CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Images et son
  • WEB 3.0
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech L’homme responsable de l'un des plus gros krach crypto est officiellement en cavale
Profil de adamvirgili,  Jeuxvideo.com
adamvirgili - Rédaction jeuxvideo.com

En mai dernier, l’écosystème crypto a connu un rebondissement jamais vu auparavant. Alors que le Bitcoin poursuivait sa chute, le prix de la populaire cryptomonnaie Terra (LUNA) et son stable coin (UST) ont imprimé une ligne droite jusqu’à 0 €. Quatre mois après l’incident ayant eu un impact sur tout le secteur, Do Kwon, le fondateur de Terra, fait face à un mandat d'arrêt en Corée du Sud.

L’homme responsable de l'un des plus gros krach crypto est officiellement en cavale

Crypto : qu'est-ce que Terra (LUNA)

Dans le secteur crypto, plusieurs projets voient le jour dans le but de répondre à un besoin de cet écosystème naissant. Le projet Terra et sa cryptomonnaie LUNA font partie des projets innovants basés sur la technologie blockchain. Construit par Do Kwon, Terra avait pour but de créer un « stablecoin » algorithmique décentralisé : l’UST.

Un stablecoin est une cryptomonnaie qui a pour but de maintenir un prix stable à la manière d’une monnaie fiduciaire tel que le dollar ou l’euro. Ce type de monnaie cryptographiée est très important pour le secteur crypto. En effet, ces jetons stables permettent de se protéger de l’extrême volatilité qui règne sur le marché. Ils servent notamment comme jeton d’échange dans les pairs de cryptomonnaie. À titre d’exemple, si vous souhaitez acheter du Bitcoin ou de l’Ethereum la monnaie courante acceptée est la cryptomonnaie stable Tether, l’USDT. Tether est un stablecoin qui se maintient sur le cours du dollars puisque chacune des pièces numériques est adossées à un dollar américain, tout comme l’or et le dollar à l’époque.

Dans une logique de décentralisation, Terra à souhaité développer une cryptomonnaie stable qui se passe des monnaies fiduciaires classiques comme l’Euro ou le dollar. L’entreprise a ainsi créé l’UST, un « stablecoin » algorithmique décentralisé « adossé » à sa cryptomonnaie LUNA.

Pour se stabiliser, l’UST fonctionne via un algorithme informatique qui équilibre les valeurs via un système de collatéralisation. En bref, le stablecoin se calait sur un valeur de 1$ grâce à l’arbitrage communautaire. Concrètement, si le l’UST baissait à 0.98$, alors il est intéressant de l’échanger contre 1$ de LUNA. À l’inverse, s’il prenait de la valeur jusqu’à 1.02 $, il était judicieux d’en générer un contre 1 $ de cryptomonnaie LUNA.

Cependant, rien ne s'est passé comme prévu…

Que s’est-il passé avec les cryptos UST et LUNA ?

En mai dernier, la cryptomonnaie LUNA a entamé une chute monumentale, effrayant l’entièreté du marché crypto. La cryptomonnaie fondée par Do Kwon est passée de 80 € à 0 €, laissant sur la paille de nombreux investisseurs. Cette chute fait partie des plus gros krachs de cryptomonnaies à ce jour.

Graphique du LUNA

L’homme responsable de l'un des plus gros krach crypto est officiellement en cavale

Au fur et à mesure de sa baisse, LUNA a embarqué son stablecoin, UST, dans sa chute. En bref, les investisseurs ont retiré pour 40 milliards de dollars du protocole ce qui a eu pour effet de faire dérailler le système algorithmique et ainsi créer une spirale baissière sur le prix du stablecoin UST.

Graphique du "stablecoin" UST

L’homme responsable de l'un des plus gros krach crypto est officiellement en cavale

Cet événement à créé une panique générale, emmenant le cours des deux cryptos à valoir moins d’un centime.

Les effets de ces péripéties se font encore ressentir 4 mois après à travers notamment la perte de confiance massive de certains investisseurs de LUNA. Plusieurs personnes ayant acheté du LUNA ou de l’UST se retrouvent avec 0 €. Pour rendre justice aux personnes ayant perdu leurs économies suite à ce cataclysme crypto, la Corée du sud a émis un mandat d’arrêt à l’encontre du fondateur de Terra, Do Kwon.

Un mandat d’arrêt émis par la Corée du Sud cible Do Kwon

Alors que le responsable du projet faisait déjà l’objet d’un recours collectif organisé par les investisseurs américains, Do Kwon s’est fait un nouvel ennemi. En effet, le responsable du projet serait ciblé par un mandat d’arrêt dans son pays d’origine, la Corée du Sud.

Cette mesure a été prise par l’unité des crimes financiers du district sud de Séoul, rapporte le média sud-coréen Chosun Ilbo. Entre autres, Do Kwon et ses partenaires sont accusés de ne pas avoir respecté des lois propres aux marchés des capitaux. Selon, la justice Sud-Coréenne la cryptomonnaie LUNA et son stable coin UST sont des produits financiers, de ce fait ils auraient dû être traités sous la coupe d’instance financière.

Actuellement à Singapour, Do Kwon échappe pour le moment à la justice de son pays. Cependant, il pourrait bientôt faire partie des « notices rouges » d’Interpol. Dans ce contexte, le fondateur et quelques employés de Terra devrait faire l’objet d’un mandat d’arrêt international sous peu.

Ces allégations pourraient coûter très cher au fondateur, et même causé la « perte définitive » du nouveau LUNA et de l’ancien LUNC. Malgré les événements et le contexte, les deux cryptomonnaies continuent de créer des mouvements spéculatifs paraboliques alors que le projet est à l'arrêt et a démontré de nombreuses failles. Néanmoins, si les accusations vont jusqu’au bout, les deux cryptomonnaies pourraient être retirées de la plupart des plateformes pour des soucis légaux.

Web 3.0 Cryptomonnaies
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Shiba_the_Inu Shiba_the_Inu
MP
le 16 sept. à 16:06

Ba si ça reste stable à 0, il aura pas menti, il a jamais précisé la valeur https://image.noelshack.com/fichiers/2017/34/7/1503859676-konataboit.png

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
3
Diablo IV
2023
4
Final Fantasy XVI
3ème trimestre 2023
5
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
La vidéo du moment