CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News culture Malgré les polémiques, Avatar 2 concurrence Top Gun Maverick et Jurassic World Dominion
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

Voilà deux semaines tout pile qu'Avatar : La Voie de l'Eau est sorti dans nos salles. Un film très attendu, qui arrive 13 ans après le premier opus. Pour autant, les ambitions n'ont pas été revues à la baisse. En témoignent les objectifs au box-office et la masse de personnes qui sont déjà allé voir le long-métrage de James Cameron.

805 581 vues

Avatar 2 : des objectifs historiques

Il y a deux jours, à l'occasion d'un article rappelant la nouvelle chronologie des médias en France, nous vous indiquions qu'Avatar : La Voie de l'Eau avait dépassé les 850 millions de dollars au Box-office. Le film est donc un immense succès, mais selon les producteurs, le film est encore en retard sur les prévisions. Ces prévisions, elles sont d'une importance capitale.

En effet, James Cameron a indiqué que, pour être rentable, Avatar : La Voie de l'Eau doit dépasser Titanic, et accumuler plus de deux milliards de dollars de recettes. Seulement 5 films ont réussi à passer le cap des deux milliards : Avatar, Avengers : Endgame, Titanic, Star Wars Episode VII : Le Réveil de la Force, et Avengers : Infinity War.

Les objectifs sont donc absoluments fous, mais correspondent aux dépenses, et aux besoins pour alimenter la franchise. Avatar 2 aurait coûté, pour l'ensemble de sa production, au moins 400 millions de dollars selon les sources du Hollywood Reporter. On comprend donc mieux les inquiétudes de James Cameron, qui indiquait en interview qu'il ne savait pas si le public répondrait présent, et qui se demandait s'il n'était pas trop tard, 13 ans après. Ces 850 millions de dollars générés en 10 jours témoignent d'un vif intérêt du public, mais on est encore assez loin de l'objectif.

Malgré les polémiques, le milliard !

Ce dernier se rapproche aujourd'hui un peu plus puisque selon Discussing Films, Avatar : La Voie de l'Eau vient tout juste de passer le cap du milliard au Box-office, avec 1,006 milliard de dollars générés. Les derniers chiffres à jour évoquent 900 millions de dollars, mais cette information du milliard devrait très rapidement être confirmées. Ce faisant, Avatar : La Voie de l'Eau entre à la 50e place des plus gros succès du cinéma hors inflation. Mais surtout, avec 1,006 milliard, il se place au second rang des films qui ont généré le plus d'argent en 2022.

Il dépasse en effet Jurassic World : Le Monde d'Après (1,003 milliard), mais reste encore derrière Top Gun : Maverick qui affiche pour le moment 1,49 milliard de dollars. Quoi qu'il en soit, l'appel au boycott lancé aux Etats-Unis par une association amérindienne ne semble pas avoir été énormément suivi. Yuè Begay, coprésidente de l’association, indiquait que selon elle, Avatar 2 était "horrible et raciste" car il reprenait le mythe du sauveur, incarné par un homme blanc providentiel, et retirait leur culture au natifs :

Nos cultures nous ont été enlevées de manière malfaisante pour satisfaire le complexe du sauveur, de l'homme providentiel. Stop au blueface. Le peuple Lakota est puissant.

Même son de cloche du côté de Mana Tyne, un Maori originaire du Queensland en Australie, qui estime que les tatouages maoris du film ne sont que des formes abstraites dénuées de sens :

J'aimerais voir plus de personnes et de culture maories représentées à l'écran au cinéma, mais je veux voir des Maoris les jouer. Je ne veux pas avoir à sacrifier l'importance de nos pratiques qui ont déjà tant perdu à cause du colonialisme.

James Cameron avait déjà indiqué qu'Avatar parlait du colonialisme en Amérique du Nord et du Sud. Pour le second film, il a souhaité mieux faire en se rapprochant de peuples et groupes marginalisés :

Les personnes qui ont été victimisées historiquement ont toujours raison. Ce n'est pas à moi, parlant du point de vue du privilège des Blancs, de leur dire qu'ils ont tort.


A propos d'Avatar
News culture
Avatar 2, Terminator, Aliens… Qui est James Cameron, le cinéaste qui a révolutionné notre imaginaire ?
News culture
Avatar 2 est un remake du Nouveau Testament ! LA théorie "christique" qui va faire débat.
News culture
De SDF à star d’Hollywood, l'incroyable destin du héros d’Avatar 2
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Crymsom-666 Crymsom-666
MP
Niveau 16
le 28 déc. 2022 à 19:27

J'ai vu le film Lundi dernier et chaque séance affichait complète, 2D ou 3D.
Il y a donc un réel engouement pour le film et je doute que ce soit lié aux polémiques.
Cependant je prends le temps d'écrire pour les quelques curieux n'ayant pas encore vu le film et/pu ne savent pas trop sur quel pied danser à son propos.

Pour moi c'est un film creux.
Passé l'impressionnant travail sur la direction artistique, les trucages et toute la réalisation ben ce film ne raconte pas grand chose de bien intéressant, est bourré de faiblesses de propos, est beaucoup trop long pour ce qu'il a dire et surtout il est d'une hypocrisie propre aux blockbusters.

Attention, je dis pas que le film est nul!
C'est un film pop-corn pour la réalisation, c'est tout.
Bien meilleur que Jurassic World 3 (bon après c'est pas un immense défi non plus).

Avatar 2 survole les différents thèmes traités (écologie, racisme, sens des valeurs et des liens sociaux interespèces, le sens de la vie et de la mort, etc.) et ne prend jamais assez de temps pour approfondir un sujet.
Systématiquement le scénario s'emballe à coup de décisions radicales et de pathos forcé (qui ont d'ailleurs du mal à faire écho en nous, j'y reviendrai) ce qui laisse le spectateur prisonnier de la chaîne des évènements que le film doit aligner à tout prix pour atteindre la fin.

Il y a quelques longueurs mais le film se suit bien même si on a du mal à s'immerger (hi hi hi ho ho ho) totalement dedans pour deux raisons à mon sens: le film est ultra prévisible et il n'est qu'un bête calque de notre réalité sur Terre.

Prenez la faune du film et vous aurez des animaux terrestres simplement avec un design différent. Il fallait vraiment un aspect artistique "Avatar" pour en arriver là?
Et comme le film est ultra prévisible on est simplement dans l'attente que nos soupçons se confirment à l'écran, ce qui finit TOUJOURS par arriver à un moment ou à un autre.

Le problème amené par ces deux faiblesses c'est que les messages du film n'ont aucune finesse, c'est du boulot au tractopelle... C'est convenu, grossier, sans saveur ni portée.
Rajoutons les problèmes de narration et de traitement des personnages: les gentils sont "gentils" et les méchants sont "méchants" (parce que c'est comme ça).
Sans nuance, sans éclat, du simpliste à souhait.
Les seules fois où les évènements changent un tant soit peu la donne c'est juste du forcé pour servir le scénario, pour rallonger le film, pour mettre davantage les personnages dans le dur que réellement le spectateur (qui voit et anticipe).
Bref c'est plat et forcé, on a parfois le syndrome "la fée des scénarios pourris"...

À partir de tout ça c'est difficile de réellement s'attacher à tous ces personnages, on voit le côté artificiel de l'oeuvre qui tient le spectateur éloigné. En fait le tout croule sous l'abondance des moyens pour en mettre plein la vue mais c'est sans réelle saveur.
Oui il reste une réalisation artistique et des plans travaillés mais le reste du film ne prend pas.

Reste un blockbuster classique en somme: grandiloquent mais creux...
Et cette affreuse manie de vouloir jouer sur les révoltes du moment: avec ses deux trois messages écolos et sociaux le film voudrait se donner un propos mais ça ne fonctionne pas vraiment et surtout ça ne change pas grand chose dans la vraie vie.
Des films font réfléchir et Avatar 2 n'est pas de ceux là, il utilise ces propos pour se donner une "essence" mais le réel intérêt est ailleurs...

Et ce fut étrange, après des soupirs devant quelques scènes "marquantes" et devant les messages forcés du film, de quitter une salle de cinéma ravagée par des gens malpropres (pop-corn renversé, détritus divers un peu partout) qui, sans aucun doute, sauront mettre en valeur et répondre favorablement à ce dont le film voulait traiter...

Au final Avatar 2: pop-corn pour la direction artistique, le reste est "meh".
Désolé Cameron mais ton chantage aux vues il m'apparait comme de plus en plus inconvenant.

Bon film à vous si vous ne l'avez déjà vu!

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Star Wars : Outlaws
30 août 2024
4
SAND LAND
26 avr. 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment