CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu Après la polémique, Unity s'excuse publiquement et assure qu'il "apportera des changements à la politique"
Profil de Damien-Scaletta,  Jeuxvideo.com
Damien-Scaletta - Rédaction jeuxvideo.com

Unity est en plein rétropédalage après ses annonces très controversées.

Après la polémique, Unity s'excuse publiquement et assure qu'il "apportera des changements à la politique"
148 623 vues

On vous en avait parlé, Unity avait annoncé de nouveaux frais pour les studios de développement utilisant son moteur sur leurs jeux, et ça avait créé un tollé dans l'industrie. Il semble que l'entreprise ait été forcée de faire machine arrière ... ou au moins, de revenir sur une partie de ses annonces.

Unity sous le feu des critiques

La semaine dernière, Unity, la société derrière le moteur de jeu utilisé dans des titres populaires tels que Cuphead, Fall Guys, Among Us, Tunic, Cult of the Lamb, Pokémon GO ou encore Genshin Impact, a annoncé une nouvelle politique tarifaire qui a suscité un tollé dans l'industrie. Cette nouvelle commission, appelée le "Runtime Fee" (qu'on peut traduire par "frais de services", ou "frais d'exécution"), impliquerait que les développeurs soient facturés à chaque installation d'un jeu au-delà d'un certain seuil. Pour être précis, les studios ayant souscrit à la formule Unity Personal-Plus (formule gratuite ou peu chère, donc souvent utilisée par les plus petits studios) avaient appris qu'ils devraient payer 20 cents par installation de le jeu, à partir du 1er janvier 2024, et pour chaque titre dépassant 200.000 dollars de revenus et 200.000 installations. Ajoutons que ce "Runtime Fee" était vraiment destiné à ponctionner les revenus des petits studios, puisque les conditions tarifaires étaient plus favorables pour les studios élaborant leurs jeux via les formules Pro ou Entreprise de Unity, plus chères.

Cette annonce a évidemment été accueillie par une indignation générale de la part de l'industrie. En particulier, les développeurs, qui ont souligné les nombreux problèmes que ces nouveaux frais pourraient entraîner. Parmi les préoccupations figuraient le coût élevé pour les bundles caritatifs, les risques liés aux installations et désinstallations, et la difficulté de suivre précisément le nombre d'installations, ce qui soulève aussi des questions de confidentialité.

Unity présente ses excuses et promet des changements

Face à cette vague de critiques, Unity a publié des excuses officielles sur les réseaux sociaux. Dans leur déclaration, ils reconnaissent avoir entendu les préoccupations de la communauté des développeurs et s'excusent pour "la confusion et l'angoisse" provoquées par l'annonce de la politique tarifaire. Unity s'engage également à apporter des modifications à cette politique rapidement.

Nous vous avons entendu. Nous nous excusons pour la confusion et l'angoisse provoquées par la politique de frais de services que nous avons annoncée mardi. Nous écoutons et discutons avec les membres de notre équipe, la communauté, les clients et les partenaires, et apporterons des modifications à cette politique. Nous partagerons une mise à jour dans quelques jours. Merci pour vos retours honnêtes et critiques.

Même si Unity n'a pas encore précisé en détail les changements à venir, des informations ont émergé sur ce nouveau plan. D'après Bloomberg, la société prévoit de limiter les frais à 4 % des revenus d'un jeu pour les clients générant plus d'un million de dollars. De plus, les installations antérieures à l'entrée en vigueur de la nouvelle politique ne seront pas comptabilisées. Déjà, le lendemain de l'annonce de cette nouvelle politique, le patron de Unity Marc Whitten avait été forcé de revenir sur certains points, et annoncé que les démos, les jeux dans des bundles caritatifs, et les titres issus d'abonnements (Game Pass, PS Plus ...) n'entraîneraient pas de frais en plus pour les développeurs.

Les développeurs n'accorderont pas de nouveau leur confiance à Unity de sitôt ...

Malgré les excuses et les promesses de changement de la part d'Unity, de nombreux développeurs restent sceptiques. Certains d'entre eux ont d'ores et déjà envisagé de changer de moteur de jeu pour leurs futurs projets. Beaucoup considèrent la perte de confiance envers Unity comme irréversible.

