CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News culture Licenciement et tweets “nauséabonds”, quand la figure du streaming français Chap rate sa tentative d’espionnage chez ses rivaux
Profil de Charlanmhg,  Jeuxvideo.com
Charlanmhg - Rédaction jeuxvideo.com

La semaine passée, la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt a rassemblé le temps d’une soirée les équipes et supporters de la Ligue française de League of Legends. Un spectacle riche en émotions pour les acteurs de la scène esport, qui malgré les rivalités ont répondu présents pour représenter au mieux les couleurs de leur factions. Cependant, la suites des évènements est inattendue : Chap, co-fondateur de Solary et streameur League of Legends, a avoué avoir créé un compte Twitter secondaire pour voir la "bulle Karmine Corp" de l'intérieur. Une initiative très controversée : on vous résume toute l'affaire.

43 099 vues

Sommaire

  • Des équipes esport aux rivalités fortes
  • Faux comptes, espionnage et mea culpa
  • Les sanctions de Solary et le futur de la carrière de Chap

Des équipes esport aux rivalités fortes

Les rivalités dans le monde du sport sont nombreuses. On peut prendre l'exemple du Paris Saint-Germain avec l'Olympique de Marseille en football ou encore la rivalité Nadal - Djokovic en tennis. Quelque chose que l'on retrouve sur la scène de haut niveau des jeux vidéo avec League of Legends. En France, plusieurs équipes s'affrontent chaque semaine dans le cadre d'un championnat nommé LFL (Ligue Française de LoL). Les plus connues d'entre elles étant la structure Solary, la structure Karmine Corp et la structure Vitality : toutes sont poussées par une personnalité du monde du streaming, une activité où les créateurs diffusent en direct leur contenu. Ce sont respectivement LRB / Sakor (et l'équipe derrière la web-télévision) qui sont derrière Solary, Kameto pour la KC et anciennement Gotaga pour Vitality.

Sans revenir sur les exploits qui les ont propulsés sous les projecteurs, ils sont tous devenus des acteurs incontournables de la scène eSport (terme parfois traduit en jeu vidéo de compétition) en France. Si Solary est bien ancrée dans le paysage, la Karmine Corp a vu sa notoriété exploser grâce à ses succès sur la scène européenne ou encore son recrutement de la star Rekkles (parti depuis). Les deux clubs mobilisent chacun une communauté forte. Comme dans le sport traditionnel, des émulations voient le jour et notamment à chacune de leur sortie pour la LFL. C'est notamment la KCorp qui fait beaucoup parler d'elle pour ses supporters très engagés, ou ultras.

C'est même l'association BlueWall (en référence au mur de supporters au maillot bleu) qui s'occupe de gérer les rassemblements. Mais malheureusement, il y a parfois des débordements comme lorsqu'un membre de l'association tient des propos déplacés au moment de remettre le trophée d'homme du match à l'un des joueurs de la KC en juillet 2022. Il est évident qu'une minorité de fans peut parfois pousser le bouchon trop loin selon certains, surtout quand cette toxicité est réalisée volontairement... par une personnalité d'une équipe rivale.

Faux comptes, espionnage et mea culpa

En effet, le monde du streaming et de la LFL a connu ces derniers jours sa première grande affaire d'infiltration / d'espionnage. Une histoire que l'on peut commencer à suivre avec le live organisé sur Twitch le 19 février par Kameto, le cofondateur de la Karmine Corp, sur sa chaîne. Il y explique que certains profils Twitter seraient alors de faux comptes de fans créés par des structures rivales :

Ce sont les fans KCorp qui sont toxiques ou... ? Qu'est-ce qui se passe ? Est-ce que vous voulez vraiment régler le problème de toxicité ou est-ce que vous faites des trucs bizarres dans le dos toute l'année ? Moi au bout d'un moment je pète un plomb.

Kameto ajoute que ces faux comptes, dont le but était inconnu à l'heure de ce direct, existent depuis des mois et que ce n'est pas un phénomène récent. Il ne donne toutefois pas de nom et l'un des responsables se dénonce lui-même : il s'agit, entre autres, de Chap : il est le cofondateur de la structure Solary et a grandement participé à sa hausse de popularité lorsqu'il streameait du League of Legends chez eux.

Dans un premier temps, il publie un tweet dans la foulée du live de Kameto où il explique avoir "un deuxième compte twitter "fan KC" pendant un mois" pour voir la bulle Karmine Corp de l'intérieur. Certains considèrent qu'il a utilisé cette page pour donner une mauvaise image de la KC. Trois jours plus tard, il estime être obligé de publier un plus long message au vu de l'ampleur qu'a prise l'affaire :

C'était débile, c'était médiocre et je me rends aujourd'hui compte que c'était même nauséabond par moment (...) J'ai causé du tort à l'image des fans de la Karmine, c'est une évidence. Mais je vous demande collectivement de faire un peu baisser la pression sur Twitter, vous avez tous été entendus, écoutés et compris, cette histoire aura des répercussions, inutile de harceler qui que ce soit en retour.

Mais le cofondateur de Solary n'est pas le seul de la structure Tourangeoise à réaliser une initiative similaire. Hier c'est Azélios, le manager de la partie Rocket League de Solary, qui a avoué dans un long billet avoir créé un second compte spécial KCorp :

Comme Chap, j'ai eu un compte caché sous le nom de KC FeroniK où j'ai tenu des propos honteux, ridicules et insultants sous couvert de l'humour. Ils sont inexcusables et je ne peux rien faire de mieux pour prouver ma bonne foi que d'assumer, m'excuser et disparaître d'ici. (...) Je présente mes excuses sincères, profondes, à tous ceux que j'ai pu blesser. Une grande remise en question est nécessaire et je prendrais le temps qu'il faut pour pleinement réfléchir à ce que j'ai fait de mauvais. Désolé.

Les sanctions de Solary et le futur de la carrière de Chap

À l'heure de faire les comptes, plus de questions émergent que de réponses. Kameto condamne une certaine hypocrisie entre les acteurs majeurs du milieu. Il reproche à ces derniers de n'avoir rien fait alors qu'ils étaient au courant depuis de longs mois. Ce à quoi Chap répondra que les ces autres personnalités ne sont pas mêlées à ces histoires et que ce n'était pas leur rôle de "lancer l'alerte".

À ce sujet, c'est aussi le patron de Solary Sakor LRB qui intervient sur Twitter. Il explique avoir été au courant des agissements de Chap et que la structure lui avait alors déconseillé de continuer : à l'époque, le streameur LoL était parti de Solary de son plein de gré l'an passé afin de se concentrer sur de nouveaux projets en tant qu'indépendant et c'est à ce moment-là qu'il décide de créer un faux compte. Fin 2022, Solary cesse ses activités en tant que Web TV. Chap rejoint alors à nouveau la structure en tant que représentant : il reste indépendant mais ce statut d'ambassadeur lui permet d'être associé avec Solary. Un partenariat éphémère puisque la structure a décidé d'y mettre fin hier soir :

Quel est le futur pour Chap ? Lors d'un stream diffusé sur sa chaîne personnelle ce matin, Chap intervient face caméra pour régler cette histoire une bonne fois pour toute. Dans un premier temps, il explique avoir créé ce compte parce qu'il s'ennuyait et présente ses excuses envers la Karmine Corp. Concernant Solary, il préfère partir afin de protéger la structure. Les larmes aux yeux, il raccroche son live en étant incertain pour la suite : il laisse même planer le doute sur ses prochains streams en déclarant qu'il "y a plein de trucs à faire dans la vie. La vie c’est pas le stream."

Nul doute que cette affaire devrait secouer le monde de l'eSport pour encore un bon moment puisqu'il semblerait que d'autres personnalités trempent aussi dans ce genre d'initiatives. Encore une fois, ce sont deux parties qui émergent à la suite de cette histoire. D'un côté, les défenseurs de Chap estiment qu'il n'y a aucune raison de s'acharner sur lui : le créateur de contenu semble assumer son erreur. De l'autre, d'aucuns estiment que ce retournement de bâton est mérité et qu'il peut lui permettre de se rendre compte de sa faute.

En tout état de cause, une telle affaire ne risque pas de calmer les échauffourées traditionnelles entre supporters d'équipes différentes. Et comme dans la vraie vie, le meilleur moyen de régler les choses à l'amiable est sur le terrain. Ça tombe bien, la LFL reprend dès ce soir et permettra de se chauffer les pouces en attendant la confrontation entre Solary et la Karmine Corp : elle est normalement prévue pour le 1er mars prochain.

Twitch PC Switch PS4 ONE Mac Linux Riot Games Psyonix Sport Action FPS Stratégie Tactique MOBA Jouable en solo Multi en local Multi en ligne Football Automobile Heroic Fantasy
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
DieInPain DieInPain
MP
Niveau 12
le 24 févr. 2023 à 19:18

Incroyablement mal écrit cet article

Lire la suite...
Valorant
PCPS5Xbox Series
Rocket League
PCSwitchPS4ONEMacLinux
Teamfight Tactics
PCiOSAndroid
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment