CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?
Profil de Jinxeb,  Jeuxvideo.com
Jinxeb - Rédaction jeuxvideo.com

À l’occasion du lancement prochain de la septième extension de The Elder Scrolls Online, baptisée Necrom, Bethesda Softworks et ZeniMax Online Studios nous ont conviés dans leurs locaux de Londres pour découvrir cette nouvelle étape importante, ainsi que la classe et les décors inédits qui la composent. Et si le meilleur moyen d’attendre sagement The Elder Scrolls VI était de se lancer à la découverte d’ESO ? Voici le récit de cette prise en main et nos impressions !

120 150 vues

Necrom, un beau clin d’œil aux fans de Morrowind et Skyrim

Depuis sa présentation à l’E3 2018, les plus grands amateurs de la franchise The Elder Scrolls ont les yeux rivés sur le sixième épisode numéroté, mais il ne faut pas oublier que tout ne tourne pas autour de lui. En 2014, Bethesda Softworks lance The Elder Scrolls Online. S’il lui a fallu quelques années pour se mettre le pied à l’étrier, la version MMORPG a lâché les chevaux lors de la sortie de l’extension Morrowind en 2017. Au-delà d’un clin d’œil appuyé aux fans du troisième épisode, Bethesda prenait un nouvel élan et non des moindres. Chaque année, une idée germait au sein des équipes : Summerset en mai 2018, Elsweyr en juin 2019, Greymoor en mai 2020, Blackwood en juin 2021 et High Isle en juin 2022. Comme le veut la coutume, The Elder Scrolls Online reviendra pour une extension annuelle inédite. On ne sait pas si Bethesda Softworks est superstitieux, mais ce septième ajout majeur, baptisé Necrom, pourrait bien leur porter chance.

The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?

Révélé en grande pompe lors du showcase Xbox du 25 janvier dernier, Necrom n’est plus qu’à quelques semaines de sa sortie sur PC (le 5 juin), dans un premier temps, puis sur consoles, avec un léger décalage de plusieurs jours (le 20 juin, sur PS5, PS4, Xbox Series XS et Xbox One). Après nous avoir fait saliver avec une magnifique bande-annonce en CGI, on a pu poser nos mains quelques minutes sur cette extension qui nous promet une nouvelle classe (l’Arcaniste), deux nouvelles zones inédites (La Péninsule Telvanni et Apocrypha, que l’on a déjà pu découvrir à l’époque de Morrowind et du DLC Dragonborn de Skyrim), de nouveaux compagnons (Vif-comme-la-Nuit et Azandar Al-Cybiades) et, surtout, de nombreuses heures de contenu. Un peu plus d’un mois après notre entretien avec le directeur créatif de la saga ESO, Rich Lambert, c’est dans les locaux de Bethesda, à Londres, que l’on a rencontré la tête pensante du projet, heureux de nous accueillir pour ce nouveau tournant du MMORPG.


Deux nouvelles zones marquantes pour le prix d’une

Contrairement à l’extension précédente, High Isle, qui nous emmenait dans une région inexplorée de l’archipel de Systres, les équipes d’ESO ont eu envie d’adresser un joli clin d’œil aux fans en leur permettant de redécouvrir la Péninsule Telvanni, fief des elfes noirs que l’on connaît depuis Morrowind, et Apocrypha, domaine d’Oblivion, que l’on a pu apercevoir grâce au DLC Dragonborn de The Elder Scrolls V : Skyrim. Certes, on pourrait reprocher un manque de prise de risque de la part des équipes, mais ce choix est bel et bien audacieux. Le principal objectif est de parvenir à insuffler suffisamment de nouveautés pour surprendre les joueurs, ainsi que les nouveautés venus. Au moment de la prise en main, nous étions un peu dans le second cas de figure et il faut dire qu’on est loin des environnements chatoyants de High Isle.

The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?

L’Ombre plane effectivement sur Morrowind, et ça se ressent. Après s’être perdu dans les décors de la Péninsule, tout en slalomant entre les excroissances terrestres et les immenses champignons, typiques des environnements et alentours de Necrom, capitale des elfes noirs, il était temps d’arpenter les fortifications de la cité funéraire pour y emprunter un portail nous menant… vers Apocrypha. Une téléportation plus tard et on a l’impression d’embarquer dans une tout autre aventure. Les teintes y sont verdâtres, l’ambiance poisseuse et drôlement mystique, en partie à cause de ses montagnes de livres et des phénomènes étranges qui constellent le ciel.

The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?

Pour le coup, Bethesda nous offre deux nouvelles zones suffisamment larges pour que l’on y passe de nombreuses minutes à y arpenter chaque recoin, et ce, sans que l’ennui pointe le bout de son nez. En termes d’immersion, ces deux zones nous ont réellement happés, à tel point qu’on avait envie de s’y perdre encore de nombreuses minutes, fascinés par ces décors lorgnant du côté de Lovecraft. Et encore, nous n’avons fait qu’effleurer la surface puisqu’on nous promet d’y passer, au total, une bonne trentaine d’heures rien que pour les contenus narratifs !


En plus de l’Arcaniste, Necrom dévoile un concept Crux-cial

Cette présentation de The Elder Scrolls Online : Necrom était également l’occasion de tester l’une des plus grosses nouveautés de cette extension, à savoir la classe de l’Arcaniste. Un ajout qui faisait partie des demandes les plus pressantes de la communauté et qui manquait cruellement à la précédente extension. Bethesda rectifie ainsi le tir, et de la meilleure manière qui soit. Forcément, nous n’allions pas passer à côté de la possibilité d’essayer cette nouvelle classe avec, au choix, un build de niveau 25 et de niveau 50. En termes de classe pure, il n’y a rien de neuf sous le soleil. Comme pour ses homologues, l’Arcaniste dispose de trois spécialités : Héraut du Tome (orientée DPS, les dégâts), Soldat d’Apocrypha (orientée Tank/Défense) et Runes curatives (qui fait office de soutien et de soigneur).

The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?

Toutefois, les équipes de développement ont trouvé l’astuce pour la rendre spectaculaire, pour reprendre les propos de Rich Lambert, et elle s’appelle « Crux ». Lors de notre session, nous avons fait le choix d’emprunter la branche Héraut du Tome afin d’expérimenter l’aspect offensif de l’Arcaniste, plutôt ravageur. Selon le sort utilisé, l’Arcaniste récupère un Crux qu’il peut réutiliser pour booster l’une de ses prochaines compétences ou cumuler (jusqu’à trois Crux peuvent être gardés en réserve) pour décupler, selon un palier de pourcentage, les pouvoirs de l’une de ses capacités.

The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?

À noter que ce système de combo n’est pas seulement l’apanage de l’embranchement offensif mais profite aussi aux autres axes de gameplay. Si cet essai nous a donc permis de jauger la force de frappe de l’Arcaniste, on a également eu la chance d’observer l’une des subtilités de son gameplay : l’utilisation de portails. Avec Necrom et l’Arcaniste, TESO se la joue Portal, en quelque sorte, et chamboule ses combats avec une mécanique qui peut être particulièrement utile pour prendre l’avantage ou, au contraire, se tirer d’une situation périlleuse. Lors de ces quelques minutes d’essai, on a pu ressentir le potentiel de cette nouvelle classe qui devrait ravir les joueurs de la première heure et les nouveaux venus. Car c’est aussi ça, le but de Necrom !


Plaire plutôt deux fois qu’une, le pari de Bethesda pour la sortie de Necrom

The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?
Lors de la présentation, les équipes ont annoncé la couleur : l’objectif de Necrom est de faire venir les nouveaux joueurs, et de démontrer aux vétérans qu’ils ont pris en considération leurs retours afin de peaufiner tout ce qui devait l’être et de s’attaquer aux bugs récalcitrants. Les tâches sont clairement identifiées, mais le plus ardu, de leur propre aveu, est de ne pas déséquilibrer l’ensemble. Pour les nouveaux venus, le but de Necrom est de désamorcer le côté impressionnant du MMORPG (bientôt 9 ans sur le marché et 6 extensions à son actif) et véhiculer le message qu’il est tout à fait possible d’acquérir le jeu, l’extension Necrom et de profiter de ses contenus. Libre aux nouveaux joueurs, par la suite, d’en découvrir les précédents chapitres au fur et à mesure. Comme les équipes nous l’ont expliqué, TESO veut maintenir la philosophie qui veut que le joueur choisisse n’importe quelle direction et tombe sur quelque chose de fun et, par extension, qu’il s’attaque aux différents contenus additionnels sans se soucier de l’ordre. Et ça tombe bien, car c’est un peu l’impression qui est ressortie de cette présentation dans notre cas.

The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?
À peine propulsé dans ces nouvelles contrées, sans forcément être un connaisseur hors pair du jeu en ligne voire de l’univers de The Elder Scrolls, on se prend au jeu de la balade. Néanmoins, l’interface brillerait davantage en étant un peu moins austère et un peu plus ergonomique — même s’il y a la possibilité de se reposer sur des add-ons bien utiles —, car celle-ci pourrait souffrir, auprès des curieux, de la comparaison avec d’autres cadors du MMO. Malgré ce léger point noir, on erre volontiers dans ces contrées inédites de Tamriel, tout en enchaînant quelques éliminations de monstres et en effectuant quelques quêtes. Si, par moments, certains sentiers nous ont paru quelque peu vides, on a été rassuré de voir que les donjons publics apportaient suffisamment d’action pour qu’on ne voit pas le temps passer.

The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?The Elder Scrolls Online Necrom : On y a joué, voici nos impressions ! Le bon moment pour découvrir tout ce que le jeu de rôle en ligne de Bethesda a à offrir ?

Malheureusement, on aurait aimé avoir la possibilité d’en découvrir davantage tant nous n’avons pas pu recueillir tout ce qui fait le sel de cette extension. Sur l’intervalle qui nous était alloué, nous avons essentiellement parcouru les zones inédites, testé les spécificités de l’Arcaniste et réalisé un donjon en compagnie d’Azandar, tout en profitant du travail des équipes sur le sound design qui participe énormément à l’immersion au sein de cette nouvelle extension. On regrettera de ne pas avoir pu goûter à la trame principale de Necrom qui s’annonce savoureuse et se soldera par un immense cliffhanger que Rich Lambert a hâte de nous faire découvrir.


À l’approche de son dixième anniversaire — d’ici une grosse poignée de mois —, The Elder Scrolls Online se positionne comme une alternative rafraîchissante dans le monde des MMORPG. Il faut dire que les équipes créatives et de développement n’ont eu de cesse de peaufiner l’expérience en la gonflant d’extensions, bonifiant tout ce qui était déjà agréable et rectifiant tout ce qui pouvait lui porter préjudice. Avec Necrom, ESO lance une septième extension en réussissant le pari d’éviter toute forme de restriction : un monde vaste à découvrir dans n’importe quel ordre, un apprentissage du lore qui se fait petit à petit et une nouvelle classe qui donnera envie aux amateurs de s’y replonger et aux néophytes de, peut-être, sauter dans le grand bain. Quoi qu’il en soit, c’est avec une petite moue de frustration qu’on a du lâcher le clavier souris à la fin de cette présentation : Necrom nous a rapidement fait bonne impression, donnant le sentiment que c’est peut-être le bon moment pour découvrir tout ce qu’ESO a à offrir.


PC PS5 Xbox Series PS4 ONE Stadia Mac Bethesda Softworks ZeniMax Online Studios MMO RPG Multi en ligne Multi en coopératif Multi en compétitif Dragons Heroic Fantasy
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Jersann Jersann
MP
Niveau 8
le 02 mai 2023 à 04:30

Déjà que j'ai jamais accroché à l'univers car trop sombre mais alors là c'est le bouquet ! Sombre de chez Sombre ! Je préfère largement l'univers de FF14, voir même WOW, plus varié et plus coloré. On se croirait presque dans Elder Ring...

Lire la suite...
Commentaire édité 02 mai 2023, 04:31 par Jersann
The Elder Scrolls Online : Necrom
PCPS5Xbox SeriesPS4ONEMac
The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited
PCPS5Xbox SeriesPS4ONEStadiaMac
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 17.99€
ONE 6.57€ ONE 10.99€ ONE 18.00€ PS4 23.99€ PS4 30.99€ PC 59.99€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Hades II
2024
4
Kingdom Come Deliverance 2
2024
5
The Dark Side of Ceclon
20 juin 2024
La vidéo du moment