Parmi les développeurs mécontents, on trouve Innersloth, le studio derrière Among Us, qui a déclaré qu'ils devraient "retarder du contenu et des fonctionnalités que nos joueurs veulent vraiment" s'ils devaient passer à un nouveau moteur. Megacrit, les développeurs de Slay the Spire, ont également déclaré qu'ils envisageraient de passer à un nouveau moteur si ces nouveaux frais ne sont pas purement et simplement abandonnés. De nombreux développeurs indépendants ont également partagé leur colère sur les réseaux sociaux, soulignant l'impact potentiel sur leurs projets actuels.

Il semble que Unity devra faire preuve de transparence et de mesures concrètes pour regagner la confiance des développeurs, si tant est que cela est encore possible.

A propos de TUNIC
Test
Tunic : Entre Zelda et Dark Souls, une incroyable révélation !
News jeu
Petite surprise : le Zelda-like Tunic est disponible dans le Game Pass
News jeu
Tunic : Des mystères et une richesse dignes d'un Zelda ? Interview de son créateur
Gameplay
Tunic : le créateur du jeu présente 17 minutes de gameplay
PC PS5 Xbox Series Switch Mac iOS Android PS4 ONE Schell Games The Pokémon Company Robot Teddy Studio MDHR Devolver Digital InnerSloth Mediatonic Nintendo Niantic Labs Massive Monster Finji Games miHoYo Limited Action Shoot'em Up Plate-Forme Aventure Gestion RPG Adresse Open World Party-Game Survie Jouable en solo Multi en local Multi en ligne Multi en coopératif Multi en compétitif Asie Dragons Monstres Heroic Fantasy Espace
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Gravalkaw Gravalkaw
MP
Niveau 14
le 20 sept. 2023 à 17:47

Un récap pour ceux qui ne comprennent pas ce qui gêne les devs. Car ce n'est pas que l'aspect financier même si ca en fait parti. Il n'y aurai pas eu autant de problèmes si Unity avait choisi un % plutôt que ce qu'ils ont fait.

Ce qui a énervé les devs :

  • C'est rétroactif, donc si tu as vendus des jeux sur Unity dans le passé, ils sont comptés et tu peux te retrouver a devoir des centaines de milliers de $ pour un jeu qui n'est plus en vente, et qui a été publié sous un autre contrat.
  • Ce coté rétroactif unilatéral détruit toute la confiance des devs en Unity. C'est une chose de changer un contrat pour les projets futurs. C'est une autre de frapper a la porte des gens et leur dire "On a décider que tu nous dois 300 000$ pour les ventes de y a 3 ans". Comment faire confiance a un tel partenaire ? Est ce même légal? Une analogie aussi ridicule serait d'acheter un micro onde, et de voir le fabriquant changer le contrat d'utilisation en disant qu'a partir de maintenant, on doit le payer pour chaque utilisation du micro onde, future et passée...
  • C'est un coup fixe et non un %. A l'origine ce cout s'appliquait a toutes les installations du jeu, donc les jeux F2P, les jeux vendus pour la charité, les installations pirates, les installations multiples par un joueur, etc. Donc quelqu'un pouvait vendre un petit jeu a 0.99$ et le joueur lui faisant 10 installations va générer une facture de 2$ au développeur. Unity a corrigé cela, mais il n'en reste pas que ca fait partie de ce qui a généré autant de colere. Un manque de logique tel de la part de l'équipe d'Unity est choquant.
  • La communication d'unity qui est détaché de la réalité et parfois même trompeuse. Unity dit "seul 10% des studios seront impacté" Ils oublient de nous dire que 10% des studios représentent 30000 studios. Et que la majorité des projets comptaient dans les 90% restants, sont des projets personnels qui ne mèneront a rien, ou qui sont inactif, ou abandonnés. La part des projets touché parmis ceux actif est donc surement bien plus grande.
Lire la suite...
Commentaire édité 20 sept. 2023, 17:52 par Gravalkaw
Among Us
PCPS5Xbox SeriesSwitchPS4ONEiOSAndroid
Among Us VR
PCPS4
Cuphead
PCSwitchPS4ONEMac
Fall Guys : Ultimate Knockout
PCPS5Xbox SeriesSwitchPS4ONE
Meilleures offres
ONE 34.06€ PS4 39.99€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment