CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu Resident Evil 4 : Avant le Remake, voici l'épisode qui a changé le jeu vidéo d'horreur à jamais !
Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Indee - Journaliste jeuxvideo.com

Avant Resident 4 Remake, attendu le 24 mars sur PC et consoles, il y a bien sûr eu Resident Evil 4 “tout court”. Dans cet article, on vous explique pourquoi le jeu de base fut une véritable révolution.

569 201 vues

Le jeu vidéo aime bien se réinventer ! Avec les années, les développeurs ont prouvé qu’un titre de plateforme était - par exemple - aussi à l’aise en 2D qu’en 3D (Mario avec le volet sur Nintendo 64). Le “survival horror”, genre où le grand frisson rime avec munitions limitées, a plus ou moins suivi le même chemin, préférant d’abord des caméras fixes (Alone in the Dark | Silent Hill) avant d’adopter une vue à la 3ème personne. Ces changements sont souvent le résultat de progrès technologiques.

En 1996, quand le premier Resident Evil sort sur PS1 et créé le genre du survival horror, ce sont les décors et les angles précalculés qui sont à l’ordre du jour. La nouvelle série de Capcom, dirigée par le brillant Shinji Mikami, fait l’effet d’une bombe ! Le succès est aussi bien critique que commercial (5 millions d’exemplaires vendus selon TrueAchievements) et sa suite, Resident Evil 2, arrivée deux ans plus tard, sera tout aussi populaire. Nous sommes alors en 1999 et il faut bien préparer l’avenir.

Resident Evil 4 : Avant le Remake, voici l'épisode qui a changé le jeu vidéo d'horreur à jamais ! Resident Evil 4 : Avant le Remake, voici l'épisode qui a changé le jeu vidéo d'horreur à jamais !

Trois brouillons pour un chef d’oeuvre

Nous n’allons pas refaire toute l’histoire (notre JV Legends est là pour ça) mais en gros, à l’époque, les machines de nouvelle génération sont sur le point d’arriver et Capcom se doit d’être sur le coup. Un nouveau Resident Evil - toujours chapeauté par Shinji Mikami - est mis en chantier à destination de la Gamecube et de la PS2, mais la route s’avère très longue. Au final, trois gros “brouillons” sont nécessaires pour créer ce soft d’horreur next-gen - dont les ébauches donneront vie à la série Devil May Cry ou encore au titre Haunting Ground ! Malgré tout, en 2003, Capcom trouve un juste milieu.

Une perspective neuve qui change tout

C’est ainsi que Resident Evil 4 sort finalement en 2005, d’abord sur Gamecube - dans le cadre d’un accord passé avec Nintendo - puis sur PS2 à la fin d’année… Spoiler : c’est un carton, mais il s’agit surtout d’un gros tournant pour la licence de Shinji Mikami et le genre du survival horror. Avec ce quatrième épisode, les équipes de Capcom misent à fond sur l’action, avec une caméra épaule qui permet de tirer avec précision. Une vue super proche du héros, Léon, qui favorise les angles morts, venant remplacer les effets de style du hors champ. Manette en main, ça fonctionne du feu de Dieu.

Resident Evil 4 : Avant le Remake, voici l'épisode qui a changé le jeu vidéo d'horreur à jamais ! Resident Evil 4 : Avant le Remake, voici l'épisode qui a changé le jeu vidéo d'horreur à jamais !

Ça peut paraître pas grand chose dit comme ça, mais Resident Evil 4 s’apparente à une révolution. Le gameplay change tout, notre rapport à l’environnement, aux adversaires… Bref, la formule est si efficace qu’elle va servir de socle au cinquième et sixième volet, dans une approche action toujours plus outrancière ! Resident Evil 6 (2012) marquera un point de rupture, avant que Resident Evil 7 et sa vue à la première personne vienne chambouler, encore une fois, les habitudes d’une série culte.

À propos de Resident Evil 4
News jeu
Resident Evil 4 : un comparatif avec le jeu original dévoile les nouveautés du remake de Capcom
News jeu
Resident Evil 4 : le remake fait honneur du jeu original, des persos cultes de retour !
News jeu
Resident Evil 4 : plus sombre, plus trash, admirez-le remake sous toutes ses coutures
News jeu
Resident Evil 4 : Remake, date de sortie, nouveautés - Toutes les infos sur le retour du jeu d’horreur culte
PC PS5 Xbox Series Switch PS4 ONE Wii NGC PS2 Ubisoft Capcom Survival-Horror Action Jouable en solo Zombies Contemporain
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
novaliSLk2784 novaliSLk2784
MP
Niveau 3
le 19 mai 2023 à 20:31

Jeu fini quasiment à 100 % - 120 heures de jeu - achat des 3 DLC

Tout d'abord, je ne suis pas un très très grand fan de la saga Dragon age j'ai fais le 1er que j'ai trouvé plutôt bon mais un peu ennuyant sur les bords et j'ai à peine touché au 2, j'ai vraiment pas aimé...
Mais étant dans ma période rattrapage de jeux d’héroïque fantasy (tels que The Witcher ou les The elder scrolls) Dragon Age inquisition était la parfaite occasion de me replonger dans un univers de ce style.

Graphismes et technique : y'a pas à dire, même avec les derniers gros jeux mettant le paquet sur les graphismes, le jeu assure même encore aujourd'hui pour un jeu début Next-Gen. Les zones du jeu sont toutes plutôt jolies et ont toutes une identité qui leur est propre (Cf Oasis ou encore Côté Orageuse). Les effets et textures sont de très bonne facture, on pourra juste reprocher les animations faciales qui sont vraiment pas terribles mais toujours meilleures que celles d'Andromeda (LOL). Quant à la technique sur pc, qu'on se le dise, le jeu tourne du feu de Dieu, 60 fps constant en ultra sur une moyenne machine, dommage qu'il y ait autant de clipping durant les cinématiques.

Scénario : Concernant la trame principale, c'est très simple mais efficace. Des démons sortent des failles de L'immatériel, vous êtes lié plus ou moins à cet événement de par la marque sur votre main et c'est à vous de gérer ce joyeux bordel grâce à l'aide d'une ancienne organisation, l'inquisition. Si aux premiers abords comme dit précédemment, le scénario parait très simple il va très vite se complexifié grâce à la patte Bioware que l'on connait si bien (Cf la quête : en ton coeur brulera) il est à la hauteur de ses prédécesseurs. Quant aux compagnons ils ont tous leur petit quelque chose : l'elfe archer surexcitée, le gros bourrin Qunari, l'ancien garde des ombres, le mage Tévinter moustachu, Bref la plupart des compagnons sont assez bien écrits et apportent vraiment quelque chose au jeu, ça, ça ne fait aucun doute. Il faut simplement prendre le temps d'aller leur parler entre chaque mission et d'essayer de les comprendre.

Durée de vie : j'ai finis la campagne aux alentours des 70h de jeux, comptez à peu près 20h de plus avec les 3 DLC. Malgré cela la durée de vie du jeu se repose trop sur un ensemble de quêtes et activités fedex trop abondant et pas forcément intéressant, sans doute le gros point noir du jeu ... et c'est dommage ! On notera tout de même les quêtes de loyauté qui sont pour la plupart de véritable pépite (Cf Blackwall) Mais aussi la gestion de l'inquisition (comparable à la gestion de la confrérie dans Assassin's Creed brotherhood par exemple) qui est elle aussi très sympathique.

Jouabilité : pour le coup j'ai pas grand chose à dire... le personnage se contrôle très bien, la saga DA a été modernisée et en bien. j'ai vu beaucoup de gens critiquer les combats, ce que je ne comprend pas vraiment. Au jour d'aujourd'hui on ne peux plus se permettre de laisser un système de combat à la Origins pourquoi ? et bien parce qu'un AAA doit être accessible à tous. Pourquoi croyez vous que The Witcher ait changé lui aussi son système de combat ? c'est pour les même raisons. Le système de combat de DAI est correcte et en mode cauchemar il y a tout de même une certaine stratégie à avoir notamment lors des combats de Dragon-Sire. Alors oui il n'est pas parfait et n'est pas aussi poussé et stratégique que celui de DAO mais c'est parce qu’aujourd’hui on ne peut tout simplement plus se le permettre !

En Bref, je ne vais pas m'éterniser, c'est un excellent jeu, je vous invite à acheter les DLC (malgré leur prix...) car ils sont dans l'ensemble très bons. Le jeu à beau être sorti il y a 11 ans il reste encore très bon, je valide fortement ! News Fantastiques !

Perso ayant changé de config', et étant en vacances, je viens de me refaire un playthrough intégral de Dragon Age en partant de Dragon Age Origins puis Dragon Age 2 et enfin Dragon Age Inquisition.

Lire la suite...
Resident Evil 4 HD
PCSwitchPS4ONEPS3360
Resident Evil 4
PCSwitchPS4ONEWiiUPS3360WiiNGCPS2
Resident Evil 4 (2023)
PCPS5Xbox SeriesPS4iOS
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 8.99€
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
4
Stellar Blade
26 avr. 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment