui a la particularité de sortir de nouveaux épisodes le week-end, à l'inverse du vendredi comme c'est la majorité des cas pour les jeux vidéo. Au moment où cette décision a été prise, les jeux sortaient même le jeudi. Pour expliquer cette situation si unique, la légende urbaine raconte que dans les années 80 au Japon, de nombreux élèves séchaient les cours et des employés posaient des arrêts maladie pour pouvoir jouer dès leur jour de sortie au nouveau Dragon Quest. Ce phénomène aurait été tellement important et récurrent que cela aurait été entraîné une baisse de productivité lors du lancement des trois premiers épisodes. Pour éviter que cela ne se reproduise à chaque fois, le gouvernement japonais aurait fait voter une loi pour obliger Enix et Nintendo à sortir les épisodes numérotés de Dragon Quest uniquement les week-ends et plus en semaine suite à la sortie du troisième opus en 1988. Ainsi, ce serait pour cela que Dragon Quest IV est sorti le 11 février 1990, soit un dimanche, et que tous les volets qui ont suivi sont aussi sortis en week-end.

"Ils sèchent les cours pour y jouer !" cette légende urbaine est fausse, mais la réalité est plus étonnante

Si cette légende urbaine a contribué à l'aura de la saga Dragon Quest, elle est malheureusement fausse car aucune loi n'a été votée à propos de Dragon Quest. Cependant, ce mythe n'est en réalité erroné que sur un point précis. Dans les faits, le gouvernement japonais n'a jamais fait voter de loi pour imposer cette règle car Enix et Nintendo se la sont eux-mêmes imposée. Et oui, à l'époque, il y a bel et bien eu des salariés qui ne sont pas rendus à leur travail et des élèves qui ont séché les cours pour pouvoir jouer à Dragon Quest dans les années 80. Lors de la sortie de Dragon Quest III en 1988, une rumeur évoque que plus de 300 élèves auraient été arrêtés dans les fils d'attente devant les magasins car ils étaient en train de rater les cours exprès pour ça. Il y aurait même eu des tensions dans certains magasins dont des agressions, ce qui serait remonté jusqu'aux oreilles du Kokkai, le parlement japonais, qui aurait ensuite conduit à des auditions pour mieux comprendre la situation. Que ces rumeurs soient vraies ou non, une chose est sûre, c'est que ces absences d'élèves à cause de Dragon Quest sont remontées jusqu'aux oreilles de ses créateurs qui ont décidé d'agir en conséquence.

Une règle bien plus qu'une loi

Face aux nombreuses absences d'élèves, les développeurs de Dragon Quest comme Yuji Horii, son créateur et scénariste, ou Koichi Nakamura, son programmeur principal, ont décidé de prendre les choses en main. Dans une interview accordée à IGN, Yuu Miyake, Executive Producer sur la franchise depuis les années 2000, a ainsi déclaré aux côtés du père de la saga :

En fait, la pratique généralement acceptée dans l'industrie consistait à sortir les jeux le jeudi, mais il y avait des enfants qui séchaient l'école pour aller acheter les jeux. Nous nous sommes donc arrangés avec Nintendo pour que Dragon Quest sorte un samedi, à titre d'exception.

"Ils sèchent les cours pour y jouer !" cette légende urbaine est fausse, mais la réalité est plus étonnante

Ainsi, il n'existe donc pas de "loi Dragon Quest" au Japon comme le laisse imaginer la légende. En réalité, on peut plutôt parler de "règle Dragon Quest" que les développeurs se sont eux-mêmes imposée par sens des responsabilités. Depuis, cette règle est toujours en vigueur est les Dragon Quest continuent de sortir le week-end au Japon. Si le dernier épisode en date, Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée, s'est plié à la règle comme ses prédécesseurs, on retrouve tout de même une dérogation à ce principe. En 2012, Dragon Quest X, le MMORPG de la franchise est sorti le 2 août, soit... un jeudi. Si on ne connaît pas la date de sortie du très discret Dragon Quest XII, le prochain jeu de la licence, DRAGON QUEST MONSTERS : Le Prince des ombres, est prévu en exclusivité sur Nintendo Switch pour le 1er décembre, c'est-à-dire un vendredi.

En savoir + sur l'univers de Dragon Quest : Dai no Daibôken
News culture
Dragon Quest : La Quête de Daï : La meilleure adaptation du RPG trouve un nouveau souffle en animation
News jeu
Dragon Quest : The Adventure of Dai - trois jeux annoncés, dont un sur consoles
News astuce
Dragon Quest The Adventure of Dai : A Hero's Bonds, nos guides pour bien débuter
Dossier
La série Dragon Quest
Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
OneScarlett OneScarlett
MP
Niveau 48
le 10 déc. 2023 à 09:03

J'avoue avoir cru à cette légende urbaine depuis toujours.
Je me demande si ça n'avait pas été lancé dans un mag de l'époque (Player One ou Console+).
Mais je ne doutais pas une seconde que la sortie d'un Dragon Quest était un réel évènement au Japon.

Lire la suite...
Commentaire édité 10 déc. 2023, 09:04 par OneScarlett
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Hades II
2024
4
Kingdom Come Deliverance 2
2024
5
The Dark Side of Ceclon
20 juin 2024
La vidéo du moment