CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News astuce Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Profil de Guillaume Leviach aka « Antistar » ,  Jeuxvideo.com
Guillaume Leviach aka « Antistar » - Journaliste
Dès 2001, Antistar lance un site dédié à Super Mario, son héros d’enfance, avec déjà, des soluces de ses jeux cultes. Collectionneur acharné, streamer passionné et même speedrunner à ses heures perdues, Antistar se dévoue corps et âme pour chaque titre qui le fascine : un jeu vidéo, on le fait à 100% ou on n’y joue pas.

Quel est le boss le plus difficile de l'histoire du jeu vidéo ? En voilà une question complexe. Les boss sont une composante essentielle du média depuis des décennies déjà, et frustrent ou énervent les joueurs autant qu'ils les fascinent. De Dracula à Malenia, nous vous proposons, histoire de souffrir un peu, un florilège des boss les plus difficiles du jeu vidéo.

36 530 vues

Depuis des décennies, les boss font partie du charme des jeux vidéo. Bien avant la célèbre Malenia de Elden Ring, sans doute la plus redoutée de tous les boss de l'année qui s'achève, notre média préféré a connu son lot d'adversaires particulièrement retors, qu'ils soient très difficiles à abattre en raison de leurs "patterns" complexes à cerner et à contourner, ou tout simplement horriblement longs à atteindre et à occire. En attendant de voir ce que peut nous réserver le challenge ultime d'un God of War : Ragnarok par exemple, que diriez-vous de replonger dans près de 40 ans d'histoire du jeu vidéo et d'évoquer les boss les plus difficiles de tous les temps ?

Sommaire

  • Un boss difficile, c'est quoi ?
  • Le RPG, un genre propice aux boss difficiles ?
  • Les vrais challenges sont souvent cachés
  • Ces boss aussi inattendus que difficiles
  • Pourquoi forcément un combat classique ?
Attention spoilers !
Comme vous vous en doutez, cet article évoquera de nombreux boss principalement situés à la fin des jeux associés. Même si nous nous efforcerons de ne pas trop en dire, nous devrons régulièrement évoquer le contexte et vous risquez donc de découvrir l'existence de certains affrontements, ou leur localisation dans le déroulement de jeux que vous ne voulez pas forcément connaître, alors restez sur vos gardes ! N'hésitez pas à recherche avec Ctrl + F le titre du jeu que vous ne voulez pas vous faire "divulgâcher" pour savoir si nous en parlons ou pas.
Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?

Un boss difficile, c'est quoi ?

Si Malenia, épée de Miquella est un nom qui revient dans toutes les discussions depuis près de neuf mois, et la sortie du tant attendu Elden Ring, c'est en grande partie car il s'agit du boss probablement le plus difficile à abattre d'un jeu résolument tout sauf facile. Cela dit, les avis diffèreront en fonction de l'expérience qu'auront eu les joueurs du RPG d'exception de FromSoftware. Et pour cause, la réputation de Malenia est en grande partie due à son statut de personnage culte, présentée maintes fois dans des trailers, et présente sous forme de figurine dans l'édition collector du jeu. Cependant, tous les joueurs ne partageront pas cette opinion : il y a quelque chose de subjectif dans la définition que l'on a d'un boss difficile, tout comme celle que l'on peut donner pour désigner les meilleurs jeux vidéo de l'histoire. En effet, de nombreux critères entrent en ligne de compte, et pas seulement la complexité que représente le challenge au niveau (par exemple) des points de vie dont dispose l'adversaire, ou bien de la violence de ses attaques ainsi que de la difficulté à les esquiver et/ou les parer.

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Pandemonium Warden, dans Final Fantasy XI, fut peut-être le boss le plus long à battre tous les temps.

Dans les faits, un boss de jeu vidéo ne constitue un challenge que si l'on meurt souvent en essayant de le battre. Que l'on atteigne son "ultime forme" ou non, le simple fait de perdre de longues (dizaines de) minutes, voire des heures à s'acharner dessus, il est assez évident qu'un combat chronophage, requérant une attention de tous les instants, à plus forte raison lorsque le jeu concerné ne permet pas de faire de véritable pause, entre parfaitement dans cette catégorie. Non, il n'est pas forcément question de rentrer dans des extrêmes comme les 18 heures perdues sur Pandemonium Warden, même s'il convient cependant de considérer à juste titre comme un des boss les plus difficiles de tous les temps cette créature de Final Fantasy XI Online ayant valu à Square Enix de recevoir une supplication de la guilde héroïque tombée au combat. Ses membres estimaient en effet qu'il aurait sans doute fallu 4 à 5 heures de plus pour en venir à bout, soit grossièrement une journée entière. D'une manière générale, les MMORPG ou autres jeux en ligne coopératifs regorgent de boss qu'il faut non seulement tuer en groupe, mais qui requièrent en plus une parfaite connaissance de l'ennemi de la part de toute l'escouade (ou guilde) qui devra croiser le fer avec eux, comme un Skolas, boss final de l'extension "La Maison des Loups" de Destiny. Et que dire du légendaire C’Thun dans World of Warcraft, sans doute le boss le plus notoirement difficile du plus célèbre des MMO !

Le RPG, un genre propice aux boss difficiles ?

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Karstaag est l'archétype du boss terriblement dur mais facultatif (ici, le DLC Dragonborn de Skyrim).

Qu'il soit en ligne ou solo, le jeu de rôle est un style de jeu vidéo naturellement pensé pour accueillir des boss durs à abattre, notamment parce que leur niveau (souvent fixe) est bien supérieur à celui du joueur lorsqu'il l'atteint sans avoir "farmé" au préalable. Avant de parler trop vite du cas particulier de Dark Souls et de ses héritiers plus ou moins assumés (comme le redoutable Date Masamune dans Nioh), nous pouvons citer tout un tas de cas plus ou moins cultes. L'Arme Émeraude de Final Fantasy VII et sa quantité grotesque de points de vie, doublée à une limitation de temps de 20 minutes, en est une des plus iconiques. Autre monstre légendaire, le géant de glace Karstaag, dans l'extension "Dragonborn" du non moins inoubliable The Elder Scrolls V : Skyrim, est le prototype de l'ennemi surpuissant à affronter dans un espace très réduit, rendant le combat particulièrement complexe mais en triompher ne rend qu'encore plus méritant(e). Nous pouvons accorder également une mention honorable à Kai Leng dans Mass Effect 3, ou à Yiazmat dans Final Fantasy XII ; enfin, il serait injuste de ne pas faire honneur aux boss les plus durs de chefs-d'œuvre du retrogaming tels que Giygas dans EarthBound ou encore Lavos dans Chrono Trigger, qui bénéficie par ailleurs d'une version encore plus dure dans la version Nintendo DS du célèbre J-RPG.

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Boxeur de légende dans la réalité, Mike Tyson était aussi un adversaire féroce dans Punch-Out!! sur NES.

Toutefois, d'autres genres de jeu, pensés presque exclusivement pour le combat quasi permanent de par leur statut de jeu d'action, font la part belle aux boss absolument infernaux. Vous l'aurez compris, on pense ici à tout ce qui est jeu de combat, dont de nombreux titres offrent des affrontements techniques et musclés. Cela commençait dès la NES où affronter le célèbre boxeur Mike Tyson dans Punch-Out!!, avant de devoir se mesurer au terrible M. Bison concluant le mode histoire de l'inoubliable Street Fighter II : The World Warrior. Et que dire de Goro dans le premier Mortal Kombat, assurément un des combattants les plus féroces de l'histoire du jeu de baston, à qui peut-être seul un Shao Kahn dans Mortal Kombat 3 peut voler la vedette. Le beat'em all n'est pas en reste, de Alma dans Ninja Gaiden (aux allures de boss d'un "Souls" avant l'heure) au ridiculeusement fort Senator Armstrong de Metal Gear Rising : Revengeance, sans oublier d'immenses classiques comme Ares dans le premier God of War et sa mise en scène titantesque… ou bien Vergil dans Devil May Cry 3 et ses affrontements successifs de plus en plus corsés.

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Cuphead est déjà un jeu difficile, et pour ne rien arranger, un de ses boss sort encore un peu plus du lot.

Dans un style similaire, on peut également citer des titres d'action avec des phases de shoot'em up et avoir une pensée pour le terrible robot du Dr. Kahl dans Cuphead, ou histoire de la jouer carrément élitiste, une certaine Queen Larsa dans Mushihimesama Futari, véritable ode au boss quasi imprenable par les rois du genre, Cave. Enfin, le rogue-like (ou roguelite, au choix) est un autre genre riche en combats très exigeants, comme l'ignoble The Bloat dans The Binding of Isaac : Rebirth. Nous pouvons également rajouter à ce florilège le vaisseau rebelle de FTL : Faster than Light, ou tout simplement faire honneur à des références très récentes, car le genre s'est vu offrir deux titres de très grande qualité, et des boss à la hauteur du challenge que ce type de jeu est supposé proposer. Ainsi, Nemesis est très probablement le pire boss du déjà très peu accueillant (et excellent !) Returnal, et nous ne pouvons refermer ce paragraphe sans mettre à l'honneur Hades et son boss final éponyme, presque aussi attendu qu'imprévisible, et particulièrement ardu à vaincre, forcément.

Les vrais challenges sont souvent cachés

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Ultime boss du DLC de Bloodborne, l'Orphelin de Kos fut le cauchemar absolu de nombreux joueurs.

Concrètement, si l'on s'accordera tou(te)s à affirmer qu'un boss redoutable ne l'est que si on échoue souvent face à lui, les conditions entourant son affrontement ont leur importance. Ainsi, il est assez fréquent que le "true last boss" d'un jeu vidéo ne soit pas celui vous séparant de son générique de fin. La plupart des titres souhaitent bien entendu réserver l'opposition la plus délicate aux derniers instants d'une trame principale, sous forme de dernier défi à relever pour "mériter" d'accomplir une quête, mais certains dissimulent des combats au challenge aussi colossal que facultatif. Dans Bloodborne par exemple, si une grande partie des boss est exigeante (FromSoftware oblige), c'est l'ultime créature à abattre dans le DLC Bloodborne : The Old Hunters qui est reconnue comme la plus éprouvante à combattre. L'Orphelin de Kos est un monstre rapide, puissant, impitoyable et aux attaques aussi variées qu'imprévisibles, et à la portée assez effrayante.

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Tous les boss de Demon's Souls ne sont pas atroces, mais un certain Anthropophage est pire que ça…

De nombreux fans du genre aiment le considérer comme le plus difficile de tous les boss des créateurs des "Souls", même s'il y a régulièrement match avec l'Anthropophage de Demon's Souls (particulièrement pénible de par l'architecture très dangereuse de la zone du combat, sans parler de ses deux formes), le fameux Roi sans nom de Dark Souls III (encore un boss optionnel, mais un véritable "sac à PV" comme on dit dans le jargon) ou l'infernal Genichiro Ashina, traumatisme ultime de bon nombre de joueurs de Sekiro : Shadows Die Twice. On pourra également citer le duo infernal constitué par Ornstein et Smough dans le tout premier Dark Souls, et bien d'autres encore, mais attention, il ne faut pas croire pour autant que les boss difficiles ne sont que l'apanage de FromSoftware. Il y a eu pire avant et après, et on fera sans doute encore plus dur à l'avenir. Rien que repenser à Yang à la fin du très récent SIFU, jeu déjà assez retors, nous file de sacrées sueurs froides…

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Dans Hollow Knight, affronter le pire boss du jeu vous "récompense" au terme d'un chemin de croix absolu.

On dit également que les véritables combats ultimes se réservent à celles et ceux qui le méritent. Si vous avez joué à l'exceptionnel Hollow Knight et à son contenu additionnel terriblement généreux, sans doute vous êtes-vous frotté(e) à son Panthéon, sorte de boss rush dont on a l'impression de ne jamais voir la fin. Au terme de l'ultime niveau du Panthéon se dresse une version "améliorée" de ce qui était le true last boss du jeu de base, Radiance. Baptisée "Radiance Véritable", il est communément admis au sein de la communauté de fans du jeu de la Team Cherry que l'ultime boss du tout dernier niveau de défi de Hollow Knight en est largement le pire. Là encore, il s'agit d'un combat parfaitement optionnel, qui ne compte même pas dans le pourcentage d'achèvement total du jeu (!), mais on ne peut considérer que l'on a complètement terminé le titre sans avoir vaincu cet opposant plus que coriace, et sur lequel bon nombre s'est cassé les dents. On peut d'ailleurs facilement y comparer Sigrún, la terrifiante reine des Valkyries faisant office de boss optionnel ultime de God of War. Enfin, dans un registre comparable, car tout aussi facultative et quelque peu cachée, la célèbre Faucheuse des Persona fait bonne figure, surtout dans Persona 3 où son itération est probablement la plus infâme à combattre.

Ces boss aussi inattendus que difficiles

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Pensiez-vous trouver du Mario dans une sélection de boss ardus ? C'était sans compter sur Paper Mario !

Si un boss optionnel n'est pas forcément attendu, certains surprennent non seulement de par leur identité, peu prévisible dans le scénario du jeu concerné, mais aussi par l'étonnante complexité de l'affrontement associé. Le premier exemple à venir en tête est assez logiquement Sephiroth dans Kingdom Hearts II : s'il n'est pas si improbable de l'y retrouver, le fait que son combat soit bien plus dur que dans Final Fantasy VII l'est bien davantage. Totalement facultatif, ce combat parfaitement éreintant mérite entièrement d'être mentionné ici. Dans le même genre, affronter Sans dans Undertale est peut-être une surprise, mais certainement tout sauf une partie de plaisir, et il ne constitue le boss que d'une des différentes routes du jeu (en l'occurence, la route Génocide). Peut-être encore plus inattendue dans cette sélection, la Reine des Ténèbres de Paper Mario : La Porte Millénaire est probablement le boss le plus difficile de tous les jeux Mario. Et d'assez loin. Ce n'est pas parce qu'un jeu est mignon et enfantin qu'il n'offre pas sa dose de challenge, n'est-ce pas Ecco the Dolphin et sa Vortex Queen qui tue le héros en un coup, dans un jeu sans aucune sauvegarde, pouvant donc signifier un cruel game over au joueur trop insouciant ?

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Au lieu de retrouver Ganon, Link doit se battre contre sa propre ombre à la fin de Zelda II. Pas un cadeau…

Encore plus rétro, comment passer à côté du boss clairement le plus surprenant ET difficile de toute l'histoire de la licence Zelda ? À la fin de Zelda II : The Adventure of Link, vous affrontez tout simplement… votre ombre, le fameux Dark Link, que l'on reverra dans Ocarina of Time (où il est bien plus abordable, par contre). Il s'agit clairement d'un des boss les plus imprévisibles et compliqués à suivre, qui donne l'impression de reproduire vos mouvements, mais pas tout le temps. Ce concept fut repris par d'autres jeux depuis, notamment l'excellent Control qui vous opposera à votre double ("esseJ", miroir du prénom de l'héroïne Jesse), terriblement difficile à prendre à défaut. Et vu que l'on parlait de Zelda juste avant, il aurait été injuste d'omettre Majora, dans The Legend of Zelda : Majora's Mask bien sûr. Si sa construction en trois phases est assez classique, il constitue sans nul doute l'autre boss vraiment "hard" de la série, a fortiori si vous n'avez pas complété la quête des masques qui vous permet de l'affronter en tant que Oni Link. Équipé du masque de puissance des fées, ce boss final devient alors beaucoup plus simple, mais si vous n'avez pas pris soin de réunir toutes les conditions, vous allez clairement en baver.

Dans Control, l'héroïne sera amenée à affronter son miroir, d'une agressivité sans bornes.

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?

Pourquoi forcément un combat classique ?

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Le boss principal de Resident Evil 3 semble indestructible et vous poursuit tout le long du jeu.

Enfin, qui dit boss épouvantablement difficile à abattre rime parfois avec boss potentiellement imbattable. Il y a en effet eu dans la longue histoire du jeu vidéo de terrifiants antagonistes se permettant en effet de vous pourchasser durant un jeu entier, contre qui le moindre hit est fatal, et que vous affronterez même à plusieurs reprises, sans pouvoir les occire de suite, tant leur présence est aussi inéluctable que scriptée. Comment ne pas penser par exemple au bien-nommé Nemesis de Resident Evil 3, aussi titanesque qu'effrayant, et d'apparence invincible ? Adversaire quasi permanent jusqu'au combat final qui n'est même pas une formalité, il constitue en quelque sorte un boss d'apparence invincible dont venir à bout prendra du coup le jeu entier. Eh oui, les boss atroces n'appartiennent pas qu'aux RPG, ne vous occupent pas toujours une demi-heure… et ne sont pas forcément des monstres fantastiques occupant les trois quarts de l'écran, tel un Dirge dans Shadow of the Colossus.

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Dans Guitar Hero III, le morceau "Through the Fire and Flames" de Dragonforce a tout d'un boss final.

Qui a dit que le challenge le plus élevé d'un jeu vidéo devait fatalement se constituer d'un combat (à mains nues ou non) face à un unique opposant ? Dans le cultissime Guitar Hero III : Legends of Rock, la chanson la plus difficile à terminer du jeu a tout d'un boss de fin : "Through the Fire and Flames" est encore aujourd'hui considérée comme un tel challenge au long de ses sept minutes où le joueur ne peut jamais relâcher son attention sous peine de perdre le rythme (effréné) du titre de Dragonforce, et d'échouer à la compléter, même avec une note médiocre. La notion de rythme, déjà entrevue dans un Sekiro (voir plus haut), rend par ailleurs certains combats bien plus difficiles pour les joueurs chevronnés doués dans l'apprentissage de patterns mais n'ayant pas forcément le sens du rythme. Un certain Drakengard 3, titre préfigurant l'univers incroyable de NieR par Yoko Tarō, proposera d'ailleurs dans une de ses fins un combat basé non plus sur l'habituelle composante beat'em all, mais davantage sur un rhythm game endiablé, dont une phase se base littéralement sur l'ouïe, rendant le combat abominablement compliqué.

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?
Psycho Mantis est le boss le plus tordu de cette sélection, au point de s'inviter dans la tête du joueur.

Parmi ces boss très délicats qu'il ne faut pas combattre de manière traditionnelle, on peut également évoquer (même si cela pourra surprendre) Wizpig dans Diddy Kong Racing : ici, c'est le talent de pilote pur qui compte, puisqu'il faudra vaincre votre adversaire dans une course en "1v1". Nous pourrions aussi citer, pêle-mêle, le Général Raam de Gears of War (antagoniste anormalement délicat à éliminer en solo, et beaucoup plus facilement en coopération) ou le mythique Psycho Mantis de Metal Gear Solid (un combat incroyablement ingénieux qui joue sur l'aspect psychologique en brisant le quatrième mur pour déstabiliser le joueur), ce qui donne forcément envie d'évoquer un autre chef-d'œuvre de Hideo Kojima, le légendaire Metal Gear Solid 3 : Snake Eater et le combat face à The End. Très difficile à éliminer de façon traditionnelle, ce redoutable sniper semble tout simplement meilleur que le joueur quoi qu'il arrive, bien qu'il soit possible (mais très difficile) de l'éliminer à la loyale. En revanche, en trichant un peu, à savoir en avançant la date de votre console, vous le ferez tout bêtement mourir de vieillesse…

"This is the end…"

Malenia (Elden Ring), la reine des Valkyries (God of War) … quel est le boss le plus dur de l'histoire des jeux vidéo ?

Vous l'aurez compris, plutôt que de vous livrer un classement qui aurait été aussi subjectif que foncièrement maladroit, nous avons préféré revenir sur le pourquoi de la difficulté des boss de jeux vidéo, et évoquer une grosse sélection d'affrontements absolument cultes, ou parfois plus obscurs, mais qui constituent tous à leur manière un certain challenge. Nous aurions même pu rajouter à cette liste de vieilles légendes comme le Yellow Devil du premier Mega Man, le Dracula du premier Castlevania, ou bien des combats plus récents comme Bec de Corbeau dans Metroid Dread… et nous aurions pu en citer encore tant d'autres ! Et vous, quels sont les boss vous ayant donné le plus de fil à retordre dans votre vie de joueur ?

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jesalvein jesalvein
MP
le 27 nov. 2022 à 23:07

puisqu'on peut proposer :
- Final fantasy 8 : minotaur
- the last remnant : the fallen est bien relou, the Lost est pire

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom
12 mai 2023
4
Star Wars Jedi : Survivor
17 mars 2023
5
Starfield
2023
La vidéo du moment